Accueil > Publications > Articles en ligne > ULIS : vivre différent avec ses semblables


Hors série numérique 51 - Avant-propos

ULIS : vivre différent avec ses semblables

Gwenael Le Guével, Hélène Limat


Toutes les personnes qui ont contribué à ce dossier s’accordent sur le fait qu’une école de la République devrait accueillir toutes les différences. Mais afin de ne pas en rester aux bonnes intentions, nous souhaitions que ce numéro s’intéresse principalement à la manière, ou plutôt aux manières de le faire dans le cadre d’une unité localisée pour l’inclusion scolaire (ULIS). Le changement de sigle des unités pédagogiques d’intégration aux ULIS était lourd de sens : il s’agissait de passer d’une logique d’intégration à une éthique inclusive. Mais il ne suffit pas de décréter l’inclusion scolaire pour qu’elle se mette en place. Nous avons donc recueilli des témoignages variés permettant de croiser les regards : élèves, enseignants, coordonnateurs, auxiliaires de vie scolaire, personnels de direction, personnel médical, chercheurs, etc. Ils nous proposent un début de réponse aux questions transversales posées par une mise en place effective d’une école toujours plus inclusive.

Quels peuvent être les effets de l’inclusion et de l’alternance entre les différents lieux et intervenants éducatifs ? Comment penser l’alternance entre les temps d’inclusion et les temps d’entre-soi ? Avec en toile de fond ce questionnement : si les principes de parcours différenciés et de besoins particuliers étaient mis en œuvre, nous n’aurions peut-être plus besoin d’utiliser le terme volontariste d’«  inclusion  », parfois vécu comme injonctif, ce qui doit nous interroger. La première partie s’attache à répondre à ces questions.

Nous nous intéressons ensuite à la nature des parcours et de l’accompagnement. Que se passe-t-il dans les situations d’apprentissage ? Par le théâtre, par le jeu d’échecs, par les mathématiques, par des interventions complémentaires, des collègues expliquent comment ils essaient de faire progresser tout le monde et la manière dont ils ont été amenés à faire évoluer leurs pratiques.

Enfin, dans une troisième partie, les auteurs examinent le mode d’intervention des différents acteurs. Comment faire tous ensemble, avec la multiplicité des intervenants, leurs spécificités ? Comment trouver une complémentarité et ne pas disperser les forces ?

Une déception pour nous à la clôture : le manque de contributions concernant l’évaluation du travail des élèves nous semble révélateur. Dès lors que l’on s’interroge sur la différenciation au cœur des pratiques inclusives, l’évaluation des élèves d’ULIS est source de nombreux questionnements. Nous nous sommes alors demandé si cette question délicate ne venait pas bousculer un système encore très normatif. Deux exemples révélateurs parmi d’autres : des collègues nous disent parfois que l’élève ne sera pas noté parce que le travail a été adapté. Mais alors, que va penser l’élève de la valeur de son travail ? Ou, à l’inverse, quand un élève reçoit une note élevée par rapport au niveau attendu, ce sont parfois des parents qui se questionnent sur les résultats de leur enfant : «  Mais s’il a de si bons résultats, pourquoi est-il en ULIS ?  » Travailler sur cet angle mort pourrait être un levier pour expliciter nos objectifs et les moyens d’y parvenir.

Les ULIS apparaissent à la fois comme des leviers ou des freins. Tout ne peut pas reposer sur le dispositif. Ces questions sont abordées avec lucidité, sans éviter les plus délicates que le défi de l’inclusion scolaire nous pose. L’objectif étant que chacun ressorte de la lecture de ce numéro avec des pistes et des outils pour vivre différent au sein de ses semblables. En attendant que l’expression «  école inclusive  » devienne un pléonasme.

Commander ce numéro

Sur la librairie

JPEG

 

ULIS - Unité localisée pour l’inclusion scolaire
Il ne suffit pas de décréter l’inclusion scolaire pour qu’elle se mette en place. Ce numéro pose la question du comment, en croisant les regards sur les dispositifs, les partenariats, les pratiques pédagogiques et la formation des professionnels, pour donner des pistes et des outils pour vivre « différent » au sein de ses semblables.

Voir le sommaire et les articles en ligne


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.


  • Dans la même rubrique

  • N° 554 - L’économie à l’école

    À deux pas de l’école, des entreprises
  • N° 554 - L’économie à l’école

    Ce qui reste quand on a joué
  • N° 554 - L’économie à l’école

    S’adapter sans trahir : le savoir et le service
  • N° 554 - L’économie à l’école

    La mondialisation économique enseignée au lycée
  • N° 554 - L’économie à l’école

    Littérature et gros sous
  • Hors série numérique 51 - Avant-propos

    ULIS : vivre différent avec ses semblables
  • N° 553 - Pédagogie de l’oral

    Du lexique à la science et de la science au lexique
  • N° 553 - Pédagogie de l’oral

    Apprendre à l’aide de nouveaux outils ?
  • N° 553 - Pédagogie de l’oral

    Bibliographie-sitographie
  • N° 553 - Pédagogie de l’oral

    L’atelier slam, un lieu de collaboration, d’écoute et de respect de l’autre