Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > TechniSchtroumpf grognon


L’actualité éducative du n° 498 - juin 2012

TechniSchtroumpf grognon

Par Christine Vallin


J’aime pas la technique. J’aime pas les nouveaux logiciels, j’aime pas les ordinateurs à formater, j’aime pas les câbles, j’aime pas les output, j’aime pas les mises à jour, j’aime pas les erreurs 404, j’aime pas les POP/SMTP, j’aime pas les comptes jaimal, j’aime pas les hide previously loaded updated (after restart), j’aime pas les sauvegardes.

Pourtant… Pourtant, quand je suis devenue professeure d’éducation musicale, je suis tombée dans les claviers reliés à des ordinateurs, avec des logiciels et des appareils qui m’ont couté des mois de salaire et des semaines de vacances. Je continuais de ne pas aimer les erreurs 404, mais, quand j’appuyais sur « play  », mon accompagnement portait mes élèves tellement bien que ça me donnait des frissons dans le dos. Les exercices rigolos pour apprendre à frapper jazzy, je pouvais les composer toute seule. Quand dans ma salle j’ai eu internet, un vidéoprojecteur, mon clavier amplifié sur les enceintes, des micros pour enregistrer, je n’ai plus jamais entendu dire d’un élève « je veux pas chanter  ». Et les mails ont tellement bien rompu mes solitudes, m’ont fait croiser tellement de gens passionnants, énervants, intelligents, que parfois je dépose des offrandes au dieu Technou.

Depuis six mois, j’ai quitté les voix des ados pour les voix des auteurs des Cahiers pédagogiques. Mon ordinateur est devenu ma maison. Et l’arrière-boutique des Cahiers, c’est techno en diable. On écrit sur Plume. On gère sur intranet. On contacte sur base de données et réseaux sociaux.
Pas si mal, pour un TechniSchtroumpf grognon…