Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Soutien au projet pédagogique du collège public expérimental Anne-Frank


Pétition

Soutien au projet pédagogique du collège public expérimental Anne-Frank

17 janvier 2013

Le collège Anne-Frank est un collège expérimental, initié en 2001 par Marie-Danielle Pierrelée. Pendant une dizaine d’années, l’équipe a porté des choix forts comme la suppression du regroupement par classe, la réalisation de projets en prise avec le monde, le tutorat qui regroupe quotidiennement les élèves dans de petits groupes hétérogènes autour d’un adulte référent, des dispositifs en alternative aux sanctions pratiquées ailleurs, un fonctionnement collégial.

Ce collège connaît depuis quelques mois de graves difficultés, des tensions fortes avec les élèves, des dissensions dans l’équipe, des relations conflictuelles avec des parents. Il ne nous appartient pas de nous prononcer sur une situation locale, et nous ne pouvons qu’espérer que les collègues impliqués trouveront les meilleures solutions. Mais nous ne pouvons que partager l’inquiétude des parents à l’initiative d’une pétition (voir le lien ci-dessous) devant le recours à des conseils de discipline, le rétablissement d’un fonctionnement hiérarchique traditionnel, les difficultés de communication avec la direction de l’établissement. Nous ne pouvons que partager leurs préoccupations de voir reculer des innovations pédagogiques pour les remplacer par des mesures dont on connaît bien l’efficacité très faible dans bon nombre d’établissement.

Nous soutenons leurs demandes auprès de l’institution d’une intervention positive, pour traduire en actes la volonté proclamée de soutenir les innovations pédagogiques. Les deux ministres, Vincent Peillon et Georges Pau-Langevin, ont indiqué à de nombreuses reprises leur volonté d’encourager l’innovation pédagogique, en annonçant par exemple le rétablissement d’un conseil de l’innovation. Iil est en effet essentiel de ne pas laisser des équipes innovantes au mieux livrées à elles-mêmes, au pire considérées avec méfiance. Des établissements comme le collège Anne Frank ont besoin d’un accompagnement fort en termes de moyens, des statuts du personnel, de formation, de recherche pour évaluer les actions entreprises. C’est bien ainsi que l’on pourra permettre à des équipes de pérenniser leur action, que l’on pourra contribuer à diffuser des innovations dans l’ensemble du système, plutôt que l’inverse comme ce qui semble se produire dans cet établissement.

Voir en ligne : Pour signer la pétition