Accueil > Ressources > Nous avons lu > Sociologie de l’éducation


Sociologie de l’éducation

Patrick Rayou. PUF, Coll. Que sais-je ?, 2015.

4 avril 2016

« Savoir vite  » : tel est le slogan de la collection que sais-je ? qui affiche l’ambition de confier à des spécialistes la mise à disposition pour le grand public de bases de données qui font le point en 128 pages sur une question ou un domaine d’investigation.

En introduction de cette Sociologie de l’éducation Patrick Rayou circonscrit le périmètre de son travail : il s’agira uniquement de sociologie de l’éducation scolaire et de résultats de recherches pour l’essentiel françaises ou francophones.

En quatre chapitres l’auteur passe de la présentation des grands paradigmes en sociologie de l’éducation aux grands axes des politiques et dispositifs scolaires. Puis il focalise sur les acteurs de l’éducation pour terminer sur les modes d’apprentissage et les savoirs scolaires.

Un panorama complet qui a le mérite de retracer pour le lecteur la généalogie des idées au travers des grandes figures qui ont marqué la discipline de Durkheim à Boudon en passant par Bourdieu et Baudelot. Ce tour d’horizon laisse une large place à l’examen des logiques d’acteurs individuels et collectifs et à la question des inégalités scolaires et sociales.

Si, comme le souligne en conclusion l’auteur, l’omniprésence de la sociologie est plutôt un gage de sa réussite, encore faut-il rester vigilant sur les risques d’instrumentalisation des résultats parfois utilisés et détournés selon des intérêts particuliers. Modestement Patrick Rayou tient à concevoir son ouvrage comme une introduction aux travaux dont seule la lecture des chercheurs évoqués permettra de découvrir la richesse et la complexité.

Par sa clarté, sa concision et son langage accessible, cette introduction est une vraie réussite.

Nicole Priou