Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Scoop toujours...


L’actualité éducative du N°380 - Janvier 2000

Scoop toujours...

Sophie V. & Aleksandra O. pour Typo

LE PREMIER SALON DE L’ÉDUCATION

Incroyable mais vrai ! Quelques ministres peuvent subitement transformer le lieu le plus studieux de la France en un gigantesque terrain de chasse à l’image

Fin novembre, le salon de l’éducation à Paris promettait d’être l’événement de l’année pour que les jeunes trouvent leur voie. C’était sans compter la présence, lors de l’inauguration, d’une poignée de ministres, mais surtout de nombreux citoyens avides de contacts Que ne ferait-on pas, pour se trouver sur le chemin d’un ministre ? C’est fabuleux de voir l’énergie déployée pour obtenir un regard, une poignée de main, ou quelques paroles. Dès l’annonce de l’arrivée de ces éminentes personnalités, les portables sonnent à qui mieux-mieux, et les bribes de conversations entendues (oui, je sais, c’est pas beau d’écouter) ont tout d’un mauvais film d’espionnage :

" Ils ont changé d’itinéraire !
- Entendu, je change de place et les attends au coin de l’allée B. "

Nos collègues journalistes professionnels ne sont pas en reste dans cette piètre et triste quête du " je l’ai vu en vrai ! " Même stratagème, avec appareils photos, caméras et micros hight-tech en plus, mais surtout avec la volonté de ne rater ni leur reportage, ni ceux qui seront en travers de leur chemin (oui, je me suis fait bousculer !). Et tout ça pour quoi ? Tout ça pour un entrefilet dans la presse du lendemain, disant, en substance que ces ministres ont honoré de leur visite le salon Avec toutes les critiques adressées à Claude Allègre, on aurait pourtant pu le croire " médiatiquement inintéressant " Faudrait savoir !

Sophie V. & Aleksandra O. (pour Typo)