Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue du lundi 17 avril 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue du lundi 17 avril 2017

Le programme de Mélenchon - Les autres programmes - Smartphone


A une semaine de la présidentielle, l’actualité éducative est presqu’entièrement tournée vers les programmes des candidats.


Le programme de Mélenchon

Une conférence de presse de Paul Vannier, représentant éducation de Mélenchon, a suscité de nombreux articles. Une sélection :

« Nous voulons une rentrée 2017 100 % gratuite », a déclaré Paul Vannier, porte-parole éducation du candidat de La France insoumise, ce qui passera par « une loi rectificative durant l’été ». Seront concernés les manuels, les sorties scolaires, des fournitures sans marque, la cantine et le périscolaire, ce qui coûtera 5,2 milliards d’euros chaque année, avec « une montée en charge progressive ».

L’Etudiant met l’accent sur les dépenses importantes induites par ce programme. Mélenchon et l’éducation : des dépenses tous azimuts. "Cantine, soutien scolaire, activités périscolaires : dans le programme de Jean-Luc Mélenchon sur l’éducation, détaillé vendredi, tout devient gratuit. Et 60 000 enseignants seront recrutés."

Jean-Michel-Zakhartchouk étudie ce programme entre séduction et réaction. "Bref, d’un côté, un visage plutôt sympathique même si on reste dans le flou et dans les déclarations de principe, mais il est vrai qu’un programme présidentiel ne peut aller dans les détails.
Malheureusement, il y un autre versant, qui est fait pour la fraction la plus conservatrice du monde enseignant et se présente comme une entreprise de démolition de ce qui s’est fait de progressiste ces dernières années. Vision d’une école bien peu « insoumise », qui regarde surtout vers le passé et bien peu vers l’innovation…"


Les autres programmes

Les autres programmes éducatifs continuent d’être scrutés.

Emmanuel Macron publie une lettre ouverte aux enseignants

Un prof, ça ne peut pas être de droite !"Le PS a aussi perdu les profs, qui se détournent au profit d’Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon. Le vote pour Marine Le Pen reste très minoritaire au sein des enseignants, mais progresse."

L’éducation artistique semble être un enjeu politique dans la campagne présidentielle
"L’accès à la culture, notamment à l’apprentissage musical, dès le plus jeune âge est jugé essentiel par les candidats, qui y voient le moyen de diffuser leurs messages. Comparaison des programmes sur ce thème."

"On ment aux élèves sur leur niveau réel". Au delà d’un titre provocateur, une réflexion qui est plus nuancée qu’on ne pourrait le penser.

Dans Libération, un appel à résister à tous les reculs et à tous les replis, signé notamment par Philippe Mérieu.


Smartphone

C’est aussi un des thèmes éducatifs de la campagne. Bruno Devauchelle réfléchit à l’usage de ce nouveau "crayon-livre" de l’élève, entre interdiction législative, incitations pédagogiques et pratiques d’enseignants.

Géraldine Duboz


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.

N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

Dossier coordonné par Évelyne Chevigny et Roseline Ndiaye
décembre 2016
L’enseignement des sciences expérimentales s’est considérablement renouvelé. Ces changements ont visé à mettre l’élève au centre, en prenant en compte les travaux de la didactique ainsi que les réflexions sur le bagage intellectuel de base pour tout citoyen du XXIe siècle, au cœur d’une société basée sur les sciences et les technologies.

.