Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 9 novembre 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 9 novembre 2018

En vrac

Petit vrac d’actualité pour terminer cette semaine.


En vrac

Cnesco : Quelle éducation à l’orientation au XXIème siècle ?
"On est en train de passer d’un conseil ponctuel à une politique ambitieuse d’équipement intellectuel des élèves dans leurs choix d’orientation". Alors que la réforme du lycée impose un effort sans précédent pour accompagner les jeunes dans leur orientation, le Cnesco organise les 8 et 9 novembre, en partenariat avec le CIEP, une conférence de comparaisons internationales sur l’éducation à l’orientation. La première a cherché à savoir si cette éducation à l’orientation peut prendre en compte l’évolution des métiers et quelles compétences elle doit développer. Elle a aussi présenté 4 modèles étrangers. A 80 jours du passage de l’orientation scolaire aux régions, il semble bien que la France soit aux balbutiements d’une politique d’éducation à l’orientation..

Tribune sur Libération : Sciences économiques et sociales au lycée : une réforme idéologique par Pierre Merle, agrégé de sciences économiques et sociales (Espe de Bretagne)
Sur une période d’une brièveté inégalée, du 10 octobre au 2 novembre, le Conseil supérieur des programmes (CSP) a révisé les programmes des 82 futurs parcours des classes de seconde et première. Pourquoi un temps de concertations aussi réduit ? Jean-Michel Blanquer fait l’éloge de « l’école de la confiance » mais sa pratique ordinaire est le passage en force. Les nombreux démissionnaires du CSP sont unanimes. Cette instance n’est plus le lieu de débats qu’elle devrait être entre les inspections générales, les associations de professeurs, les syndicats, des membres de la société civile, des experts.”

Réforme du lycée professionnel : et si on parlait vraiment d’éducation ? Par Collectif Touche pas à mon lycée pro dans une tribune publiée par Libération
Vous avez envie de parler d’éducation ? Ça tombe bien, nous aussi. Mais autrement. Une enseignante « braquée » dans un lycée… C’est la une des journaux. Une réforme du bac pro qui concerne un tiers des lycéens… À peine une brève au journal de 8 heures ou dans les matinales. Tous ces sujets sont importants mais tous ne sont pas traités de la même manière ni par le gouvernement, ni par les médias. 
Et pourtant… Profs, lycéens, parents, CPE, AED, inspecteurs, proviseurs, citoyens, nous sommes inquiets de la réforme du lycée professionnel prévue par le ministre de l’Education nationale pour la rentrée 2019. Parlons-en ! Débattons-en !

Apprentissage : la réforme du financement soulève des critiques par Alain Ruello
La réforme, très structurante, du financement de l’ apprentissage suscite toujours des interrogations ou des réserves, pour ne pas dire plus. Un projet - très attendu - de décret de la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » , précisant les sources de revenus des centres de formation d’apprentis (CFA), a reçu un avis négatif quasi unanime lors de son examen par le Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (Cnefop).”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Des collectifs enseignants connectés
Dossier coordonné par RÉGIS FORGIONE, FABIEN HOBART ET JEAN-PHILIPPE MAITRE
n° 548, novembre 2018
De nombreux champs d’actions du métier enseignant ont été transformés à mesure que l’informatique a envahi les lieux professionnels et personnels des enseignants. Comment définir aujourd’hui ce qu’est un collectif d’enseignants connectés et comment le numérique prend place dans son fonctionnement ?

N° 547 - Des alternatives à l’école ?
Dossier coordonné par Richard Étienne et Jean-Pierre Fournier
septembre-octobre 2018
Qu’en est-il de ces expériences de classes et d’écoles alternatives, dans le système public comme à l’extérieur, voire à l’étranger ? Sur quels principes se fondent-elles ? Comment interroger ces principes ? Un dossier pour voir plus clair dans ce qui, au-delà d’une certaine mode, reste flou.

N° 546 - L’histoire à l’école : enjeux
juin 2018
Comment les élèves peuvent-ils construire un rapport apaisé, critique et intégrateur au passé de la société humaine et à l’Histoire ? Une histoire qui prenne en compte le récit, l’histoire politique, économique, sociale, les représentations, les enjeux de mémoire, qui éveille l’esprit et qui crée du « nous ».