Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 6 mai 2011


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 6 mai 2011

Le college unique menacé - Absentéisme et populisme – Pour que les hommes et les femmes soient belles – Nom d’un Schtroumpf ! -

le college unique menacé
Selon Isabelle Ficek, des Echos, “ Chatel relance le débat sur le collège unique” Pour elle, avec l’annonce de deux nouvelles expérimentations au collège, la circulaire de préparation de la rentrée 2011-2012 réveille la querelle sur le collège unique. Un débat qui risque de monter à l’approche de l’élection présidentielle de 2012….
Rappelons les mesures évoquées hier dans cette circulaire de rentrée qui conduisent à cette remise en cause de l’idéal du college unique. En fin de classe de cinquième, une «  évaluation nationale », dans « les établissements volontaires » -« Une cinquantaine de collèges  », précise Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’enseignement scolaire -, va être testée avec une éventuelle généralisation en 2013. Elle portera sur la «  maîtrise du français au sens large  » et «  les mathématiques, la culture scientifique et technologique. » « C’est une évaluation-bilan, qui va permettre déclencher de l’aide personnalisée pour les élèves en difficulté », explique Jean-Michel Blanquer. Mais malgré ces précisions, ça ressemble beaucoup à un « sous-socle » qui peut conduire à une préselection et une orientation précoce.
D’autant plus que la deuxième initiative fait système avec la première. Luc Chatel a en effet récemment annoncé la mise en place dès la quatrième de dispositifs à la carte pour envoyer certains élèves jusqu’à une journée par semaine en entreprise pendant plusieurs semaines. Ces aménagements vont être couplés à l’expérimentation d’une « troisième prépa-pro », indique la circulaire, qui sera implantée en lycée professionnel. A terme, elle a vocation, précise Jean-Michel Blanquer, à « englober et étendre » l’actuelle troisième « de découverte professionnelle » . Cette troisième prépa-professionnelle proposera moins d’enseignements de disciplines générales et plus d’enseignements technologiques. Le ministère va par ailleurs regrouper tous les dispositifs actuels de pré-apprentissage sous un « cadre national », le « dispositif d’initiation aux métiers en alternance » (DIMA), qu’il veut développer.. Si ça n’est pas de l’orientation précoce, ça y ressemble…
Absentéisme et populisme
Dans son editorial de l’Expresso du jour, Le Café Pédagogique n’y va pas avec le dos de la cuillère. Il s’en prend au député Ciotti, le père de la loi sur l’absentéisme scolaire dont nous évoquions le bilan partiel dans notre précédente revue de presse. François Jarraud, le rédacteur en chef du Café, commence par rappeler que “tous les acteurs de l’Ecole ont voté à 100% contre la circulaire d’application de la loi Ciotti de lutte contre l’absentéisme. Un fait rarissime qui illustre le fait que la communauté éducative dans son ensemble ne croit pas dans l’efficacité de ces mesures et n’en partage pas l’inhumanité. Auraient-ils tous tort ?”. Il rappelle aussi que l’absentéisme a des causes diverses et multiples et que “la politique d’économies réalisée par le gouvernement que soutient M Ciotti aggrave à la fois les conditions de vie des plus démunis et la situation des établissements scolaires des quartiers, ce qui n’est pas sans effet sur l’absentéisme ”.
Et la conclusion du Café est amère et bien serrée : “En réalité la publication de ces statistiques dignes du Gosplan n’arrive pas par hasard. La vraie cible d’Eric Ciotti c’est Eric Debarbieux. Les Assises sur le harcèlement ont fait passer l’absentéisme d’un objet de répression à un signal de souffrance. Ce faisant elles ont sérieusement perturbé la machine à simplification de l’UMP. C’est cela que tente d’annihiler Eric Ciotti. Déjà, en pleines Assises, il avait fait savoir qu’il installait de nouvelles caméras de vidéosurveillance dans les collèges de son département, alors que leur efficacité face à la violence scolaire est toute relative. Le populisme n’a surement pas fini de se faire entendre.
"Que les hommes et les femmes soient belles !"
"Que les hommes et les femmes soient belles !" c’est le cri et la pétition lancéEs par quatre associations - L’égalité, c’est pas sorcier, La Ligue de l’enseignement, Le Monde selon les Femmes et Femmes Solidaires, et relayées sur le Monde.fr . Ces quatre associations demandent la modification de la règle de grammaire selon laquelle "le masculin l’emporte" quand plusieurs noms doivent être accordés avec un adjectif, au profit de la règle dite "de proximité", qui veut que l’adjectif s’accorde avec le nom le plus proche.
Dans l’Express , comme dans le Monde.fr, on relève que cette règle de grammaire a été établie au XVIIème siècle par le père Bouhours, célèbre grammairien, qui la justifiait ainsi : "lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l’emporte"
Près de 850 signatures ont été collectées. Les signataires sont écrivainES, professeurES, sculpteurES... mais aussi libraires, infirmières ou simplement... militantes ou militants. Car des hommes sont également venus apporter leur soutien, même s’ils restent largement minoritaires. Pour eux, “cette règle de grammaire apprise dès l’enfance sur les bancs de l’école façonne un monde de représentations dans lequel le masculin est considéré comme supérieur au féminin.". Laissons le dernier mot à un des signataires : “En plus d’être égalitaire et artistique, cette réforme limitera peut-être mes fautes d’orthographe
Quel schtroumpf !
Un chercheur en sciences politiques, Antoine Buéno vient de publier Le petit livre bleu (Ed. Hors Collection) . Il s ‘agit en fait d’une analyse féroce de la bande-dessinée belge les Schtroumpfs dessinés par Peyo . Il tente de démontrer que leur société collectiviste et autarcique dirigée par un chef unique et omnipotent "est un archétype d’utopie totalitaire empreint de stalinisme et de nazisme". Il relève aussi que ce petit monde est aussi mobilisé contre un ennemi juré, Gargamel, dont le profil rappelle une caricature antisémite et dont le chat s’appelle Azraël.
Interrogé par L’Express, Pierre Culliford, le fils de Peyo et qui poursuit son oeuvre, réagit à ces affirmations. “Mon père ne s’intéressait absolument pas à la politique ” affirme t-il. Le nom du personnage d’Azraël ? "Inventé par le complice de Peyo, Ivan Delporte un clin d’oeil à son épouse, juive", s’amuse-t-il. Il rappelle de son côté que Peyo a signé, un album Schtroumpfissime, où un dictateur est destitué.
Né en 1928, Peyo, le père des Schtroumpfs, avait connu l’occupation allemande et n’en gardait aucune nostalgie. Antoine Buéno ne s’y trompe pas et indique qu’une "oeuvre peut véhiculer une imagerie que son auteur, de bonne foi, ne cautionne pas". A chacun de démêler le schtroumpf du schtroumpf …. Et tournée de salsepareille pour tout le monde !
Bonne Lecture...



Libération.fr du 06/05/11(certains articles payants)

Cyber parents pour vraie lutte des classes
Sites régulièrement actualisés avec les dernières actions, blogs plus ou moins éphémères, pétitions en ligne, listes de discussions pour débattre de la stratégie à suivre, comptes Twitter ou Facebook, photos ou vidéos, sans parler des textos, toujours pratiques pour appeler à une action
Lire la suite de l’article

Chiffre. 5
C’est le nombre de familles qui ont vu leurs allocations familiales suspendues à cause de l’absentéisme de leurs enfants. Selon le ministre de l’Education Luc Chatel, les Caisses d’allocations familiales ont reçu au total 31 demandes de suspensions depuis la parution, en janvier
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 06/05/11

Rien vu...


Le Monde.fr (certains articles payants) du 06/05/11

Haro sur la grammaire sexiste !
Après la création d’un « langage féministe non sexiste » les féministes mènent une nouvelle bataille contre la « langue française sexiste ». Une pétition (attention, connexion lente) intitulée « Que les hommes et les femmes soient belles !  » vient d’être lancée pour en finir avec la règle qui veut que « le masculin l’emporte sur le féminin ».
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 06/05/11

Seine-Saint-Denis. « L’éducation doit redevenir une priorité nationale ! »
Extraits de l’appel lancé hier par des parents d’élèves et des enseignants de Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article

Des évaluations en cinquième
Après le CE1 et le CM2, des évaluations en français et en mathématiques en classe de cinquième seront testées en 2011 et 2012 dans quelques collèges volontaires, a annoncé mardi le ministère de l’Éducation nationale. Objectif officiel : repérer les élèves en difficulté pour leur apporter ensuite du soutien en classes de quatrième et de troisième. Les syndicats sont beaucoup plus méfiants. Le SE-Unsa alertait hier sur «  les effets pervers  » de ces évaluations dont les résultats pourraient bien servir, au final, à «  pré-orienter  » les élèves dans des classes de quatrième «  différenciées  » que Luc Chatel aurait l’intention de créer à la rentrée prochaine, signant l’arrêt de mort du collège unique.
Lire la suite de l’article

Dans le 93, l’éducation répond présent à l’appel
Soutenus par une dizaine d’élus et de responsables politiques, des parents d’élèves et des enseignants de Seine-Saint-Denis ont lancé, hier, un appel pour que «  l’éducation nationale redevienne une priorité nationale  ».
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 06/05/11

Les jeunes difficiles à l’école de l’armée
Les collégiens de l’établissement de réinsertion scolaire de Nanterre ont participé à un stage militaire cette semaine. Avec un résultat plutôt mitigé…
Lire la suite de l’article


France Soir du 06/05/11

Harcèlement sur Facebook : “Nous avons été traumatisées”
Les adolescents harcelés dans leur classe deviennent aussi des têtes de Turc sur Internet. L’Education nationale a passé un accord avec Facebook pour pouvoir agir.
Lire la suite de l’article


La Croix du 06/05/11

Bientôt des évaluations en français et en maths pour les élèves de cinquième
Quelques dizaines de collèges volontaires organiseront dès 2011-2012 des évaluations en français et en maths en classe de cinquième, a annoncé mardi 3 mai le ministère de l’éducation. Objectif : repérer les élèves en difficulté, afin de leur apporter un soutien particulier jusqu’à la fin du collège. Il s’agit aussi de pouvoir comparer ces évaluations avec celles réalisées avec les mêmes élèves en CM2.
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 06/05/11

Chatel relance le débat sur le collège unique
Avec deux nouvelles expérimentations au collège, la circulaire de préparation de la rentrée 2011-2012 réveille la querelle sur le collège unique. Un débat qui risque de monter à l’approche de l’élection présidentielle de 2012.
Lire la suite de l’article

Les priorités du nouveau président des écoles d’ingénieurs
« Le développement de l’alternance » sera l’une des priorités de son mandat, explique, dans une interview aux « Echos », Christian Lerminiaux, élu vendredi matin président de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 06/05/11

Déclic pour les tout-petits à l’école
Les maternelles font plus d’initiation au numérique...
Lire la suite de l’article

Absentéisme et allocations : 7.000 élèves auraient retrouvé le chemin de l’école
Selon les premiers chiffres des inspections académiques publiés par « Le Parisien » ce jeudi...
Lire la suite de l’article


Rue89 du 06/05/11

Rien vu...


Ouest-France du 06/05/11

Rien vu...


Le Journal du Dimanche du 06/05/11

Plus de suicides chez les fonctionnaires
Le suicide est en hausse de chez les fonctionnaires, estime vendredi Le Parisien/Aujourd’hui en France, après le suicide d’un inspecteur du travail mercredi. Selon la CGT, onze tentatives de suicide sont à déplorer au sein du ministère de Travail en 2010.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 06/05/11

"Il faut éviter toute instrumentalisation de l’histoire"
Nicolas Offenstadt donne son point de vue d’historien sur le rejet par le Sénat d’une loi pénalisant la négation du génocide arménien.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 06/05/11

Les Schtroumpfs fascistes ? "Peyo ne s’intéressait pas à la politique"
Dans Le petit livre bleu, Antoine Buéno décrit les Schtroumpfs comme totalitaristes, racistes et antisémites. Réactions du fils de Peyo.
Lire la suite de l’article

En grammaire, le masculin l’emporte sur le féminin : scandale sexiste ?
Quatre associations pétitionnent pour réformer la grammaire française en supprimant la règle du masculin qui l’emporte. Pensez-vous que ce combat en vaut la peine ?
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 06/05/11

Circulaire de rentrée : La déception des syndicats
Pour le Sgen et les Snuep Fsu, la circulaire de rentrée traduit surtout l’obsession budgétaire du gouvernement. "Un texte consternant d’aveuglement et de surdité quant à la réalité vécue au quotidien par les élèves et les personnels", annonce le Sgen Cfdt qui regrette que le texte ne comporte "aucune mesure de nature à entraîner la mobilisation des personnels".
Lire la suite de l’article

Absentéisme, statistiques, bikini et tutti Ciotti
En matière de lutte contre l’absentéisme, la France aurait trouvé "l’arme ultime quand les étapes précédentes ont échoué", annonce le Parisien qui peut affirmer que 7 000 élèves sont revenus en classe grâce à cet extraordinaire outil : la loi Ciotti.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 06/05/11

Le foot et les rêves d’enfants
Pour Nassurdine Haidari, adjoint aux sports et à la jeunesse du maire (PS) du premier secteur de Marseille, « l’instauration de politiques discriminatoires en France ne relève ni du droit, ni de notre culture, ni de notre conception du vivre ensemble » : il demande la démission de François Blaquart, Erick Mombaerts et Laurent Blanc.
Lire la suite de l’article


Slate.fr du 06/05/11

Le pass contraception passe son test
Camille, dix-sept ans, est en terminale dans un lycée des Yvelines. Ce 28 avril, elle accompagne une copine chez l’infirmière scolaire : à deux, elles se sentent moins intimidées. Le but de la visite ? Obtenir le pass contraception, mis en place l’avant-veille par la région ïle-de-France, en partenariat avec l’Education nationale et les communautés éducatives, dont elles ont entendu parler à la radio. Parce que le planning familial, c’est bien, mais c’est un peu loin, et puis ce n’est pas toujours ouvert en dehors des heures où elles ont cours.
Lire la suite de l’article


ÉducPros du 06/05/11

L’alternance fait sa pub
C’est dans une petite salle du ministère de l’apprentissage et de la formation professionnelle que Nadine Morano présentait, le 4 mai 2011, la campagne de communication en faveur de l’apprentissage.
Lire la suite de l’article

Opération campus : le ministère de l’Enseignement supérieur reconnaît avoir sous-estimé les difficultés
La mission d’évaluation et de contrôle (MEC) de l’Assemblée nationale auditionnait, le 4 mai 2011, les responsables du ministère de l’Enseignement supérieur sur les financements extra-budgétaires de l’enseignement supérieur. Des auditions qui ont permis de faire le point sur la gestion du Plan Campus et des Investisssements d’avenir. Et qui montrent les difficultés concrètes devant lesquelles se retrouvent les universités.
Lire la suite de l’article


VousNousIls du 06/05/11

Une quinzaine d’universités ouvrent leurs portes aux lycéens de 1ère
Une quinzaine d’universités réalisent cette année des opérations portes ouvertes pour des lycéens de classes de Première, certaines ayant déjà eu lieu et d’autres devant se dérouler d’ici à la fin de l’année, comme à Paris-13 où se rend samedi...
Lire la suite de l’article

Suspension des allocations familiales ; une "imposture"
Le Parti socialiste a qualifié jeudi d’"imposture" la suspension des allocations pour les familles des élèves absentéistes, qui a concerné cinq familles depuis janvier.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !