Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 6 février 2014


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 6 février 2014

Harcèlement - Service civique - Divers


HARCÈLEMENT

Aujourd’hui, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé sur Itélé un plan pour lutter contre le harcèlement à l’école. Selon les chiffres donnés par le ministère, 1 élève sur 10 serait victime de harcèlement. Et « parmi tous ces élèves victimes, 1 sur 5 ne va pas parler, c’est ce que va le conduire à des actes tragiques, a-t-elle souligné. Le harcèlement a longtemps été un sujet tabou à l’école, mais depuis deux-trois ans, on en parle. » affirme la ministre citée par Le Monde.
Parmi les mesures annoncées et reprises dans de nombreux journaux dont l’Obs, on relèvera la formation des enseignants et des cadres de l’Éducation Nationale (chefs d’établissements, corps d’inspection), un concours proposé aux élèves intitulé « Mobilisons nous contre le harcèlement », une journée de mobilisation des médias, un nouveau numéro vert à quatre chiffres, plus simple que celui de la plateforme d’accueil déjà existante et une carte interactive pour connaître les ressources accessibles localement contre le harcèlement (maison des adolescents, accompagnement psychologique...).
VousNousIls rappelle que [ces mesures] s’inscrivent (...) dans la suite d’une campagne de lutte contre le harcèlement lancée par Vincent Peillon en 2013. Mais [que] c’est l’ancien ministre de l’Éducation nationale Luc Chatel qui avait initié le mouvement, en mai 2012, avec l’organisation d’Assises nationales contre le harcèlement à l’école.
On trouvera dans la presse de nombreux témoignages de victimes directes ou indirectes de ces harcèlement. La plupart de ces témoignages soulignent la responsabilité globale d’une société qui néglige trop souvent le mal-être enfantin ou adolescent. Ainsi Nora Fraisse, dont la fille Marion s’est suicidée à l’âge de 13 ans en raison du harcèlement dont elle était victime raconte comment il est difficile de protéger son enfant du harcèlement sur BMFTV.
Autre témoignage, celui d’Amandine Stelletta, documentariste, raconte ses quatre années de harcèlement au collège. Elle décris sans fard le long parcours des victimes, le temps nécessaire à la prise de conscience, le silence, le manque d’attention des adultes (et pas seulement des enseignants). Elle rappelle que certains pays incluent dans leur cursus scolaire, au même titre que les matières classiques, "l’empathie et le savoir vivre" à partir de 7 ans. Une piste à creuser ?
D’autres articles et d’autres témoignages à lire :
- dans La Croix ("Najat Vallaud-Belkacem s’attaque au harcèlement à l’école"
- dans Libération : "Le harcèlement scolaire diminue en grandissant"
On lira toujours sur ce sujet dans Le Monde un très intéressant article intitulé "Harcèlement scolaire : les élèves aussi peuvent agir" sur la formation d’ambassadeurs lycéens, aptes à organiser la "prévention entre pairs" dans les établissements scolaires (primaire ou secondaire). "Ce type de formation délivrée aux élèves, expérimentée pour la première fois au cours de l’année scolaire 2013-2014, est l’une des actions phares menée par la « délégation ministérielle en charge de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire »."

Pour finir sur ce sujet, rappelons qu’il existe un site dédié : Agir contre le harcèlement à l’école qui propose déjà de nombreuses ressources.

SERVICE CIVIQUE

"François Hollande a annoncé la création d’un service civique "universel" : tout jeune de 16 à 25 ans pourrait y avoir accès, sans toutefois y être obligé. L’objectif du président : proposer 160.000 missions dès juin 2015." L’Étudiant revient sur l’annonce présidentielle et fait le point sur les atouts du service civique dans un dossier complet ou l’on trouvera par exemple des offres de jobs pour le service civique, ce qu’il faut savoir avant de s’engager et l’intérêt d’un tel engagement pour l’enrichissement de son CV.
Le Monde nous emmène "Avec Malek, Cléane, Geoffroy et Lassana, à la découverte du service civique, un reportage sur l’entrée dans le service civique d’un groupe de jeunes au siège parisien de l’association Unis Cité (Paris).

DIVERS

Pour finir cette revue de presse, quelques articles sur des sujets divers mais importants, à côté desquels il serait dommage de passer.

François Hollande veut créer une grande école du numérique peut-on lire dans Numérama. "Le président de la République n’a toutefois pas détaillé les contours exacts de ce projet, en dehors du fait qu’il doit concerner tous les élèves suivis par l’éducation nationale, c’est-à-dire de l’école élémentaire jusqu’au lycée."

JPEG - 99.6 ko
Le dessin de Jean-Marie Olaya

Sur France Inter ce matin, François Dubet : "La solidarité s’est effondrée" (à 01 h 23 de l’enregistrement)

"Salaires enseignants : les augmenter de 30 % en éducation prioritaire ?" titre VousNousIls, reprenant une proposition d’Eric Charbonnier, expert chargé de l’éducation à l’OCDE. Il est l’auteur, avec Benjamin Stora, Thomas Kirszbaum, et Saïd Hammouche d’une série de propositions publiées par Les Échos pour renforcer le « vivre-ensemble ».

Rentrée des classes 2015 et vacances scolaires : les changements à l’étude nous annonce Le Monde. Quelques syndicats sont d’ores et déjà sur le pied de guerre si l’actuel calendrier, qui fixe la rentrée dans les derniers jours du mois d’août était maintenu. Du côté des "petites vacances" et des ponts, un peu d’harmonisation entre les académies est attendu.

Comment valoriser les filières professionnelles au lycée ? Sur le blog d’Eric Charbonnier hébergé par Le Monde, on lira, en chiffres, son analyse à la suite de la parution du rapport intermédiaire de Regards sur l’éducation il y a quelques jours. "[Il] confirme une nouvelle fois les difficultés d’insertion professionnelle des plus jeunes et des moins qualifiés en France."

Chacun jugera selon ses propres critères l’efficacité de la sanction prise à l’encontre de cette jeune adolescente de 11 ans qui a tenu à payer sur ses propres deniers les 90€ d’amende pour absence de ceinture à bord d’un bus scolaire. Les détails sont à lire sur le site de France info.

Enfin, pour finir sur une note plus douce en cette fin de semaine, nous vous proposons de découvrir dans Le Parisien les effractions des "Souffleurs commandos poétiques", un collectif basé à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) et qui rassemble près de 70 artistes français et japonais. "Nous transmettons la poésie dans ce qu’elle a d’essentiel : sa capacité à parler de l’être humain. Quand on ne peut pas tout comprendre, on rêve sur les mots, c’est ce que nous recherchons."

Ainsi s’achève cette semaine de revue de presse que je vous conseille de lire bien au chaud sous une couette ou devant la cheminée en ce froid week-end hivernal.
Mauvaise nouvelle, on m’annonce dans l’oreillette qu’il n’y aura vraisemblablement pas de bloc-note ce week-end. Pour vous consoler un peu, vous pourrez toujours regarder les premiers matchs du tournois des 6 nations.

Mila Saint Anne


JPEG - 59.9 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

La classe, pour apprendre et vivre ensemble
Revue n°481 - mai 2010
Comment mobiliser la classe, par exemple autour de projets, engager les élèves dans la coopération plutôt que la compétition ? Pour ne pas subir, ni même seulement « tenir la classe », des idées et des pistes pour « faire la classe », en faire un lieu d’apprentissage et de vie pour les élèves et leurs enseignants.

Quand les élèves se mettent en danger
Revue n°411 - février 2003
Ce dossier propose des analyses, des regards croisés de chercheurs, de parents et d’acteurs de prévention. Il donne aussi largement la parole aux jeunes. Pour stimuler les actions collectives concertées, à une époque où la recherche de solutions répressives semble prendre le pas sur la démarche éducative.

La démocratie dans l’école
Revue n°433 - avril 2005
Ce dossier nous invite à nous interroger sur la manière dont les valeurs de la démocratie sont en œuvre dans la démarche d’apprentissage. On verra que, s’il faut se garder de laisser croire que la relation pédagogique est soumise aux règles de la démocratie, c’est la parole et l’esprit critique qui permettent à l’élève de se confronter au savoir, de se l’approprier et de devenir citoyen.