Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 5 mai 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 5 mai 2017

Présidentielle — Conseils et réflexions —

Allez, un dernier effort, c’est le dernier jour de de la campagne pour l’élection présidentielle ! Mais vous en faites pas ça repart dès lundi pour les législatives, si ce n’est pas déjà commencé.


Présidentielle

Débat entre Macron et Le Pen : au milieu du pugilat, un peu d’éducation. "A 4 jours du second tour de la présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont affrontés à la télévision. Au milieu de cette joute verbale, ils ont parlé d’éducation."

Présidentielle : Comme une menace sur l’Ecole....Peut-on être enseignant et au FN ? L’élection présidentielle qu’est ce que ça change pour l’Ecole ? Jamais une élection a vu s’affronter des projets aussi opposés pour l’avenir du pays. Et cette opposition concerne bien évidemment aussi l’Ecole avec des visions de l’enfant et de l’éducation totalement opposées. Alors que les simulations de vote montrent que le résultat pourrait être très serré, quelques raisons pour aller voter le 7 mai..

A lire sur France-Culture : Fin de campagne mouvementée pour Marine Le Pen et Emmanuel Macron. “Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont été chahutés, hier, en Bretagne et dans le Tarn, au lendemain d’un débat télévisé jugé brutal et peu convaincant par certains. En meeting, hier, Marine Le Pen a voulu se rassurer dans la Somme, Emmanuel Macron a reçu le soutien de Barack Obama.”

Interdire le smartphone au collège : une mesure difficile à mettre en place ?Emmanuel Macron veut interdire l’usage des téléphones portables "dans l’enceinte des écoles primaires et des collèges". Mais cette mesure est-elle si facilement applicable ?

Moi enseignante, je voterai Macron pour défendre l’école publique contre la menace Le Pen. “Plus de projet d’établissement, plus d’enseignement des langues et des cultures d’origine... Place à l’autorité et à l’uniforme ! Bienvenue dans la nouvelle école de la "France aux Français" de Marine Le Pen.”


Conseils et réflexions

Il faut laisser les Lumières allumées par Jean-Michel Zakhartchouk. “Le débat Le Pen-Macron du 3 mai a été bien sûr une caricature de ce qui aurait pu être un échange d’arguments rationnels et étayés sur les politiques qui conviennent pour la France. On sait que cela a été un pugilat, dû au choix stratégique de la candidate d’extrême-droite : attaquer « l’homme des banques » et la créature des islamistes de l’UOIF.”
Jean-Michel fait une proposition : "Je pense plus que jamais indispensable de mettre au cœur du socle commun de connaissances et compétences une vraie culture des statistiques. Dans les tests PISA, une épreuve avait été peu réussie (pas seulement en France) : il s’agissait d’établir une hiérarchisation de sondages quant à leur fiabilité en fonction de la taille de l’échantillon, de la représentativité des sondés, etc. Cela fait partie d’une « éducation aux Lumières » qui pourrait même nous faire considérer que nous sommes tellement moins menacés statistiquement par un attentat terroriste que par un accident de voiture (du moins pour ce qui concerne des actes limités, la vraie crainte étant plutôt le sabotage d’une centrale nucléaire par exemple). Quel usage sera fait ou non des statistiques, des sondages, c’est une autre histoire, mais arrêtons de parler de « mensonges des chiffres », car il n’y a que les hommes qui mentent ou pas…"

OCDE : Un effort éducatif indispensable en France pour tirer parti de la mondialisation. “Alors que la mondialisation est le thème central de la campagne électorale, l’OCDE publie le 4 mai son rapport sur les "Perspectives de l’OCDE sur les compétences". Reprenant certains enseignements de PIAAC 2013, le rapport montre le lien entre l’effort éducatif et de formation professionnelle et une intégration heureuse dans la mondialisation. Et il interpelle l’école française. Car, pour l’OCDE, avec une main d’oeuvre moins bien formée que dans les autres pays développés, la France a du mal à tirer parti de la la mondialisation comme ses voisins.

Et PY Duwoye poursuit sa réflexion : Autre formation, autre corps enseignant ?La formation actuelle des enseignants laisse à désirer. Dans un nouveau chapitre publié le 5 mai, Pierre Yves Duwoye se prononce pour une refonte des concours et la mise en place d’une formation de 2 ans. Il amorce aussi le dessin d’un nouveau corps enseignant se substituant graduellement aux corps existants.”

Les tablettes à l’école : où en est-on ? par Emilie Blanchard / Cofondatrice de Lelivrescolaire.fr. “Quels sont les effets de ces politiques massives d’équipement ? Si le recul nécessaire manque encore pour avoir des résultats fiables d’enquêtes menées à grande échelle, les premières études sur les tablettes à l’école (Karsenti et Fievez, 2013) ont permis d’apporter un éclairage scientifique sur cet outil et ses usages pédagogiques.

Pédagogies alternatives : écoles modernes, écoles d’élite ou écoles farfelues ?Les pédagogies alternatives se développent au lendemain de la Première Guerre Mondiale pour former une nouvelle élite, un homme meilleur. Mais elles échouent à s’imposer. Aujourd’hui à la marge du système éducatif français, elles connaissent pourtant un regain d’intérêt certain. Entre attirance et mise au ban, les invités d’Un monde en docs éclairent la place de ces pédagogies un peu différentes dans un système éducatif très normalisé.”

En Belgique on s’interroge : "Inutiles", "chronophages", ... : les devoirs à la maison ont-ils encore un sens ?Les nouvelles écoles de devoirs vont bénéficier d’une subvention de lancement de 5.000 euros dès leur reconnaissance par l’Office de la naissance de l’enfance (ONE). Une bonne nouvelle pour les familles qui disaient passer leur dimanche à faire les devoirs pour le lundi. Une bonne nouvelle aussi pour l’apprentissage en tant que tel : selon les experts, la maison n’est pas le bon endroit pour faire les devoirs.” Un peu curieux, non ?

Et un "nouveau" métier de l’EN, Au B.O du 4 mai 2017 : missions et référentiel du métier de psychologue de l’EN. “Le Bulletin Officiel de l’Education présente cette semaine les missions et le référentiel de connaissances et de compétences des psychologues de l’Education nationale.”

Bon dimanche...
Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.

N° 535 - Arts et culture : quels parcours ?

Dossier coordonné par Jean-Charles Léon

Février 2017
Pour donner aux jeunes un égal accès à l’art et à la culture, les derniers textes officiels concernant l’Éducation artistique et culturelle mettent l’accent sur la notion de «  parcours  », qui doit permettre à l’élève de se constituer une culture personnelle, développer son habileté artistique et rencontrer des artistes, des œuvres, des lieux.

N° 530 - Former les futurs citoyens

Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016

Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?