Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 31 mai 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 31 mai 2019

Grève du bac - Maternelle - Orientation - Divers

En ce pont du mois de mai, les médias parlent de grève du bac, des programmes de maternelle et de l’orientation. On termine par quelques informations diverses.


Grève du bac

C’est l’information qui domine l’actualité éducative, l’appel à la grève des examens lancé par plusieurs syndicats
« Plusieurs syndicats d’enseignants appellent à une grève de la surveillance du baccalauréat. Ils s’opposent à la réforme du lycée et du baccalauréat souhaitée par le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. »

Mais le ministre minimise le mouvement.
Menaces de grève sur le bac 2019 : le ministre de l’Éducation affiche sa sérénité à Épernay
“« Notre premier devoir à tous, c’est d’assurer une sérénité du passage du baccalauréat. Donc mon message est évidemment un message de sérénité, notamment vis-à-vis des élèves. On n’a pas besoin d’ajouter du stress au stress qui peut déjà exister quand on prépare un examen » Jean Michel Blanquer à Epernay le jeudi 30 mai au congrès de la PEEP.”
Grève de la surveillance du bac : Blanquer promet que les épreuves se dérouleront "de façon normale"
« Le ministre de l’Education nationale a affirmé, vendredi 31 mai, qu’il s’attendait à une faible mobilisation. "Je ne pense pas qu’il y aura beaucoup de grévistes de toute façon", a ajouté le ministre, jugeant "dommage qu’il y ait des appels de ce type". Il estime déjà répondre à des revendications des syndicats, "notamment sur les rémunérations des professeurs" ».
Appel à une grève de la surveillance du baccalauréat : le syndicat lycéen UNL divisé "sur la position à adopter"
« Le syndicat lycéen, par la voix de son président Louis Boyard, dit être opposé aux réformes Blanquer, mais comprend l’inquiétude des lycéens sur la menace que ferait peser une grève de la surveillance sur les épreuves du bac. »

Notons que les médias ne parlent que du bac, et pas des autres examens...


Maternelle

L’autre actualité qui domine, c’est la circulaire de rentrée et ses préconisations pour la maternelle. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela fait polémique.

Une maternelle plus exigeante à partir de la rentrée. Par Mattea Battaglia
« La circulaire de rentrée 2019-2020 a été publiée au « Bulletin officiel ». Elle fixe de « nouvelles exigences » pour l’école maternelle, en passe de devenir obligatoire. »

L’ÉCOLE MATERNELLE, DES « RECOMMANDATIONS » PÉDAGOGIQUES INQUIÉTANTES. Le blog de Catchatbrun.
« Les enfants qui n’ont que l’école pour découvrir le monde, pour parler, pour découvrir la lecture et l’écrit seront encore plus désavantagés, les apprentissages non mécaniques, complexes leur seront de plus en plus inaccessibles.
De plus en plus tôt, dès trois ans, les dés sont jetés : pour les uns l’exécution, l’obéissance, la répétition, pour les autres l’imagination, la critique, la complexité…
L’école de la confiance pour certains, l’école du tri précoce pour tous ! »

Non à la transformation de l’école maternelle en un pré-élémentaire très primaire ! Par Claude Lelièvre
“Car c’est ce qui risque de se passer si on prend au sérieux nombre des préconisations faites par le ministre de l’Education nationale dans sa circulaire de rentrée.
Ce serait rompre en effet avec ce qui a été doublement fondateur pour »l’école maternelle » et l »’école primaire ».”


Orientation

Orientation : une étape décisive de la décentralisation éducative
ARF - Association des Régions de France
“Le cadre national de référence organisant le transfert de compétences entre l’Etat et les Régions en matière d’information et d’orientation, signé ce mardi 28 mai 2019, matérialise une nouvelle étape décisive de la décentralisation éducative.”

Orientation tout au long de la vie : la nouvelle stratégie régionale
“À l’occasion de la séance plénière du Conseil régional d’Ile-de-France du 28 mai 2019, la Région s’est dotée d’un nouveau plan d’actions en 3 axes pour l’information et l’orientation des Franciliens de tous âges.
La Région veut simplifier l’accès à l’information dans le secteur de l’orientation, qui impacte l’avenir comme la reconversion professionnels des Franciliens. Elle se dote pour cela d’une nouvelle stratégie ambitieuse pour l’information et l’orientation tout au long de la vie.”

Education : Inspire, une plateforme très orientée
« Doté d’une subvention record de 1,8 million d’euros et unique détenteur du label du ministère de l’Enseignement supérieur, le dispositif d’aide à l’orientation jouit d’une situation de quasi-monopole qui pose question. »


Divers

Les jeunes françaises ne font pas assez de sport
« Les Françaises boudent la pratique sportive comme le démontre la dernière étude d’Attitude Prévention. Ce rapport évoque une sédentarisation des jeunes femmes, à partir de l’adolescence.
Au cours de l’enfance, 75 % des petites filles ont une activité sportive. Un taux similaire à celui des garçons. Mais à l’adolescence, les différences se creusent. Entre 12 et 17 ans, les filles ne sont plus que 53 % à pratiquer une activité physique. La dégringolade a lieu pendant les années collège. On retrouve la même tendance chez les garçons mais un peu plus tard. »

Hugo, 29 ans, étudiant en lettres classiques et espèce en voie de disparition
« Hugo Blanchet, alias Hugo Orodru sur les réseaux sociaux, est le dernier étudiant de lettres classiques de la fac de Limoges. Il finit son doctorat dans un département universitaire fantôme. Au Parisien, il raconte son quotidien. »

Des enseignements sous contrôle ?
« L’influence du politique sur les manuels scolaires est un sujet gorgé de passions et de polémiques. Un ouvrage collectif en fait la recension depuis la guerre dans divers pays, autour du colonialisme, des grands personnages de l’histoire, et du nationalisme. »

On apprend mieux sans compétition ni comparaison
« Dans son livre Le Pouvoir des réflexes à l’école, Emmanuelle Sutherland rappelle que la comparaison est contre-productive pour les apprentissages, de même que le culte de la performance. A partir du moment où il y a compétition et comparaison, il y a stress et, quand il y a stress, il ne peut pas y avoir de joie qui est pourtant l’émotion de l’apprentissage. »

ÉDUCATION. NE COUPEZ PAS LE MICRO DE RADIO CARTABLE !
« Née en 1984 à Ivry, la seule émission de radio animée par des enfants et diffusée sur la FM voit son existence suspendue à la nomination d’un nouvel enseignant référent. »

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 552 - Les dys dans la classe
Dossier coordonné par Nicole Bouin et Émilie Pradel
mars 2019
L’accueil des élèves présentant des troubles des apprentissages, dont les «  dys  », ne va pas sans difficultés au quotidien pour les enseignants. Notre dossier propose des éclairages de chercheurs sur ces troubles et donne la parole aux praticiens de terrain, aux parents, aux anciens élèves dys, aux médecins, aux associations…

N° 551 - Expliciter en classe
Dossier coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau
février 2019
L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ?