Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 30 mars 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 30 mars 2018

Maternelle - Supérieur — Apprentissage — IA — Ressources

Une actualité copieuse entre réformes de la maternelle et de l’apprentissage, ParcourSup et les violences en université. Plus quelques infos sur l’IA et des ressources pour ce week-end prolongé.


Maternelle

L’école et la peur d’échouer. “L’école décourage-t-elle d’apprendre et cela dès la maternelle ? Dans le débat actuel sur l’école maternelle, le conseil scientifique de la Fcpe publie une nouvelle étude qui montre comment l’école contribue à fabriquer les inégalités scolaires. Fallait-il prendre la maternelle en exemple alors que la scolarisation précoce semble menacée ? Sur l’impact du fonctionnement de l’école sur le sentiment de bien être à l’école dans son rapport aux résultats scolaires, on aurait pu aussi bien sortir, en positif, la recherche de Camille Terrier. C’est ce que nous choisissons de faire…

Les apprentissages premiers en école maternelle à l’ère du numérique : contribution du projet LINUMEN. “Depuis une dizaine d’années, les applications mobiles proposées pour smartphones et tablettes ont vu leur nombre croître de façon exponentielle. Les différentes plateformes de téléchargement (par exemple, App Store, Google Play) ont développé une abondante offre de logiciels dont une part importante est consacrée aux applications à finalités éducatives ou ludo-éducatives destinées à des enfants fréquentant l’école maternelle ou élémentaire.” par Youssef Tazouti, Professeur des universités en Psychologie de l’éducation, 2LPN (Laboratoire Lorrain de Psychologie et Neurosciences, EA. 7489), Université de Lorraine et Annette Jarlégan, Professeure des universités en sciences de l’éducation, LISEC (Laboratoire Interuniversitaire en Sciences de l’Education et de la Communication, EA. 2310), Université de Lorraine.

Quels enjeux pour l’école maternelle obligatoire à 3 ans ? Par Laurent Husson, Maître de Conférences en philosophie, Université de Lorraine. Il indique que “La définition d’une obligation scolaire devra également s’accompagner de trois autres éléments.
La définition des contenus de cette scolarité obligatoire ;
La définition des obligations de fréquentation et d’assiduité ;
Les sanctions relatives au défaut d’instruction ou d’assiduité
.”

Maternelle à 3 ans, pourquoi des communes s’inquiétentpar Marie Piquemal. “Selon le ministère de l’Education nationale, il devrait être possible d’abaisser l’âge de l’obligation scolaire sans que les communes ne soient tenues de participer au financement des maternelles privées.”

Joyeuses Pâques : deux cadeaux historiques au privé ! Par Claude Lelièvre sur son Blog : Histoire et politiques scolaires. “Hier, « Libération » a titré le premier : « scolarisation obligatoire à trois ans : le cadeau discret de Macron au privé ». Mais il existe aussi un autre cadeau, non moins discret : la participation des établissements privés aux examens du baccalauréat via le « contrôle continu » à la sauce Blanquer.


Supérieur

Parcoursup : des algorithmes locaux pour remettre de l’ordre par Natacha Lefauconnier, Laura Taillandier. “Alors que la procédure Parcoursup a le feu vert définitif de la Cnil pour être mise en place, les universités vont entrer dans le vif du sujet. Objectif : paramétrer leur algorithme pour élaborer un préclassement des dossiers avant d’examiner les candidatures dans le détail. Ou presque.”

Parcoursup : comment vont être classés vos dossiers par les Universités, Studyrama vous l’explique.

Parcoursup. Emmanuel Macron veut que l’algorithme soit publié. “Le président de la République a annoncé jeudi 29 mars vouloir rendre public l’algorithme de Parcoursup. Il préconise également la création d’un « Giec de l’intelligence artificielle ».”

Plusieurs article à propos des mouvements dans les universités.
Incidents et blocages : que se passe-t-il dans les universités  ? Sud-Ouest fait le point.

Universités : « Le mouvement est en train de prendre » par Faïza Zerouala. “Nantes, Bordeaux, Montpellier... Une douzaine de facultés sont bloquées pour protester contre la réforme d’accès à l’enseignement supérieur. Spécialiste des mobilisations étudiantes, la chercheuse Julie Le Mazier évoque un mouvement qui manque encore de coordination nationale, mais qui connaît une accélération.” Réservé aux abonnés.

Entre agressions et blocages, le ton monte dans les universités françaises. “Alors que les examens approchent et que la délicate réforme de l’enseignement supérieur commence à s’appliquer.”

Violences à la fac : le président de l’université de Montpellier donne sa version des faits sur le Figaro.fr Etudiant.

Un diplôme venu de l’étranger, Bachelor : révolution dans l’enseignement supérieur français ? Par Justine Hugues. “Importé du système anglo-saxon, ce cursus en trois ans prolifère au sein des établissements d’enseignement supérieur de l’Hexagone. De par ses enseignements concrets et variés, sa proximité avec les entreprises et son ouverture à l’international, le bachelor séduit toujours plus de bacheliers. Les étudiants y voient aussi l’opportunité d’intégrer de grandes écoles, sans passer par la case prépa. Regards croisés sur son irrésistible essor.”


Apprentissage

Réforme de l’apprentissage : une menace pour les centres de formation d’apprentis ruraux ?Le projet de loi sur la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance-chômage devrait être présenté en conseil des ministres fin avril, pour une discussion parlementaire à partir du mois de juin. Les régions craignent que les nouvelles mesures en matière d’apprentissage aient des conséquences néfastes sur les centres de formation d’apprentis (CFA) situés en zone rurale, mais aussi sur ceux dont les domaines de formation sont en déficit d’image ou rares.”

Sylvie Brunet : « La réforme de l’apprentissage est un atout pour rénover notre modèle social ». “C’était l’intitulé de la conférence animée par Sylvie Brunet, le 15 mars au Château Ricard. Présidente de la section du travail et de l’emploi au Conseil économique et social, Sylvie Brunet a mené la concertation sur la réforme de l’apprentissage. Une vingtaine de ses propositions figurent parmi les 44 du texte. Entretien.”

Inquiétude chez les personnels d’orientation avec le Projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Dans sa Section 2, L’orientation et l’offre de formation, Article 10 Orientation, on trouve p. 26 : “III.– “Les missions exercées par les délégations régionales de l’office national d’information sur les enseignements et les professions en matière de diffusion de la documentation ainsi que d’élaboration des publications à portée régionale relatives à l’orientation scolaire et professionnelle des élèves et des étudiants sont transférées aux régions, à la collectivité de Corse et aux collectivités territoriales de Martinique et de Guyane.”


IA

Jean-Gabriel Ganascia, spécialiste en intelligence artificielle : « L’Europe doit avoir un projet collectif sur ce sujet ». Interview de Jean-Gabriel Ganascia, professeur à l’université Pierre et Marie Curie, informaticien, spécialiste en intelligence artificielle, président du comité d’éthique du CNRS

Rapport Villani : ces 5 secteurs que l’intelligence artificielle va révolutionner. Des extraits du rapport sur l’éducation, la santé, l’agriculture, le transport et la sécurité.


Ressources

Les neurosciences en débat. TRIBUNE. Psychanalyse et neurosciences sont-elles irréconciliables ? Le débat n’est pas récent, mais il refait surface depuis la création du Conseil scientifique de l’Éducation nationale. Par Franck Ramus. “Le psychanalyste lacanien Gérard Pommier réclamait le 24 mars, sur Le Point.fr, la démission du président du Conseil scientifique, Stanislas Dehaene, et critiquait fortement le rôle des neuroscientifiques, mettant en cause l’un d’eux. Ce dernier, Franck Ramus, directeur de recherche au CNRS et professeur de psychologie attaché à l’École normale supérieure de Paris, tient à réagir à ce qu’il appelle « les vérités alternatives de Gérard Pommier ».”

Art : la représentation de l’enseignant à travers la peinture. “Si l’Histoire de l’art est souvent liée à la représentation de l’enfance, l’enseignant y a-t-il également une place ? Eclairage avec Delphine Campagnolle, Directrice du Musée National de l’éducation de Rouen.”
L’enseignement est-il un thème abordé en peinture ?
Oui, c’est un thème abordé en peinture, d’abord traité par la scène de genre, notamment dans la peinture hollandaise du XVIIème siècle. Cela pouvait être également l’objet de scènes burlesques, comme des scènes de tavernes de peintres flamands, qui sont en quelque sorte des caricatures de notre société. Il faut savoir que la représentation d’un maître faisant classe chez lui (à l’époque, les maîtres d’écoles font classe à leur domicile) font l’objet de représentations de peintres qui vont montrer les difficultés de cet enseignement, qui à l’époque, est un enseignement de méthodes individuelles
.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 543 - Enseigner par cycles
Dossier coordonné par Maëliss Rousseau et Céline Walkowiak
février 2018
La réécriture des programmes de l’école obligatoire réaffirme de façon explicite la notion de cycle dans le parcours de l’élève, mise en place dès la loi d’orientation de 1989. Cela change vraiment les objectifs et les conceptions des enseignements et donc interpelle les enseignants au cœur de leur pratique de classe.

N° 542 - Bienveillants et exigeants
Dossier coordonné par Danièle Manesse et Jean-Michel Zakhartchouk
janvier 2018
La notion de bienveillance a fait ces dernières années une entrée en force à l’école. Son articulation avec la mission principale de l’école (transmettre) n’est pas simple, surtout lorsqu’on inscrit cette «  transmission  » dans l’exigence que tous les élèves parviennent à un niveau qui leur donne de l’autonomie.

Et aussi, peuvent être utiles p