Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 3 mai 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 3 mai 2019

France — Ailleurs

Pour terminer cette période de vacances quelques infos de France et d’ailleurs.


France

Les Cités éducatives, un label d’excellence
Les Cités éducatives sont un dispositif né à partir d’initiatives menées sur le terrain par les élus locaux, les services de l’État et les associations. Elles visent à intensifier les prises en charges éducatives des enfants à partir de 3 ans et des jeunes jusqu’à 25 ans, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire. Le label "Cité éducative" résulte de la co-construction de la feuille de route gouvernementale pour les quartiers prioritaires menée par le ministère de la Cohésion des territoires.”

Education : la loi Blanquer largement remaniée en commission par le Sénat
La majorité de droite du Palais du Luxembourg a supprimé l’article controversé sur les regroupements écoles-collèges et a créé un statut hiérarchique pour les directeurs d’école.”

Education : les sénateurs corrigent en profondeur le projet de loi Blanquer
Les élus de la chambre haute ont estimé en commission que le projet de loi du ministre de l’Éducation avait été fait dans la précipitation. Plus de 300 amendements ont été déposés sur ce texte.”

Les jeunes Français défendent leur diplôme Par Charles Delouche
Que pensent les jeunes actifs de leurs années d’études ? Dans son dernier rapport sur l’emploi paru ce jeudi, l’Insee s’est intéressé au sentiment d’utilité du diplôme chez les jeunes travailleurs âgés de 15 à 34 ans.”

Frédérique Vidal : « Nous allons ouvrir 13 campus connectés à la rentrée » par Christel Brigaudeau
La ministre de l’Enseignement supérieur dévoile son plan pour permettre aux jeunes vivant loin des grands pôles universitaires de faire des études à la fac sans quitter leur ville.
Sortir diplômé de la Sorbonne (Paris-1) sans avoir jamais quitté Carcassonne ? Ce sera possible à partir de la rentrée, dans le cadre des « campus connectés », un projet que dévoile au Parisien la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Frédérique Vidal, et qui vise à reconnecter aux études supérieures des jeunes vivant loin des grands pôles universitaires.
L’annonce, qui s’inscrit dans la liste des chantiers lancés à la suite du Grand débat par le président de la République, deviendra une réalité dès septembre dans 13 villes : Saint-Brieuc, Cahors, Le Vigan, Privas, Carcassonne, Saint-Raphaël, Chaumont, Bar-le-Duc, Lons-le-Saunier, Nevers, Redon, Montereau-Fault-Yonne et Autun
.”

« L’esprit d’entreprendre », le plan de Vidal en faveur de l’entrepreneuriat étudiant
Frédérique Vidal a annoncé, ce jeudi, la création du plan « L’esprit d’entreprendre » en faveur de l’entrepreneuriat étudiant. L’objectif : sensibiliser les jeunes à l’esprit entrepreneur et accélérer les projets des étudiants.
« On oublie trop souvent que plusieurs des entreprises les plus innovantes et attractives au monde ont été créées par des étudiants. C’est à la fois une excellente nouvelle et une occasion d’en tirer des leçons pour améliorer davantage encore notre écosystème d’enseignement supérieur », assure Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, sur le site du Ministère de l‘Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
.”

Entrepreneuriat étudiant : Frédérique Vidal veut changer d’échelle
“Le plan annoncé à Lyon le 2 mai 2019 par la ministre de l’enseignement supérieur veut encourager davantage de projets entrepreneuriaux durant les études. Pour le mettre en musique, Alain Asquin, référent entrepreneuriat de l’université de Lyon, est nommé délégué interministériel à l’entrepreneuriat étudiant.”


Ailleurs

Au Maroc, Un nouveau système d’orientation scolaire pour la prochaine rentrée
La mise en œuvre d’un système efficient et actif d’orientation scolaire, professionnelle et universitaire a été officiellement lancée lundi 29 avril à Agadir. Le lancement effectif des dispositions de cette vision est prévu pour la prochaine rentrée.”

Cameroun : 63 faux diplômes détectés par le ministère de l’enseignement supérieur
C’est ce que révèle la commission nationale d’évaluation des formations dispensées à l’étranger, à l’issue de sa 91ème session ordinaire. Le bilan de cette rencontre s’est fait ce 26 avril 2019 à Yaoundé à la salle des actes de l’Ecole normale supérieure de Yaoundé. La commission a déclaré que 63 faux diplômes ont été détectés dans le lot des 426 dossiers examinés.”

Carte de défavorisation : « Ce n’est pas vrai que mes élèves se sont enrichis »
Parents et enseignants s’inquiètent des effets qu’auront les changements apportés à la carte de défavorisation dans les écoles
Ce n’est pas parce que le quartier où est installée une école s’embourgeoise que les élèves qui la fréquentent s’enrichissent, dénoncent parents et citoyens. Ils entendent former des chaînes humaines devant plusieurs écoles ce matin pour rappeler que plusieurs d’entre elles sont privées de sommes substantielles maintenant qu’on juge qu’elles sont en milieu favorisé
.”

Enseignement supérieur : le changement de mentalités pourrait être inscrit dans les programmes
Le ministère de tutelle a signé, le 30 avril à Brazzaville, avec Internationale youth fellowship (IYF), une organisation non gouvernementale sud-coréenne, un partenariat sur l’enseignement des valeurs civiques.
L’initiative vise à intégrer la problématique de changement de mentalités dans les programmes, cursus et filières de l’enseignement universitaire, afin de contribuer à la mise en place des mutations de développement futur d’une société.
Pour y parvenir, le ministre se propose de mener une étude minutieuse avec ses collaborateurs et bien d’autres partenaires, pour s’assurer que les apprenants sont imprégnés de patriotisme, d’amour du travail, d’abnégation, de leadership, de culture générale et des valeurs ancestrales
.”

Belgique Theo Francken veut plus "d’identité flamande" dans les écoles
En tant que bourgmestre de Lubbeek, Theo Francken (N-VA) a demandé aux trois écoles primaires de sa commune d’adapter leur projet pédagogique "avec une attention particulière à notre identité flamande et notre histoire", rapportent Het Nieuwsblad, De Standaard et Gazet van Antwerpen, jeudi. Une demande qui n’est pas sans importance à quelques semaines des élections du 26 mai. La N-VA revendique en effet le ministère de l’Enseignement et le profil de Theo Francken, ex-Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, est évoqué.
"Salut au drapeau", a ironisé l’Open Vld, dans l’opposition dans la commune de Lubbeek. "Pas du tout", a rétorqué le nationaliste. "Où est le mal à promouvoir un sens de l’identité flamande ?"
.”

Belgique Pacte d’excellence – L’allongement du tronc commun jusqu’à la fin de la 3e secondaire définitivement validé
Réuni pour sa dernière séance plénière de la législature, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé vendredi en milieu de nuit un projet de décret modifiant la formation commune qui sera dispensée à partir de la rentrée de 2020 à tous les élèves de Wallonie et de Bruxelles de la 1re maternelle jusqu’à la troisième année du secondaire. Avec la réforme de la gouvernance scolaire déjà adoptée ces derniers mois, cette redéfinition du tronc commun constitue l’autre grand pilier du Pacte pour un enseignement d’excellence, le chantier le plus important de cette législature en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Ce nouveau tronc commun, qui sera pour l’occasion étendu de la 2e à la 3e année du secondaire, entend doter tous les jeunes d’un même socle de savoirs et de connaissances dont la maîtrise est jugée indispensable dans la société du 21e siècle.
Le futur tronc commun s’articulera autour de sept domaines d’apprentissage : le français, les arts et la culture ; les langues modernes ; les mathématiques, les sciences et la technique ; les sciences humaines, la philosophie et la religion ; l’éducation physique ; la créativité et l’engagement ; et enfin la capacité d’ »apprendre à apprendre »
.”

Dans une université japonaise, les professeurs fumeurs ne pourront plus enseigner
À l’université de Nagasaki, enseignement et tabagisme sont incompatibles.
Fumer ou enseigner ? Il faut choisir. L’université de Nagasaki a annoncé ne plus embaucher de professeurs fumeurs dès août 2019, sauf s’ils s’engagent à arrêter la cigarette. En effet, pour Yusuke Takakura, le porte-parole de l’université, le tabagisme "n’est pas compatible" avec l’enseignement. Quant aux professeurs qui auraient du mal à se défaire de leur addiction, une clinique devrait être ouverte sur le campus
.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 552 - Les dys dans la classe
Dossier coordonné par Nicole Bouin et Émilie Pradel
mars 2019
L’accueil des élèves présentant des troubles des apprentissages, dont les «  dys  », ne va pas sans difficultés au quotidien pour les enseignants. Notre dossier propose des éclairages de chercheurs sur ces troubles et donne la parole aux praticiens de terrain, aux parents, aux anciens élèves dys, aux médecins, aux associations…

N° 551 - Expliciter en classe
Dossier coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau
février 2019
L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ?