Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 26 mai 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 26 mai 2017

Devoirs — Divers — Ressources —

Le pont éteint quelque peu l’actualité éducative. Un point sur le retour des devoirs, beaucoup de divers et quelques ressources bien intéressantes.


Devoirs

Faut-il faire ses devoirs à l’école ou à la maison ? par Paula Pinto Gomes, “Jean-Michel Blanquer, le nouveau ministre de l’éducation, a annoncé le lancement prochain d’un dispositif pour accompagner les devoirs à l’école.” “Jean-Michel Blanquer, le nouveau ministre de l’éducation, n’entend pas trancher cette querelle qu’il juge « stérile ». « Les deux ont évidemment raison, explique-t-il dans un entretien au magazine Le Point, publié jeudi 25 mai. En effet, il est important que chaque enfant puisse travailler individuellement, au calme, pour faire des exercices, répéter ses leçons ou exercer sa mémoire et son sens de l’analyse. Mais, il est évident aussi qu’il y a des disparités entre élèves suivant la situation familiale. Dépasser ce problème,demande une ligne claire. »

Chaque soir, c’est le même refrain : les écoliers rentrent et font leurs devoirs pour le lendemain. "Mais ce modèle devrait-il changer ? Les enfants préféreraient les faire à l’école, tandis que certains parents chérissent cette "corvée" pour passer du temps à leur côté."

Enseignement : les devoirs à l’école plutôt qu’à la maison dès la rentrée prochaine. “Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé vendredi le lancement "dès la rentrée prochaine" d’un dispositif pour permettre aux élèves de faire leurs devoirs à l’école plutôt qu’à la maison, pour "amenuiser les inégalités" entre les familles.”

Claude Lelièvre sur son blog : Histoire et politiques scolaires se demande : Les « devoirs faits » de Blanquer : bis repetita ?« Il doit y avoir des devoirs et ils doivent pouvoir être faits au sein de l’établissement grâce à un temps d’étude accompagnée ». D’où l’annonce d’un dispositif « devoirs faits » . Mais cela a déjà un passé voire un passif (personnel ?)”.


Divers

Jean-Michel Blanquer : un conciliateur ? Par Paul DEVIN. “Jean-Michel Blanquer défend une vision de l’éducation qui prétend transcender les clivages. Volonté politique ou stratégie ?

À l’initiative de Grand corps malade qui est allé voir le ministère de l’EN et qui est allé confier la mise en oeuvre à la Ligue Slam de France épaulée par plusieurs fondations et association, le projet Slam à l’école est né. Il est proposé comme modèle d’EPI Slam dans tous les collèges. L’an 2015-16 adonné lieu à une expérimentation fructueuse dans 7 académies en France. https://www.slamalecole.com/

Apprendre la cuisine aux collégiens pour qu’ils se nourrissent mieux. “Apprendre à cuisiner pour combattre la prévalence de l’obésité alors que se multiplient les crises industrielles et que la méfiance vis-à-vis de l’agroalimentaire se développe : c’est le défi relevé par le programme de recherche AFCC « Arts de faire culinaires au collège », inscrit au PNA (Programme National pour l’Alimentation), dans le but d’ouvrir une alternative à d’autres initiatives telles que le Programme National Nutrition Santé (PNNS).

Colos à vendre !Depuis trois années, le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports (MVJS) développe et finance une campagne de communication pour relancer les colonies de vacances (colos). Ces actions s’appuient sur un double constat : d’une part, la diminution du nombre de départs d’enfants en colonie de vacances se poursuit depuis les années 70 (une baisse d’environ 30 000 enfants par an depuis 2007, soit plus 220 000 mineurs qui ne partent plus en colos entre 2007 (1 202 628) et 2015 (982 520)) et il semble d’autre part nécessaire de rassurer les parents sur l’image des séjours et leur « qualité », afin qu’ils acceptent d’y inscrire leurs enfants.”

Des élèves de Berthelot menacés de mort pour avoir pris position contre Civitas. “Ils avaient témoigné contre les idées haineuses de Civitas. Ils ont reçu des messages violents.”

Education : la Cnil demande un cadre "contraignant" pour protéger les données des élèves. “La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) juge dans un communiqué reçu mercredi "plus que jamais nécessaire" de fixer un cadre de régulation "qui protège de manière effective les données personnelles des élèves et des enseignants".
Elle souligne "le développement des offres de services numériques dans l’éducation, proposés en particulier par les grands fournisseurs du web", sans citer un nom de groupe en particulier
.”


Ressources

Dossier de veille de l’IFÉ : À la recherche de l’autonomie des établissements, n°118, mai 2017 par Feyfant Annie. “Alors qu’en France l’autonomie des établissements scolaires est revenue dans les débats, à l’occasion de la campagne pour les élections présidentielles, la question se pose des modalités de cette autonomie. Les options imaginées sont-elles inspirées par celles qui ont été choisies dans les différents pays européens ? Les justifications qui en sont données par les responsables éducatifs de ces mêmes pays permettent-elles d’éclairer les choix à venir ?
Le Dossier de Veille de l’IFÉ de mai 2017 explore la littérature de recherche afin de décrire les facteurs de cette décentralisation aux portes de l’établissement et pour les acteurs au sein de l’établissement. Au-delà de l’autonomie structurelle, certaines recherches se sont intéressées à l’autonomie pédagogique de l’établissement, aux personnels participant de cette autonomie et, pour quelques unes d’entre elles, à l’impact sur les apprentissages
.”

France Stratégie propose : 2017/2027 – Quelle autonomie pour les établissements scolaires ? – Actions critiques. “Les résultats insatisfaisants de notre système éducatif et les impasses que rencontre aujourd’hui son pilotage centralisé conduisent à rechercher une plus grande autonomie des établissements scolaires. Ce concept peut cependant se traduire par des approches très différentes.”

L’oral à l’école : qu’apprend-on et comment ? Sous la direction de Pascal Dupont et Michel Grandaty, in Revue Repères 54 | 2017.

Et puis le REPLAY sur LCP de "L’école est à nous ! Ou comment Jean Zay révolutionna l’Éducation nationale"Retour sur les grands moments de la vie de Jean Zay et sur l’héritage qu’il laisse encore aujourd’hui derrière lui.”

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 537 - Classes inversées

Dossier coordonné par Françoise Colsaët et Héloïse Dufour
mai 2017

La classe inversée, on en parle beaucoup, des partisans enthousiastes et des opposants décidés s’opposent. Est-ce une mode passagère, un gadget pédagogique, ou l’amorce d’un changement de fond ? Au-delà des définitions (trop) simples, ce dossier s’attache à mieux cerner ce qu’est la classe inversée.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.

Et aussi, peuvent être utiles par les temps qui courent...

N° 532 - Justice et injustices à l’école
Dossier coordonné par Marie-Christine Chycki et Émilie Pradel
novembre 2016

L’école est traversée par tous les débats qui agitent la société. La question de la justice y est particulièrement vive et le sentiment d’injustice très prégnant chez tous les acteurs aux prises avec l’institution. Entre la subjectivité du sentiment et les conditions objectives des injustices vécues à l’école, quelles réponses pouvons-nous apporter ?

N° 530 - Former les futurs citoyens

Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016

Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?