Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 26 mai 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 26 mai 2006

Comment vont les profs ?
34% des profs de collèges et de lycées déclarent avoir consulté un médecin au cours de l’année écoulée à cause de lésions psychiques ou physiques au travail. Un quart d’entre eux ne se sent pas en sécurité dans son établissement, un sur cinq juge sa santé mauvaise. Et malgré cela, deux sur trois se disent satisfaits d’enseigner.
On trouvera ces chiffres et plus encore dans le dossier du Parisien « Les enseignants n’en peuvent plus » . Le journal s’appuie sur une vaste étude de la MGEN à paraître ces jours ci. La santé physique et morale des profs est reliée au climat régnant dans l’établissement.
Il faut lire aussi l’interview de Georges Fotinos, spécialiste de la question, qui tente de répondre à la question des causes de ce stress. «  Existe t-il une autre profession aussi soumise à la pression extérieure ? » (à part sélectionneur de l’équipe de France...) demande t-il. « Les enseignants sont formés à enseigner une discipline mais pas au reste. [...] Or, beaucoup éprouvent des difficultés à s’adapter à l’hétérogénéité des classes, à des élèves qui leur mènent une vie très dure.[...] Cet échec est un facteur de stress, de culpabilité et de perte de sens.  »

Pierre Marcelle qu’on a connu mieux inspiré, évoque dans Libération sans aucun recul l’article du Figaro ("les people au programme des colleges et lycees") que nous évoquions mercredi dernier dans notre revue de presse.. Il s’insurge en particulier sur le fait qu’on analyse l’autobiographie d’Hervé Vilard et en profite aussi pour faire l’apologie de JP Brighelli, le déclinologue de l’éducation nationale, qui, s’en était fait l’écho , lui aussi, dans son blog. Dans la veine chansonnière, il concluait que « l’école est finie ». Puisqu’on est dans les années soixante, la chansonnette qui me vient à l’esprit c’est plutôt « Les élucubrations »... Il s’échauffe, Marcelle !.
En tout cas, on ne peut que regretter le départ d’Emmannuel Davidenkoff du journal...
Et j’ai crié, criééèé, pour qu’il revienne....

Bonne Lecture...


Libération du 26/05/06

Fabricants de crétins
par Pierre MARCELLE

Considérant l’inanité qui, dans un vertigineux sabir à prétention pédagogique, organise l’enseignement secondaire du français et de sa littérature, pourquoi pas ? Afin d’y remplir la case obligée de l’autobiographie comme « thème », pourquoi pas celle, édifiante, d’Hervé Vilard, ex-chanteur de slow et auteur best-sellerisé cet hiver de l’Ame seule ?...[...] Alors que de vieux croûtons comme moi se demandent s’il n’existe pas un rapport entre l’étude de la vie de Loana Duloft (thème : le psychodrame amoureux) et ce happy slapping qui tant excite les observateurs des moeurs du temps, l’autorité Education nationale, qui adhère plus volontiers à la prose proximale de Marc Lévy (par exemple) qu’à celle, fumeuse, de François-René de Chateaubriand, renonçait à un édifiant attentat contre Jean-Paul Brighelli. De cet agrégé des lettres, auteur notamment de la Fabrique du crétin (Gawsewitch Ed.), on dira sobrement qu’à prétendre que l’acquisition d’un savoir passe par un travail, il énerve assez les Diafoirus d’IUFM. Tant même que, le 10 mai dernier, le président d’un jury de Capes dont il était membre tenta de l’en exclure en excipant d’une pétition de ses collègues. Parlant deux jours après de « malentendu », l’Inspection générale dut le réintégrer. Brighelli, qu’on peut ne pas suivre en tout, évoque sur son blog un peu contestable délit d’opinion. C’est chez bonnetdane.midiblogs.com sans oublier le htpp :// qui va avec, et je crois bien que j’y retournerai un jour.
Lire la suite de l’article

A Montpellier, plaintes croisées d’un étudiant et de policiers
Au tribunal, l’un et les autres se renvoient la responsabilité de coups échangés lors des manifs anti-CPE.
Lire la suite de l’article

Ecoutez lire
La lecture à haute voix d’essais et de romans, longtemps confidentielle en France, draine aujourd’hui des milliers d’amateurs, attirés par une démarche artistique à rebours de l’agitation commerciale.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 26/05/06

L’école primaire se met au tableau blanc interactif
Un millier de « TBI » ont déjà été installés dans les classes. Malgré quelques réticences, ils ouvrent de nouveaux champs pédagogiques.
Lire la suite de l’article

A l’école des Amandiers, la géométrie s’apprend d’un simple clic
L’enseignant de CM 2 a intégré ce nouvel outil à sa pédagogie pour le plus grand profit des élèves.
Lire la suite de l’article

Fonctionnaires : les ministres divergent sur les effectifs
Le ministre de la Fonction publique Christian Jacob met en garde contre une réduction trop importante.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 25/05/06 (un jour de retard)

Pas en ligne...


Le Parisien du 26/05/06 ( payant)

Les enseignants n’en peuvent plus
Stress, fatigue chronique ou même dépression... Selon une étude menée auprès de plus de 2 500 d’entre eux , la santé physique et morale des profs est préoccupante. Au premier rang des causes du malaise, un sentiment d’abandon.
Lire la suite de l’article

« L’administration nous traite comme des pions »
MARIE n’ira sans doute pas travailler ce matin, comme toute cette semaine d’ailleurs. « Je n’ai même pas la force d’ouvrir mon sac. En fait, je me sens terriblement fatiguée... comme vidée », souffle cette prof de lettres et d’espagnol...
Lire la suite de l’article

« Le niveau de stress a considérablement augmenté »
Comment vont les profs ? Georges Fotinos. Ils ne vont pas forcément plus mal que les autres, mais vivent en revanche de plus en plus mal leur situation professionnelle. Ils souffrent d’une certaine déconsidération dans l’opinion publique...
Lire la suite de l’article


La Croix du 26/05/06

Rien vu...


20 minutes du 26/05/06

Profs du 93 en colère
Mobilisation en demi-teinte des enseignants hier en Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 26/05/06

Patimat, cette enfant que les Brestois cachent
Le 19 avril,nous vous racontions l’histoire de Sakinat qui,avec sa fille Patimat, a dû fuir le Daghestan et un islam radical. Pour les protéger d’une expulsion,des Brestois cachent l’enfant depuis cinquante jours.Ils racontent.
Lire la suite de l’article

Pour l’université des métiers
par Pascal Pellan, Secrétaire général de la chambre de métiers des Côtes-d’Armor.

Plus le niveau de formation est élevé, plus les chances de trouver un emploi sont grandes. Ce slogan, si souvent martelé, se trouve, aujourd’hui, pris en flagrant délit de contradiction, car de troublantes statistiques ont fait malheureusement ressortir que plus d’un étudiant sur deux se trouverait au chômage, un an après sa sortie de l’université. La désillusion est immense, car un parcours universitaire représente de lourds sacrifices, y compris financiers, pour les familles et les jeunes. Mais le pire est ailleurs et relève de ce sentiment de désespérance qui mine une partie de la jeunesse française.
Dans le même temps, un système comme l’apprentissage, si souvent présenté comme la « filière de l’échec », fait entrer dans le monde du travail plus de huit apprentis sur dix, dès la sortie de leur formation
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 27/05/06

Rien vu...


Le Nouvel Obs permanent du 26/05/06

Rien vu...


L’Express Quotidien du 26/05/06

Rien vu...


Une sélection dans les dépêches du 26/05/06

La violence à l’école, préoccupation majeure des parents selon la Peep
La violence à l’école apparaît comme une des préoccupations majeures des parents d’élèves (70%), selon une étude réalisée et dévoilée par les parents d’élèves de l’enseignement public (Peep) lors de l’ouverture de leur 87e congrès qui se tient vendredi au Mans.
Lire la suite de l’article

Annulation de l’arrêté de reconduite à la frontière d’un Egyptien
Le tribunal administratif de Melun a annulé vendredi l’arrêté de reconduite à la frontière d’un Egyptien vivant en France depuis 1993, a-t-on appris auprès des parents et enseignants du groupe scolaire parisien Olivier Metra, mobilisés depuis une dizaine de jours. Dans le cadre du Réseau éducation sans frontière (RESF), les enseignants avaient déposé pour vendredi, jour fixé pour le délibéré, un préavis de grève concernant les quatre écoles de ce groupe scolaire situé dans le XIXe et où sa fille aînée, âgée de 3 ans et demi est scolarisée.
Lire la suite de l’article


Pour en savoir plus

L’indispensable café pédagogique

Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)

La maison des enseignants

Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr

Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation