Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 26 juin 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 26 juin 2020

Mais où sont-ils ? — Le système — Ressources

Première semaine de reprise et la question est "Mais où sont-ils ?" Quelques nouvelles du système et surtout quelques ressources, et surtout ABONNEZ-VOUS !


Mais où sont-ils ?

« Davantage de collégiens présents en classe fin juin par rapport aux années précédentes » Publié par Fériel Boudjelal sur Vousnousils
75 % de collégiens sont retournés en cours depuis ce lundi 22 juin. Un chiffre relativement important à cette période de l’année.”

JPEG - 105.6 ko
Dessin de Fabien Crégut

Déconfinement : pourquoi la reprise de l’école a été plus lente en banlieue se demande le Parisien
Dans certains quartiers populaires, plus qu’ailleurs, des familles ont craint de remettre leurs enfants en classe. A Grigny (Essonne), la tendance s’est inversée quand leur présence est redevenue obligatoire.”

Retour tardif à l’école en banlieue : en primaire, le risque « d’une rupture du lien avec les familles »
Pierre Périer, professeur en sciences de l’éducation, avance plusieurs hypothèses pour expliquer pourquoi la reprise scolaire après le confinement a pu être plus lente dans certains quartiers populaires.” toujours dans Le Parisien

Dans les collèges, la rentrée obligatoire laisse un goût doux-amer Par Nelly Didelot, Libération
Quelques jours après la reprise des cours, les classes sont globalement plus remplies qu’habituellement à cette période de l’année. Mais la vie scolaire n’est plus la même.”

Quand le retour à l’école inquiète : « On va peut-être continuer de lui faire cours à la maison »
En banlieue parisienne, Ayoub a peur de renvoyer en classe sa fille de 8 ans, atteinte d’une pathologie cardiaque. Par peur du Covid-19, ce père de famille de l’Essonne songe à la scolariser à domicile à la rentrée.” Encore Le Parisien

Élèves décrocheurs : une bombe à retardement ? ENQUÊTE. Par Émilie Trevert
Des professeurs assurent avoir perdu un tiers de leurs élèves. L’enjeu pour l’Éducation nationale : récupérer ces décrocheurs du Covid.” Enquête ou micro trottoirs réservé au abonnés

L’école à venir ne se fera pas sans les parents d’élèves par Claude Lelièvre, Enseignant-chercheur en histoire de l’éducation, professeur honoraire à Paris-Descartes, Université de Paris
Les trois mois de confinement et leur suite immédiate ont sans doute été éprouvants pour beaucoup, en particulier pour les parents d’élèves et les professeurs. Mais cette expérience a aussi été riche d’enseignements qui ne manqueront pas de peser sur la prochaine année scolaire. Rien ne pourra plus être tout à fait comme avant, surtout si les préoccupations quant au Covid-19 persistent et continuent à chahuter les espaces-temps concrets de la vie scolaire.”

Mais ça y est, on sait où ils sont, au travail !
Le Sénat adopte la loi pour encadrer le travail des enfants influenceurs
Le texte, à l’initiative de députés de la majorité, entend protéger les activités rémunératrices des mineurs sur des plates-formes comme YouTube, Instagram ou encore Twitch.” protéger, réglementer, organiser...


Le système

Lettre d’enseignants au président de la république Par marie.astrid sur son Blog : Le blog de marie.astrid
La crise du covid-19 a bouleversé les concours de l’enseignement. Mais apparaît un traitement injuste et inéquitable entre les concours internes et externes. Face aux décisions incompréhensibles du Ministre de l’éducation nationale, les 8000 admissibles se sont montés en collectif pour dénoncer leur situation.Une admissible décide de s’adresser directement au président Macron.”

Le nouveau conseil d’évaluation de l’Ecole Repéré par le Café pédagogique
Le BO du 25 juin publie la liste des membres du Conseil d’évaluation de l’Ecole, une structure née de la loi Blanquer en lieu et place du Cnesco. Présidé par la rectrice Béatrice Gille, le conseil réunit des personnalités nommées par le ministre, les deux chambres et , curieusement, par l’Institut de France. Le ministre y délègue les représentants de l’administration (Dgesco, Inspection générale et Depp). L’Assemblée nationale nomme deux experts proches de l’OCDE (Eric Charbonner et Anna Cristina d’Assio). Le Sénat a choisi une ancienne rectrice nommée sous Chatel, Martine Daoust et le géographe Jacques Lévy. La commission de l’éducation de l’Assemblée y délègues les députés LREM Suylvie Charrière et LR Maxime Minot. Celle du Sénat les centristes Mireille Jouve (RDSE) et Laurent Lafon (UDI). L’Institut nomme Olivier Houdé et l’informaticienne Marie Paule Cani. Ce conseil n’est pas sans rappeler le HCE créé sous Jacques Chirac et disparu en 2012.”


Ressources

50 numéros pour quelles transformations pédagogiques au lycée professionnel ? Juin 2020
Contrairement à ce que ressentent beaucoup d’enseignants, les réformes qui touchent le système éducatif français, qu’elles concernent les programmes, les méthodes, les dispositifs, ne tombent pas du ciel. Sauf à être réactionnaires (mais peut-on alors parler de « réformes » ?), elles sont pratiquement toujours issues de recherches universitaires, de mouvements pédagogiques, de pratiques de l’éducation populaire… En cela le lycée professionnel est emblématique, plus que d’autres ordres d’enseignement, parce que son public oblige à d’autres pratiques, parce qu’il est largement ouvert sur la société par l’intermédiaire de l’entreprise, parce que ses enseignants, bivalents, ont souvent eu des itinéraires moins linéaires que les professeurs certifiés ou agrégés. Sans oublier que, peu légitime dans l’univers médiatique, les changements s’y font plus discrètement qu’ailleurs.
Depuis sa création en 1986, interlignes, la revue de l’association des PLP lettres-histoire de l’académie de Versailles, accompagne les transformations pédagogiques du lycée professionnel. Par ses articles de fond et ses relations d’expériences, notre revue fait dialoguer praticiens, formateurs, inspecteurs et universitaires pour mettre à disposition des enseignants les savoirs et les outils nécessaires
Le numéro 50 permet de revenir sur ces réformes, ces pratiques, ces innovations que notre revue a expliquées, illustrées. Non pas dans un esprit de nostalgie mais pour montrer que beaucoup d’éléments de la dernière réforme du lycée professionnel puisent dans des pratiques dont certaines datent des années 1970…

Le 3en1 de l’AFAE
Nous vivons un temps extra-ordinaire et l’école doit sortir renforcée de cette crise.Porté par la devise de l’AFAE, « l’avenir de l’école est l’affaire de tous, partageons nos savoirs et améliorons nos pratiques »nous avons souhaité contribuer modestement à cet indispensable apprentissage collectif.” Avec des réflexions de B Parent, F. Muller et A. Jellab

Ce que signifie pour l’école enseigner l’écologie (Revue Diversité) signalé par ToutEduc
"A quelles conditions est-il possible de concilier à l’école, engagement et formation à l’esprit critique sur (les) questions de développement durable ?" La question que pose Denise Orange Ravachol (U. de Lille) dans sa contribution au dernier numéro, consacré à "L’école écologique" de la revue Diversité se retrouve, sous des formes diverses sous la plume de la plupart des auteurs.” Dont Marie Duru-Bellat (IREDU), Eric Favey, Augustin Berque (EHESS) et bien d’autres

Et puis n’oubliez pas que cette présente ressource, la revue de presse, dépend des Cahiers pédagogiques. Abonnez-vous ! Le confinement et la fermeture des établissements scolaires ont provoqué une forte baisse des abonnements et des ventes et mettent à mal notre activité. Nous avons besoin d’une mobilisation de tous ceux qui sont attachés à notre revue !
Abonnez-vous, réabonnez-vous, offrez un abonnement, diffusez cet appel !
Pour vous abonner : https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/74-abonnements

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 561 :L’éducation à la sexualité
Coordonné par Chantal Guitton et Dominique Seghetchian
mai 2020
Aborder la sexualité par la reproduction, le plaisir ou la protection contre les MST n’est pas neutre. Comment accompagner la découverte de soi et de l’altérité ? Quelle place faire à la diversité des normes dans une école qui promeut l’émancipation et l’égalité ?
N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…
[N° 556 : Sujets à émotion->https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/fr/revue/780-sujets-a-emotions.html
Dossier coordonné par Florence Castincaud et Jean-Charles Léon
Novembre 2019
Même si les émotions et le vécu font partie du processus d’apprentissage, le sujet doit les dépasser pour devenir sujet apprenant ou enseignant. Quels moyens didactiques et pédagogiques permettent de surmonter ces peurs d’apprendre ou d’enseigner ? Comment se former pour prendre conscience des affects dans la classe ?