Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 25 mai 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 25 mai 2018

Secondaire — CIO — Supérieur

Actualité riche. Dans le secondaire le ministre a toujours des idées et en provoque. Les CIO sont toujours en alerte. Et dans le supérieur TOUT VA BIEN !


Secondaire

Le ministre de l’Education nationale veut supprimer les heures de colle. “Jean-Michel Blanquer souhaite revoir les sanctions et les punitions à l’école et dans les collèges.”

Philosophie : la lettre ouverte de 120 professeurs à Jean-Michel Blanquer. “Dans une tribune publiée par « Le Figaro », 120 professeurs s’adressent à Jean-Michel Blanquer pour lui demander que l’enseignement de la philosophie soit préservé dans le nouveau baccalauréat.”

Éducation : privatiser les lycées français à l’étranger ?Le gouvernement souhaite privatiser de nombreux établissements scolaires français à l’étranger pour réduire ses frais. Mais les parents d’élèves craignent des conséquences lourdes.”

Pierre Merle : Que sait-on des pratiques d’évaluation scolaires ?"Il existe des principes d’évaluation des compétences scolaires plus favorables aux apprentissages que ceux trop souvent en vigueur dans l’école française". Avec ce nouveau livre (Les pratiques d’évaluation scolaire, PUF), Pierre Merle propose une véritable synthèse sur l’histoire et les différents types d’évaluation. Il montre aussi que l’évaluation évolue dans l’école française au bénéfice d’une évaluation formative plus adaptée aux besoins des élèves. Surtout il nous fait découvrir beaucoup de choses sur les différents types d’évaluation et leurs effets sur les élèves et les correcteurs. Des effets qui posent notamment la question de la "note juste".”

L’Éducation nationale face au cas d’un prof « transgenre » par Marie-Estelle Pech. Pour les abonnés du Figaro.

Une enseignante transgenre insultée sur internet : le ministère de l’Education nationale condamne cette discrimination par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu. “Le ministère de l’Education nationale a condamné jeudi la discrimination dont a été victime une enseignante transgenre. Les parents avaient été informés du changement de sexe de l’enseignant. Cela avait fuité sur les réseaux sociaux et cela avait déclenché un déferlement d’insultes.”

L’Education nationale condamne le harcèlement d’une enseignante trans sur Twitter. “Le gouvernement avait été interpellé mercredi sur le cas de cette enseignante. Son identité et le nom de l’établissement où elle travaille ont été diffusés sur les réseaux sociaux par un parent d’élève.”


CIO

La fermeture envisagée par le ministère des CIO est toujours dans les médias.

Education : la fermeture annoncée des CIO inquiète les personnels. “Le projet de loi, annoncé début avril, prévoit d’attribuer les compétences actuelles des CIO aux régions et d’affecter les personnels dans les établissements scolaires. Les 478 CIO devraient fermer d’ici 2019.”

Orientation : derrière la galère de Parcoursup, la menace de fermeture des CIO inquiète à Rouen. “Un projet de loi implique la mort des Centres d’information et d’orientation. À Rouen, les professionnels ont peur que les plus fragiles soient laissés sur le carreau.”

Franche-Comté - Éducation L’orientation des jeunes en question. “Les centres d’information et d’orientation risquent de disparaître, selon les syndicats de l’Education nationale. Cette compétence serait prochainement transférée aux Régions.”

Menaces sur les centres d’information et d’orientation : le personnel de Gien se mobilise


Supérieur

Et commençons par le “garde à vous”, pardon par la “garde à vue” réclamées semble-t-il par “en haut”.
#Arago - 101 lycéens et grévistes placés 48h en garde à vue. “Mardi 22 mai, alors que la manifestation parisienne se termine, une centaine de lycéens et de grévistes pénètrent dans le lycée Arago (XIIe arrondissement). Le scandale #parcourssup a déjà commencé. Sur place une armada policière cerne l’assemblée générale qui n’a pas encore commencée et interpelle 101 personnes. Après avoir passé deux nuits en garde à vue ils devraient être présentés à la justice ce jeudi.”

Polémique : des lycéens en garde à vue. “Des étudiants et lycéens ont été arrêtés et ont passé de nombreuses heures en garde à vue après l’occupation du lycée Arago, à Paris.” “Les lycéens sont ressortis soulagés du tribunal. Certains élèves interpellés après avoir occupé le lycée Arago à Paris sont encore sous le choc de leur garde à vue. Céleste, 16 ans ; y a passé plus de 36 heures, par exemple. "On avait du mal à respirer, il faisait chaud, c’était atroce, on ne nous donnait pas d’eau", explique l’un des lycéens.”

Parcoursup : Mesures répressives exceptionnelles contre des lycéens. “Alors que des lycéens descendent un peu partout dans la rue contre les résultats de Parcoursup, le gouvernement utilise des moyens exceptionnels pour imposer le retour à l’ordre. A Paris une centaine de lycéens ont été enfermés deux jours et deux nuits, parfois sans pouvoir prévenir leurs parents. Une partie a été déférée devant la justice. Syndicats et association de parents d’élèves s’élèvent contre ces pratiques.”

Et pendant ce temps les dégâts se poursuivent...
Parcoursup : soutien psychologique, numéro vert... quelles aides pour les lycéens inquiets. “De nombreux lycéens se disent perdus par la mise en place de Parcoursup, en particulier ceux qui n’ont pas reçu de réponses positives. Pour les soutenir et les orienter correctement, plusieurs dispositifs d’aides existent.”

Le Parisien donne la parole aux lycéens, Parcoursup : « On va angoisser pendant tout l’été ? » Voir l’infographie comparative entre Parcoursup et APB.

Parcoursup : Plateformes d’accompagnement, hashtag, appels à manifester… Les syndicats lycéens se mobilisent face aux bugs. “Les témoignages de lycéens déçus, stressés ou en colère continuent d’affluer deux jours après la publication des premières réponses aux vœux d’affectation sur la plateforme Parcoursup…

Le ministère fait dans les stats, signale Le Monde, Parcoursup : 44 % des candidats sont « en attente » ou refusés partout, contre 48 % mardi. “Un « tableau de bord » mis en place par le ministère permet de connaître, chaque jour, le nombre de candidats ayant obtenu, ou pas, au moins une réponse positive à leurs vœux d’orientation.”

Mais heureusement...
70% des terminales de l’académie d’Orléans-Tours ont déjà une réponse positive pour l’orientation post-bac, le 24 mai

A Toulouse, Parcoursup : 565 candidats de l’académie n’ont que des « non »

La commission d’accès à l’enseignement supérieur de l’académie de Lyon a été installée le mercredi 23 mai à 14h. “Elle travaille à apporter des solutions d’inscription dans l’enseignement supérieur aux candidats qui n’ont reçu aucune proposition d’admission dans le cadre de la procédure nationale Parcoursup. La commission d’accès à l’enseignement supérieur de l’académie de Lyon, pilotée par la rectrice, est composée d’une soixantaine de personnes : représentants et services du rectorat, du conseil régional, de la DRAAF, des universités, des lycées publics et privés accueillant des formations d’enseignement supérieur.” Même chose dans chaque académie.

Et en même temps...
Discours d’Édouard Philippe à la Conférence ministérielle européenne de l’enseignement supérieur, Paris, jeudi 24 mai 2018

Des universités européennes, pour plus de convergences dans l’enseignement. “Les 47 ministres des états membres de l’Espace européen de l’enseignement supérieur (EHEA) se sont rassemblés ce jeudi, lors d’une conférence célébrant le 20e anniversaire du processus de Bologne. L’occasion de faire le point sur deux décennies d’harmonisation dans le domaine de l’enseignement et d’esquisser les contours de nouveaux projets. Parmi ceux-ci, la création d’"universités européennes", des partenariats internationaux entre établissements qui renforceront les échanges et la mobilité.”

A propos du détournement de pouvoir commis par Frédérique Vidal par Paul Cassia sur son blog : Le blog de Paul Cassia. “Une décision rendue le 25 février 2015 par le Conseil d’Etat a censuré un détournement de pouvoir commis par l’ancienne présidente de l’université de Nice.” Accrochez-vous pour la lecture…

Et bon week-end
Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 545 - Accompagner en pratiques
Dossier coordonné par Rachel Harent et Xavier Dejemeppe
mai 2018
Qu’est-ce qu’accompagner au sein et hors de la classe ? Qu’en est-il de l’accompagnement personnalisé ? Comment l’accompagnement vise-t-il à construire l’autonomie de l’élève ? Ce dossier interroge le sens donné aujourd’hui à l’accompagnement de tous les élèves par les enseignants et aussi par les coéducateurs.

N° 544 - Les écrits de travail des élèves
Dossier coordonné par Jacques Crinon et Hélène Eveleigh
mars-avril 2018
À l’école, on n’écrit pas toujours beaucoup, car on est trop souvent dans la logique de production d’un écrit bien fait, qui sera évalué ou communiqué. Or, le langage écrit est aussi un instrument intellectuel, au service du travail quotidien des élèves. Comment les faire écrire davantage ?