Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 24 mars 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 24 mars 2017

Système — Présidentielle — Aller voir ailleurs — Ressources —


Pour cette dernière revue de la semaine vous aurez bien sûr droit à des infos autour de la présidentielle et sur le système, mais nous irons également ailleurs, et pour terminer quelques ressources.


Système

L’apprentissage jusqu’à 30 ans s’étend à 2 nouvelles régions. “Pour lutter contre le chômage des jeunes, sept régions expérimentent l’entrée en apprentissage jusqu’à 30 ans au lieu de 25 ans depuis le 1er janvier 2017. Désormais, 2 régions supplémentaires participent à ce test.”

Le Baromètre Unsa relève un « profond malaise » chez les enseignants. Mais tout de même La Croix relève que “La grande majorité des personnels de l’éducation rejette, en revanche, « l’école du tri et de l’orientation précoce » au profit d’une « conception plus humaniste », selon le baromètre. « Il apparaît cependant qu’il reste à construire du commun entre les partisans de la « refondation » (33 %) et ceux des savoirs fondamentaux (44 %). L’Unsa cherchera à rendre évidente la compatibilité de ces deux aspirations », conclut Laurent Escure.”

Éducation : ce que les profs veulent vraiment, d’après la lecture du baromètre de l’UNSA par Décider & entreprendre, la voix des entreprise. “On vérifiera donc une fois de plus la frilosité des personnels vis-à-vis des réformes de trop grande ampleur et la préférence générale, au sein de l’éducation et de sa communauté, vis-à-vis des pratiques managériales générales avec une faible part d’individualisation.
Le sondage interroge également les enseignants sur le financement des établissements privés. Majoritairement, les enseignants se prononcent en faveur d’un financement public sous condition.
Pour les entreprises, il est intéressant de noter que les enseignants du second degré considèrent que la préparation à la vie professionnelle passe après la préparation à la vie citoyenne
.”

Création d’une agrégation des "langues de France". Communiqué de presse de Najat Vallaud-Belkacem du 23/03/2017. “La création de cette agrégation constitue une avancée majeure dans la reconnaissance des langues régionales, telle que voulue par la loi de refondation de l’école. La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, souhaite ainsi soutenir le devenir et le développement des langues et cultures régionales françaises, en garantissant l’excellence de l’enseignement de ces langues.”

Sécurité : Le Snpden veut du personnel de sécurité dans les établissements. “"On ne fera pas l’économie du fait que la sécurité est un métier". Sondage à l’appui, Philippe Tournier, secrétaire général du Snpden, a fait un état des lieux de la sécurité des lycées le 23 mars suffisamment énergique pour être suivi immédiatement d’un communiqué ministériel. Si les établissements ont pris le risque au sérieux, pour le Snpden ils manquent de la culture sécuritaire pour se préparer aux différents risques et particulièrement au risque d’attentat. Le syndicat veut saisir l’occasion de la signature des contrats tripartites établissement - rectorat et collectivité locale pour faire entrer la culture de sécurité dans les établissements. Et il veut aussi régler une fois pour toute une question qui l’irrite fortement : celle de la sortie cigarette des lycéens.”

Après l’attentat terroriste, report des voyages scolaires français pour Londres.

Attaque de Londres. Najat Vallaud-Belkacem a rencontré les familles des lycéens.


Présidentielle

Trois candidats pour une éducation prioritaire. “La réforme de l’éducation prioritaire a-t-elle un avenir ? Echaudé par ses évolutions en dents de scie dans le passé, l’OZP, une association d’acteurs et de militants de l’éducation prioritaire, invite le 22 mars les candidats à l’élection présidentielle à présenter leur projet. Si les représentants des 3 candidats présents, Mélenchon, Hamon et Macron, veulent tous diminuer le nombre d’élèves par classe, leurs choix renvoient à des visions différentes de l’éducation prioritaire. Pas sur que l’OZP soit rassuré…

Bruno Devauchelle : Numérique : Ils en veulent tous, mais pour quoi faire ?Le numérique et l’école sont présents dans tous les projets présentés par les politiques qui ambitionnent le poste de président de la République. Malheureusement aucun texte, aucun débat, aucun propos ne montre une ligne de pensée différente, voir novatrice par rapport à l’institution actuelle. Les états-majors sont-ils en panne d’imagination ? Non ils sont, pour la plupart, incapables de penser autrement le monde de demain qu’en défendant celui d’aujourd’hui retouché à la marge. Et ce monde d’aujourd’hui marqué par le modèle de sélection négative, dont on sait qu’il ne répond pas aux besoins des citoyens et de la société, se trouve renforcé dans la plupart des programmes d’une manière ou d’une autre. On mettra une exception, qui même si elle semble modeste est significative, celle de la proposition de Philippe Meirieu publiée dans l’ouvrage diffusé par B.Hamon et Y.Jadot en lien avec Michel Wievorka. L’autre autonomie proposée ici semble aller dans le bon sens, même si on peut sentir la résistance jacobine récurrente (bien que souvent ambivalente du côté des acteurs) dans l’institution scolaire.”

Emmanuel Macron en marche avec l’éducation musicale à l’école ?Le mouvement En marche ! d’Emmanuel Macron a affirmé mercredi soir à Paris son intention de « convaincre tout le monde que l’éducation musicale est un préalable pour mieux appréhender l’acquisition des fondamentaux. »


Aller voir ailleurs

Il est bon parfois d’aller voir ailleurs, voir d’une autre point de vue.
Éducation école supérieure du professorat et de l’éducation. L’enseignement sous tous les angles partout dans le monde. “Allemagne, Italie, États-Unis, Angleterre, Grèce ou encore Luxembourg… Les étudiants de l’Espé de Sarreguemines ont l’occasion de faire des stages à l’étranger durant leur formation de professeur des écoles.”

Villeneuve-d’Ascq. L’enseignement professionnel joue la carte de l’ouverture européenne. “L’avenir est forcément international et le lycée professionnel Dinah-Derycke a pris le pli d’impliquer ses élèves dans des séjours en Angleterre, au Luxembourg et au Portugal. À découvrir ce samedi lors des portes ouvertes.”

Aller voir ailleurs, c’est bien, mais Olivier Rey rappelle qu’"En France, le respect des standards internationaux est devenu une obsession". “Internationalisation accrue de l’enseignement supérieur, gouvernance de plus en plus centralisée… Le 20 mars, l’Institut français de l’éducation a remis son rapport sur les transformations des universités, rédigé dans le cadre du plan SHS voulu par Thierry Mandon. Olivier Rey, qui a coécrit le texte avec Annie Feyfant, en livre les principaux enseignements.”


Ressources

INJEP : Adolescence et orientation ORIENTATION (L’) SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE - n° 1, vol. 46, janvier-février-mars 2017 - 171 p. “Le présent numéro prolonge le numéro thématique précédent édité en 2004 ("Les adolescents dans la société aujourd’hui"). Il met en exergue et étudie comment la question de l’orientation à l’adolescence est liée à la construction du rapport à soi et à la société et de leur articulation.”

Cheminement d’élève et parcours avenir. Coordonné par Peggy Colcanap et Richard Étienne. Hors série numérique 45 des Cahiers pédagogiques.

Ce que l’intelligence artificielle peut apporter à l’éducation sur le blog de Sophie Blitman.

Et pour terminer une grande nouvelle ! Il y a enfin le Wi-Fi au ministère de l’enseignement supérieur. “Mieux vaut tard que jamais ! Thierry Mandon, secrétaire d’État à l’enseignement supérieur et à la recherche, s’est réjoui ce jeudi de l’arrivée d’une connection internet dans le bâtiment de son ministère. Le ministère de l’enseignement supérieur se trouve dans les anciens locaux de l’École polytechnique, situés dans le quartier de la Sorbonne au sommet de la Montagne Sainte Geneviève, dans le 5e arrondissement de Paris.”

Je vous souhaite un excellent week-end.

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Enseigner les langues aujourd’hui
N° 534 - Enseigner les langues aujourd’hui
Dossier coordonné par Soizic Guérin-Cauet et Hélène Eveleigh
janvier 2017
Apprendre une langue étrangère, c’est à la fois une évidence pour tous et une difficulté pour chacun. Et les études internationales ne font que confirmer que les Français seraient mauvais en langues. Quelles sont les pratiques qui permettent à l’apprentissage des langues vivantes d’être bénéfique pour nos élèves ?

N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

Dossier coordonné par Évelyne Chevigny et Roseline Ndiaye
décembre 2016
L’enseignement des sciences expérimentales s’est considérablement renouvelé. Ces changements ont visé à mettre l’élève au centre, en prenant en compte les travaux de la didactique ainsi que les réflexions sur le bagage intellectuel de base pour tout citoyen du XXIe siècle, au cœur d’une société basée sur les sciences et les technologies.