Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 24 février 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 24 février 2017

Bilan — Présidentielles — Supérieur — Infos

Une revue bien légère pour terminer cette semaine.


Bilan

CNESCO : Quel bilan !Nouvelle institution de l’éducation, le Cnesco publie à mi mandat un bilan d’action impressionnant de ses trois premières années. Les 21 rapports, 3 conférences de comparaisons internationales, 3 conférences de consensus tous de très haut niveau ont généré 500 000 pages vues et près de 40 000 visionnages de vidéo. Le Cnesco aurait-il réussi à rendre le débat sur l’Ecole audible et populaire ? Et si oui, quelle est sa formule ?

Nathalie Mons (Cnesco) : Informer le citoyen pour luter contre le populisme. “Vingt et un rapports scientifiques d’évaluation couvrant les champs cruciaux de l’école française (mathématiques et lecture, inégalités sociales, enseignement professionnel, métier d’enseignant…), 200 chercheurs mobilisés dans des diagnostics scientifiques de l’école, 600 praticiens associés à cette réflexion collective : en trois ans, le travail accompli par le Cnesco permet de mettre à la disposition de l’école et du débat public un bilan du système scolaire français. A l’occasion de la parution du rapport annuel 2016, Nathalie Mons, présidente, revient sur la démarche du Cnesco - une évaluation scientifique et participative - ainsi que sur la place particulière qu’y occupent les enseignants.”

Et puis notre ministre Najat Belkacem sur son compte Twitter nous propose son bilan en vidéo avec 202 questions #QAG et 10 textes de loi. Voici, résumées en 3 min, 5 années au service du progrès et de l’égalité.


Présidentielles

Réservé aux abonnés du Figaro : Éducation : « La décision centrale reprend toujours le dessus »Pour Philippe Tournier, secrétaire général du Syndicat des personnels de direction (SNPDEN-Unsa), la thématique de l’autonomie des établissements scolaires est « un grand classique des élections présidentielles ».”

Programme de Macron : ça se précise (et ça commence à déplaire)PROGRAMME MACRON 2017 - Le candidat d’En Marche ! calibre peu à peu son projet. Il compte supprimer 120 000 postes de fonctionnaires.”
“Programme de Macron pour l’éducation
Plus d’autonomie pour les écoles primaires. "Il faut arrêter de saupoudrer et assumer d’y investir de façon différenciée. Il faut donner plus à ceux qui en ont le plus besoin ", explique-t-il aussi, souhaitant pour le pays "une véritable autonomie pédagogique pour les établissements".
Réforme de la carte scolaire. "Moi, avec la carte scolaire, je n’ai pas le droit de mettre mon gamin à l’école en centre-ville, c’est injuste. Il n’y a plus de petits blonds dans nos écoles". Solution pour l’ancien ministre de Manuel Valls : "On doit absolument faire évoluer la carte scolaire"
.” Très curieux exemple ...


Supérieur

Pourquoi une telle course en avant des "Businesss schools"​ françaises, vers toujours plus de labels et accréditations internationales ? par Bruno Magliulo, Formateur/conférencier. Après avoir fait une présentation de toutes ces médailles, il conclue : “Bien plus, ces accréditations, qui furent longtemps un simple signe distinctif, sont progressivement devenues une norme que l’on se doit de pouvoir afficher si on veut être considéré comme faisant partie de la catégorie des "varies grandes écoles de commerce et management". Dans cette logique, cette course en avant vers le "toujours plus de labels internationaux" est loin d’être finie. Tout au contraire, elle est appelée à s’amplifier : à quand un quatrième label, et la quête effrénée de la "quadruple couronne" ? Ce phénomène est sans fin, épuisant, coûteux ! Au final, "the winers are..." les agences d’accréditation, qui se nourrissent de cette dérive vers le "toujours plus de labels".”

O21 : « Il faut lutter contre les stéréotypes de genre dans l’orientation scolaire » Une petite vidéo.


Infos

Gonesse inaugure son centre de ressource en Histoire de l’Education. “Ce samedi 25 février à 10h30, la ville de Gonesse inaugurera officiellement son nouveau centre de ressource en Histoire de l’Education. Le lieu réunira des documents de diverses époques, provenant des communes du Val d’Oise et de l’ancien département de Seine-et-Oise.
Un projet né après la fermeture du Musée de l’éducation du Val d’Oise à Saint-Ouen l’Aumône, en 2014. Le nouvel établissement entend conserver et collecter des témoignages relatifs à l’histoire de l’éducation dans le Val d’Oise, tout en valorisant le territoire en contribuant à la mise en œuvre de la politique culturelle, éducative et de la politique de la ville
.”

Repenser l’espace classe avec les élèves pour reconquérir leur attention. “Bruno Vergnes est enseignant en français au collège Innovant Pierre Emmanuel de Pau. Il a participé au projet d’un nouvel espace d’apprentissage et de travail, en collaboration avec les élèves. Ce reportage vidéo a été réalisé dans le cadre des journées EIDOS 64 du 25 janvier 2017.”

Bonne fin de semaine
Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Enseigner les langues aujourd’hui
N° 534 - Enseigner les langues aujourd’hui
Dossier coordonné par Soizic Guérin-Cauet et Hélène Eveleigh
janvier 2017
Apprendre une langue étrangère, c’est à la fois une évidence pour tous et une difficulté pour chacun. Et les études internationales ne font que confirmer que les Français seraient mauvais en langues. Quelles sont les pratiques qui permettent à l’apprentissage des langues vivantes d’être bénéfique pour nos élèves ?

N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

Dossier coordonné par Évelyne Chevigny et Roseline Ndiaye
décembre 2016
L’enseignement des sciences expérimentales s’est considérablement renouvelé. Ces changements ont visé à mettre l’élève au centre, en prenant en compte les travaux de la didactique ainsi que les réflexions sur le bagage intellectuel de base pour tout citoyen du XXIe siècle, au cœur d’une société basée sur les sciences et les technologies.