Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 23 janvier 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 23 janvier 2019

Enseignants — Evaluations — Bac -3/+3 — Lycée professionnel — Ressources

Pour clôturer cette semaine, une revue fournie pour votre week-end. Et pour commencer beaucoup de papiers à propos des enseignants. Les évaluations sont toujours questionnées ainsi que l’articulation bac -3/bac +3 ainsi que la réforme de Lycée professionnel. Enfin quelques ressources.


Enseignants

Les « Stylos rouges » de l’Académie de Rouen se mobilisent pour rendre visible le travail des enseignants
Les Stylos rouges de l’Académie de Rouen restent mobilisés et organisent une correction collective, le 23 janvier, à 14h. Objectif : rendre visible le travail des enseignants.” (Patrick Domenget est à l’UNSA)

Manifestation des profs à Paris : « On se caille les miches, dégelez le point d’indice »
Plusieurs milliers de professeurs et élèves ont répondu à l’appel des syndicats contre la réforme de l’enseignement en manifestant jeudi, jusque devant le ministère de l’Education nationale. Une journée de grève nationale est prévue le 5 février.”

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/lycees-en-greve-les-raisons-de-la-grogne-des-enseignants_2058989.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1548334766&fbclid=IwAR04WVs1eVn0uNMTCTtpbqzoZ3VVDU9TieCdOvwy63EGuIKCU_ruGhuB3LM#xtor=CS3-5076
Les syndicats enseignants ont appelé à une "grève massive" ce jeudi contre la réforme du bac, qui inquiète les profs.”

Mouvement de grève faiblement suivi dans l’enseignement
PARIS (Reuters) - A peine 4,24% des enseignants ont répondu jeudi à l’appel à la grève d’une dizaine de syndicats pour dénoncer la mise en place de Parcoursup et réclamer une augmentation de leurs salaires, selon le ministère de l’Education nationale.”

Enseignants : SOS médecine du travail
J’étais encore à feu l’IUFM quand j’ai vu un médecin dans le cadre professionnel pour la dernière fois. Il m’a posé quelques questions, ne m’a pas ausculté, ne m’a pas demandé de lire des lettres sur le mur, mais m’a demandé si je fumais et m’a dit que c’était mal ; il n’a pas quitté son bureau, a rempli sa paperasse et m’a déclaré bon pour le service. Depuis, je n’ai pas croisé de médecin, pas une visite en quinze ans d’enseignement. Rien d’exceptionnel : demandez à n’importe quel enseignant, il y a de fortes chances qu’il vous raconte la même chose. Pourtant, la médecine de prévention (on ne parle pas de médecine professionnelle dans la fonction publique) est régie par des textes qui annoncent bien autre chose : un suivi réel, pour une population exposée. Alors, ça change quand, exactement ?” Les humeurs de Lucien Marboeuf professeur des écoles

La chronique de Philippe Watrelot sur Alternatives économiques : Enseignants : une grève de plus... ou plus qu’une grève ?
Rémunération, réforme, stylos rouges : le mouvement de grève d’aujourd’hui pourrait être un tournant dans la mobilisation des enseignants.”

Dans le cadre des portraits du jeudi, par Monique Royer : Militer pour une école qui rend heureux, Hélène Paumier sur les Cahiers pédagogiques
Comment naissent, grandissent les convictions qui amènent à vivre son métier en parfaite fidélité avec ses idées ? Hélène Paumier, enseignante de français au lycée pilote innovant de Poitiers, nous raconte son chemin d’apprentissages réciproques dans les contrées de l’école émancipatrice.”

Plus d’un Français sur deux considère les professeurs « mal payés »
Les syndicats enseignants appellent à la grève ce jeudi 24 janvier. Un mouvement soutenu à 54 % par l’opinion publique qui, dans un sondage Odoxa/Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info, porte un regard positif sur le métier malgré le manque de reconnaissance que ces derniers ressentent.”

Les enseignants se mobilisent pour la planète et l’avenir de leurs élèves par le Collectif Enseignant.e.s pour la planète
Dans la foulée de l’appel de la jeune Suédoise Greta Thunberg à faire la grève scolaire face aux urgences climatique et de l’extinction de la biodiversité, des manifestations ont rassemblé des dizaines de milliers de jeunes en Allemagne, en Suisse et en Belgique. En France, un collectif d’enseignants lance dans cette tribune un appel à soutenir la grève prévue le 15 mars.”


Evaluations

Éducation : premier bilan pour les CP dédoublés
À seulement 12 élèves, la classe de CE1 d’une zone d’éducation prioritaire lilloise assimile rapidement les leçons de l’institutrice. Les enfants n’ont connu que les classes à effectif réduit, ils ont expérimenté le dispositif en CP. Les progrès sont réels selon l’enseignante. Les élèves sont dans de meilleures conditions et parviennent à mieux se concentrer tout en bénéficiant d’un suivi plus personnalisé.”

Education : un bilan positif pour le dédoublement des classes
Ils étaient 60 000 au départ, ils sont 190 000 aujourd’hui dans ces classes à dix ou douze élèves. Pour rappel, la mesure avait été adoptée en 2017 dans les écoles en zone d’éducation prioritaire. Selon le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, les élèves concernés par le dédoublement des classes ont fait "des progrès importants, plus vite qu’ailleurs". Mieux encore, le niveau des élèves en grande difficulté a largement augmenté.”

Première évaluation en demi-teinte pour les CP dédoublés par Mattea Battaglia et Violaine Morin
“Les premiers résultats du dispositif phare du ministère de l’éducation nationale viennent de tomber. Les élèves « en grande difficulté » en maths et en français sont moins nombreux dans les CP dédoublés.”

Premières évaluations du dédoublement des classes de CP en REP+, par Marc Bablet.
Le ministère vient de communiquer sur l’évaluation conduite en 2017-2018 dans les CP en REP+. On attend avec impatience la publication détaillée de la DEPP pour avoir des réponses aux questions qui se posent à la lecture de l’annonce ministérielle.”

Rémi Brissiaud : Une évaluation de mi-CP contre productive
Sauf à considérer qu’il conviendrait que tous les PE de France enseignent au même rythme selon une progression qui serait la même pour tous les écoliers de France, l’existence d’une évaluation nationale en milieu d’année de CP est très contestable. En effet, il est à peu près certain que divers items se trouveront inclus dans l’évaluation alors que, dans telle ou telle progression, les tâches correspondantes n’ont pas encore été étudiées à mi-parcours au CP ou qu’elles l’ont été de manière trop récente pour permettre la réussite. L’année qui suit, cela peut évidemment inciter les professeurs à vouloir « aller plus vite ». Ça ne serait pas grave si l’on était sûr qu’une étude précoce de ces tâches est bénéfique et, donc, que tous les écoliers devraient en bénéficier. Mais lorsqu’on est presque sûr du contraire, une évaluation à mi-parcours ne peut être que contre productive. Montrons-le en analysant l’un des items de l’épreuve : trouver le résultat de 8 + 5.”

L’enseignement dans le monde : les devoirs sont-ils faits ?
Le monde traverse une crise de l’apprentissage. Si l’accès à l’éducation s’est considérablement amélioré dans nombre de pays, scolarisation n’est pas synonyme d’apprentissage. Des centaines de millions de jeunes adultes ne possèdent même pas les compétences les plus élémentaires, comme calculer la monnaie à rendre lors d’une transaction, lire une prescription médicale ou comprendre un horaire de bus, et encore moins pour bâtir une carrière professionnelle ou bien accompagner le développement de leurs enfants.”


BAC -3/+3

Réforme des lycées : le flou est dans la bergerie par Marlène Thomas
A l’heure où les élèves de seconde s’apprêtent à faire leurs choix d’options pour l’entrée en première, les professeurs fustigent l’impréparation du dispositif et les inégalités qu’il engendre. Syndicats et lycéens appellent à la grève et se mobilisent ce jeudi.”

Réforme du bac : tous logés à la même enseigne ?
La réforme du bac entrera en vigueur dans deux ans. Les élèves de 1ère doivent déjà choisir des matières principales.”

« Parcoursup oblige les jeunes à devenir adulte trop tôt »
L’angoisse que provoque la plate-forme chez les lycéens est le symptôme d’une société de concurrence, où l’échec ne serait attribuable qu’à soi, affirme Thomas Schauder, professeur de philosophie, dans sa chronique bimensuelle.”

Et dans ce contexte,"Une vision extrêmement comptable" : pourquoi "L’Étudiant" cesse sa parution
En ce mois de janvier vient de paraître l’ultime numéro du magazine-papier "L’étudiant". Un tournant éditorial pour ce média d’orientation aux quarante six années d’existence.”


Lycée professionnel

Danger mortel pour le lycée professionnel par Laurence De Cock
"La réforme du lycée professionnel soulève bien peu d’indignations. Or, elle concerne près d’un quart des lycéens que le ministère ne semble pas considérer comme dignes de suivre des enseignements généraux."

La classe flexible en lycée professionnel, c’est possible ? Un témoignage de Gwladys DUCHANOIS, enseignante de Lettres et Histoire au lycée professionnel de Montciel à Lons Le Saunier (académie de Besançon)
La classe flexible repose sur un aménagement de l’espace classe afin de permettre aux élèves d’adopter la position la plus confortable possible pour mener à bien les activités demandées par une pédagogie innovante et adaptée.
Ceci améliore la concentration, et donc, la qualité des travaux rendus
.”


Ressources

Dix-huit idées chinoises pour l’évaluation du curriculum scolaire (1) A lire.

Figures de l’éducation dans le monde n° 79, décembre 2018 de la Revue internationale d’éducation de Sèvres
"Dans son nouveau numéro, la Revue internationale d’éducation de Sèvres s’intéresse à de grandes figures qui, au fil des siècles, ont fait évoluer l’éducation et ont eu une influence au-delà de leur époque et du contexte dans lequel elles sont apparues.
De Confucius à Averroès et Ibn Khaldûn, de Dewey à Montessori, Vygotski ou Piaget, de Freire à Freud, Abreu, Condorcet, Rousseau ou Ferry, de la Paideia à l’évolution des conceptions de l’éducation en Afrique, un large éventail d’époques et de contextes est proposé au lecteur. Ce panorama, qui s’intéresse aussi bien à des personnalités qu’à des mouvements, permet de mettre en évidence quatre grands chemins, au sein de quatre civilisations, qui continuent d’être empruntés aujourd’hui.
En ces temps actuels de grandes mutations sociétales, est-il possible, en étudiant la chaîne des événements, des idées et des ruptures, d’entrevoir le cheminement futur de l’éducation ?
C’est le défi que tente de relever ce nouveau dossier de la Revue internationale d’éducation de Sèvres
."
Un numéro coordonné par Jean-Marie De Ketele, chercheur et professeur émérite à l’Université catholique de Louvain, titulaire-fondateur de la chaire Unesco de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Allez, bon week-end ou bonne fin de semaine , comme vous voulez.

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 548 - Des collectifs enseignants connectés
Dossier coordonné par Régis Forgione, Fabien Hobart et Jean-Philippe Maitre
novembre 2018
De nombreux champs d’actions du métier enseignant ont été transformés à mesure que l’informatique a envahi les lieux professionnels et personnels des enseignants. Comment définir aujourd’hui ce qu’est un collectif d’enseignants connectés et comment le numérique prend place dans son fonctionnement ?

N° 547 - Des alternatives à l’école ?
Dossier coordonné par Richard Étienne et Jean-Pierre Fournier
septembre-octobre 2018
Qu’en est-il de ces expériences de classes et d’écoles alternatives, dans le système public comme à l’extérieur, voire à l’étranger ? Sur quels principes se fondent-elles ? Comment interroger ces principes ? Un dossier pour voir plus clair dans ce qui, au-delà d’une certaine mode, reste flou.

Hors-série numérique n° 50 - Le bac, hier et aujourd’hui

septembre 2018
Dans le contexte de la réforme du baccalauréat et de la mise en place des nouvelles procédures d’accès aux études supérieures, ce hors-série revient sur de nombreuses tentatives de réformes plus ou moins fructueuses. Bac + 3, bac - 3, orientation, bac pro… quels leviers pour offrir une école plus démocratique ?