Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 22 juin 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 22 juin 2018

Agir, Marcher, Retour… Revenir

Bien pauvre actualité mais avec plein de “re”.


Agir, Marcher, Retour… Revenir

Agir pour l’école : Le ministre saisi par des syndicats. “Le 18 juin, le Café pédagogique faisait connaitre en exclusivité les pressions exercées sur des écoles du Nord pour imposer le protocole d’Agir pour l’école. Elles prennent maintenant une dimension nationale avec la publication de la lettre envoyée à JM Blanquer par le syndicat des enseignants Unsa et son syndicat des inspecteurs. Ils lui demandent de protéger la liberté pédagogique des enseignants. Cela devrait aller de soi si l’origine des pressions n’est pas justement le ministère…

Et un rappel d’un texte de mars 2018 : Les élèves de maternelle ne sont pas des robots ! par Stéphanie de Vanssay. “Le retour du calamiteux programme “Parler” du Dr Zorman. Le programme “Parler” de Zorman existe depuis 1998, il a donc 20 ans. Il était très présent en septembre 2011 dans le projet de Luc Chatel qui conduisait à classer les élèves de GS en 3 catégories : RAS, “à risque” et “à haut risque” ; il avait tenté un retour sous la forme d’un outil d’observation avec un programme de renforcement en avril 2012 décrié par tous les spécialistes de la lecture et… le revoilà via l’association “Agir pour l’école”, attachée à l’Institut Montaigne dont on connaît la proximité de vues avec notre actuel ministre.”

Le retour aux fondamentaux avec Les nouveaux programmes de l’école et du collège. “Présentés en CSE le 12 juillet, les "projets d’ajustement et de clarification" des programmes de la scolarité obligatoire viennent d’être publiés par le Conseil supérieur des programmes. Il s’agit bien en fait de nouveaux programmes car les interventions du CSP vont très loin dans les prescriptions. Les "connaissances et compétences associées" et les "exemples de situation" sont réécrits à tous les niveaux ainsi que les argumentaires qui les encadrent. Plus que d’ajustements il s’agit bien d’une réécriture détaillée des programmes qui s’accompagne de "repères" largement décrits pour chaque classe du collège. Ces "ajustements" sont disponibles pour le français, les maths et l’EMC.”

(Re)naissance de l’Homo Faber : le travailleur de demain sera un artiste ou un artisan rompu aux nouvelles technologies Par Esko Kilpi, expert finlandais du futur du travail, directeur exécutif de l’Esko Kilpi Company.

Education-Makers et la recherche universitaire en culture Maker. “Education Makers est un groupe de recherche en culture Maker de l’Université Concordia à Montréal. Leur laboratoire est situé dans un local appelé MilieuxMake, situé à l’intérieur de l’Institut Milieux pour l’art, la culture et la technologie http://www.educationmakers.ca/makerspace/ qui est sous la direction de la professeur Ann-Louise Davidson et la co-direction de l Marc Beaulieu.”

Et un retour sur les discours, que je me suis permis de faire sur mon blog Educpros : Si on écoute bien JM Blanquer sur l’orientation, deuxième. “Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, s’est rendu le vendredi 15 juin à Saint-Quentin (Aisne). Il y fut accueilli par un groupe de Psyen EDO et DCIO. Cette rencontre improvisée fut enregistrée et on peut la voir et l’entendre sur Youtube[1]. Il a également parlé aux députés. Et d’autres s’expriment à sa place !
Résultat, encore un peu plus de cacophonie !

Un bon week-end à toutes et à tous.
Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 545 - Accompagner en pratiques
Dossier coordonné par Rachel Harent et Xavier Dejemeppe
mai 2018
Qu’est-ce qu’accompagner au sein et hors de la classe ? Qu’en est-il de l’accompagnement personnalisé ? Comment l’accompagnement vise-t-il à construire l’autonomie de l’élève ? Ce dossier interroge le sens donné aujourd’hui à l’accompagnement de tous les élèves par les enseignants et aussi par les coéducateurs.

N° 544 - Les écrits de travail des élèves
Dossier coordonné par Jacques Crinon et Hélène Eveleigh
mars-avril 2018
À l’école, on n’écrit pas toujours beaucoup, car on est trop souvent dans la logique de production d’un écrit bien fait, qui sera évalué ou communiqué. Or, le langage écrit est aussi un instrument intellectuel, au service du travail quotidien des élèves. Comment les faire écrire davantage ?