Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 20 avril 2012


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 20 avril 2012

-* N’est pas admis à redoubler - Programme et urgences - Ortograf – le bon coin - Pourrisseur de web II -

N’est pas admis à redoubler
C’est l’heure du bilan. A quelques jours du 1er tour, c’est assez logique et plusieurs journaux ne s’en privent pas. Libération par exemple, récapitule les principales réformes lancées par N.Sarkozy dans le domaine de l’éducation. Et en conclut que “Sarkozy n’a pas la moyenne”… (mais nous ne souhaitons pas qu’il redouble !).
La réforme de la formation est qualifiée par le journal de “ratage du quinquennat ”. Dans son dernier rapport annuel, la Cour des comptes a dressé un bilan sans appel de cette réforme ratée et plus coûteuse que prévue, avec des conséquences désastreuses pour les élèves. Autre réalisation sarkozyenne qui suscite un bilan négatif : l’assouplissement de la carte scolaire. Car en fait la suppression de la carte scolaire a été abandonnée et l’impact en a été limité. C’est ce que dit Marco Oberti, chercheur à Sciences-Po, qui répond sur ce point aux questions des internautes de Libération. Le journal évoque aussi la réforme du primaire avec notamment la suppression de la classe le samedi matin. Tous les spécialistes considèrent que cette décision a été néfaste pour le rythme de l’enfant. Mais la mesure la plus contestée est la mise en œuvre de l’ “aide personnalisée” accompagnée de la suppression des RASED. On cite aussi les “internats d’excellence” très coûteux et contestables sur le principe. Il faut lire à ce sujet le reportage de Rue89 qui les qualifie de “de jolies gouttes d’eau dans l’océan lycéen”. On peut aussi évoquer leur pendant les Etablissements de Réinsertion Scolaire destinés à accueillir les élèves perturbateurs avec, là aussi, un effet limité. On pourrait aussi citer la réforme du lycée qui, faute de moyens et de formation, conduit à beaucoup de confusion et d’amertume.
Au delà du bilan, lorsqu’on va voir le programme du candidat, on constate que celui ci prône la fin du collège unique et propose aussi de faire travailler plus les enseignants contre une revalorisation plus faible. Parmi les dernières promesses , on notera aussi qu’il propose
d’étendre la gratuité des frais de scolarité au collège pour les français de l’étranger. Une mesure excessivement couteuse et inégalitaire dans la mesure où cette proposition profiterait surtout aux entreprises qui paient actuellement ces frais à leurs employés expatriés… Des parlementaires avaient chiffré le coût de la gratuité pour les lycéens français de l’étranger à 150 millions d’euros en 2012, et à 177 millions en 2013. Selon eux, cette facture pourrait atteindre 700 millions d’euros par an si la gratuité était généralisée au primaire et au collège sachant que 110.000 élèves répartis dans 485 établissements sont concernés. On racle les fonds de tiroir pour séduire un électorat déjà favorable. Ce n’est même plus de la promesse électorale, c’est du clientélisme…
Programme
Passons au programme de François Hollande et aux premières mesures envisagées. Si le candidat socialiste remporte l’élection présidentielle, un collectif budgétaire est prévu au mois de juillet, afin, a plusieurs fois déclaré François Hollande, de prendre “des mesures immédiates pour répondre le mieux possible aux urgences car la rentrée 2012 sera difficile.”. Le candidat socialiste a maintes fois répété qu’il fait du premier degré sa priorité. Ce millier d’enseignants supplémentaires serait donc recruté sur les listes complémentaires au concours de professeurs des écoles, “parmi les personnes « admissibles » ayant obtenu les meilleures notes juste après le 5.000 ème candidat”, a précisé Vincent Peillon, . Précisons qu’au concours 2012, environ 8.000 candidats ont été déclarés “admissibles” après avoir réussi l’épreuve écrite. Reste pour eux à passer l’oral avec succès pour être déclarés “admis”. Petite remarque personnelle, cela me rappelle l’année 1981, où on a procédé à peu prés de la même manière en doublant le nombre de postes au concours (c’est l’année où je suis devenu enseignant, ai-je besoin de le préciser…).
Mardi 17/04, sur RTL, François Hollande a confirmé les propos de Vincent Peillon “Oui je le confirme parce que la rentrée 2012 telle qu’elle se présente est très difficile” et il a ajouté “Il y a des filières pour les enfants en difficulté, ce qu’on appelle les RASED, qui ont été gravement mises en cause et nous avons quelques fermetures de postes que nous ne pouvons pas accepter ”.
A propos de cette mesure, on notera que dans Le Figaro Luc Chatel traverse le mur du çon avec cette déclaration où il accuse le candidat socialiste d’“embaucher pour quarante ans des étudiants non formés aux missions éducatives”. Parce que ceux qui sont embauchés depuis deux ans avec la destruction de la formation le seraient, eux ????
Pour clore ce chapitre, intéressons nous à un des hommes clés de la campagne et du débat sur l’éducation. ans Le Monde, on pourra lire un reportage sur Vincent Peillon responsable du pôle “jeunesse et éducation” de l’équipe de François Hollande. Comme le dit le reportage, il meurt d’envie d’être ministre, mais il ne l’avoue pas. "Vous vous passionnez pour l’école et vous croisez un homme qui vous demande de la refonder. Que demander de plus.". Mais plus loin il précise quand même : "Mais ce plaisir de définir des orientations n’engage pas la suite. C’est pas comme ça que ça marche. A l’heure actuelle, je n’ai ni demandes ni inquiétudes. D’ailleurs je n’ai jamais rien demandé."
Mais même si rien n’est gagné, les équipes sont au travail et réfléchissent aux mesures d’urgence : "Un quinquennat c’est très court pour changer la vie des gens. Or c’est la mission du PS." ajoute Vincent Peillon.
ortograf
Les résultats en orthographe des élèves français ne sont pas satisfaisants et sont en baisse constante, ce qui nécessite un renforcement de l’enseignement de cette discipline à l’école, estime le ministère de l’Education nationale. Une circulaire sera adressée dans les prochains jours à tous les enseignants des écoles primaires pour définir les principes destinés à favoriser l’apprentissage de l’orthographe, dit le ministère (comme si de rien n’était et qu’aucune échéance électorale ne venait interférer avec cette politique de communication…), dans un communiqué diffusé ce lundi. . “L’orthographe doit constituer un enseignement spécifique et doit s’apprendre à partir de notions claires ayant leurs propres règles permettant aux élèves de mieux comprendre et de rédiger des écrits", lit-on dans le communiqué. "Enfin, elle doit s’enseigner de manière complémentaire à la grammaire et au vocabulaire.” . La circulaire sera accompagnée d’une plaquette détaillant les orientations pédagogiques souhaitées et proposant une série d’exercices types. Une étude réalisée sur les performances des élèves de CM2 à vingt ans d’intervalle (1987-2007) a permis de constater une baisse significative du niveau en orthographe, souligne enfin le ministère. Le Figaro en rajoute une louche avec un article qui titre sur les “bonnes pratiques” délaissées.
Histoire de recadrer cette information au relent de discours nostalgique sur le niveau qui baisse et sur nos grands mères qui ne faisaient pas de fautes, le blogueur Laurent Fillion publie sur son site “Peut mieux faire, la lettre d’un poilu en 1915 : “Le 6 octobre 1915
Je vai vou doné un peu de mais nouvél que je meporte toujou trèbien pour le moman je vou di quejais resu votre letre a vec un manda de 10 fran etpui je vou di que vou a vé mal qompri maletre qarje ne sui pa blésé les autre on eu du mal mais moijais pas eu du mal cher feme je vais vou dire quemon camarade Bilien Sébastien ai more il ai tué parun cou de canon il ai tisi toupré de moi a 4 metrevous pou vé dir a sais paran sai trite sais son tourau joudui et a d’autre demin nous some tou les jourau feu de pui 10 jour san dormire je vou di au sique le Pape Frasiboi porte bien toujour doné nouvéla sa feme au cher feme la gaire est trite jai fini anvou an brasan de loin a vec mais deupeti anfan nevou faitpa tro de bil a vec moi toujour plin deCourage
” (extrait de Jean-Pierre Guéno, Yves Laplume, Paroles de Poilus, Lettres et carnets du front, 1914-1918,coédition radio-France Librio, 1998). J’avais moi même évoqué il y a quelques années ces lettres de poilus lors d’une émission de télévision où l’on évoquait ce sujet de l’orthographe. Le plus virulent pour nier cet exemple et m’apporter une contradiction pleine de mauvaise foi était un certain Alexandre Jardin (pour ceux qui ont suivi ma précédente chronique…)
Sur le sujet de l’orthographe et de la dictée, il faut lire aussi le billet d’Éveline Charmeux sur Éducavox . Celle ci, commence par une forte interpellation : “La croyance en la dictée, relève à la fois de la superstition, de l’ hallucination : c’est une sorte de pathologie gravissime, une espèce de cécité mentale incompréhensible, qui en a fait un dogme sacré. Quiconque ose la remettre en question est aussitôt excommunié, déclaré hérétique, laxiste, destructeur de l’école en général et de l’orthographe en particulier. Avec la témérité de mon jeune âge, j’ose ce sacrilège et je mets au défi quiconque de me démontrer (je dis bien démontrer, pas "affirmer" seulement, à l’appui d’un exemple personnel...) une seule des vertus de la dictée.”. Et ensuite dans un texte très argumenté, elle démonte un à un tous les arguments utilisés pour justifier l’exercice de la dictée.
Le bon coin.
Sans vouloir jouer les ronchons, je m’étonne de la manière dont se construit l’information. La presse a la mémoire courte…
On nous présente en effet comme une nouveauté, quelques chose qui s’est déjà produit malheureusement plusieurs fois. Je veux parler du recrutement d’un prof (de français cette fois-ci) par l’intermédiaire du site de petites annonces le bon coin .
La dernière annonce en date est donc celle datée du 10 avril du directeur du collège Saint-Louis, à Saint-Jean-Brévelay (Morbihan). Il indique qu’il “recherche un enseignant de français pour une suppléance au sein de ce collège. Niveaux enseignés : 6e - 4e - 3e, soit 18h devant élèves. Diplôme exigé : licence lettres modernes, classiques ou licence d’histoire-géographie. CDD”. Mais répétons le, ce n’est pas la première fois qu’une telle pratique est utilisée. Il suffit de relire la revue de presse pour se le rappeler .
Au delà du coup de projecteur donné par cette anecdote, le Monde rappelle que le recours à des professeurs remplaçants contractuels dans l’urgence est une pratique de plus en plus répandue pour les établissements. Car les heures supplémentaires ne suffisent plus . Il faut recourir à des vacataires. Lorsque les chefs d’établissement ne peuvent recourir à leur réseau personnel, c’est le rectorat qui se charge de recruter : les annonces sur Pôle emploi ou dans les facultés pour des CDD dans l’éducation nationale se multiplient. Depuis 2007 la part de non-titulaires, essentiellement dans les collèges et lycées, a ainsi augmenté de 25 %, selon les syndicats.
Pourrisseur de web II
Un élève a copié puis remplacé le texte de la page consacrée au roman Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley parce qu’il ne voulait pas que sa prof voit qu’il avait intégralement pompé la page en question raconte un blog du monde.fr.
Comme le dit la blogueuse Mila Saint Anne, on "suppose que c’est mal quand c’est un élève, parce que quand c’était un prof tout le monde a crié au génie !"
Bonne Lecture et bon vote ... !



Libération.fr du 20/04/12(certains articles payants)

Education, Sarkozy n’a pas la moyenne
« Libération » regarde dans le rétro et décrypte les principales réformes lancées par Nicolas Sarkozy en tant que président. Aujourd’hui, l’éducation.
Lire la suite de l’article

Assouplissement de la carte scolaire : « Baisse des demandes accordées »
En 2007, Nicolas Sarkozy avait promis d’assouplir la carte scolaire, quels en sont les effets ? Marco Oberti, chercheur à Sciences-Po, a mené l’enquête et répondu à vos questions.
Lire la suite de l’article

Ecole : où est le circuit de la 2e chance ? Par GUILLAUME BALAS Président du groupe socialiste à la région Ile-de-France
L’école porte une promesse indissociable de l’équilibre de notre société car elle rend possible le mythe individuel et collectif de la réussite scolaire et de l’ascension sociale. Si elle échoue, c’est le corps social dans son ensemble qui échoue à se projeter dans une communauté de destin. Mais la réalité vient heurter le mythe. La montée en puissance du décrochage scolaire - c’est ainsi que l’on qualifie les sorties précoces de l’école des jeunes de plus de 16 ans - en est un symptôme spectaculaire.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 20/04/12 (certains articles payants)

Quand Twitter permet de réviser son bac
À La Rochelle, une enseignante interroge ses élèves sur le programme via ce réseau social.
Lire la suite de l’article

Comment Hollande recruterait 1000 professeurs à la rentrée
Le candidat socialiste entend puiser parmi les candidats déjà admissibles au concours en 2012.
Lire la suite de l’article

Lycées et collèges n’hésitent plus à recruter sur Internet
Pour trouver des enseignants, proviseurs et principaux se tournent vers le Web. Les syndicats d’enseignants ne manquent pas de souligner que ce phénomène est l’une des conséquences des suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

Éducation : la répartition des moyens scolaires en question
INFOGRAPHIE - Un rapport d’observations provisoires émanant de la Cour des comptes, qui pointe une répartition géographique inégale sur le territoire des moyens d’enseignement, n’offre qu’une vision tronquée du problème
Lire la suite de l’article

De « bonnes pratiques » trop délaissées
Prolongement de la réforme du primaire de 2008 centrée sur les fondamentaux, la circulaire veut généraliser la « dictée préparée ».
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr (certains articles payants) du 20/04/12

Vincent Peillon prépare sa rentrée
Dans la campagne de François Hollande, il a une place à part. Le patron du pôle jeunesse et éducation nourrit cette "priorité à la jeunesse" que martèle le candidat. L’"intello" Vincent Peillon est dans son élément. Il avale de la "note" et la recrache en prêt à consommer par le candidat. Des thèmes qu’on croyait définitivement trop techniques pour un débat présidentiel plus porté sur les slogans que sur les idées, il en fait de la politique. Autour de lui, il y a un "pôle". Divisé en trois grandes familles : le supérieur, le scolaire et la jeunesse. S’y ajoutent la recherche et le professionnel.
Lire la suite de l’article

Le changement dans l’éducation passe par des principes éthiques Par Jean Houssaye, sciences de l’éducation Université de Rouen
Souvent, quand on est responsable politique, petit ou grand, et que l’on veut ou que l’on prétend changer le domaine éducatif, on se demande quelles sont les valeurs qui peuvent ou qui doivent présider aux principes de cette intervention, sachant que l’on est peu ou prou en charge du bien commun. On cherche alors à s’appuyer sur un ensemble de valeurs ou à se justifier par elles.
Pour notre part, nous pensons que l’éthique de l’éducation doit se référer aux quatre principes suivants :
Arrêter de favoriser ceux qui ont plus.
Faire en sorte que ceux qui ont plus aient moins.
Faire en sorte que ceux qui ont moins aient plus.
Arrêter de défavoriser ceux qui ont moins.
Lire la suite de l’article

Sarkozy reprend une coûteuse proposition pour les Français de l’étranger
Les quelque 2 ou 3 millions de Français établis à l’étranger font l’objet de toutes les attentions de Nicolas Sarkozy. Cette catégorie électorale, qui a voté à plus de 60 % pour le président-candidat en 2007, a reçu de sa part, jeudi 19 avril, une lettre de 11 pages, sur le modèle de la lettre aux Français envoyée en métropole.
Lire la suite de l’article

Cherche prof sur leboncoin.fr : la FCPE "stupéfaite"
Sur le site de bonnes affaires leboncoin.fr on peut trouver des annonces de particuliers cherchant dans l’urgence, une voiture, un "billet de train Paris-Aix-en-Provence", une "porte de douche d’angle neuve"... ou un professeur remplaçant.
Lire la suite de l’article

Polémique sur la licence, accusée d’être bradée
Pour améliorer artificiellement les taux de réussite à l’université, le gouvernement a-t-il discrètement accepté de baisser le niveau d’exigence en licence ? Le nouveau système de notation des étudiants en licence, mis en place à la rentrée 2011 et dont l’impact commence à être perceptible, est en effet débattu au sein de la communauté universitaire. Ses défenseurs y voient un moyen efficace de lutter contre l’échec à l’université. Ses détracteurs critiquent durement un système d’évaluation qui risque, à leurs yeux, de brader la valeur de la licence.
Lire la suite de l’article

Nicolas Sarkozy chouchoute les agrégés
Pas touche au statut des agrégés ! Depuis sa création en 1914, la Société des agrégés (8 000 adhérents) le défend bec et ongles. Début février, elle a envoyé aux candidats à la présidentielle (excepté Jacques Cheminade, qui à l’époque n’était pas candidat) 25 questions concernant l’enseignement secondaire, le statut et les conditions de travail des professeurs, les classements internationaux et bien évidemment le statut des agrégés.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 20/04/12

Cherche professeur kleenex sur le Bon coin.fr (FdG)
Après les fours à micro-ondes et les voitures, Le bon coin.fr se diversifie : ce sont désormais des enseignants qui y sont recrutés en ligne. Deux nouvelles annonces viennent ainsi d’être publiées pour recruter en Meurthe-et-Moselle ici un professeur d’anglais, là un professeur de français, professeurs jetables, échangeables, vendus aux enchères.
Lire la suite de l’article

Embauche d’enseignants (front de Gauche)
Embaucher des enseignants dès la rentrée 2012 :
au Front de Gauche on sait faire
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 20/04/12

Planning de révision du Bac : comment réviser le Bac ?
Quinze jours de vacances : le moment idéal pour commencer à travailler en vue du bac, que l’on soit en terminale ou en première.
Lire la suite de l’article


France Soir du 20/04/12

Rien vu...


La Croix du 20/04/12

Michel Rocard : « Si vous ne vous occupez pas de la politique, elle s’occupera de vous »
Dans un livre qui vient de paraître, l’ex-premier ministre s’adresse directement aux adolescents pour leur expliquer ce qu’est la politique et les inciter à s’engager.
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 20/04/12

Collège : Sarkozy propose la prise en charge des frais de scolarité à l’étranger
Dans ses propositions pour les Français de l’étranger, Nicolas Sarkozy reprend une mesure de 2007, en promettant l’extension de la prise en charge des frais de scolarité à l’étranger pour les élèves de collège. Depuis 2007, les lycéens à l’étranger bénéficient d’une prise en charge de leurs frais de scolarité, sans condition de ressources, et plafonnée à partir de 2010, au niveau des frais de 2007, en raison de son coût (plus de 125 millions d’euros en 2011). En l’étendant au collège, cette mesure coûterait, selon un rapport parlementaire de 2010, 144 millions avec les élèves de 3 e, puis 197 millions avec ceux de 4 e et 265 millions avec la 5 e.
Lire la suite de l’article

Ecole la recette de Hollande pour la rentrée 2012
Des postes supplémentaires de professeur des écoles, «  quelques centaines voire un millier », pourraient être créés dès la rentrée 2012, a annoncé hier Vincent Peillon, chargé de l’éducation dans l’équipe du candidat PS François Hollande, en puisant sur les listes complémentaires du concours 2012 «  parmi les personnes "admissibles" ayant obtenu les meilleures notes juste après le 5.000e candidat ». François Hollande envisage aussi, autre «  mesure d’urgence  » pour une rentrée «  extrêmement difficile » avec 14.000 suppressions de postes votées au budget 2012, le recrutement de 4.000 postes de personnel contractuel.
Lire la suite de l’article

Rentrée 2012 : Peillon annonce 1.000 créations de postes de professeurs des écoles
Si François Hollande est élu, près de 1.000 postes d’enseignants devraient être créés dès la rentrée 2012 en puisant dans les listes complémentaires au concours de professeurs des écoles, a annoncé Vincent Peillon, chargé du pôle Education dans l’équipe du candidat socialiste.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 20/04/12

Présidentielle : Hollande confirme qu’il créera 1.000 postes de professeurs d’école dès septembre s’il est élu
Le candidat PS à l’Elysée, François Hollande, a confirmé ce mardi la création dès la rentrée scolaire, s’il est élu, de 1.000 postes de professeurs des écoles, comme l’avait annoncé la veille Vincent Peillon, chargé de l’Education dans son équipe de campagne.
Lire la suite de l’article

Le PS promet jusqu’à "un millier" de postes de professeurs dès septembre
Des postes supplémentaires de professeurs des écoles, "quelques centaines voire un millier", pourraient être créés dès la rentrée 2012, a annoncé lundi à l’AFP Vincent Peillon, chargé de l’éducation dans l’équipe du candidat PS François Hollande.
Lire la suite de l’article

Orthographe : Les résultats des élèves français pas satisfaisants, selon le ministère
Les résultats en orthographe des élèves français ne sont pas satisfaisants et sont en baisse constante, ce qui nécessite un renforcement de l’enseignement de cette discipline à l’école, estime le ministère de l’Education nationale.
Lire la suite de l’article

Vers des coupes dans le budget de la santé et l’éducation en Espagne
Le gouvernement espagnol a présenté vendredi de nouvelles réformes dans les secteurs de la santé et de l’éducation destinées à réduire les dépenses publiques de dix milliards d’euros par an, au moment où le président du gouvernement Mariano Rajoy cherche à rassurer les marchés. 

Lire la suite de l’article


Rue89 du 20/04/12

Internats d’excellence : de jolies gouttes d’eau dans l’océan lycéen
Voulues par Sarkozy, ces structures prennent en charge les élèves « méritants » des milieux défavorisés. Trois ans après, quel bilan ? Reportage à Nice.
Lire la suite de l’article

Père Noël diabolique et Harry Potter sataniste dans une école privée américaine
Cette jeune étudiante de 19 ans a passé huit ans en institution privée protestante. Son témoignage – bien que ne représentant pas l’intégralité de l’enseignement privé religieux aux Etats-Unis tant il est vaste – m’a paru suffisamment intéressant pour que je le rapporte.
Lire la suite de l’article

Dans ce coin du Nord, les moins de 3 ans n’ont plus droit à l’école
En mars 2011, Rue89 dressait une carte de France des suppressions de postes dans l’Education nationale. Un an plus tard, retour sur une école signalée.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 20/04/12

Polémique. À Rennes, les élèves du privé interdits de musée
Implanté à Rennes, le conservatoire de l’école publique, qui propose de redécouvrir une classe à l’époque de Jules Ferry, se refuse à accueillir les classes des écoles privées.
Lire la suite de l’article

Des déficients mentaux à l’internat du lycée
Quelques jours avant les vacances de Pâques. Il est 17 h. Fin de la journée pour Arnaud, Antoine, François et Sophie. Âgés de 26 et 28 ans, ils souffrent de déficience intellectuelle. Certains parlent, d’autres non. Aucun ne peut travailler. Après une journée en « foyer occupationnel », à Alençon, ils montent dans un minibus avec deux accompagnatrices. Direction... le lycée Marguerite-de-Navarre. Le plus grand lycée général et technologique de l’Orne accueille mille élèves. En 2006, quand sept adultes handicapés se sont retrouvés sans hébergement, cette solution « provisoire » de logement a été imaginée. En attendant l’ouverture de deux foyers dans l’Orne, en 2013 et 2014.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 20/04/12

Lycées français de l’étranger : Sarkozy persiste
Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi qu’il maintiendrait et même étendrait, s’il était réélu, la prise en charge par l’Etat des frais de scolarité dans les lycées français à l’étranger. La mesure, controversée, risque de coûter cher à l’Etat, affirme au JDD.fr l’un des députés UMP qui avait rédigé un rapport sur le sujet en 2010.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 20/04/12

Un élève modifie Wikipedia pour maquiller sa triche
Le jeune a changé le résumé en ligne du roman d’Aldous Huxley "Le Meilleur des mondes", afin que son professeur ne détecte pas le copier-coller.
Lire la suite de l’article

Rose vs bleu : pourquoi filles et garçons ne s’éduquent pas de la même manière Par Angelique Cimeliere Psychologue clinicienne
20%. C’est la différence moyenne du montant des salaires masculins et féminins en France. Preuve que beaucoup d’efforts restent à faire en matière d’égalité entre les sexes. Une crèche en Suède a voulu abolir toute référence au genre afin de lutter contre des stéréotypes tenaces. Une initiative originale, non sans conséquence pour le développement de l’enfant, selon Angélique Cimelière, psychologue clinicienne.
Lire la suite de l’article

Un musée refuse des élèves d’une école privée : qu’est-ce qui cloche avec le privé ? Par Philippe Szykulla Enseignant
À Rennes, un musée n’a pas souhaité accueillir une classe de CE1 issus d’une école catholique privée. Loin d’être significatif vis-à-vis d’un système longtemps décrié, ce genre de comportement reste isolé. Philippe Szykulla, enseignant dans un établissement privé, nous explique en quoi le public et le privé sont différents, mais indissociables.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 20/04/12

A l’école, des rites trop coûteux
Le bac, le redoublement, les notes... Autant de symboles qui gagneraient à être remis en question.
Lire la suite de l’article

Un élève modifie une page Wikipédia pour éviter une accusation de plagiat
Un élève a copié puis remplacé le texte de la page consacrée au roman Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley car il craignait que sa professeure de Français qui "a Internet et connaît Wiki", se rende compte de son forfait, raconte un blog du monde.fr.
Lire la suite de l’article

La répartition des moyens de l’Education nationale est-elle vraiment inégalitaire ?
Le rapport d’observations provisoires de la Cour des Comptes sur l’inégale répartition des moyens de l’Education nationale, publié le 12 avril par Le Monde, a suscité de vives réactions au ministère et à la Cour pour déplorer cette fuite. Mais au delà de l’éphémère polémique, ce travail pose question.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 20/04/12

Sarkozy : L’heure du bilan
A la veille du premier tour de l’élection présidentielle, le moment est venu de faire le bilan du quinquennat en matière éducative. Nicolas Sarkozy a-t-il permis à davantage de jeunes de réussir à l’école ? A-t-il lutté contre les inégalités sociales à l’Ecole ? Laisse-t-il un système éducatif en meilleur état que lors de son arrivée ? Quels défis rencontrera le prochain président ?
Lire la suite de l’article

Il est urgent de rendre le métier enseignant attractif par Jean Louis Auduc
La session 2012 des concours de recrutement s’annonce catastrophique, prédit Jean-Louis Auduc, ancien directeur adjoint de l’IUFM de Créteil. Or sans recrutement toute transformation de l’Ecole s’avère impossible. A quelles conditions pourra-t-on trouver le nombre d’enseignants nécessaire ? Jean-Louis Auduc énumère les efforts à consentir pour rendre le métier enseignant attractif : pré recrutement, formation, conditions de travail et salaire.
Lire la suite de l’article


Touteduc (accès payant) du 20/04/12

Un modèle de lycée sans murs pour élèves décrocheurs dans l’Orégon
Créer des écoles sans murs, pour décrocheurs, comme autant de composantes d’établissements traditionnels, c’est l’ambition de Tom Horn qui a pris en main la direction de l’Ecole alternative de Cottage Grove, une petite ville de l’Oregon (USA). Education week évoque le parcours atypique de ce chef d’établissement qui se décrit volontiers comme un ancien hippie davantage porté sur le surf que sur les études. Il a radicalement changé ce lycée avec une pédagogie entièrement organisée par projets. Près de 40 % de ses élèves sont sans domicile fixe, 14 % ont déjà des enfants, beaucoup ont eu des problèmes de drogue et tous sont en risque de décrochage. Mais alors qu’en 2006, le taux d’absentéisme dépassait les 75 %, il est tombé à 10 %. Les résultats aux tests, encore inférieurs à la norme, surtout en maths, s’améliorent et l’établissement où personne ne voulait aller, a maintenant une liste d’attente de 180 élèves.
Lire la suite de l’article

La Belgique limite la taille des classes du primaire et du secondaire
Entre 20 et 24 élèves en primaire et entre 12 et 32 dans le secondaire. Le projet de décret vient d’être approuvé à l’unanimité par la commission de l’Education du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 20/04/12

Ils ont tenu tête à Sarkozy. 5. L’école, l’université, la recherche
Le bilan et les réformes, la bataille des savoirs.
Lire la suite de l’article


Slate.fr du 20/04/12

Rien vu...


Huffington Post du 20/04/12

Témoins de campagne : l’université, la grande absente
La proposition de créer 60.000 postes dans l’éducation nationale mise à part, les candidats n’ont pas ou peu abordé un sujet qui fâche : l’avenir de nos universités. Nous dirigeons-nous vers un modèle de campus universitaire à l’anglo-saxonne ? Le témoignage de l’étudiante Judith Mesguich prouve que ce modèle n’est pas forcément à jeter aux orties.
Lire la suite de l’article


ÉducPros du 20/04/12

Développement durable : qui sont les campus d’avenir ?
Où en sont les grandes écoles et les universités en matière de développement durable et de responsabilité sociale ? C’est ce qu’ont voulu savoir l’Etudiant et l’association Entrepreneurs d’avenir à travers cette première grande enquête inédite sur les « campus d’avenir ». Un questionnaire a été envoyé à toutes les universités et grandes écoles. 76 établissements y ont répondu. Pourquoi sont-ils exemplaires ? Sur quels critères ? Quels sont les freins qui persistent à la généralisation de ces bonnes pratiques ? Réponses et résultats.
Lire la suite de l’article

Doctorat : les propositions des candidats à la présidentielle décryptées sur le blog Doctrix
Quelle place pour le doctorat dans le système d’enseignement supérieur français et sur le marché du travail ? Evelyne Jardin, docteur et webjournaliste spécialiste de l’emploi des docteurs, revient sur son blog EducPros Doctrix sur les propositions des candidats à la présidentielle en matière de recherche et notamment sur la place du doctorat.

Lire la suite de l’article


VousNousIls du 20/04/12

Annulation de l’épreuve de chimie du concours d’entrée à plusieurs grandes écoles
L’épreuve de chimie du concours d’entrée à plusieurs grandes écoles, dont Polytechnique et l’Ecole normale supérieure, qui s’est déroulée le 17 avril a été annulée et devra être repassée, a indiqué vendredi le comité de pilotage des banques d’épreuves aux écrits communs de ces écoles.
Lire la suite de l’article

The Voice : pour Jhony Maalouf, "la science et la musique se complètent"
Chercheur au CNRS de Lyon, Jhony Maalouf, 29 ans, fait partie des favoris de l’émission « The Voice : la plus belle voix », diffusée en prime time le samedi soir sur TF1. Candidat chouchou du public, pour sa voix et son statut de chercheur-chanteur atypique, Jhony Maalouf veut garder la tête froide mais n’exclut pas de tenter un jour une carrière de chanteur. Entretien.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !