Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 2 mars 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 2 mars 2018

Secondaire — Supérieur — Ressources

Une actualité calme pour cette fin de semaine réfrigérante. Un peu de secondaire et du supérieur et quelques ressources pour le week-end !


Secondaire

Le nouveau baccalauréat est annoncé ... mais des questions de fond le concernant demeurent. "Le baccalauréat nouveau est annoncé. Sa première session débutera en 2020, lorsque les actuels élèves de troisième seront scolarisés en première et se présenteront aux épreuves anticipés de français, puis, en 2021, avec celles de fin de "classe de maturité" (puisque c’est ainsi que dans le lycée également réformé on se propose de nommer les actuelles classes terminales)." par Bruno Magliulo

Orientation : la mission impossible des psychologues de l’éducation nationale. “Moins nombreux que leurs homologues européens, alors que leurs missions sont de plus en plus diversifiées, les ex-conseillers d’orientation-psychologues se sentent « malmenés » par la réforme de l’accès aux études supérieures.” réservé aux abonnés.

Six Français sur dix estiment certains métiers plus adaptés aux hommes ou aux femmes. Par AFP, et repris entre autre par Libération. “Six Français sur dix pensent qu’il existe toujours des métiers plus adaptés aux hommes et d’autres plus adaptés aux femmes, même si les a priori s’estompent » en dehors des métiers « physiques », selon un sondage Vivavoice publié jeudi pour France 2 et RTL.”

L’agriculture en mal de vocations. “Afin de multiplier les vocations chez les jeunes, les ministres de l’éducation nationale et de l’agriculture ont signé une convention qui doit permettre la diffusion dès le collège d’une « meilleure information sur l’enseignement agricole »


Supérieur

Université : 19.000 places supplémentaires financées selon Frédérique Vidal. “Quelque 19.000 places supplémentaires dans l’enseignement supérieur ont jusqu’ici été financées, sur les 22.000 promises pour faire face à l’arrivée de milliers de bacheliers supplémentaires l’an prochain, indique la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal dans un entretien aux Echos vendredi.”

À Sciences Po, une prépa pour « apprendre le métier d’étudiant ». “Sur le campus de Sciences Po à Reims, des lycéens boursiers suivent une classe préparatoire durant les vacances scolaires pour acquérir les savoirs essentiels afin de réussir dans l’enseignement supérieur. Un dispositif qui pourrait être étendu à d’autres établissements.”

L’enseignement supérieur, une matrice de la reproduction sociale. Par le Comité Carnot. “La réforme de l’enseignement supérieur ne fait que commencer. Le projet de loi soumis au Parlement, s’il cherche à répondre à la massification de l’université, n’apporte pas de solution aux inégalités sociales aggravées par notre système éducatif.”

Scission à Saclay, modernisation de l’X… et renaissance de l’enseignement supérieur en France ? par Bernard Bobe, Professeur des Universités E R, Chimie ParisTech. “Le Président Macron a décidé, dans la dynamique du Plateau de Saclay, la création de deux pôles dont l’un autour de l’X. Certains observateurs ont vu là un échec. On peut aussi y voir un facteur clé d’avenir si, enfin, l’X se modernise en devenant une véritable université scientifique à part entière, avec au moins deux autres universités scientifiques et technologiques : l’une autour de Centrale-Supelec et l’autre autour de l’Université d’Orsay en y intégrant certains laboratoires des organismes de recherche étatique présents sur le site depuis 1952. L’X étant la clé de voûte du système d’enseignement supérieur français, la moderniser pourrait permettre de refonder l’ensemble du système d’enseignement supérieur et de recherche français qui a beaucoup évolué depuis 20 ou 30 ans.”
Mais le plus intéressant est ce rappel : La structure du système d’enseignement supérieur et de recherche français “est caractérisé par une double dualité unique au monde : enseignement supérieur et organismes de recherche étatiques d’une part, universités et grandes écoles d’autre part. Ce système est illisible, incompréhensible et complexe. Ailleurs dans le monde, une université est une institution qui assure quatre fonctions : créer des connaissances scientifiques, diffuser les savoirs, assurer une formation professionnelle, sélectionner les élites. Selon ces quatre critères, la France ne possède pas de « vraies » universités.”

Enseignement supérieur : les racines du naufrage des institutions françaises. “Un cabinet d’expertise anglais considère que les universités françaises régressent plus que toutes ses concurrentes européennes. Un nouvel exemple de l’exception culturelle française ?” Par Edouard Husson est historien. Ancien vice-chancelier des universités de Paris, ancien directeur général d’Escp Europe.


Ressources

Le métier des enseignant(e)s à travers 43 systèmes éducatifs de l’Europe !Le métier de l’enseignant(e) n’a jamais auparavant été autant dans les médias qu’au cours des derniers mois. Mais comment se présente le métier dans d’autres pays de l’Union européenne ? Peut-on identifier des défis communs ? Quelle est la demande face aux ressources disponibles ? Comment réagissent d’autres pays à un manque potentiel, voire réel de personnel ? Quelles sont les exigences et conditions à remplir afin d’accéder à l’enseignement ? Quelles sont les opportunités professionnelles spécifiques à ce métier ?

Dossier de veille de l’IFÉ : Les recherches en didactique pour l’éducation scientifique et technologique n° 122, février 2018 Auteur(s) : Reverdy Catherine. “Depuis le développement de la didactique des sciences à la fin des années 1970, de nombreuses problématiques majeures ont traversé ce champ de recherche, que le Dossier de veille n° 122 aborde à l’occasion des 20 ans de l’Association des recherches en didactique des sciences et des technologies (ARDIST).”

Trois défis pour la didactique des sciences et des technologies par Catherine Reverdy. “Les 29 et 30 mars prochains à Saint-Malo, l’association pour la recherche en didactique des sciences et des technologie (ARDIST) fêtera ses vingt ans. Pour cette occasion, le Dossier de veille n° 122 : Les recherches en didactique pour l’éducation scientifique et technologique aborde le développement de la didactique des sciences et des technologies à partir de la fin des années 1970 et les principales problématiques rencontrées par ce champ de recherche.”

Appel à contribution : Problématique des grands groupes et enseignement-apprentissages en milieu scolaire et universitaire en Afrique.

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 543 - Enseigner par cycles
Dossier coordonné par Maëliss Rousseau et Céline Walkowiak
février 2018
La réécriture des programmes de l’école obligatoire réaffirme de façon explicite la notion de cycle dans le parcours de l’élève, mise en place dès la loi d’orientation de 1989. Cela change vraiment les objectifs et les conceptions des enseignements et donc interpelle les enseignants au cœur de leur pratique de classe.

N° 542 - Bienveillants et exigeants
Dossier coordonné par Danièle Manesse et Jean-Michel Zakhartchouk
janvier 2018
La notion de bienveillance a fait ces dernières années une entrée en force à l’école. Son articulation avec la mission principale de l’école (transmettre) n’est pas simple, surtout lorsqu’on inscrit cette «  transmission  » dans l’exigence que tous les élèves parviennent à un niveau qui leur donne de l’autonomie.