Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 17 juin 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 17 juin 2016

Réfléchir — Enseignement supérieur — Ailleurs — Ressources


Des textes divers réunis sous le label “Réfléchir”, un peu d’enseignement supérieur, un petit tour à l’étranger et un zeste de ressources composeront votre revue du jour.


Réfléchir

« L’apprentissage de l’allemand est fortement ébranlé par la réforme du collège ». Interview de Thérèse Clerc, présidente de l’ADEAF.

Au-delà du POUR ou CONTRE la « réforme du collège » par Comeau-Montasse.
De quel type de changement à besoin notre "système d’enseignement des élèves entre 11 et 15 ans" ?
Un changement de type (1) adaptation, ajout de couche, modifications de détails de l’organisation ou
un changement de type (2) qui toucherait le système lui-même
.”

A propos du bac : Du changement au programmeÀ quelques nuances près, la gauche et la droite souhaitent réduire le nombre d’épreuves finales au bac et développer le contrôle continu.” Et Terra Nova veut mettre le bac au régime par Laura Taillandier. “Trop lourd, trop cher et peu utile d’un point de vue qualitatif... Terra Nova adresse un carton rouge au baccalauréat. Le think tank proche du PS plaide pour une réforme de l’examen, mais pas seulement. Il propose de revoir en profondeur l’organisation du lycée pour mieux préparer les élèves à l’enseignement supérieur.”

JPEG - 115.5 ko
Faire maigrir le bac par JiMo

Philippe Meirieu : Le droit au temps. “Les débats récents sur le budget de la recherche comme la question récurrente du statut des intermittents du spectacle posent, à leur manière, une question fondamentale pour notre société et notre éducation : la question du temps. Car, au-delà des revendications, légitimes par ailleurs, concernant la création artistique ou la place de notre pays dans la recherche scientifique internationale, ce qui se joue là c’est la possibilité de « prendre du temps », au sens propre du verbe « prendre », pour suspendre un peu les impératifs de la production économique et de l’urgence médiatique. Ce qui se joue là, c’est l’acceptation par notre société que certains de ses membres se dérobent un moment à la visibilité générale pour s’adonner à une réflexion, s’engager dans des tâtonnements aux effets imprévisibles, réfléchir librement sans la contrainte de l’efficacité immédiate, explorer, inventer et créer, quitte à se faire oublier… et sans jamais avoir la certitude de revenir ensuite en pleine lumière.”

Bruno Devauchelle : L’école et "l’adaptative learning". “Quelle ré-ingénierie de l’école peut apporter le numérique ? demande Bruno Devauchelle. La tentation "d’industrialiser" est présente depuis les origines de l’école contemporaine. Les promeses du numérique font miroiter un nouvel age d’or. Mais "les promesses des promoteurs du numérique sont aussi souvent des miroirs aux alouettes, surtout dans le domaine de l’éducation. Rappelons l’intelligence artificielle des années 1980 et son retour en ce moment sur la scène publique (associée aux big datas souvent), pour illustrer les fondements de ces questions de réingénierie de l’éducation basée sur le numérique"...”


Enseignement supérieur

Enseignement supérieur : le retard français malgré les grandes écoles

L’université ne reconnaît pas les siens. « Des salaires insuffisants, un manque de temps et de considération professionnelle : pour les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche, le compte n’y est pas, d’après le baromètre EducPros 2016. Certains tentent néanmoins de trouver du sens à leur investissement. »

« La précarisation de l’enseignement supérieur et de la recherche nous asphyxie » par Gabriel Bortzmeyer au nom du collectif des précaires de l’Enseignement supérieur et de la recherche.


Ailleurs

Nouvelle procédure d’orientation à la fin du fondamental : des parents plus impliqués, mieux informés. Au Luxembourg. “C’est seulement en cas de désaccord entre les parents et le titulaire que sera réunie une commission d’orientation en vue de dégager un consensus. Elle sera présidée par l’inspecteur d’arrondissement et composée d’un enseignant du quatrième cycle de l’enseignement fondamental, un professeur assurant une tâche dans l’enseignement secondaire en tant qu’enseignant-orienteur ; un professeur ou un instituteur assurant une tâche dans l’enseignement secondaire technique en tant qu’enseignant-orienteur et un psychologue du Centre de psychologie et d’orientation scolaires. Les parents de l’élève concerné participeront comme membres invités, tout comme l’enseignant titulaire de l’élève et le psychologue, si les parents ont opté pour son intervention.”

Inauguration de l’Observatoire de la pédagogie en enseignement supérieur. “Fidèle à sa tradition de valorisation de la formation continue des professeurs et des chargés de cours pour l’enseignement, ainsi que pour l’excellence et l’innovation en pédagogie, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) innove avec la mise sur pied de l’Observatoire de la pédagogie en enseignement supérieur (OPES) et au lancement d’une école d’été destinée aux professionnels de l’enseignement.”


Ressources

Delphine Moraldo compte rendu du livre de Anne-Marie Sohn, La fabrique des garçons. L’éducation des garçons de 1820 à aujourd’hui, Paris, Textuel, 2015, 160 p., ISBN : 978-2-84597-536-1.

Apprendre le français et en français avec RFI. "Sur un modèle proche du célèbre site « BBC learning english », très utilisé par ceux qui enseignent ou apprennent la langue de Shakespeare, France Médias Monde (RFI, France 24, MCD) lance RFI Savoirs".


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Former les futurs citoyens


Revue n°530 - juin 2016
Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?

Mettre en oeuvre les EPI

Revue n°528 - mars 2016
Les enseignements pratiques interdisciplinaires vont se mettre en place à la rentrée 2016. Dans certains collèges, on anticipe déjà. Dans d’autres, les pratiques interdisciplinaires existent depuis un certain temps. On ne part
donc pas de rien et les EPI peuvent s’appuyer sur l’existant.