Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 13 septembre 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 13 septembre 2019

Ici — Ailleurs — Ressources

Nous aurons beaucoup d’informations diverses sur l’état de notre fonctionnement ici. Des informations venues d’ailleurs et quelques ressources complèteront cette dernière revue de la semaine.


Ici

École : autosatisfecit pour Blanquer qui juge la rentrée bien menée Par Marie-Estelle Pech
Réforme du lycée, élèves handicapés sans solution, fermeture des écoles rurales, effectifs dans les classes… les députés ont passé le ministre sur le gril.
À entendre le ministre Jean-Michel Blanquer, interrogé plus de deux heures et demi mardi soir par la commission culture et éducation de l’Assemblée nationale, tout va bien. Oubliées les protestations de professeurs au moment du bac… même si une grève enseignante est déjà annoncée pour le 9 octobre
.”

SNPDEN : Des personnels de direction fatigués portent les réformes
A en croire un sondage auprès de ses membres réalisé par le Snpden Unsa, le premier syndicat de personnels de direction, la rentrée 2019 est réussie. Mais le sondage ajoute aussi une série de réserves. Par exemple, la moitié des établissements commencent l’année scolaire avec des postes non pourvus, les deux tiers des collèges n’ont pas les fonds nécessaires au dispositif Devoirs faits. Les personnels de direction soutiennent massivement la réforme du lycée mais s’inquiètent de l’organisation des nombreuses épreuves du nouveau bac.”

Les proviseurs satisfaits de la réforme du lycée Par Marie-Estelle Pech
Contrairement aux syndicats de professeurs, les proviseurs soutiennent majoritairement la disparition des filières. Avec plusieurs bémols toutefois.
Artisans de la réforme du lycée, les proviseurs ont, c’est le moins que l’on puisse dire, un discours beaucoup plus positif que celui des professeurs. Jeudi, une intersyndicale enseignante (FSU, CGT, Solidaires, Snalc, CNT, Synep-CFE-CGC, Snec-CFTC, SNFOLC, soutenus par les « stylos rouges », la « chaîne des bahuts ») estimait dans un communiqué que « la rentrée est bien loin du tableau idyllique dressé par Jean-Michel Blanquer », soulignant qu’au lycée la réforme conduirait à des « organisations des enseignements d’une complexité inédite »
.”

Le boom des profs non titulaires, un tournant pour l’Éducation nationale ?
Pour exercer en tant qu’enseignant, il faut en principe réussir un concours – celui de professeur des écoles, le CAPES ou encore l’agrégation pour quand il s’agit du secondaire. A cette règle, il existe néanmoins des exceptions. Pour faire face aux postes non pourvus, les académies recrutent aussi hors du vivier des fonctionnaires des candidats issus d’autres parcours ou univers professionnels.”

Dans les salles de classe, les profs non titulaires se multiplient par Claude Lelièvre
Face à la pénurie d’enseignant·es, l’Éducation nationale a de plus en plus recours aux contractuel·les. Le phénomène n’est pas nouveau, mais il prend cette fois une nouvelle tournure.”

Débat : Enseignement supérieur, replaçons la salle de cours au cœur de la cité ! par François-Xavier de Vaujany Professeur en management & théories des organisations, Université Paris Dauphine – PSL, Amélie Bohas Maître de Conférences en Sciences de Gestion, Aix-Marseille Université (AMU) et Olivier Irrmann, Professor of Innovation Management and Codesign, Yncréa
Les infrastructures de l’Internet ont fourni un support à un rêve déjà ancien, celui de diffuser la connaissance au plus grand nombre. Mais l’ambition des sciences ouvertes ne se limite pas aux questions d’accès que de nouveaux moyens techniques et juridiques facilitent un peu plus chaque jour. Si elles visent à faire circuler les résultats de recherche de manière bien plus fluide, il s’agit aussi d’agir en amont, en rendant la recherche plus participative.”

Le budget de l’éducation stagne en France depuis plus de dix ans par Orlane Jézéquélou
Un tiers du budget de l’Etat était alloué à l’éducation et la recherche en 2018, soit 99,3 milliards d’euros la même année. C’est plus que les missions de défense et sécurité, ainsi que les politiques sociales.“

La Cité éducative : Un nouveau label pour rassembler autour de l’éducation
"Rassembler autour de l’acte d’éduquer, l’ensemble des partenaires éducatifs (collèges, lycées ...) mais également les associations, les parents d’élèves" : c’est par ces mots que le label de cité éducative a été présenté ce mardi 10 septembre en conférence de presse. Concrètement, il va permettre d’accompagner les jeunes de leur entrée à l’école jusqu’à leur insertion professionnelle.”

La biométrie dans les collèges fait encore débat par Ludovic Séré
Autorisé depuis 2006, le contrôle biométrique à l’entrée des collèges et lycées semble être entré dans les mœurs.
Des parents s’interrogent pourtant toujours sur la nécessité d’imposer une telle technologie à des adolescents et dénoncent les « contrôles permanents » dans les établissements scolaires
.”

Parcoursup : Clôture de la phase complémentaire de la procédure d’inscription dans l’enseignement supérieur
La phase complémentaire d’inscription dans l’enseignement supérieur se termine samedi 14 septembre à 23 h 59 (heure de Paris). Les candidats recevront aujourd’hui une dernière vague de propositions, auxquelles ils pourront répondre jusque demain soir. Le travail des commissions d’accès à l’enseignement supérieur se poursuivra au cours des prochains jours, ce qui permettra de dresser un premier bilan de la procédure en fin de semaine prochaine.”

Parcoursup : après plusieurs démissions, le comité de suivi va devoir se recomposer Par Camille Stromboni
Dernier départ en date, celui de Julien Grenet qui juge que les recommandations du comité n’ont eu qu’une « portée pratique très limitée ».” “Surtout, les recommandations du comité n’ont eu qu’une « portée pratique très limitée », juge-t-il. Que ce soit sur le terrain de la transparence des critères de classement des candidatures dans les établissements – toujours placés sous le sceau du secret des délibérations –, ou de la réintroduction d’une forme de hiérarchisation des vœux des candidats au cours de la procédure, qu’il défend. Des questions d’apparence technique, mais aux conséquences importantes : « Il s’agit d’éviter le traitement actuel des jeunes encore sans proposition durant la phase complémentaire : on leur applique des règles opaques, notamment celle du “premier arrivé premier servi”, ce qui me semble peu équitable. »


Ailleurs

Le Togo se prépare à intégrer la médecine traditionnelle dans l’enseignement supérieur
La démarche, soutenue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est une dynamique communautaire sur le continent. On compte dans cette dynamqie le Niger, qui a déjà adopté l’enseignement de la médecine traditionnelle dans le cursus académique. Le Tchad, le Ghana et le Benin, seraient également en train d’élaborer des stratégies pour rendre applicable la même mesure.”

Education guinéenne : La flambée de la fraude au cœur des examens nationaux
Un rapport final sur l’observation indépendante des examens nationaux session 2019 a été présenté ce mercredi, 11 septembre à Conakry par l’Association Scolaire et Estudiantine de Guinée (A-SEG) avec pour intitulé ‘’Le défi des examens crédibles face à la recrudescence de fraude. Objectif, pallier aux innombrables difficultés rencontrées au cours de ces examens afin que les autorités en charge de l’éducation prennent davantage leur responsabilité.”

L’enseignement du latin prend un coup de jeune. En Suisse, Vaud
La journée des latinistes a eu lieu mercredi à Dorigny où une cinquantaine de gymnasiens ont goûté poésie et petits plats romains.”

Entretien avec Mourad El Mahjoubi, directeur emlyon business school Africa
« Le monde de l’enseignement doit s’adapter et proposer de nouveaux formats de la transmission de la connaissance ». au Maroc
Dans un monde où le digital impacte tous les domaines, le secteur de l’enseignement est plus que jamais appelé à évoluer pour répondre aux besoins des apprenants. L’enjeu étant de former à de nouvelles compétences, avec des outils pédagogiques plus interactifs et adaptables aux nouveaux impératifs du monde professionnel. Le point avec Mourad El Mahjoubi, directeur emlyon business school Africa, sur la transformation de l’écosystème d’apprentissage.”


Ressources

Au BO du 12 septembre 2019 : baccalauréat technologique, voies d’orientation au lycée et expérimentation d’un enseignement optionnel renforcé d’éducation physique et sportive au lycée

Le Code de la justice des mineurs modifié par ordonnance
L’ordonnance de modification du code de justice des mineurs est promulguée au JO du 13 septembre. Le nouveau texte garde les principes généraux de cette justice : primauté à l’éducatif et spécialisation de la justice des mineurs. Il introduit une "présomption de non discernement" en dessous de 13 ans en conformité avec la Convention internationale des droits des enfants. Mais l’ordonnance introduit une procédure spécifique pour les mineurs récidivistes.“

Décret n° 2019-908 du 30 août 2019 relatif à la discipline dans les établissements d’enseignement du second degré et les établissements d’Etat relevant du ministère chargé de l’éducation nationale NOR : MENE1911320D Version consolidée au 12 septembre 2019

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 554 - L’économie à l’école
Dossier coordonné par Florence Rebeschini Aulanier et Monique Royer
juin 2019
L’économie, c’est à la fois un enseignement et un environnement. Comment les faire découvrir aux élèves ? Par quels moyens déconstruire leurs représentations du monde économique et leur faire prendre conscience de leur rôle d’acteurs économiques, de lecteurs critiques de l’information économique et donc de citoyens ?

N° 553 - Pédagogie de l’oral
Dossier coordonné par Peggy Colcanap et Hélène Eveleigh
mai 2019
L’oral a le vent en poupe ! Quels outils utiliser pour aider les élèves à apprendre par ce biais ? Comment provoquer la prise de parole en classe ? Quid du bavardage ? Au-delà de ces pratiques, notre dossier aborde la question de l’évaluation de l’oral, de son rapport à l’écrit et des inégalités qu’il peut mettre en exergue.