Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 13 octobre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 13 octobre 2017

Supérieur- Système

L’actualité éducative de ce vendredi est plutôt clairsemée, mais nous offre pourtant quelques informations intéressantes, sur le supérieur et le système éducatif.


Supérieur

Il est d’abord question d’orientation des lycéens de terminale, pleine d’incertitudes cette année, comme le souligne Le Figaro : « Il ne fait pas bon être élève de terminale cette année. Les lycéens qui passeront leur bac en juin avancent pour l’instant à l’aveugle vers l’enseignement supérieur. La plateforme Admission Post Bac (APB) sur laquelle ils doivent formuler leurs vœux ? Elle est vouée à disparaître, et on ne sait ni quand ni par quoi elle sera remplacée. L’entrée à l’université ? Elle pourrait être conditionnée par des prérequis, forme de sélection qui indiquera les acquis nécessaires aux différentes filières. Autre mauvaise nouvelle pour les futurs étudiants : l’afflux démographique qui a causé tant de problèmes à APB et aux universités cette année devrait être plus important encore en 2018. »
La liberté d’expression à l’université est également au cœur des préoccupations ce vendredi, avec une tribune de deux collectifs dans Libération : « Après l’annulation du colloque « Lutter contre l’islamophobie », à Lyon-II, plus de 300 chercheurs et associations s’alarment, dans « Libération », des « intimidations » visant à « interdire la diffusion et la mise en discussion de la recherche ». »
Enfin, un enseignant-chercheur rappelle dans Marianne que le numérique n’a pas vocation à remédier au sous financement chronique (et scandaleux) des facs : « Imaginer que les cours numériques (MOOC) puissent pallier les lacunes budgétaires et humaines des universités françaises est une dangereuse illusion. L’automatisation de l’enseignement ne peut remplacer la relation entre le professeur et l’étudiant. Explication par un praticien qui tire les leçons de l’expérience pratique. »


Système

Les syndicats de fonctionnaires, et parmi eux les syndicats enseignants, qui se sont mobilisés le 10 octobre, donnent rendez-vous le 16 octobre au gouvernement pour la négociation salariale, selon Le café pédagogique : « Après la journée de mobilisation du 10 octobre, les syndicats donnent rendez vous au gouvernement le 16 octobre pour la négociation salariale. Ils affichent leur volonté de rester groupés. »
Toujours sur le plan social, le ministère de l’Education nationale a été condamné par les prud’hommes à Rennes, selon Ouest France :« Les Prud’hommes ont donné raison à 38 salariés en contrats aidés, des employés de vie scolaire (EVS) et auxiliaires de vie scolaire (AVS) qui travaillaient au sein de deux lycées et trois collèges de Saint-Malo, Rennes et Quimper. La justice transforme leur statut en contrat à durée indéterminée. Leur employeur n’a pas ou insuffisamment procuré la formation et l’accompagnement obligatoire dans une logique d’insertion professionnelle. »
VousNousIls donne la parole à cinq jeunes CPE qui racontent leur quotidien, et c’est passionnant : « Entre la gestion des violences scolaires et le suivi individualisé des élèves, le métier de CPE n’est pas de tout repos. Cinq d’entre eux, stagiaires et jeunes titulaires, dressent un bilan de leurs premières semaines de travail. »
Enfin, Le Parisien brosse le portrait de l’école idéale des parents, et là aussi, c’est très intéressant :« Les familles souhaitent une école plus égalitaire. C’est ce qui ressort d’une étude que nous dévoilons, alors que se tiennent ce vendredi et samedi les élections des représentants des parents d’élèves. »
Je vous souhaite un bon week end !
Aurélie Gascon


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 539 - Pouvoir d’agir et autonomie de l’école au lycée

Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre-octobre 2017

Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.