Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 13 mars 2015


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 13 mars 2015

Socle Commun - Réforme du collège - Cantine pour tous - Divers


Socle commun

En préparant cette revue de presse, nous avons constaté avec étonnement que peu de médias généralistes mentionnaient l’adoption hier jeudi par le Conseil Supérieur de l’Éducation (CSE) du projet de Socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Il s’agit pourtant d’une décision fondamentale puisque, comme le rappelle La Croix, il ne s’agit pas moins que de définir "les connaissances et compétences que doivent acquérir tous les enfants et adolescents lors de leur scolarité obligatoire (...). Soulignant que ce projet a été adopté à une large majorité par les principaux acteurs de l’école : 38 voix pour, 7 voix contre et 16 abstentions, le quotidien en présente les grands axes (ou piliers) : « les langages pour penser et communiquer », « les méthodes et outils pour apprendre », « la formation de la personne et du citoyen », « les systèmes naturels et les systèmes techniques », ainsi que « les représentations du monde et de l’activité humaine ».
VousNousIls, après avoir rappelé qu’il ne s’agit que d’une première étape, en attendant le vote par le Conseil supérieur des programmes des nouveaux programmes de la scolarité obligatoire le 26 mars, donne la parole à des syndicats pour le moins partagés sur cet élément clé de la refondation.

Sur ce thème, une déclaration commune de diverses organisations engagées dans les questions d’éducation (CFDT, CRAP, Education & Devenir, FAGE, FCPE, FEP-CFDT, Ligue de l’enseignement, SE, SGEN, UNL, UNSA Éducation) et intitulée "Pour que réussisse le socle commun !" est à lire, entre autres, sur le site des Cahiers Pédagogiques.
"Après dix ans d’existence chaotique et surtout davantage virtuelle que réelle, le socle commun va-t-il enfin être mis en œuvre ? Nos organisations le souhaitent et demandent instamment à l’institution d’être conséquente pour que le socle soit désormais le principe organisateur de la scolarité obligatoire."

Réforme du collège

La réforme du collège fait naître des rêves comme des regrets nous dit Savoirs & Connaissances "Si ce maillon faible de l’enseignement en France n’est pas bouleversé en profondeur, il est tout de même suffisamment transformé pour donner de nombreux espoirs au camp des réformistes. (...) A l’inverse, les tenants d’un enseignement disciplinaire qui s’en tiendrait aux fondamentaux regrettent que l’on n’aille pas assez loin quand on parle de trois heures de soutien en petit groupe pour les élèves de sixième. Ils déplorent aussi que l’on veuille à tout prix mettre l’accent sur la transdisciplinarité (...).

Pour La Ligue de l’Enseignement, cette réforme va dans le sens d’un
collège qui ne laisse aucun élève à l’écart
. "Pour éviter un tri précoce par l’échec et tenir compte des spécificités de chaque élève, la réforme propose de sortir d’une approche exclusivement disciplinaire, et de pratiques d’évaluation qui pénalisent particulièrement les élèves les plus fragiles."

JPEG - 122.8 ko

Nous vous recommandons également chaudement la tribune publiée également sur le site des Cahiers Pédagogiques dont la tonalité vous est donnée dès le titre : "Un pas en avant pour le collège : ne faisons pas la fine bouche !".
"Le CRAP prend le parti de la réforme du collège annoncée cette semaine. Entre avancées et insuffisances, ce sont les points positifs qui l’emportent, pour faire en sorte que les élèves apprennent mieux et que ce qu’ils ont appris fasse l’objet de plus d’attention et d’une meilleure évaluation."

Cantine pour tous

Droit à la cantine pour tous : les députés adoptent la proposition de loi nous annonce VousNousIls. la FCPE se réjoint de cette décision : "Le temps de restauration scolaire est un temps éducatif important dans la vie des élèves, la qualité des repas est une question de santé publique et un enjeu d’égalité sociale.".

Elle fait cependant grincer des dents certaines équipes municipales, comme celle de Frontignan (Hérault) interrogé par BFM.

JPEG - 116.9 ko

Divers

VousNousIls nous rappelle que du 14 au 22 mars, c’est la semaine des mathématiques. "L’objectif du ministère de l’Education Nationale, qui pilote chaque printemps la Semaine des mathématiques, est de donner à cette discipline une « image actuelle, vivante, attractive et renouvelée ». Cette opération entend « sensibiliser tous les élèves, leurs parents et le grand public à l’aspect culturel des mathématiques en montrant le rôle essentiel qu’elles jouent dans l’histoire de l’humanité, notamment du point de vue de la compréhension scientifique du monde".

Dans son blog, Mara Goyet fait le bilan de trois mois de rédaction d’un blog par ses élèves et vous donne 10 excellentes raisons de faire la même chose. Les nombreux enseignants qui se sont lancé dans ce genre de travail depuis de nombreuses années ne pourront qu’applaudir et confirmer l’efficacité de ce type de pratiques pédagogiques.

Que vous soyez enseignant ou parent (voire les deux !), vous trouverez sans doute quelques minutes pour participer à l’enquête proposée par VousNousIls sur l’"état des relations Parents d’élèves / École- Lycée-Collège"

Bonne lectures.
Vous retrouverez ce week-end, pour clore cette semaine chargée, le bloc-note de Philippe Watrelot.

Mila Saint Anne


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Vers l’école du socle commun
Revue n°515 - septembre 2014
La loi de la refondation a réaffirmé le socle commun. Ce dossier veut mutualiser les expériences et réflexions menées sur le terrain. Nous touchons là à un rôle fondamental de l’école : Que s’agit-il d’enseigner ? Dans quel objectif ? Qui pour le faire, dans quel cadre ? Dès maintenant, des réponses…

Questions aux programmes
Revue n° 507 - septembre 2013
Qui donc fait les programmes scolaires, qui devrait les faire, selon quels critères ? Les programmes pour quoi faire dans le quotidien des classes ? Il y a ce qu’on choisit de ne pas faire, ou bien de faire en plus, sans parler de ce que l’on arrive pas à faire. Et voilà maintenant le socle commun au programme des enseignants...