Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 05 juin 2015


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 05 juin 2015

Ailleurs - Bac en vue - Divers


Pour changer un peu, commençons par aller voir ailleurs, avant de s’intéresser à l’imminence du bac. Quelques informations diverses pour terminer.


Ailleurs

Les voyages forment la jeunesse et les voyages inspirent ! Et si, comme indiqué dans cet article du courrier international nous allions voir observer ce qu’il se passe chez nos voisins proches et lointain ? « Aller voir comment ils font ailleurs : la méthode est reprise aujourd’hui par le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco), qui, depuis sa création, en 2013, multiplie les rencontres avec les responsables éducatifs du monde entier. Le rapport que vient de publier cet organisme français, en liaison avec le Conseil supérieur de l’éducation du Québec (2), est riche d’enseignements : il passe en revue les expériences en termes de mixité sociale à l’école et tente de comprendre ce qui marche et ce qui ne marche pas. »

Ailleurs en Finlande. Fini les matières, vive les “thèmes” peut-on lire dans un article du courrier inter-nationnal. « Les enseignements transversaux sont en train de se substituer à l’enseignement traditionnel par discipline. Une approche qui semble déjà porter ses fruits. La Finlande, qui depuis des années arrive en tête des classements mondiaux en expression écrite et en mathématiques, symbolise la réussite du système éducatif. » Trois moyens d’enseignement semblent ici ressortir : l’apprentissage collaboratif, l’approche par compétences et la résolution de tâches complexes. « La nouvelle approche sera plus collaborative, les élèves travaillant sur des problèmes en petits groupes afin d’améliorer leurs compétences en communication.  » « Nous avons besoin de repenser notre enseignement et de redessiner notre système pour préparer nos enfants à affronter l’avenir, en leur transmettant les compétences utiles pour aujourd’hui et pour demain. Désormais, il nous faut un système adapté au XXIe siècle. »

JPEG - 94 ko
La FInlande est en avance, par JiMo

Pendant ce temps là, en France... « Nous n’acceptons pas l’affaiblissement des disciplines au profit d’une interdisciplinarité floue, sans contenu défini, dont les thèmes sont choisis selon la mode et l’air du temps, imposés autoritairement et uniformément par le ministère, conduisant au +zapping+ pédagogique », écrivent en choeur trois anciens ministres et trois intellectuels à lire dans ce post du Parisien.


Bac en vue !

Et pour ceux qui n’ont pas super Mémé dans les parages, qu’ils se rassurent, voici venu le temps des meilleurs conseils pour les meilleures pratiques de révisions.

JPEG - 88.3 ko
Les révisions du bac par Geneviève Brassaud

« A quelques jours du début des épreuves écrites du baccalauréat, le 17 juin avec la philosophie, des enseignants livrent leurs conseils pour réviser efficacement. » Conseils à lire sur le site VousNousIls 4 axes de travail sont proposés : 1-Bien relire ses cours 2- Préparer des fiches stratégiques 3- Réviser à plusieurs et 4- S’entraîner sur des annales. Le temps passe, les conseils demeurent.


Divers

Coté programmes d’histoire, Claude Lelièvre revient sur son blog sur le sujet du "roman national". "Le « roman national » au collège serait une nouveauté, car il n’a jusqu’alors existé qu’à l’école communale (et c’est cet enjeu qui est fondamentalement au centre actuel des polémiques -politiques- sur l’enseignement de l’histoire, venant pour l’essentiel des « droites extrêmes »)." Il revient sur l’historique des programmes scolaires, remontant à Lavisse et aux programmes de l’école primaire, qui n’étaient pas les mêmes que ceux du collège. On abordait même au lycée une histoire européenne globale.

Conclusion : " la question d’une prétendue ’’restauration’’ du roman national au collège puisse être posée en dit long sur les tendances de droite extrême à l’oeuvre actuellement, sur la confusion ambiante et sur nos ’’manques de mémoire’’."

A ce sujet, 350 personnes lancent un appel collectif : "Le peuple n’a pas à être éduqué." "À celles et ceux qui ont eu un parcours scolaire écourté et considèrent qu’apprendre n’est pas pour eux, les Ateliers nomades montreront le contraire. " "Si chacun réussit à mieux se comprendre et à mieux comprendre le monde, si chacun parvient à se réapproprier une part de son histoire et perçoit à quel point elle s’entremêle à l’histoire des autres, alors apprendre sera une joie. La connaissance ne sera plus un instrument de pouvoir réservé aux élites. Elle deviendra arme critique, à disposition de toutes et tous."

Pour terminer, une jolie ressource sur Eduscol : Ces chansons qui font l’histoire. Ce sont les chroniques de Bertrand Dicale diffusées sur France Info mises à disposition des enseignants. Les chroniques sont accompagnées de ressources pédagogiques. Vous trouverez le Chant des partisans, la Chanson de Craonne...

Ostiane Mathon
Géraldine Duboz


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Tous compétents en français
Coordonné par Dominique Bucheton et Dominique Seghetchian
juin 2015
Comment les apprentissages de la lecture, de l’écriture, de l’oral s’actualisent-ils dans nos classes et nos cours quand l’enseignement du français ne se fixe plus comme finalité la sélection (reproduction) des «  élites  » mais la réussite de tous les élèves, y compris les plus éloignés de l’univers de l’école ?

Des ceintures pour évaluer les compétences des élèves
Marc Berthou et Dominique Natanson, éd. Fabert
29 septembre 2014

La problématique de l’évaluation est récurrente. De grandes réflexions et initiatives nationales sont régulièrement lancées afin que l’évaluation prenne davantage en compte les progrès des élèves et soit au service de l’acquisition des compétences pour tous.
De même, la pédagogie institutionnelle, présente surtout dans les années 1965-1980 autour de Fernand Oury et Jacques Pain, connaît un regain d’intérêt depuis le début du siècle : mise en place de « conseils d’élèves » pour lutter contre la violence scolaire, utilisation des ceintures... C’est dans ce contexte que paraît Des ceintures pour évaluer les compétences des élèves, un ouvrage unique et actuel sur le sujet. Les auteurs, forts de leurs précédentes publications dont Jouer en classe aux éditions Fabert, présentent ici des récits, des fiches en couleur et des aides pour les enseignants des collèges et lycées.
Des outils pour des pratiques alternatives à la notation traditionnelle, trop souvent inefficace et démotivante.