Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 9 avril


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 9 avril

Une refondation qui se poursuit ? - Et sur le terrain ?


C’est aujourd’hui que le nouveau ministre, Benoit Hamon, fait une première déclaration sur l’éducation prioritaire, après le discours de politique générale hier du premier ministre.
Mais sur le terrain, les difficultés restent entières pour l’instant.


Une refondation qui se poursuit ?

Le discours de politique générale du premier ministre hier laissait entendre une poursuite de la refondation de l’école, ce que confirmait Manuel Vals sur BFMTV et RMC ce jour. Selon Libération, " « Ni retrait, ni report. Ces rythmes étaient demandés », a déclaré Manuel Valls, précisant que « le décret sera assoupli ». « La loi doit s’appliquer, il ne peut avoir d’inégalités selon les territoires », a-t-il ajouté, alors que certains élus refusent d’appliquer la réforme lancée par Vincent Peillon. "
D’ailleurs Benoit Hamon le confirmait aujourd’hui, en marge de son intervention à la Sorbonne : "Je ne serai pas le ministre des abandons. La réforme sera bel et bien mise en oeuvre en 2014. Nous n’allons pas remettre en cause une réforme où 4.000 communes ont déjà choisi en 2013 leur organisation et où 92% des villes ont déjà présenté leur organisation pour septembre." (Le JDD)
Cependant le café pédagogique se demandait ce matin comment concilier le redressement économique et le maintien d’une politique offensive en éducation. Il s’interroge aussi sur les conséquences éducatives de la future réforme territoriale. "Une collectivité locale va-t-elle se voir attribuer la totalité des établissements secondaires, voir les écoles aussi ? Quel partage des rôles entre Etat, qu’on imagine mal se désengager, et les collectivités ? Quel impact de la suppression de la clause de compétences générales sur les projets pédagogiques ? Quel impact aussi de la suppression des départements dans la vie quotidienne des collèges ? On sait bien que les conseils généraux sont les principaux soutiens aux projets des enseignants." On peut en effet se demander ce que deviendront les projets d’équipements lancés par de nombreux conseils généraux (comme par exemple l’équipement en ipads des collégiens dans le Jura, ou ailleurs).


Et sur le terrain ?

La création de postes semble une réelle nécessité au vu de la petite annonce passée sur le site du BonCoin.fr par des parents d’élèves de l’Ain. "Depuis le 1er avril, une classe de 4e et trois classes de 6e de ce collège de 900 élèves se trouvent privées de cours de Français, suite au départ en retraite de leur professeur.
« Le rectorat nous a annoncé qu’il n’y avait pas de remplaçant disponible avant la fin de l’année », a expliqué à l’AFP Didier Baptiste, le responsable des parents d’élèves (FCPE) de l’établissement.
« Ce qui nous a choqués c’est que ce départ en retraite était prévu depuis le début de l’année et qu’il n’a pas été anticipé, alors qu’il s’agit d’un enseignement particulièrement important », a-t-il ajouté
." A lire dans OuestFrance.

JPEG - 48.9 ko
Le dessin de Fabien Crégut

Plus amusant, Mara Goyet a trouvé une solution à la formation des professeurs, ainsi qu’au problème de discipline à l’Assemblée nationale. Plutôt que de la classer en ZEP, elle propose d’y envoyer les professeurs stagiaires.
"On pourrait, et c’est là la mesure que je propose, obliger l’Assemblée à accueillir les enseignants stagiaires. Pour un jour (il y a beaucoup de stagiaires), pour une session d’une heure (plus cela provoquerait des démissions). Opération commando : on les lâcherait au milieu des députés et ils devraient chercher à les calmer, à imposer le silence, à leur apprendre à écouter les autres, ne pas manger ses crottes de nez, ne pas envoyer de texto, ne pas lire le journal, ne pas bavarder, ne pas se lever, hurler, tempêter, crier, s’agiter. Ils devront aussi convaincre ceux qui prennent la parole d’être moins chiants."

Géraldine Duboz


JPEG - 10.1 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Enseigner - Quel métier !
Coordonné par Michèle Amiel et Patrice Bride
Ce dossier propose un ensemble d’articles parus dans les Cahiers pédagogiques au cours des vingt dernières années. Pas de nostalgie dans notre démarche : nous souhaitons alimenter les débats en cours, en prenant du recul sur ce qu’une revue pédagogique a pu dire des métiers enseignants au cours des dernières années, sur ce qu’il ressort de ces articles parus au fil de différents dossiers. Ces textes sont de leur temps, déjà plus tout à fait le nôtre ; mais ils nous semblent contribuer à éclairer le chemin parcouru.

L’autorité éducative, la construire et l’exercer-
Bruno Robbes (dir.)
Pour l’auteur et les différents contributeurs du livre, l’autorité n’est pas innée, elle ne relève pas du charisme, elle s’élabore au jour le jour et reste, de façon permanente, «  en construction  ». Une orientation générale qui va à contrecourant d’un certain esprit ambiant en quête d’une restauration de l’autorité d’hier pensée comme l’attribut quasi sacré de ceux qui la possèdent.