Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 6 mars 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 6 mars 2019

Enseignement — Orientation — Supérieur — Ressources

Beaucoup de questionnement sur l’enseignement, il semble que la période des vacances y soient favorables. Quelques infos sur l’orientation, le supérieur et quelques ressources.


Enseignement

L’enseignement optionnel au lycée, de Pierre Bourdieu à Jean-Michel Blanquer Tribune de Vincent Troger Maître de conférence en sciences de l’éducation
Pour le chercheur Vincent Troger, les syndicats qui « refusent l’enseignement optionnel au lycée au nom de l’égalité se trompent de combat ».
On peut évidemment s’amuser que le ministre d’un gouvernement vivement critiqué par l’ensemble de la gauche pour son orientation libérale soit le premier à mettre en œuvre une réforme du lycée en accord avec les propositions qu’un des intellectuels les plus hostiles au libéralisme avait formulées à la demande d’un gouvernement de gauche. Mais au-delà de cette ironie de l’histoire, il est intéressant de se pencher sur les arguments des syndicats d’enseignants pour s’opposer à l’instauration d’un enseignement optionnel au lycée, et dont certains révèlent une des contradictions dans lesquelles la pensée éducative de gauche est empêtrée depuis des décennies
.”

Débat Meirieu-Coffinier : « A quoi sert l’école ? »
Le pédagogue Philippe Meirieu et la directrice générale de la Fondation pour l’école Anne Coffinier ont débattu le 13 février du rôle de l’école aujourd’hui. Verbatim.” Article réservé aux abonnés
Leurs deux visions de l’école sont diamétralement opposées mais ils ont accepté de les confronter autour de la question « A quoi sert l’école ? ». D’un côté, Phillippe Meirieu, professeur émérite en sciences de l’éducation, figure emblématique des pédagogues, homme de gauche convaincu du rôle central de l’école publique dans la lutte contre les inégalités. De l’autre, Anne Coffinier, énarque et directrice générale de la Fondation pour l’école qui soutient le mouvement des écoles « hors contrat », catholique revendiquée qui a longtemps dénoncé le repaire idéologique que serait devenue l’institution scolaire.”

« Le corps du professeur est un instrument de travail », Tribune de Thibaut Poirot, professeur d’histoire en lycée
L’enseignant se sert de son corps comme d’un objet, analyse le professeur agrégé d’histoire Thibaut Poirot, dans une tribune au « Monde ». Un corps qui est aussi symbolique et dissimule les « petites misères » du quotidien.
Oui, le corps est un instrument de travail. Ce qu’on voit avec admiration chez bien des professions « physiques », on le dénie souvent au monde enseignant. Il est même ce qu’aucune formation n’apprend vraiment à gérer, l’angle mort de la « fabrique du professeur ». Il y a bien des tentatives de formation sur « comment gérer sa voix ». Mais la voix ne dépend pas que du professeur…

Devant les grilles du collège Robert-Doisneau : « Ici, chacun a droit à son bonjour »
"« Le Monde » va passer plusieurs mois à Clichy-sous-Bois pour raconter le quotidien d’un établissement d’éducation prioritaire."

Doit-on laisser les élèves constituer les équipes en EPS ?
Désigner deux responsables d’équipe et les laisser nommer leurs camarades tour à tour pour constituer leur formation, une méthode qui fait du mal aux élèves, et pas seulement à leurs émotions.
Une telle modalité de constitution des équipes vient en premier lieu humilier les élèves choisis par défaut, que ce soit pour leur corpulence, leur genre, leur manque d’expérience dans un sport ou leur faible cote de popularité dans la classe. « Celles et ceux choisis en dernier sont mis en visibilité. C’est très dégradant pour l’image de soi et le sentiment de compétence », pointe François Lavie. Ainsi que, incidemment, pour la pratique de l’EPS et donc le bien-être tant physique qu’émotionnel de l’enfant. « J’ai détesté faire sport en partie à cause de ça parce que je me sentais toujours rejetée », témoigne @Angelmoonlove sur le réseau social
.”

Discrimination positive : une école instaure un programme pour féminiser ses classes
Pour éviter des promotions trop masculines, un établissement qui forme des cadres commerciaux a mis en place un système de recrutement différencié, selon le sexe du candidat.
Cyril Pierre de Geyer, le cofondateur de l’école, espère enrayer la spirale qui menaçait, en cette deuxième année d’existence de la Rocket School, d’aboutir à une promotion à 80 % masculine. « Ç’aurait été un problème, car je sais d’expérience qu’une fois qu’une école est presque non-mixte, il devient quasi impossible de revenir en arrière », explique le dirigeant, également professeur associé à HEC et ex-directeur adjoint d’Epitec, une école d’ingénieurs en informatique où l’on ne compte que… 5 % de femmes
.”

Apprendre en allemand, la chance de nombreux petits Alsaciens
ENQUÊTE - L’Alsace se singularise du reste de la France en offrant, dans une école sur trois et dans un collège sur deux, un enseignement paritaire en français et en allemand. L’expérience, malgré ses lacunes, intéresse l’ambassadeur d’Allemagne, car le nouveau traité franco-allemand met l’accent sur l’apprentissage de la langue du voisin.”

Quand la musique sert la réussite scolaire par Denis Peiron
Depuis dix ans, l’association L’orchestre à l’école fait découvrir la musique à des jeunes élèves de milieux souvent populaires.Cette pratique collective et la préparation de concerts influent positivement sur la scolarité de nombreux enfants, qui peu à peu reprennent confiance en eux.
Comment transformer des élèves de primaire en musiciens d’orchestre ? Prenez des enfants volontaires, qui n’ont jamais fait de musique. Réunissez-les au sein d’une même classe. Prêtez-leur, pour trois ans, un instrument de qualité dont ils apprendront à jouer avec un professeur de conservatoire. Ménagez aussi, sur le temps de cours, deux plages horaires hebdomadaires pour les répétitions au pupitre et en « tutti ». Confiez, enfin, la baguette à un chef de talent, qui le temps de quelques représentations saura créer une osmose entre musiciens en herbe et instrumentistes professionnels.Telle est la recette, presque magique, qu’applique L’Orchestre à l’école, qui fête cette année ses dix ans d’existence
.”

Bande-annonce du film : la lutte des classes :
Synopsis du film : Sofia et Paul emménagent dans une petite maison de banlieue. Elle, brillante avocate d’origine maghrébine, a grandi dans une cité proche. Lui, batteur punk-rock et anar dans l’âme, cultive un manque d’ambition qui force le respect ! Comme tous les parents, ils veulent le meilleur pour leur fils Corentin, élève à Jean Jaurès, l’école primaire du quartier. Mais lorsque tous ses copains désertent l’école publique pour l’institution catholique Saint Benoît, Corentin se sent seul. Comment rester fidèle à l’école républicaine quand votre enfant ne veut plus y mettre les pieds ?

Mais tout n’est pas aussi intéressant, il y a aussi du Harcèlement sur Twitter : entre ces profs, rien ne va plus
Après notre reportage publié le 19 février dernier évoquant des cas de harcèlement entre enseignants sur les réseaux sociaux, de nouveaux éléments ont été portés à notre connaissance, témoignant d’une guerre sans pitié entre profs. Si des différends pédagogiques existent, ce conflit prend parfois des proportions allant bien au-delà du débat d’idées.”


Orientation

La nouvelle compétence des régions présentée par la Région Sud : Orientation métiers
Le service public régional de l’orientation et de l’évolution professionnel garanti à toute personne l’accès à une information complète et objective sur les métiers, les formations, les certifications, les débouchés et les niveaux de rémunération, ainsi que l’accès à des services de conseil et d’accompagnement personnalisé.”

Et pendant ce temps …. à Saint-Brieuc. L’orientation stresse, l’équipe du CIO apaise
Depuis les vacances de février, le centre d’information et d’orientation (CIO) du pays de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) ne désemplit pas. Les Terminales, qui doivent faire des vœux de formation avant le 14 mars, demandent à échanger avec les psychologues en orientation. Une journée portes ouvertes spéciale Parcoursup est organisée vendredi 8 mars 2019.”


Supérieur

Les candidatures sur Parcoursup sont-elles vraiment anonymes ? Par Marlène Thomas
L’anonymisation des dossiers est l’un des derniers ajustements annoncés par le ministère de l’Enseignement supérieur concernant Parcoursup. Cet anonymat est toutefois partiel et ne concerne qu’une partie des candidats.”

« Démontrez-nous, Frédérique Vidal, que vous ne généraliserez pas les frais d’inscription à l’université ! » Tribune de David Flacher, Université de technologie de Compiègne et Hugo Harari-Kermadec, Ecole normale supérieure de Paris Saclay
Pour les universitaires David Flacher et Hugo Harari-Kermadec, l’absence de signaux clairs dans la politique de la ministre de l’enseignement supérieur est de nature à entretenir un climat de doute sur ses réelles intentions.” réservé aux abonnés


Ressources

Un voyage tranquille dans les controverses éducatives Par Luc Cédelle
Le philosophe de l’éducation Eirick Prairat, livre, dans « Propos sur l’enseignement », ses réflexions sur les questions scolaire avec sérénité.” réservé aux abonnés

A venir : Conférence internationale sur l’éducation en entrepreneuriat
Des éducateurs, des étudiants, des entrepreneurs et des chercheurs échangeront lors d’une conférence internationale sur l’éducation en entreprenariat à l’IUT de Roanne le 8 mars à 14h.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 548 - Des collectifs enseignants connectés
Dossier coordonné par Régis Forgione, Fabien Hobart et Jean-Philippe Maitre
novembre 2018
De nombreux champs d’actions du métier enseignant ont été transformés à mesure que l’informatique a envahi les lieux professionnels et personnels des enseignants. Comment définir aujourd’hui ce qu’est un collectif d’enseignants connectés et comment le numérique prend place dans son fonctionnement ?

N° 547 - Des alternatives à l’école ?
Dossier coordonné par Richard Étienne et Jean-Pierre Fournier
septembre-octobre 2018
Qu’en est-il de ces expériences de classes et d’écoles alternatives, dans le système public comme à l’extérieur, voire à l’étranger ? Sur quels principes se fondent-elles ? Comment interroger ces principes ? Un dossier pour voir plus clair dans ce qui, au-delà d’une certaine mode, reste flou.