Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 4 mars 2015


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 4 mars 2015

Des coups — Rythmes — Numérique — Enseignement supérieur — A quoi ça sert ? — Culture — Annonces — Et pour terminer —


La nouvelle de la journée, c’est le coup de la Cour des comptes sur les coûts de l’EN. Les réactions viendront sans aucun doute demain. De jolies infos notamment sur le numérique et des dessins plein d’humour. Et notre culture nationale se débat entre le voile et la fessée.


Des coups !

Comme dirait Johnny...
La Cour des comptes s’attaque à l’Éducation nationale
Un rapport sur les dispositifs « de suivi individualisé des élèves » dénonce un empilement hétéroclite, mal évalué et mal piloté au coût de deux milliards d’euros par an. Il recommande également une modification du temps de travail des professeurs.
À moyens constants, et pour rendre l’école plus efficiente, la Cour formule une série de recommandations qui visent principalement à généraliser l’individualisation au collège, mettre en place des outils d’évaluation et chiffrer annuellement les dispositifs de suivi individualisé des élèves. Elle recommande aussi d’annualiser au moins pour partie le temps de service des enseignants du secondaire, d’évaluer les enseignants sur leur pratique de suivi individualisé des élèves.” Et comme l’écrit pudiquement Marie-Estelle Pech, "Les réactions syndicales ne seront certainement pas tendres…


Rythmes

Les rythmes scolaires seraient encore moins bien perçus en province. "Six mois après sa généralisation dans tout le pays, 68% des Français considèrent que la réforme des rythmes scolaires dans les écoles a été "une mauvaise chose", contre seulement 27% trouvant qu’elle a été "une bonne chose", selon un sondage de l’observatoire BVA-Domeo-Presse régionale publié le 28 février. L’enquête, réalisée les 12 et 13 février auprès de 1.035 personnes, tendrait à montrer que les habitants d’Ile-de-France sont plus nombreux à trouver que cette réforme a été "une bonne chose" (41%) que les habitants des autres régions (entre 18% et 30%). "C’est peu dire que ce dispositif reste encore à améliorer sur le terrain, pour que cette réforme finisse par être acceptée", commente BVA."
Vacances : le double discours hypocrite de l’Education nationale par Louise Tourret. “Un œil sur le calendrier scolaire et ses projets d’évolution permet de mesurer l’ampleur du désintérêt du Ministère de l’éducation et des syndicats pour les catégories populaires et les inégalités.


Numérique

Étude. Un collégien sur deux utilise un appareil électronique au lit
"« On voit apparaître de nouveaux comportements qui modifient le déroulement de la nuit et altèrent le sommeil, qui n’est plus un moment isolé où tout s’arrête avant une nouvelle journée », relève la psychiatre Sylvie Royant-Parola, la présidente du réseau de santé Morphée, à l’origine d’une enquête sur ce phénomène."

JPEG - 87.1 ko
Les appareils électroniques au lit - Jean-Marie Olaya

Le programme « écoles connectées » prolongé d’un an. "L’Etat s’engage à poursuivre l’accompagnement des collectivités territoriales pour raccorder les écoles et les établissements scolaires à l’Internet haut débit."
Apprendre en mode BYOD (Bring Your Own Device) : Dossier complet. "Ce type de configuration est de plus en plus prisé dans des contextes d’apprentissage, de formation et bien évidemment dans le monde scolaire et éducatif. Si le fait de travailler avec ses outils personnels confère certains avantages, il reconfigure grandement l’environnement d’apprentissage et la relation apprenant – enseignant/formateur/animateur.
Ce dossier vise à toute à la fois à marquer des repères sur l’utilisation du BYOD mais également à apporter un éclairage scientifique sur ce nouveau contexte pour comprendre et apprendre avec le numérique.
"

JPEG - 121.3 ko
Byod au lycée agricole - Jean-Marie Olaya

Serious game en SVT ou en techno : le ludique au service des sciences. "L’utilisation des jeux sérieux se démocratise dans les collèges et les lycées de France - en particulier dans deux matières : la technologie et les sciences de la vie et de la terre (SVT).
Quelle que soit la discipline, l’objectif des professeurs utilisant des serious games, jeux à visée pédagogique, est le même : permettre aux élèves d’apprendre de manière ludique.
Florian Daniel, chargé de mission au Canopé de l’Académie de Créteil, était il y a encore quelques années professeur de technologie, au collège Dorval, à Orly. Aujourd’hui, il constitue une liste de jeux sérieux pour le ministère de l’Education Nationale, mais il conserve bien à l’esprit sa propre expérience.
"

JPEG - 106.8 ko
Serious game en SVT - Geneviève Brassaud

À Dubaï, Microsoft plaide en faveur de l’intégration de la technologie dans le système éducatif. “Face à l’augmentation globale du chômage des jeunes, les programmes Microsoft, comme YouthSpark, sont utilisés dans le monde entier, par les gouvernements et les ONG, afin de permettre aux jeunes de faire plus et de se réaliser en élargissant leur accès à l’éducation électronique. C’est pour veiller à une transformation de l’enseignement que pour une première au Moyen-Orient et en Afrique, Dubaï a accueilli, du 22 au 23 février, le forum mondial de l’éducation de Microsoft.” L’autopromotion.

Et Cap Digital crée un lieu d’échanges dédié à l’e-éducation. “Opérationnel à partir de la rentrée 2015, Educalab permettra aux lycéens, aux étudiants aux enseignants et aux industriels de tester des outils pour œuvrer au développement de l’e-education et de la formation aux technologies du numérique.


Enseignement supérieur

Ressources éducatives libres : un “changement de paradigme” pour l’université ?. "Pour Tony Bates, consultant canadien en e-learning, les ressources éducatives libres (OER) pourraient “changer radicalement” la façon d’enseigner et d’apprendre à l’université."

Visite de campus, simulation : la réalité virtuelle arrive dans l’enseignement. "Visite virtuelle de campus, programmes et plaquettes en 3D et nouvelles perspectives en termes pédagogiques, la réalité virtuelle débarque en France et pourrait profondément modifier les manières d’apprendre."

Et si vous voulez tout savoir, Les meilleures universités françaises en terme d’emploi et de salaires à la sortie.

Camille Stromboni pose la question : Qui pour succéder à Geneviève Fioraso ?. “La secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche va quitter ses fonctions de manière "imminente", annonce Lexpress.fr. Geneviève Fioraso avait averti, il y a quelques semaines, qu’elle réduisait ses activités pour "raisons de santé" et son départ était envisagé à l’issue des élections départementales, fin mars 2015.” Conflit entre Matignon et l’Élysée ?

Et l’Usine Nouvelle en profite pour faire un petit bilan :Geneviève Fioraso, trois ans en demi-teinte à la tête de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Nathalie Brafman dans le Monde commente la note de la DEPP dans l’article intitulé : Combien coûte un étudiant en France ?


A quoi ça sert ?

Les besoins en compétences liés à la “transition écologique”. "Le Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (Cnefop) vient de rendre son rapport relatif aux besoins en compétences liés à la transition écologique. Dans ce texte de 148 pages destiné à fixer le cap des futurs contrats de plan régionaux qui seront signés courant 2015, le Conseil recommande de cibler neuf filières particulières et de placer les Crefop (Conseils régionaux de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles) au cœur du pilotage stratégique des opérations."
A l’heure des départementales... on peut se poser la question : Comment se construisent les politiques scolaires ?. "Comment les élus décident-ils leur politique de carte scolaire ? Dans Recherches en Education, Guillaume Dupuy, doctorant à l’Université de Nantes, a étudié les investissements en collèges de 5 départements. Selon lui, " la surabondance de l’offre (de collège) prédispose à des politiques de rigueur d’autant plus difficiles qu’elles s’opposent aux intérêts d’une partie des familles usagères des collèges de proximité, des professionnels de l’Éducation nationale qui y travaillent et des élus locaux, qui, selon leurs positions, voient dans la fermeture d’un collège un élément de « dévitalisation » de leur territoire". Inversement, " les situations de pénurie (de collèges) ont des conséquences contrastées selon le secteur d’enseignement. Si les constructions de collèges publics font facilement consensus, la quasi-impossibilité pratique de création de collèges privés favorise progressivement leur sélectivité scolaire et sociale ainsi que leur positionnement dans les positions les plus attractives de l’espace scolaire local".


Culture

Voile à l’université : le gouvernement veut fermer le débat. “Les déclarations de la secrétaire d’Etat aux Droits des femmes, Pascale Boistard, sur l’interdiction du voile à la fac ont semé le trouble.” … C’est le moins qu’on puisse dire !

La "Nouvelle laïcité" aux portes de l’Université, par Jean-Christophe Moreau. “Dix ans après l’interdiction du « port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics » par la loi du 15 mars 2004, une nouvelle proposition de loi appelle à étendre cette prohibition aux « salles de cours, lieux et situations d’enseignement et de recherche des établissements publics d’enseignement supérieur. » Destinée à lutter contre « une montée de revendications religieuses et communautaristes » à l’Université, la mesure proposée par le député Éric Ciotti (UMP) reprend la lettre et l’esprit d’un avis très controversé du Haut conseil à l’intégration, dont les préconisations furent rejetées en 2013 par le Président de la République en personne, la ministre de l’Enseignement supérieur Geneviève Fioraso, l’Observatoire de la laïcité et le Président de la Conférence des présidents d’universités.
François Hollande : « Il faut un enseignement des religions à l’école ». “François Hollande a reçu lundi à l’Elysée huit lecteurs du « Parisien » - « Aujourd’hui en France » pour répondre à leurs questions. Un entretien exceptionnel à découvrir …”
Dans lequel il précise : “Ce n’est pas l’islam qui est en cause, c’est le terrorisme islamiste qui utilise une religion de paix pour terroriser, tuer et massacrer.” et “Nommer les choses est indispensable mais unir les gens l’est tout autant.”

Et à propos de la fessée, un tour sur Twitter pour suivre le hachtag #fessée est édifiant !

Laurence Rossignol sur les châtiments corporels : « Je suis favorable à une éducation sans violence ». Nicolas Beytout interroge Laurence Rossignol. Admirez la question de lancement…
Mais vous pouvez lire ce billet de Violaine Jaussent sur FrancetvInfo : Education : ce qu’on ne regrette pas d’avoir abandonné au XXe siècle. “"Les enfants étaient mieux élevés de mon temps" : l’adage est plus que jamais populaire. Pourtant, voici des punitions et des principes d’éducation de l’école d’autrefois qu’on peut laisser au placard sans regrets.


Annonces

Le centre Alain-Savary diffuse un questionnaire en direction de tous les coordonnateurs des réseaux d’Éducation Prioritaire. L’objectif est de retracer les évolutions de cette fonction et d’analyser et comprendre toutes les dimensions du travail des coordonnateurs. Le questionnaire aborde plusieurs thématiques liées à la fonction, aux tâches effectuées et au réseau (pilotage, projets, actions et partenariat). Cette enquête est ouverte jusqu’au 22 mars 2015. Consulter la présentation de l’enquête.

Dans le cadre du dispositif d’accueil des Elèves Intellectuellement Précoces, un colloque se tiendra toute la journée du 24 mars 2015 au théâtre de l’Agora, scène nationale d’Evry et de l’Essonne.« Quelles différences pour quels leviers en classe ? ».
En Guadeloupe : Le festival européen du film d’éducation met à « Mal les stéréotypes »
“Les 5e rencontres autour du Festival européen du film d’éducation s’ouvrent ce mardi soir, au cinéma Rex, avec la projection d’une fiction de Ruben Östlund, Snow therapy, primé à Cannes, en 2014. Douze films sont au programme de cette édition qui a retenu pour thème « A mal les stéréotypes » et pour parrain le réalisateur Dimitry Zandronis.”


Et pour terminer

En situation irrégulière, le meilleur apprenti menuisier de France sera bien récompensé au Sénat. “Le meilleur apprenti menuisier de France a failli manquer de peu sa récompense. Armando Curri, un Albanais de 19 ans, s’était vu dans un premier temps interdire l’accès au Sénat, où la remise de médaille doit avoir lieu mercredi 4 mars, du fait de sa situation irrégulière. Le jeune homme, qui avait fait l’objet en octobre d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF), recevra finalement bien son prix au Palais du Luxembourg.”

Dans Cher ministre de l’Éducation, une cousine québécoise qui s’adresse à son ministre et qui fait l’éloge “Un de ces singuliers philosophes français, rock stars parmi les intellos, reconnaissables à leurs cheveux longs et à leur dégaine cool qui hantent là-bas, les plateaux de télévision, presque aussi souvent que les humoristes.” Je vous laisse découvrir lequel...

Bernard Desclaux

JPEG - 59.9 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 504 Le sens de l’orientation, Coordonné par Florence Daniaud et Dominique Brosseau, mars 2013

N°493 - Le lycée, entre collège et supérieur, Coordonné par Michèle Amiel et Ali Hosni, décembre 2011