Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 4 février 2015


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 4 février 2015

Le durable — Laïcité et suites à Charlie — Orientation — Harcèlement — Pédagogie — Divers —


Ce matin une impression de vide dans l’actualité, et finalement une revue qui déborde de sujets. Désolé.


Le durable

C’est d’abord Un nouveau plan d’éducation au développement durable lancé le 4 février. “Une "Semaine pour le climat", des éco-délégués , voici deux mesures phares du plan éducation à l’environnement et au développement durable que Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem doivent annoncer le 4 février. Les ministres devraient aussi encourager les sorties nature sans que l’on sache exactement comment atteindre cet objectif. L’Ecole va-t-elle louper le rendez-vous de la grande conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015 ?

Les Mesures sur l’éducation à l’environnement et au développement durable annoncées par Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem sont sur le site du ministère.

C’est aussi le redoublement. Le redoublement coûte 2 milliards d’euros par an à l’Etat. “Le redoublement coûte cher. La France y consacre chaque année deux milliards d’euros, si l’on en croit les calculs des économistes de l’Institut des politiques publiques (IPP). Un milliard en primaire et au collège et un autre milliard au lycée. C’est bien plus que l’argent dépensé pour l’éducation prioritaire.

JPEG - 97.6 ko
Le dessin de Geneviève Brassaud

Dessin de Geneviève Brassaud

Et les efforts pour l’Apprentissage : 10 ans pour rien. “En 2014, il y a eu 264.000 entrées en apprentissage, soit un niveau proche de 2005. Au total, 400.000 jeunes étaient apprentis l’année dernière, l’objectif fixé par le gouvernement d’avoir 500.000 apprentis en 2017 semble difficile à atteindre.


Laïcité et suites à Charlie

Comment l’école catholique veut faire vivre les valeurs républicaines. “L’Enseignement catholique a précisé mardi 3 février à Paris la façon dont il veut mettre en œuvre, dès l’an prochain, l’enseignement moral et civique.”

Former les profs à la laïcité : d’accord, mais comment ?
par Sarah Diffalah. "Philippe Gaudin, directeur adjoint à l’Institut européen en sciences des religions, a été désigné avec d’autres pour concevoir les contenus, méthodes et priorités de la formation à la laïcité."

Et comme en écho, Anne-Cécile SCHMITTER dans Libération, répond, Latin : enseignement superflu pour jeunesse inculte ?Que font les latinistes durant ces nombreuses heures qui coûtent visiblement trop cher à l’Etat ? Quel enseignement superflu leur est prodigué ? Ils apprennent les forces et les faiblesses de la République, réfléchissent sur la politique expansionniste de l’Empire et les origines économiques des guerres, étudient la notion d’égalité entre les hommes chez Sénèque et la valeur de probité chez Cicéron. Ils comprennent que l’histoire est écrite par les vainqueurs, que les préjugés racistes et xénophobes existaient dans l’antiquité et n’avaient pas davantage de fondement qu’aujourd’hui. En réalité, ils forgent les armes intellectuelles des citoyens qu’ils seront demain.

Elisabeth Badinter : "Je ne pardonne pas à la gauche d’avoir abandonné la laïcité". “"Marianne" consacre un hors-série à la laïcité qui rassemble une sélection de grands textes sur le sujet signés de figures historiques comme Clemenceau, de Gaulle, Gambetta ou encore Hugo. Ce trimestriel réunit aussi des textes inédits comme cet entretien d’Elisabeth Badinter qui juge "désolant" le pouvoir accordé par la gauche aux curés, imams et rabbins et dénonce les lâchetés des socialistes depuis vingt-cinq ans à propos du voile.”. Et commenté dans le Figaro  : Elisabeth Badinter accuse les socialistes d’avoir « abandonné la laïcité ».

Attentat contre Charlie Hebdo : comment en parler avec les élèves
par Savoirs CDI
. “Suite à l’attentat du 7 janvier 2015 contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo, Savoirs CDI se joint à vous dans vos efforts pour élaborer un discours approprié en direction des élèves.

Face à la violence, l’école française doit prendre un virage « européen » par Nelly Guet, proviseur et principal. “S’il était déjà désespérant pour de nombreux chefs d’établissement scolaire chevronnés d’entendre le président de la République proposer comme remède nouveau aux maux de l’école et au manque d’autorité des maîtres, la nécessité pour un professeur de faire remonter tout incident auprès du chef d’établissement afin qu’il soit sanctionné !! puis la ministre de l’éducation nationale annoncer des cours destinés à énoncer les valeurs républicaines, il est encore plus consternant de lire dans les médias, depuis 8 jours, combien les Français sont attachés à leurs traditions dans le domaine scolaire. Et pourtant ces mêmes traditions prônant le retour aux fondamentaux -lire écrire compter- sont loin d’avoir fait leurs preuves ! Chaque ministre, depuis 20 ans, a repris à son compte, afin de ménager les susceptibilités des uns et des autres, cette banale affirmation qui ne coûte rien.

Isère : cinq enfants placés, le père soupçonné de violences et de radicalisation islamiste.

Chez les complotistes, les ennemis de vos ennemis sont aussi vos ennemis par Adrien Sénécat. “Ils se méfient des élites, du système, de vous et même parfois d’eux-mêmes. Plongée dans l’univers impitoyable de la conspiration.” Et l’article se termine par un retournement sur soi : “Fortement critiqué pour son virage "conspi", Etienne Chouard a fini par mettre son blog entre parenthèses. "Je commence à souffrir profondément, physiquement, de cette escalade de peurs et de violences qui s’articulent autour de ce que je fais", écrivait-il fin novembre sur sa page Facebook. "Je suis déterminé à me retirer, surtout pour libérer les autres de ce dont je suis accusé." Ultime étape du complotiste qui, après avoir douté de tout le monde, finit par se méfier de lui-même.

"Combattre les théories du complot par l’humour" par Sandrine Chesnel publié dans l’Express. "Trois organisations lycéennes se sont regroupées pour développer et mettre en ligne un site Internet qui dénonce les théories du complot. Entretien avec Corentin Durand, président de l’Union nationale des lycéens (UNL)."

La réaction de lycéens au “complotisme” (date du 27 janvier)


Orientation

Admission postbac : que faire après le bac ?. “En progrès, continuez ! Telle est l’observation à inscrire sur le bulletin de la plate-forme Admission postbac (Admission-postbac.fr), le logiciel d’inscription en première année d’études supérieures sur lequel quelque 800 000 élèves de terminale sont invités, jusqu’au 2 avril, à formuler leurs vœux par ordre de préférence. L’édition 2015 de cet outil, qui vise à faire concorder les places disponibles dans les différents cursus avec les souhaits des élèves, intègre, comme chaque année depuis 2009, davantage de formations, et comprend désormais certaines classes préparatoires et des IEP de province. En restent exclues les filières paramédicales et médicales ainsi que les écoles privées, de commerce notamment, qui organisent leurs propres concours.

Orientation post-bac : quelle aide est apportée par les parents ?. “« Passe ton bac d’abord ! » A cette injonction parentale, que tous les lycéens connaissent, s’ajoute souvent celle de bien choisir ses études supérieures. D’autant que c’est en ce moment que les élèves de terminale doivent se prononcer sur le site Admission post bac (APB). Si certains parents ont le conseil facile et apprécié de leur progéniture, d’autres sont jugés trop interventionnistes, ou alors peu impliqués, souvent plutôt par dépit face à un système éducatif complexe, qui n’a plus grand-chose à voir avec celui de leur jeunesse. En réponse à notre appel à témoignages sur Le Monde.fr Campus, les lycéens ont été nombreux à nous expliquer comment leurs parents les aident (ou pas) à remonter le fil d’Ariane de l’orientation.

Osez la voie Pro, 10 PARCOURS DE RÉUSSITE POUR S’EN CONVAINCRE. Un ouvrage publié par l’ONISEP et la Fabrique de l’industrie : “À travers 10 parcours de réussite dans l’industrie et 3 témoignages de dirigeants, cet ouvrage sensibilise les jeunes à partir de la 3ème au tremplin que représente la voie professionnelle (apprentissage ou bac pro) pour le développement d’une carrière riche et épanouissante.
Les industriels pourront y découvrir l’extraordinaire potentiel de développement de ceux qu’ils forment et emploient, afin de participer toujours plus activement à cette dynamique de formation.

L’orientation professionnelle en période d’instabilité. “Dans sa dernière Note d’information, le Cedefop appréhende l’orientation professionnelle comme une solution face à la crise économique, au chômage, à l’exclusion sociale et aux pénuries de compétences.” La note est proposée en lien sur cet article de l’ARF qui fait un travail remarquable de veille sur la formation professionnelle.


Harcèlement

Sur le Parisien, Violences à l’école : l’appel à la révolte des harcelés, publication du manifeste de jeunes victimes de harcèlement scolaire qui ont décidé de briser le silence, par Laurence Le Fur et Christel Brigaudeau.

Harcèlement scolaire, que faire ?. Par Benjamin Buhot. "Insultes répétées, moqueries, coups... Les camarades de classe de votre enfant ne sont pas tendres avec lui. Il est peut être victime de harcèlement scolaire."

Education : un site recense les violences en milieu scolaire. Mais c’est au Maroc.


Pédagogie

Emmanuel Lechypre : Comment mettre en valeur l’apprentissage du travail collaboratif en France ?. “Emmanuel Lechypre s’est intéressé aux résultats des études Pisa menées par l’OCDE sur le système éducatif français. - Le Grand Journal, du 3 février, sur BFM Business.

Santé. Les écrans nuisent à la qualité du sommeil des ados. "Réalisée sur 10 000 jeunes Norvégiens âgés de 16 à 19 ans, l’étude a notamment montré que les adolescents les plus accros aux écrans avaient un risque accru de mettre plus d’une heure à s’endormir.”

Le numérique à la maternelle, pour quoi faire ? et bien, "le numérique permet, en échappant aux écueils énoncés ci-dessus, de faire une foule de choses intéressantes à la maternelle. Après, à chacun de juger si cela est prioritaire, ou non !

JPEG - 56.2 ko
Le dessin de Jean-Marie Olaya

Dessin de Jean-Marie Olaya

Toujours sur les tablettes, épisode 2 du petit journal des profs (le webpédagogique) sur Quand on équipe une classe de tablettes numériques.

Sur le site de l’IFE, Rencontre avec Olivier Rey. “En charge des partenariats de l’IFÉ, Olivier Rey anime la conférence de consensus Cnesco-IFÉ sur le redoublement et ses alternatives des 27 et 28 janvier 2015. Il revient sur le rôle de l’IFÉ et les enjeux de cette conférence.” Et il précise : “Après la conférence, diverses ressources pédagogiques vont être proposées aux acteurs de terrain (publications, vidéo, modules de formation, etc.). L’ESENESR et Canopé sont fortement associés à la constitution de ces ressources. Les résultats de la conférence ne doivent pas être transmis uniquement aux experts et aux responsables politiques, mais s’adresser à toute la communauté éducative. Par le biais de ces ressources, les conclusions de cette conférence pourront donc essaimer largement.

L’ÉSPÉ de l’académie de Versailles inaugure son site d’enseignement à distance. “Depuis la rentrée 2014, une structure inédite a été créée au sein de l’ÉSPÉ de l’académie de Versailles : le site EAD - Enseignement à distance de l’Institut d’éducation de l’université de Cergy-Pontoise. Au même titre que les autres sites de l’ÉSPÉ, le site EAD constitue une structure administrative à part entière.”

Un petit conseil, fondamental : L’art de l’improvisation éducative. “Enseigner c’est souvent « agir dans l’urgence » et « décider dans l’incertitude », c’est faire face à la complexité, disait Pierre PERRENOUD (1996).Une fiche pédagogique que l’on ne retrouve plus à la dernière minute, des questions des élèves qui vous font réaliser que vous avez omis un point important pendant la préparation de votre leçon … le métier d’enseignant est toujours plein de surprises.

Une étude révèle que le renouveau pédagogique a causé du tort à Montréal. "La réforme scolaire au secondaire est un échec, selon une vaste étude commandée par le ministère de l’Éducation. Loin d’atteindre ses objectifs, le renouveau pédagogique a même fait plus de tort que de bien chez les garçons et les élèves à risque, concluent les chercheurs.” A Montréal...


Divers

Des nouvelles d’hier : Journée de grève peu suivie des enseignants pour leurs conditions de travail.
Et à partir de vendredi il y a expolangue.

Dernière nouvelle : La secrétaire d’Etat Geneviève Fioraso réduit ses activités pour des "problèmes de santé ? La secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est âgée de 60 ans.

Et demain c’est Laurent Fillion qui vous accompagnera dans votre revue de presse.
Merci à Pascal Thomas, mon récoltant du matin, et à nos dessinateurs.
Bernard Desclaux


JPEG - 59.9 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 504 Le sens de l’orientation, Coordonné par Florence Daniaud et Dominique Brosseau, mars 2013

N°493 - Le lycée, entre collège et supérieur, Coordonné par Michèle Amiel et Ali Hosni, décembre 2011