Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 3 juillet 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 3 juillet 2019

Loi — Bac ou not(e) bac ? — Divers

Donc la loi est votée et le bac est bloqué. Quelques divers pour compléter


Loi

La loi Blanquer adoptée définitivement par l’Assemblée
" Il est la preuve que la société peut s’unir autour de son école sur la base d’une confiance renouvelée en la promesse scolaire, en la République, dans le progrès et la justice sociale". Indifférent aux grèves et aux manifestations, du moins en apparence, JM Blanquer a présenté la loi Blanquer comme un modèle d’unité nationale. Pourtant le 2 juillet, lors de l’adoption définitive du texte par l’Assemblée nationale les opinions étaient bien partagées. Pour la majorité, la loi est une loi sociale. L’opposition de droite et de gauche critique l’article 1, qui devient le premier point noir de la loi après le retrait de l’EPSF, et la suppression du Cnesco. Le texte deviendra définitif après le vote du Sénat le 4 juillet. Son application pourra commencer à la rentrée 2019.”

L’Assemblée nationale adopte le projet de loi sur l’école Le Monde avec AFP
Le texte contesté prévoit notamment l’abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire à 3 ans, contre 6 ans actuellement.”


Bac ou not(e) bac ?

Rétention des notes du bac : Blanquer prêt à des sanctions Par Caroline Beyer
Cela ressemble à un dernier sursaut syndical, face à un ministre de l’Éducation, qui a définitivement enterré la « cogestion ». Pour les lycéens qui passent le baccalauréat, c’est un vrai sujet d’inquiétude. L’angoissante attente des résultats, prévus vendredi matin, pourrait se prolonger jusqu’au soir, voire au lundi, pour cause de rétention de notes par des professeurs « anti-Blanquer » opposés, entre autres, à la réforme du bac et du lycée. Les correcteurs doivent entrer ces notes sur la base informatique de l’Éducation nationale jusqu’à mardi soir, les jurys se réunissant ensuite à partir de mercredi.” réservé aux abonnés

Bac : il y a un "petit risque" que certains élèves n’aient pas leurs résultats vendredi, reconnaît Jean-Michel Blanquer
Le ministre de l’Education nationale admet que le mouvement de grève des professeurs correcteurs risque de perturber l’annonce des résultats.”

Grève des correcteurs du bac : le ministère prolonge la période de saisie des notes jusqu’à mercredi après-midi
L’Éducation nationale donne une journée et demie supplémentaire, à la suite de la grève de certains correcteurs.”

Rétention des notes du baccalauréat : "Nos enfants sont pris en otage", dénonce une fédération de parents d’élèves
"S’en prendre au baccalauréat comme ils le font, cela prouve bien que la réussite de nos enfants n’est pas leur priorité", estime la présidente de la Peep.”

Bac 2019 : « C’est le ministre qui prend les élèves en otage » selon une enseignante en grève des notes
GREVE DES NOTES Dans plusieurs académies, des enseignants correcteurs des épreuves du baccalauréat n’ont pas rendu les notes des copies corrigées. Ils demandent un moratoire sur la réforme Blanquer.”


Divers

Écoles hors contrat : derrière le fort engouement, parfois la désillusion Par Marie-Estelle Pech
Choix pédagogique ou de la dernière chance, ces structures séduisantes ne sont pas toujours très fiables.
Les établissements scolaires publics et privés sous contrat ont clos depuis plusieurs mois leurs inscriptions pour septembre. Reste une solution de dernière minute, cet été, pour les parents d’enfants à profils particuliers, en mal-être ou refusés partout : le hors contrat. Renvoyés par leurs écoles ou collèges en raison de leur comportement ou de leurs résultats, ils sont assez volontiers acceptés par ces structures
.”

Ecoles hors contrat : un atout contre la désertification rurale Par Marie-Estelle Pech
Confrontés à la fermeture de leur école publique, certains maires de communes rurales en louent les murs pour faciliter l’installation d’une école hors contrat.
C’est un petit frémissement depuis quatre à cinq ans. Confrontés à la fermeture de leur école publique, faute d’effectifs suffisants, certains maires n’hésitent plus à en louer les murs, parfois à prix modique, à une école hors contrat. Des structures souvent créées par des parents qui comptent une quinzaine d’élèves
.”

Champion mondial de l’éducation, Singapour s’inquiète pour ses écoliers sous pression
Singapour (AFP) - Singapour, champion des classements mondiaux sur l’éducation, s’est lancé dans une réforme pour essayer de réduire le stress dans ses écoles. Car la note est salée pour les enfants, victimes d’anxiété parfois dès l’école primaire.”

Les publications de la Depp
Pratiques de classe, sentiment d’efficacité personnelle et besoins de formation : une photographie inédite du métier de professeur des écoles début 2018
Personnels - Note d’information - N° 19.22 - juin 2019
Lorsque les enseignants français du premier degré ont été interrogés sur leur satisfaction professionnelle dans le cadre de Talis en février-mars 2018, ils expriment un ressenti globalement positif et comparable à celui rapporté par leurs collègues européens. Les pratiques pédagogiques structurantes, comme celles consistant à exposer les objectifs au début du cours ou à présenter un résumé des apprentissages, font partie des pratiques les plus fréquemment citées par l’ensemble des enseignants du premier degré. Les enseignants français se distinguent par un moindre recours à l’enseignement de tâches complexes ou mobilisant des compétences transversales, comme la créativité ou l’esprit critique. Ils sont également moins nombreux à parvenir à encourager l’apprentissage des élèves à travers l’utilisation du numérique.
Les enseignants français dressent un constat peu satisfaisant de leur formation initiale : un enseignant sur deux exprime un besoin élevé en formation pour l’enseignement aux élèves ayant des besoins éducatifs particuliers. Ils expriment un sentiment d’efficacité personnelle dégradé en comparaison de leurs voisins européens, en matière d’enseignement, de gestion de classe et d’engagement des élèves
.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 554 - L’économie à l’école
Dossier coordonné par Florence Rebeschini Aulanier et Monique Royer
juin 2019
L’économie, c’est à la fois un enseignement et un environnement. Comment les faire découvrir aux élèves ? Par quels moyens déconstruire leurs représentations du monde économique et leur faire prendre conscience de leur rôle d’acteurs économiques, de lecteurs critiques de l’information économique et donc de citoyens ?

N° 553 - Pédagogie de l’oral
Dossier coordonné par Peggy Colcanap et Hélène Eveleigh
mai 2019
L’oral a le vent en poupe ! Quels outils utiliser pour aider les élèves à apprendre par ce biais ? Comment provoquer la prise de parole en classe ? Quid du bavardage ? Au-delà de ces pratiques, notre dossier aborde la question de l’évaluation de l’oral, de son rapport à l’écrit et des inégalités qu’il peut mettre en exergue.