Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 29 novembre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 29 novembre 2017

Le ministre et ses "réformes" — Bac et Supérieur — Divers

Aujourd’hui on revient encore et toujours sur les non-réformes du ministère. On parle aussi du bac et du supérieur. Quelques informations diverses pour terminer.


Le ministre et ses "réformes"

Aujourd’hui sort l’arrêté modifiant l’épreuve du brevet 2018.
"La version 2017 du brevet des collèges, introduite dans la logique de la réforme du collège de 2016, n’aura duré qu’un an." Notons d’ailleurs que les professeurs attendent toujours les modalités pour la nouvelle épreuve orale. Il est vrai qu’ils n’ont pas l’habitude de préparer leurs élèves aux examens, alors pourquoi leur donner les modalités ? Le DNB n’est que dans 7 mois...

Un projet de décret rétablit la possibilité du redoublement
« Le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer veut assouplir la politique de sa prédécesseure Najat Vallaud-Belkacem qui avait rendu cette procédure exceptionnelle. »

Nadia Daam a corrigé la copie de Jean-Michel Blanquer au sujet de l’égalité fille-garçon. « J’ai cherché d’autres façons d’écrire cela de manière plus élégante et nuancée. Mais je n’ai pas trouvé : le ministre de l’Éducation nationale n’en a rien à foutre de l’égalité entre les sexes. »

Recherche en éducation : M. Blanquer joue la carte des neurosciences
« En nommant Stanislas Dehaene à la présidence d’un nouveau Conseil scientifique de l’éducation nationale, le ministre de l’éducation fait réagir enseignants et chercheurs. »

Pour bien financer toutes ces "réformes" le ministre semble avoir trouvé un moyen : l’effondrement des postes aux concours du second degré. “Le tournant a été annoncé. Il arrive maintenant officiellement avec la publication au Journal officiel ce 29 novembre des postes mis aux concours du second degré. En moyenne il y a 20% de postes en moins à tous les concours externes du second degré : -19% à l’agrégation, - 20% pour le capes, - 21% pour le capet et le capeps, - 18% pour les plp. Les postes mis aux concours internes sont préservés. Pour le concours de professeur des écoles, il faut encore attendre.”
L’arrêté est à lire ici.


Bac et Supérieur

Les parents d’élèves de l’Enseignement catholique réclament « un baccalauréat modulaire »
Recueilli par Denis Peiron , “Alors que se déroule actuellement une mission sur l’avenir du baccalauréat, Caroline Saliou, la présidente de l’Apel, l’Association des parents d’élèves de l’enseignement libre, demande une réforme en profondeur, avec la suppression des différentes filières du lycée.”

Terminale : un nouveau site pour s’orienter dans l’enseignement supérieur
« Terminales2017-2018 propose d’abord d’« explorer les possibles », grâce des conseils pratiques sur l’orientation, la présentation des filières envisageables en fonction du type de bac préparé, ou encore des informations sur les métiers en fonction du niveau d’études. »

Licence universitaire : les étudiants inquiets pour la compensation de leurs notes
Par Marie-Christine Corbier. “C’est le sujet d’inquiétude qui monte dans les universités, en lien avec la future licence : les étudiants ne savent pas si leurs notes pourront être compensées comme aujourd’hui. Le système actuel permet de compenser une note de 2 sur 20 par un 18 sur 20 ailleurs. Les modules d’enseignement se compensent entre eux sur un semestre et les semestres se compensent entre eux sur l’année, sans note éliminatoire.”


Divers

Forte mobilisation contre la baisse du budget des lycées français de l’étranger
« Les enseignants et les familles s’inquiètent de la baisse de 10 % de la dotation allouée par l’Etat à ces 492 établissements. »

Naufrage d’un ex-ministre et pouvoirs de l’école
“J’ai pu lire sur les réseaux sociaux que le ministre de l’Education nationale s’était indigné de l’interview de Luc Ferry sur BFM TV où ce dernier disait notamment : « Si on supprimait les 15% de quartiers pourris en France, avec des établissements dans lesquels il y a 98 nationalités, on n’arrive pas à faire cours, eh bien nous serions classés numéro 1 à PISA ». L’aurait-il considéré à juste titre comme indigne de quelqu’un qui fut son prédécesseur ?” par Jean-Michel Zakhartchouk

Education & territoires : Qui a peur de l’autonomie des établissements ? “"L’autonomie n’est pas seulement un changement administratif ; c’est un changement de nature". En ouvrant cette journée organisée par Education et Territoires, François Dubet lui a donné une tonalité, celle d’une opposition entre l’autonomie des enseignants et celle des établissements. C’était peut-être réduire le débat à des thèses déjà bien ressassées alors que les vraies révélations de la journée sont venues des acteurs de terrain qui ont su montrer comment concrètement les collectivités territoriales remodèlent l’éducation.”

Penser la qualité des espaces comme facteur de réussite scolaire
“Cet article est publié en partenariat avec la revue « Le magazine de l’Education » du laboratoire EMA-TechEduLab de l’Université de Cergy-Pontoise.
Pour les spécialistes de la relation entre l’enseignement, la formation et l’apprentissage, de Brousseau à Altet, de Lieury à Houdé, la réussite scolaire est affaire de situations, d’environnement d’apprentissage (milieu didactique) et de métacapacités à gérer les interactions en classes pour les pédagogues ou encore de mémoire de connaissances ou de capacité du cerveau à inhiber les automatismes de pensée pour permettre de réfléchir, de résoudre des problèmes, apprendre et répondre au contrat didactique imposé par le système éducatif pour les psychologues cognitifs.”

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 539 - Pouvoir d’agir et autonomie de l’école au lycée

Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre-octobre 2017

Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.