Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 22 février 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 22 février 2006

Sarkozy veut tout changer...
Aujourd’hui, mercredi 22 février, se tenait à Paris la convention de l’UMP (Union pour un mouvement populaire) sur l’éducation. Vos journaux y reviendront certainement demain.
Mais, dans le Figaro, Nicolas Sarkozy donne déjà dans une interview, les points développés durant cette journée. Suppression des Zep elles "accroissent les inégalités sociales au lieu de les réduire parce qu’elle aggravent la ségrégation urbaine en raison des stratégies de fuite qu’elles provoquent". Mais aussi suppression de la carte scolaire "Je suis pour la suppression à terme de la carte scolaire. A terme, parce qu’elle n’est possible que dans le cadre d’une autonomie renforcée des établissements".
Il se déclare aussi pour une différenciation des revenus des enseignants. « Il faut revaloriser leur métier d’enseignant, qui est essentiel et difficile. Les rémunérations doivent être différenciées. Celui qui fait le plus d’heures, qui va au contact des élèves les plus difficiles doit être mieux payé. Et les enseignants qui veulent travailler plus doivent pouvoir le faire", a t-il déclaré. En se démarquant de Robien, il a assuré également qu’il fallait "plus de liberté pour les enseignants. On n’enseigne pas la lecture et l’orthographe de la même manière à tous les enfants. La clef c’est l’adaptation. L’enseignant qui a eu le temps en vingt ans de mettre au point ses propres techniques doit être jugé sur ses résultats et non sur ses méthodes".

Dans la même convention, on a entendu, en effet aussi, notre ministre faire de la surenchère : "Il faut revenir sur l’idéologie du pédagogisme", déclare le ministre de l’Éducation nationale Gilles de Robien. Faisant le constat d’une école qui "marque le pas" en matière de promotion sociale, de transmission des savoirs ou d’autorité, le ministre souhaitesoutenir les enseignants, à qui le "pédagogisme" a été "imposé". "Il suffit d’ailleurs de prendre un peu l’avis des jeunes enseignants qui sortent de l’IUFM pour savoir ce qu’ils pensent de ces doctrines", ajoute-t-il. "Au nom de cette idéologie, on a déconsidéré les apprentissages élémentaires", regrette Gilles de Robien.
La dépêche AEF sur laquelle je m’appuie signale aussi que le Ministre a été abondamment applaudi par son auditoire de militants UMP lorsqu’il a rappelé que l’apprentissage de la lecture devait se faire par la méthode syllabique, tout en fustigeant les défenseurs de la liberté pédagogique.
Deux discours différents donc , mais beaucoup d’inquiétude de toute façon.

Bonne Lecture...


Libération du 22/02/06

A la fac de Brest, « plus ça va, mieux on s’organise »
Aux avant-postes de la mobilisation, les étudiants en lettres reconduisent la grève depuis le 14 février.
Lire la suite de l’article

Nanterre rejoint le mouvement
Après Rennes, Brest, Lorient, Le Mans et Toulouse, les étudiants de l’université de Paris-X Nanterre, réunis en assemblée générale, ont voté hier la grève et le blocus de leur faculté. En vacances jusque-là, les étudiants franciliens entrent à nouveau dans la mobilisation contre le contrat première embauche (CPE). Depuis lundi, jour de la reprise des cours dans les académies de Paris, Créteil, Versailles et Bordeaux, les lycéens s’organisent eux aussi en vue d’une journée d’action et de manifestations prévue dans toutes les villes universitaires demain.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 22/02/06

Nicolas Sarkozy : « Mon projet contre l’échec scolaire »
Alors que la convention de l’UMP consacrée à l’éducation se tient aujourd’hui, Nicolas Sarkozy dévoile son programme au Figaro. Selon lui, l’Education nationale se trouve face à un quadruple problème : échec scolaire, inégalité des chances, échec de la formation des élites et manque d’autonomie des établissements[...]
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 22/02/06 (un jour de retard)

Le retour du « criminel né »
Une pétition s’insurge contre le dépistage précoce du trouble des conduites chez les tout-petits, préconisé par l’INSERM.
Lire la suite de l’article

Perpignan pleure trois écoles
Plus qu’une manifestation, c’est un hommage qu’ont organisé, samedi, des habitants de Perpignan. Parents, élèves, enseignants et quelques voisins ont défilé pour protester contre la fermeture, à la rentrée 2006, de trois groupes scolaires, condamnés par la municipalité.
Lire la suite de l’article

Course de fond contre le CPE
Alors que le gouvernement a décidé le passage en force de son projet, étudiants et lycéens se relaient dans la mobilisation et la riposte.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 22/02/06 ( payant)

Les lycéens à l’Université...
C’ÉTAIT un pari un peu fou, conçu dans le cadre des célébrations du passage au III e millénaire : organiser des conférences scientifiques gratuites, ouvertes à tous, et animées par la crème des spécialistes. Six ans plus tard, l’Université de tous les savoirs...
Lire la suite de l’article


La Croix du 22/02/06

Pas de service civil obligatoire
Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, dresse pour « La Croix » le bilan de dix ans de professionnalisation des armées
[...] un service civil obligatoire devrait s’adresser non seulement aux garçons comme du temps du service militaire, mais aussi aux filles. Ce qui reviendrait à loger, nourrir et encadrer des classes d’âge de 700 000 personnes, au lieu des 350 000 appelés de la conscription dont beaucoup étaient au demeurant exemptés. En termes de fonctionnement, l’opération coûterait cinq milliards d’euros annuels, somme à laquelle il faudrait ajouter les 4,5 milliards nécessaires à la remise en état préalable des infrastructures nécessaires pour leur accueil. Il serait, en outre, quel que soit le cadre d’accueil, très difficile de dégager un personnel nécessaire à l’encadrement de ces jeunes. Pour autant, le principe de mettre ensemble des jeunes pour qu’ils donnent quelques mois de leur vie à leur pays et pour qu’ils se sentent solidaires et responsables à l’égard de la collectivité, est louable. Voilà pourquoi j’ai introduit, dans la journée d’appel de préparation à la défense (JAPD), des cours d’initiation au secourisme. L’actuelle forme du service volontaire reste, dans la pratique, une bonne formule. La défense y prend toute sa part[...]
Lire la suite de l’article


20 minutes du 22/02/06

Karen Montet-Toutain : "rien n’a changé" au lycée Blériot d’Etampes
L’enseignante agressée au couteau par un élève en décembre, Karen Montet-Toutain, a déclaré mercredi à la presse que "rien n’a changé" au lycée professionnel Louis-Blériot d’Etampes (Essonne), citant "une bagarre à l’arme blanche entre deux élèves, il y a deux jours".
Interrogée en marge de la convention sur l’Education de l’UMP, où elle participait à une table ronde sur les violences scolaires, la jeune professeure d’arts plastiques a assuré d’une voix lasse qu’à la suite de son agression, le 16 décembre, "un proviseur-adjoint a été nommé mais on attend toujours les autres personnels" dans l’établissement.
Lire la suite de l’article

Les scientifiques veulent séduire les jeunes
Eveiller la curiosité scientifique des lycéens d’Ile-de-France et les faire rêver. C’est le défi que s’est lancé l’Université de tous les savoirs (UTLS). Après l’engouement suscité, à Paris, par ses conférences scientifiques gratuites et ouvertes à tous, lancées en l’an 2000, l’UTLS inaugure aujourd’hui son premier cycle de conférences dédié aux 14-19 ans sur le thème « Que trouve-t-on dans un téléphone portable ? Une introduction aux métiers de la physique et de l’informatique », à l’université Paris-V, rue des Saints-Pères (6e).
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 22/02/06

Trois mois après, la banlieue reste sous tension
En pleine crise, ils nous disaient : « Revenez plus tard. On vous expliquera. » Nous sommes revenus.
Lire la suite de l’article

La naissance du monde divise les Américains
La bataille fait rage entre scientifiques et fondamentalistes religieux, qui rejettent la théorie de Darwin sur l’évolution des espèces
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 22/02/06

A La Courneuve, les surdoués font la classe
Ils sont polytechniciens. En juillet 2005, Antoine Bodereau et Mohamed Amine El-Khanjar ont été reçus au concours qui fait d’eux l’élite de la nation, sous la tutelle du ministère de la défense. Depuis octobre, ils vivent dans un foyer de Seine-Saint-Denis. Envoyés en mission dans des collèges et lycées de La Courneuve, Saint-Denis et Villetaneuse, pour y faire du soutien scolaire en mathématiques, physique et chimie.
Lire la suite de l’article

Un stage de sept à huit mois "dans la vie" pour les X
Taupins vous étiez, taupins vous ne serez plus." C’est ce qu’entendent dire les 500 lauréats annuels du concours de Polytechnique. Usés par deux ou trois années de classes préparatoires dites "taupes", les jeunes cerveaux commencent leur expérience de la grande école par un stage de sept à huit mois "dans la vie" : à Polytechnique, on appelle cela "l’année de formation humaine et militaire". Elle a lieu d’octobre à Pâques.
La plupart effectuent un stage dans les forces armées, la voie naturelle pour ces étudiants sous tutelle du ministère de la défense. Près d’un quart (dont les 100 lauréats étrangers, qui eux n’ont pas le statut militaire) offrent leurs services dans le civil : stagiaires dans la police nationale, l’administration pénitentiaire, dans des ONG ou des associations caritatives, dans l’éducation nationale.
Les stages ont lieu en milieu défavorisé. Notamment dans des collèges ou lycées de zones d’éducation prioritaires (ZEP) des académies de Créteil, Versailles, Strasbourg, Toulouse.
Lire la suite de l’article

Pour une science sans a priori (collectif)
ous sommes un groupe de scientifiques venant des horizons les plus divers, aussi bien sur le plan culturel que sur celui des disciplines scientifiques que nous représentons. Nous avons en commun le fait de penser que, si les conceptions religieuses ou métaphysiques ne doivent en aucun cas intervenir a priori dans le déroulement de la recherche scientifique, il est non seulement légitime mais également nécessaire de réfléchir a posteriori aux implications philosophiques, éthiques et métaphysiques des découvertes et des théories scientifiques.
Ne pas le faire serait prendre le risque de couper les scientifiques et la science d’une majorité de nos contemporains.[...]

Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs permanent du 22/02/06

Ecole : le pavé dans la mare de Sarkozy
Le ministre se prononce pour une "différenciation" des revenus des enseignants et veut supprimer à terme la carte scolaire.
Lire la suite de l’article


L’Express Quotidien du 22/02/06

Rien vu...


Une sélection dans les dépêches du 22/02/06

Ecole : Sarkozy veut tout changer de la carte scolaire aux salaires des profs
Nicolas Sarkozy veut modifier en profondeur le système éducatif français, de la carte scolaire, qui empêche les élèves de s’inscrire où ils veulent, aux salaires des professeurs, qu’il voudrait au mérite. Le président de l’UMP, qui a proposé toute une série de réformes lors d’une convention UMP sur l’école, mercredi, semble ainsi mettre de côté la loi Fillon sur l’école, voulue par Jacques Chirac. Quinze mois avant l’élection présidentielle, il prend aussi le risque de heurter profondement le corps enseignant. Les organisations syndicales ont d’ailleurs réagi tout de suite en dénonçant une dérive libérale.
Lire la suite de l’article

Carte scolaire, autonomie des établissements, salaires des profs : état des lieux
Le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, voudrait supprimer la carte scolaire, donner plus d’autonomie aux établissements et procéder à des différenciations dans les salaires des personnels. Voici la situation actuelle : [...]
Lire la suite de l’article

Le Sgen-CFDT qualifie Sarkozy de "chantre du libéralisme"
Le Syndicat général de l’éducation nationale (Sgen-CFDT) a qualifié mercredi dans un communiqué Nicolas Sarkozy de "chantre du libéralisme", à la suite des propositions qu’il a énoncées sur l’école.
Lire la suite de l’article

Le SE-Unsa qualifie Sarkozy de "casseur" de l’éducation
Le Syndicat des enseignants (SE-Unsa) a qualifié, mercredi dans un communiqué, Nicolas Sarkozy de "casseur de l’Education nationale", à la suite des propositions qu’il a énoncées sur l’école.
Lire la suite de l’article

Aschieri contre suppression carte scolaire et salaire au mérite des profs
Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, principale fédération de l’Education, s’est prononcé mercredi, lors de la convention éducation de l’UMP, contre la suppression de la carte scolaire et contre une rémunération des enseignants au mérite.
Lire la suite de l’article

Des lycéens, apprentis journalistes, interrogent Robien sur l’emploi des jeunes
Une centaine de lycéens venus de 36 lycées d’Ile-de-France, et ayant créé des journaux dans leurs établissements, ont interrogé pour la première fois mercredi le ministre de l’Education nationale lors d’une "conférence de presse" sur l’emploi des jeunes, au ministère à Paris.
Lire la suite de l’article

Quatorze organisations de l’éducation appellent au "succès" du 7 mars
Quatorze organisations de l’éducation ont appelé, mercredi dans un communiqué commun, à "assurer le plein succès" de la journée nationale de mobilisation du 7 mars contre le contrat première embauche (CPE).
Lire la suite de l’article


Pour en savoir plus

L’indispensable café pédagogique

Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)

La maison des enseignants

Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr

Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation