Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 21 mars 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 21 mars 2007

A l’approche d’élections, généralement, les ministres lèvent le pied, soucieux de ne pas gêner leur poulain. Gilles de Robien, lui, accélère. Pas un jour sans qu’il ne signe un accord de partenariat, un protocole sur « l’égalité des chances », ou une circulaire sur le calcul. Insensible à la grogne enseignante, il réforme ainsi, jusqu’à la dernière minute.Toutes ces réformes risquent toutefois de ne pas lui survivre.”. C’est Libération qui se penche sur le “cas Robien” avec un titre avec la “libé touch” Robien, exclu de la classe. Le journal pointe sa frénésie de réformes mais montre aussi que celles ci risquent de ne pas lui survivre.

« Si je suis élue, les moyens, les crédits, les emplois seront rétablis », affirme Ségolène Royal dans une lettre aux enseignants (rapportée par Le Figaro)
Elle promet donc (tout comme François Bayrou) la suppression des décrets Robien. Dans sa lettre, elle affirme aux enseignants que « l’Etat garantira la reconnaissance de leur métier et leur rôle essentiel pour forger la Nation et construire le lien républicain ». Pour la candidate socialiste, « il est temps d’en finir avec cette méthode qui empile les réformes l’une après l’autre » et dont « les enseignants sont fatigués ». Parmi les mesures annoncées par la candidate socialiste, le droit, pour les enseignants, « d’expérimenter en liberté des méthodes pédagogiques » et un plafonnement à 700 élèves par collège.

Pour sortir de la campagne électorale et des conflits hexagonaux, on peut aller faire un tour de l’autre côté de la Manche. En Grande Bretagne, une “recommandation” (ce n’est pas une loi) du gouvernement s’intéresse au niqab. Les établissements qui le souhaitent vont avoir le droit d’interdire ce voile qui masque tout le visage. Rappelons que le voile qui couvre les cheveux est autorisé en Grande Bretagne.
Le débat sur la laïcité existe donc aussi chez nos voisins même s’il n’est pas exactement dans les mêmes termes que chez nous.

Bonne Lecture...


Libération du 21/03/07

Robien exclu de la classe
Cible des manifs d’hier, le ministre de l’Education n’est soutenu ni à l’UDF ni à l’UMP.
Lire la suite de l’article

« De moins en moins » de grévistes
La grève appelée hier par le Snes, principal syndicat du secondaire, le Snep-FSU (professeurs d’éducation physique et sportive) et l’Unsen-CGT, n’a réuni que 17 % des enseignants, selon le ministère de l’Education, et 38 %, pour le Snes. Ils étaient entre 33 % et 53 % le 18 décembre, et entre 31 % et 53 % le 8 février, lors de la journée d’action de la fonction publique. Le ministre de l’Education nationale, Gilles de Robien, s’est félicité que les grévistes soient « de moins en moins nombreux » : « Ils ont compris que les mesures de justice sociale que j’ai pu prendre sont pour les professeurs et en faveur des élèves ».
Lire la suite de l’article

De toutes les réformes, celle sur le temps de travail ne passera pas
De la primaire à l’université, le ministre a multiplié les textes.
Lire la suite de l’article

Londres joue serré avec le niqab à l’école
Les chefs d’établissement autorisés à bannir le voile intégral au cas par cas.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 21/03/07

Ségolène Royal écrit aux profs
La candidate socialiste a envoyé une lettre à tous les enseignants pour leur offrir des « garanties ».
Lire la suite de l’article

Ségolène Royal craint un nouveau 21 avril
Devant la presse régionale, la candidate socialiste a répété qu’elle reprenait sa « liberté totale ».
Lire la suite de l’article

Un enseignant sur cinq en grève
La mobilisation est moins importante que le 8 février, selon le ministère de l’Education nationale.
Lire la suite de l’article

Le recteur de Lyon démis de ses fonctions
Alain Morvan paie sa trop grande liberté de ton et redevient professeur d’anglais à l’université.
Lire la suite de l’article

Des milliers d’enfants ont un jour dormi dans la rue
Bambins expulsés de leur logement avec leur famille, fugueurs échouant dans les squats, adolescents venus des quatre coins du monde : ils ont pour point commun de connaître très jeunes la loi du bitume.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 20/03/07 (un jour de retard)

La grève n’est pas secondaire
Aujourd’hui, les professeurs des collèges et lycées sont en grève contre la réduction de leurs moyens.
Lire la suite de l’article

La présidentielle vue du collège
À la porte de l’établissement comme à l’intérieur, les choix pour l’élection ne sont encore arrêtés. L’hésitation prévaut.
Lire la suite de l’article

L’« ambition réussite » au rabais
Le collège Henri-Barnier, dans les quartiers nord de Marseille, est en ébullition depuis des semaines. À la dernière rentrée, son passage au statut d’ambition réussite lui avait valu quelques moyens supplémentaires. En septembre, il perdra 89 heures d’enseignement par semaine.
Lire la suite de l’article

Ouvrez des prisons, vous fermerez des écoles
Face à l’ouverture des premiers établissements pénitentiaires pour mineurs, de nombreuses associations dénoncent une logique de répression.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 21/03/07 ( payant)

Colère et déception dans le cortège parisien
UN RIEN désabusés, les profs qui défilaient, hier, sous la grisaille parisienne, n’avaient pas la mine des grands jours. Sans être un flop total, la grève dans les collèges et les lycées n’a pas mobilisé autant d’enseignants que les 18 décembre et 8...
Lire la suite de l’article


La Croix du 21/03/07

Rien vu...


20 minutes du 21/03/07

Scolaris, la fausse publicité inonde les écoles
« Un document annonçant la mise en place imminente d’un système de gestion informatisée des élèves appelé « Scolaris » a été distribué dans certaines salles des professeurs. Parfois même, il a été conseillé aux enseignants de distribuer ce prospectus à leurs élèves : avec bon sens, ils s’en sont bien sûr abstenus », a signalé le ministère de l’Education dans un communiqué. «  », estime le ministère, qui ne sait pas combien de prospectus ont été envoyés mais a déjà eu des signalements venant des académies de Marseille et Angers.
Lire la suite de l’article

Les enseignants moins mobilisés mais soutenus par les candidats
Les enseignants n’ont pas été autant mobilisés ce mardi que l’espéraient leurs syndicats, mais ils ont reçu l’engagement des candidats Bayrou et Royal qu’ils supprimeraient le décret « Robien » s’ils étaient élus.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 21/03/07

Enseignants : la coupe est pleine
Avec de Robien, on veut nous faire travailler plus pour gagner moins”, résume André Voirin, secrétaire académique du Snes. “De Robien veut nous supprimer les décharges, supprimer près de 300 postes dans le Rhône à la rentrée, et nous contraindre à enseigner deux matières”, résume ce syndicaliste ulcéré.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 21/03/07

Les profs défilent, les candidats promettent
La grève des enseignants d’hier n’a pas fortement mobilisé. Elle a, en revanche, trouvé un bel écho auprès des candidats. Le décret Robien est de plus en plus compromis.
Lire la suite de l’article

Le voile intégral banni des écoles britanniques
Les établissements qui le souhaitent vont avoir le droit d’interdire le voile qui masque le visage des élèves.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 22/03/07

Le "décret Robien" remis en cause par les candidats à la présidentielle
Une journée d’action de plus, moins suivie que les précédentes, mais qui pourrait porter un coup fatal au décret du ministre de l’éducation nationale, Gilles de Robien, réformant les obligations de service des enseignants. Tel est le bilan de la grève lancée, mardi 20 mars, dans les lycées et collèges par les syndicats de la FSU, auxquels s’était associé le Snalc. Le mouvement a été suivi par 17 % des professeurs selon le ministère, 38 %, selon le SNES-FSU, majoritaire dans le second degré.
M. de Robien a accusé les syndicats de "désinformation". Il n’empêche : l’avenir de son décret paraît compromis, les principaux candidats à la présidentielle ayant désormais pris leurs distances avec ce texte. Ségolène Royal et François Bayrou promettent même de l’abroger.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 21/03/07

"Donner un nouvel élan ?à l’éducation prioritaire"
par Gérard Aschieri ?Secrétaire général de la FSU
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 21/03/07

RESF dénonce les "rafles" à la sortie des écoles
Le Réseau éducation sans frontières a dénoncé mercredi la "violence" des policiers lors des "rafles" de sans-papiers, lundi et mardi à Belleville
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 21/03/07

Education : grève moins suivie mais les candidats s’engagent contre le décret Robien
Les enseignants n’ont pas mobilisé autant que l’espéraient leurs syndicats contre le décret Robien, qui modifie leur charge de travail, mais ils ont reçu l’engagement des candidats Bayrou et Royal qu’ils le supprimeraient s’ils étaient élus, position que semble partager aussi l’UMP.
Lire la suite de l’article

"L’Etat garantira la reconnaissance du métier" : Mme Royal écrit aux profs
Ségolène Royal a indiqué mardi avoir adressé une lettre à l’ensemble des enseignants du pays leur affirmant que "l’Etat garantira la reconnaissance de leur métier et leur rôle essentiel pour forger la Nation et construire le lien républicain".
Lire la suite de l’article

Temps de travail des profs : Robien dénonce des "mensonges" sur son décret
Le ministre de l’Education Gilles de Robien a qualifié mardi de "mensonge" les propos tenus par ses détracteurs contre son décret allongeant le temps de travail de certains enseignants sans contrepartie financière et qui a fait l’objet d’une grève et de manifestations mardi.
Lire la suite de l’article

Besancenot soutient "la révolte légitime" des enseignants
Le candidat de la LCR à la présidentielle Olivier Besancenot a soutenu mardi "la révolte légitime" des enseignants, souhaitant un débat avec le PS sur l’Education nationale.
Lire la suite de l’article

Education : Villiers (MPF) approuve le décret Robien
Philippe de Villiers, candidat du MPF à l’élection présidentielle, a défendu mercredi le décret Robien sur le travail des enseignants, à l’origine d’un mouvement de grogne dans l’Education nationale.
Lire la suite de l’article

Grâce à ses résultats scolaires, Mariyat devrait empêcher l’expulsion de sa mère
Une jeune Tchétchène de 16 ans scolarisée dans la Marne a sans doute empêché l’expulsion de sa mère demandeuse d’asile grâce à sa maîtrise du Français, ses résultats en latin et la mobilisation des médias.
Mardi, Mariyat Omarova, élève en français langue étrangère en 4e au collège George-Braque à Reims, a reçu à la mairie un prix de la Francophonie pour son texte sur "l’amour d’un bachi-bouzouk et de la reine de France".
Pour la semaine de la langue française, elle était invitée avec d’autres élèves à jouer avec "les mots migrateurs" (bachi-bouzouk, abricot, clown...).
Un beau thème pour une enfant qui ne parlait pas un mot de français à son arrivée à Reims fin 2002, avec sa soeur Mouminat, 17 ans, sa mère Zagidat et son père.
Lire la suite de l’article

Le "Printemps de la jupe" veut pacifier les rapports garçons/filles
"Elle est bonne !" ou "pétasse !" : pour éviter la banalisation de ces propos sexistes, le "Printemps de la jupe et du respect", lancé mardi dans sept établissements éducatifs proches de Rennes, cherche à "faire bouger les mentalités" dans les relations garçons/filles.
Lire la suite de l’article

Lyon : le recteur limogé après ses prises de position sur un collège musulman
Alain Morvan, le recteur de l’Académie de Lyon, a été limogé mercredi en conseil des ministres après ses prises de position hostiles à l’ouverture d’un collège musulman dans le Rhône, une "sanction" dont il a rendu le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, responsable.
Lors d’une conférence de presse, le recteur s’est dit "Kärcherisé", faisant allusion à l’expression que M. Sarkozy avait employée lors d’un déplacement en banlieue en 2005. "Il ne s’agit pas d’une mutation, mais d’une sanction, d’une révocation", a-t-il jugé. C’est Roland Debbasch, actuel directeur général de l’enseignement scolaire au ministère, qui le remplacera.
Lire la suite de l’article

La ligue de l’Enseignement fait "10 propositions" aux candidats pour l’Ecole
La Ligue de l’Enseignement, fédération de 35.000 associations d’éducation populaire, a envoyé aux candidats "républicains" à la présidentielle ses "dix propositions clés pour refonder l’Ecole", jugeant le débat électoral sur l’Education "pas à la hauteur", a-t-elle annoncé mercredi.
Eric Favey, secrétaire national de la Ligue, a expliqué devant la presse que cette présidentielle offre un choix politique entre "la volonté d’une Ecole qui trie et la volonté d’une Ecole qui rassemble", jugeant que la première position revenait "pour la société à prendre un énorme risque", a-t-il prévenu.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !