Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 19 juin 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 19 juin 2019

Malaises au SNU — Des enseignants — Des Psychologues — Et ailleurs

Une thématique unique pour cette revue de presse : le malaise ! Malaise au SNU, des enseignants, des psychologues, et ailleurs.


Malaises au SNU

Le SNU est lancé : sera-t-il possible d’y échapper ? Par Geoffroy Clavel
Le Service national universel va être expérimenté par 2000 jeunes de 16 ans avant de devenir obligatoire. "On ne pourra pas être réformé", prévient Gabriel Attal. Sauf si…

Service national universel : pour un droit familial à l’objection de conscience par Louise Tourret
Cette mise en scène ne correspond pas à l’éducation que je souhaite pour nos enfants.
Gabriel Attal l’a dit, il n’y aura pas d’exception. Le Service national universel (SNU) sera obligatoire et on ne pourra pas se faire exempter
.”

VIDÉO. Évreux : malaises en série lors de l’inauguration de la nouvelle place de l’hôtel de ville
La cérémonie d’inauguration de la nouvelle place de Gaulle à Évreux s’est déroulée sous un soleil de plomb... et a provoqué plusieurs malaises dans l’assistance.”

SNU : une vingtaine de malaises lors d’une cérémonie en plein soleil à Evreux
“Bonne ambiance à Evreux (Eure), où des volontaires du Service national (pas encore) universel (SNU) fraîchement appelés avaient été rameutés mardi pour accompagner l’inauguration d’une statue du général de Gaulle. Selon un étudiant infirmier interrogé par une journaliste de Eure Infos / La Dépêche, « il y a eu 26 malaises » de jeunes en tenue obligés de se tenir debout en plein soleil, par environ 30°C ressentis, pendant tout le temps de la cérémonie. France Bleu avance le nombre de 25, en donnant la parole à la préfecture, qui relativise : « Ces jeunes ont été rapidement pris en charge par les pompiers, puisque très rapidement une quinzaine de pompiers sont venus, ainsi qu’un véhicule du SAMU. Et la police municipale nous a beaucoup aidé. Ces jeunes ont été réhydratés rapidement et on rapidement retrouvé la forme. Ce matin ils vont mieux et on pu reprendre leur cursus de SNU. »


Des enseignants

« Le monde en face » sur France 5 s’interroge sur le malaise des professeurs
Marina Carrère d’Encausse revient sur le malaise actuel des professeurs en France dans un nouveau numéro du Monde en face.
À l’heure où les élèvent commencent à ranger trousses et cahiers, Le monde en face focalise son attention sur les professeurs. Instituteurs, professeurs des écoles ou de collège, dans l’enseignement général ou professionnel, une poignée évoque, sans filtre, le quotidien de leur métier. D’une image parfois idéalisée à une réalité bien différente, leurs désillusions sont nombreuses
.”

Le replay de l’émission

Les enseignants français ne se sentent pas assez formés par Morgane Choquer et Aude Dejaifve
L’OCDE publie ce mercredi 19 juin son rapport TALIS (1) sur l’enseignement et l’apprentissage, réalisé tous les cinq ans.
Il souligne notamment le manque de formation chez les enseignants français
.”

Les enseignants veulent être mieux formés Par Alice Pairo-Vasseur
Dans l’étude Talis 2018 de l’OCDE, les professeurs de français font part de leur manque de préparation pour affronter des situations difficiles.”

Les professeurs français passent plus de temps à faire de la discipline que leurs homologues de 48 pays
Les professeurs français, bonnets d’ânes en matière de gestion de classe et de comportements perturbateurs des élèves ? C’est le résultat d’une grande enquête de l’OCDE publiée ce jour, à propos de la formation des enseignants à travers le monde qui gagnerait à être plus intéressante intellectuellement et financièrement.”

Talis : L’indiscipline, le mal qui ronge les collèges français
Chaque année, les élèves des collèges défavorisés français perdent une semaine de cours par rapport à leurs camarades favorisés. C’est l’indiscipline qui explique cet écart. En France plus d’un tiers des enseignants des collèges signale des problèmes de discipline, un taux supérieur à la moyenne de l’OCDE (28%). Et qui se concentre sur les collèges défavorisés. C’est un des principaux enseignements de l’enquête Talis menée auprès de 3000 enseignants et 200 principaux de collège par l’OCDE. Talis pointe la ségrégation sociale dans les collèges et les conditions d’affectation des enseignants en France. Les enseignants eux se déclarent de moins en moins compétents pour faire face.”

Et du coup Philippe Meirieu rappelle sa chronique parue dans Le Café pédagogique du 30 janvier 2015 Des rituels, oui... mais lesquels ?

Réforme du bac : « Le grand oral va être un formidable levier d’égalité des chances »
INTERVIEW par Delphine Bancaud. Ce mercredi, Cyril Delhay, professeur d’art oratoire à Sciences Po Paris, remettra au ministre de l’Education son rapport sur le futur grand oral du bac
Avec le bac 2021 va naître une nouvelle épreuve : le grand oral. Pour Cyril Delhay, professeur d’art oratoire à Sciences Po Paris, cette épreuve sera l’occasion de lutter contre les inégalités, en permettant à chaque élève, quel que soit son milieu social, d’acquérir des compétences oratoires. Et ce grand oral pourrait aussi permettre à des élèves, moyens par ailleurs, de se révéler.” C’est vrai que “ça pourrait”.... si. et l’inverse est aussi vraisemblable.


Des Psychologues

Les personnels des CIO existent-ils ?
Près de 400 personnels des CIO et des directions régionales Onisep ont manifesté à Paris le 18 juin. Alors que la loi sur l’avenir professionnel est entrée en vigueur début 2019 et a donné l’orientation aux régions, les uns et les autres ne savent toujours pas ce qu’ils vont devenir. D’où la question…

Psychologue de l’éducation nationale, un métier méconnu
Psychologue scolaire, psychologue de l’éducation nationale… Deux appellations différentes pour le même métier ? Une reconnaissance institutionnelle de la spécificité de ce poste ? Sûrement. Auparavant, pour être psychologue scolaire, il fallait être professeur des écoles titulaire, être titulaire d’une licence de sciences de l’éducation et partir en formation pendant un an. Les psychologues scolaires du premier degré étaient rattachés au RASED (Réseau d’aides spécialisées aux enfants en difficulté), ceux du second degré étaient aussi conseillers d’orientation. Aujourd’hui, le psychologue scolaire ne passe plus par la case professeur des écoles. Il s’agit d’un nouveau corps de l’éducation nationale, harmonisé sur le premier et second degré. Mais dans les faits, que fait un psychologue scolaire ? Quelles sont ses missions ? Cécile Garonou, psychologue de l’éducation nationale en Seine-Saint-Denis nous en parle.”


Et ailleurs

Le Courrier International signale : Sous-payés, les profs polonais désertent l’école en Pologne Gazeta Wyborcza - Varsovie
Découragés par le manque de considération des pouvoirs publics et d’une part importante des parents d’élèves, de nombreux enseignants polonais ne reprendront pas le chemin de l’école en septembre et se tournent vers des métiers qui pourront leur assurer un revenu décent.”

En Belgique Plus de directeurs que de directrices, une déficience au niveau du numérique, etc., grande enquête sur l’enseignement.
L’OCDE vient de réaliser une vaste enquête sur les enseignants et l’apprentissage dans le premier cycle du secondaire. Une enquête internationale menée dans 24 pays dont la Belgique. En Fédération Wallonie-Bruxelles, il apparaît notamment que l’enseignement a été le premier choix de carrière pour 62% des profs. Et quand on leur demande ce qui les a motivés, 80% répondent qu’il s’agit de contribuer à la société ou d’influencer le développement des enfants. En Fédération Wallonie-Bruxelles, la moyenne d’âge des enseignants est de 4O ans. Néanmoins, il y a aussi 22% des profs qui ont plus de 50 ans et qu’il faudra donc remplacer dans les 10 prochaines années.”

La Côte d’Ivoire ouvre bientôt son premier « hôpital des enseignants »

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 552 - Les dys dans la classe
Dossier coordonné par Nicole Bouin et Émilie Pradel
mars 2019
L’accueil des élèves présentant des troubles des apprentissages, dont les «  dys  », ne va pas sans difficultés au quotidien pour les enseignants. Notre dossier propose des éclairages de chercheurs sur ces troubles et donne la parole aux praticiens de terrain, aux parents, aux anciens élèves dys, aux médecins, aux associations…

N° 551 - Expliciter en classe
Dossier coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau
février 2019
L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ?

Penser aussi à ce HSN, la réforme du bac est souvent dans l’actu (et les ventes ne sont pas au top) :

Hors-série numérique n° 50 - Le bac, hier et aujourd’hui

septembre 2018
Dans le contexte de la réforme du baccalauréat et de la mise en place des nouvelles procédures d’accès aux études supérieures, ce hors-série revient sur de nombreuses tentatives de réformes plus ou moins fructueuses. Bac + 3, bac - 3, orientation, bac pro… quels leviers pour offrir une école plus démocratique ?