Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 19 décembre 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 19 décembre 2018

En approche des vacances, une petite revue de presse.


Blanquer

Jean-Michel Blanquer : "La robotique est une formidable opportunité pédagogique" par Philippe Crouzillacq
Au dernier salon Educatec-Educatice, la Ligue de l’enseignement, en partenariat avec le réseau Canopé, a consacré une table-ronde aux défis posés par la robotique éducative. Les intervenants, tous ardents défenseurs de la chose, y partageaient un point commun : la robotique éducative est pleine de (belles) promesses. Revue de détails.”

Jean-Michel Blanquer confirme ses ambitions sur l’apprentissage
Lors de la réception organisée par Wolrdskills France, ce mardi 18 décembre, afin de célébrer les excellentes performances de l’équipe de France des métiers aux Euroskills 2018, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a confirmé sa volonté de renforcer les formations par l’apprentissage.”

Après #PasDeVague, la loi Blanquer accusée de vouloir museler les professeurs par Anthony Cortes
Après l’épisode #PasDeVague, les professeurs s’estimant peu soutenus par leur hiérarchie attendaient une réponse du gouvernement. Le projet de loi Blanquer insiste pourtant… sur leur devoir de discrétion, notamment sur les réseaux sociaux. Et ce, afin de ne pas porter atteinte à la "réputation" de l’Education nationale…

Et justement… Le DASEN des Bouches du Rhône : interdiction de réunion , éduc nat . Par avellino sur le blog : Le blog de avellino
""Afin d’éviter que ne s’installent chez nos élèves et leurs parents, des éléments d’information relatifs à la réforme du lycée et du baccalauréat, tronqués, incomplets voire fallacieux, je vous demanderai de bien vouloir veiller à ce que nos établissements ne puissent accueillir des temps de réunion communs entre enseignants, parents d’élèves et élèves." (sic)."


Réformes des lycées

Commençons par le professionnel. Pour Terra Nova, L’enseignement professionnel : une priorité
L’enseignement professionnel reste mal connu et ne fait pas toujours l’objet d’une vision collective partagée. La filière professionnelle, et à un moindre degré la filière technologique, restent mal considérées, et la coordination entre l’Éducation nationale et les entreprises demeure trop faible.Il est donc utile de retracer, dans les grandes lignes, les choix qui ont conduit à l’organisation actuelle de la filière professionnelle. Et il s’agit ensuite de se demander comment enclencher une nouvelle dynamique, ce que propose cette note de Terra Nova.” Par Daniel Bloch.

Au lycée, l’éducation morale et civique confrontée à ses illusions par B. Girard sur le blog : Histoire, Ecole et Cie
Dans le contexte actuel, avec un système éducatif où la transmission aux élèves de tout âge des « valeurs de la république » occupe une place centrale, obsessionnelle, la distance entre les principes affichés et la réalité vécue est impressionnante.”

Réforme du lycée, quels choix pour les élèves ?
Les académies commencent à dévoiler, mardi 18 décembre, les « enseignements de spécialité » qui seront proposés, lycée par lycée, à la rentrée prochaine. La réforme, qui supprime les filières, devrait s’appliquer différemment d’un établissement à l’autre.”

Lycées : le syndicat SGEN-CFDT réclame le "report" de la réforme du bac, "conçue dans la précipitation"
"Rien n’est stabilisé : ni les programmes, ni les offres de formation et spécialités, ni l’articulation entre compétences acquises et compétences attendues en post-bac", dénonce la secrétaire générale du syndicat SGEN-CFDT, Catherine Nave-Bekhti.”

Réforme du bac et du lycée : la liste des nouvelles spécialités communiquées par lycée
La réforme du bac se concrétise avec en première étape l’officialisation par établissement de la liste des nouvelles spécialités à choisir par les futurs bacheliers au lycée. Découvrez aussi les emplois correspondant aux meilleurs débouchés…

Lycées : la carte nationale des nouvelles spécialités dévoilée cette semaine
Les lycées dévoilent cette semaine quelles spécialités ils pourront offrir à leurs élèves à la rentrée 2019. Sept des douze matières seront obligatoires, mais les cinq options restantes ne seront pas proposées partout.”

Nouveau lycée : le très complexe choix des enseignements de spécialité à l’entrée des classes de première et terminale générales. Par Magliulo Bruno Analyse qu’il conclu ainsi : “Entre le rêve porté en aval par le lien entre le choix des enseignements de spécialité vers les "bons débouchés" dans l’enseignement supérieur, et la réalité qu’exprime en amont le bilan scolaire et personnel de l’élève, il va falloir que les familles, mais aussi les équipes pédagogiques, trouvent pour chaque lycéen un point d’équilibre. Le bon choix se situera au croisement de cette double façon d’aborder le problème du choix des enseignements de spécialité.”

Et il y aura quelques conséquences pour le supérieur...
Réforme du lycée : comment l’enseignement supérieur sélectionnera les jeunes en 2021 par Marie-Estelle Pech
Le choix des nouvelles spécialités impactera les possibilités d’orientation des lycéens après le bac.” Pour les abonnés.


Supérieur

Parcoursup 2019 : tout ce qu’il faut savoir sur la plateforme d’orientation
A partir de jeudi, les futurs bacheliers peuvent aller se renseigner en ligne sur leur orientation. Le site parcoursup.fr détaille le contenu des formations proposées sur la plateforme et les critères généraux d’examen des vœux. Les critères spécifiques sont fournis au cas par cas, au bon vouloir des universités. Le site se veut également plus simple et plus riche que son prédécesseur, notamment en expliquant à quoi mènent des diplômes au nom peu explicite.”

Question 12 des décodeurs : Le doctorat est-il un diplôme attractif pour les étudiants français ?
Comme nous l’avons vu avec la question d’hier, la mobilité est un phénomène grandissant, particulièrement pour les étudiants de l’enseignement supérieur. Le nombre d’étudiants en mobilité internationale est passé de 2 millions en 1999 à 5 millions en 2016. Mais quels sont les diplômes les plus attractifs ? Comment se situe le doctorat par rapport aux autres formations du supérieur ? C’est le sujet de la question du jour préparée avec Simon Normandeau, statisticien à l’OCDE.”

Trois pistes pour sauver l’enseignement supérieur par Cyril Pierre de Geyer / fondateur de Rocket School
Notre système éducatif a été pensé au XIXe siècle. Nos professeurs ont été formés au XXe et enseignent aux étudiants du XXIe siècle. A une époque où des empires commerciaux se font et se défont en quelques années, il y a un anachronisme édifiant dans cette approche. Pour s’adapter à ce monde instable et fluctuant, le système éducatif supérieur français doit se renouveler.”

Dans quelle mesure l’intelligence artificielle va-t-elle bouleverser l’enseignement du droit ? par Amaury DUJEAN
Intelligence artificielle, innovation, big data, legaltech, nouvelles technologies… tels sont les nouveaux « buzzwords » répétés dans tous les médias. La consécration de ce progrès technologique à qui l’on prête la vocation de révolutionner le monde du droit, est-elle vraiment d’ores et déjà justifiée ?

Dans Le Monde/Campus, « Il est urgent que l’Europe se saisisse du problème des classements »
Les établissements universitaires européens ne doivent ni suivre ni subir les palmarès internationaux, mais choisir une position plus offensive, selon Timothée Toury, enseignant-chercheur.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 548 - Des collectifs enseignants connectés
Dossier coordonné par Régis Forgione, Fabien Hobart et Jean-Philippe Maitre
novembre 2018
De nombreux champs d’actions du métier enseignant ont été transformés à mesure que l’informatique a envahi les lieux professionnels et personnels des enseignants. Comment définir aujourd’hui ce qu’est un collectif d’enseignants connectés et comment le numérique prend place dans son fonctionnement ?

N° 547 - Des alternatives à l’école ?
Dossier coordonné par Richard Étienne et Jean-Pierre Fournier
septembre-octobre 2018
Qu’en est-il de ces expériences de classes et d’écoles alternatives, dans le système public comme à l’extérieur, voire à l’étranger ? Sur quels principes se fondent-elles ? Comment interroger ces principes ? Un dossier pour voir plus clair dans ce qui, au-delà d’une certaine mode, reste flou.

Hors-série numérique n° 50 - Le bac, hier et aujourd’hui

septembre 2018
Dans le contexte de la réforme du baccalauréat et de la mise en place des nouvelles procédures d’accès aux études supérieures, ce hors-série revient sur de nombreuses tentatives de réformes plus ou moins fructueuses. Bac + 3, bac - 3, orientation, bac pro… quels leviers pour offrir une école plus démocratique ?