Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 18 janvier 2012


Revue de presse du mercredi 18 janvier 2012

Couacs – La crème pour les Éclair ? – 80 idées –musique !-

Couacs…
Un poste de professeur en plus ne peut être payé par un poste d’infirmière en moins. C’est le titre du communiqué publié mardi et signé par Benoît Hamon, Henri Emmanuelli et Marie Noëlle Lienemann qui incarnent l’aile gauche du PS. Ils réagissaient par ce texte à une déclaration de Jérôme Cahuzac, député PS et président de la commission des Finances de l’Assemblée Nationale. Celui-ci avait déclaré dimanche à propos de la re-création des 60 000postes d’enseignants “ le financement se fera par des économies, par du redéploiement de fonctionnaires et peut-être par des créations nettes, trois composantes dans des proportions qui restent à déterminer en fonction de la croissance ”. Il avait remis ça Lundi sur France 2 en affirmant qu“il n’y (aurait) pas de postes supplémentaires créés dans la fonction publique d’Etat ” parce que “ la France n’en a tout simplement pas les moyens ”. Comme le titre du communiqué l’indique, les trois responsables du PS s’insurgent contre cette interprétation de “la proposition ambitieuse de François Hollande” et cette idée de “redéploiement” qui “n’aurait aucun sens”. Ce mercredi matin, sur Public Sénat, Jérôme Cahuzac a confirmé ses propos et taclé au passage ses camarades socialistes : “ Tout cela ne concerne que la fonction publique d’Etat, et pas la fonction publique hospitalière. Donc la comparaison qui a été faite est peut-être frappante mais manque peut-être de rigueur ou d’honnêteté intellectuelle ”…
Cette cacophonie fait mauvais genre et a obligé le candidat à recadrer son équipe . “ On a tout pour gagner. Si on ne gagne pas, on ne le devra qu’à nous-mêmes, vous n’êtes pas obligés de vous commenter les uns et les autres et de m’obliger à corriger les uns et les autres. ”. C’est ce qu’aurait déclaré François Hollande lors d’une réunion de son conseil politique ce mercredi. Martine Aubry, Ségolène Royal Pierre Moscovici ont eux aussi réclamé plus de cohésion et se sont inquiétés de l’image donnée à l’opinion.
Mais la question est-elle close ? Pas sûr d’abord parce que J. Cahuzac n’est pas seul à émettre des réserves même s’il va le plus loin dans l’expression. “L’idée est de ne pas augmenter le nombre de fonctionnaires, avait déjà expliqué Michel Sapin, en charge du projet présidentiel de Hollande, dès le 25 octobre. Je dirais même que l’idée est de stabiliser la masse salariale de l’Etat dans le budget de l’Etat.”.
Vincent Peillon, responsable de l’éducation dans l’équipe de campagne, est aussi monté au créneau pour expliquer que ces 60.000 postes seront une “création nette pour l’Education, mais à périmètre constant de la fonction publique d’Etat. Ce qui impliquera le recrutement grosso modo de 30.000 personnes par an (enseignants, et autres personnels de l’éducation, y compris les nouveaux métiers de la prévention que François Hollande veut créer), afin de compenser les départs à la retraite du secteur. Ce qui pose aussi la question des cibles de ces redéploiements.
La bonne version, c’est celle que je donnerai le moment venu au moment où je présenterai la plate-forme présidentielle ” a déclaré quant à lui le candidat socialiste. M. Hollande devrait en effet rappeler ses priorités dimanche au Bourget (Seine-Saint-Denis), lors du premier de sept grands meetings de campagne, et d’ici la fin du mois dans une "plate-forme présidentielle". Par ailleurs, il lance des États généraux de la jeunesse avec un “Appel aux organisations, réseaux et citoyens ” pour qu’ils participent au processus et mettent “ les jeunes au coeur du pacte social en 2012”. Un site internet est créé (www.priorite-jeunesse.fr ) et un dispositif en trois temps mis sur pied. D’ici à la fin de janvier, les organisations travaillant auprès des jeunes sont sollicitées pour réfléchir et établir un diagnostic de la situation. Cinq thèmes sont retenus : l’éducation, l’emploi, l’émancipation, les discriminations et la place des jeunes dans la société. En février-mars, des réunions se tiendront dans chaque région pour débattre de recommandations issues de ces premiers travaux.“ Précises et pragmatiques, elles ne sont pas un programme politique mais des leviers concrets au service des ambitions de la jeunesse”, précise l’Appel. Enfin en mars se tiendront à Paris des Etats généraux présidés par François Hollande, pour “dessiner les contours de ce que devrait et pourrait être une politique progressiste ambitieuse pour les jeunes” En aucun cas, il n’est question de “promettre monts et merveilles” précise l’Appel.
On espère juste que la mise au point ne soit pas une mise au moins…
La crème pour les Éclair ?
L’information avait été donnée par France Inter dès lundi matin et le ministre l’a confirmé ensuite. Les postes d’enseignants du dispositif "Éclair" recrutés sur profil dans 325 collèges et lycées notamment, seront ouverts à la rentrée 2012 sur une base nationale et non plus académique. Lors de l’expérimentation à la rentrée 2011, les 911 "postes à profil" ouverts l’avaient été au sein des académies. Mais dans certaines, le ministère s’est trouvé confronté à un manque de candidats, d’où la décision de prévoir un recrutement national. Pour motiver encore plus les volontaires, une indemnité spécifique pouvant aller jusqu’à 3.556 euros annuels est prévue, précise Luc Chatel dans un communiqué.
On voit donc que cette réforme appliquable à la rentrée 2012touche en même temps à plusieurs tabous. D’abord le système des mutations qui repose sur un barème et une affectation académique. Et ensuite, même si cela était déjà engagé, aux modalités de d’affectation puisque les chefs d’établissement vont pouvoir recruter eux même sur profil. On notera ensuite l’importance de la prime accordée aux enseignants volontaires. Mais surtout une partie de cette prime est variable . C’est ce qui fait dire au Parisien que Chatel ouvre la voie à la rémunération des profs au mérite ”. Mais cela suffira t-il à attirer des enseignants expérimentés et motivés ?
80 idées
Dans Libération l’historien Patrick Weil propose 80 idées pour transformer la France. Il est interviewé par le journal et il affirme : “Avec 80 propositions qui ne coûtent pas 80 milliards, nous montrons qu’il est possible d’entreprendre de nombreuses réformes en impliquant les citoyens et sans dépenser plus.” et il précise à propos de ces mesures élaborées avec plusieurs experts “Il faut savoir faire confiance aux citoyens, concevoir des réformes « bottom up », qui partent du bas, comme celle proposée par Eric Maurin et d’autres qui vise à redonner aux parents d’élèves une place dans le système d’enseignement.
Et les auteurs veulent « réinventer l’école » et avancent deux grandes idées. Il faut rapprocher le primaire et le collège pour faire une « école du socle », car la rupture est trop brutale et les élèves les plus fragiles s’enfoncent irrémédiablement. Les auteurs proposent également de faire une priorité des premières années d’école où, selon eux, tout se joue. Ils envisagent d’expérimenter une classe unique, avec un maître, regroupant la dernière année de maternelle, le CP et le CE1 - l’école deviendrait alors obligatoire à 5 ans. Pour démocratiser l’accès à l’enseignement supérieur, ils proposent que 6% des meilleurs élèves de terminale de chaque lycée aient un “droit d’accès automatique dans une filière sélective”, notamment en prépa. Ils s’inspirent ici d’un système lancé au Texas.
De la musique
Dans son rapport “Quelles méthodes d’apprentissage et de transmission de la musique aujourd’hui ?et dont Le Figaro rend compte, le violoniste Didier Lockwood, conseille de remettre au goût du jour la musique à l’école. “Le développement de la pratique musicale permet la construction de l’individu, écrit-il, l’écoute de l’autre et l’apprentissage de la rigueur”. Et il ajoute “C’est pourquoi il est primordial de faire en sorte que cet outil d’intégration sociale soit aujourd’hui mis à la portée du plus grand nombre pour lutter contre les inégalités”.
Celui qui est aussi vice-président du Haut conseil de l’Education artistique et culturelle déplore que la formation des enseignants notamment en primaire soit si réduite. Même si aujourd’hui il y a la généralisation de l’enseignement de l’histoire des arts à l’école, la présence d’enseignants spécialisés et d’artistes dans les établissements est très loin d’être généralisée.
Le violoniste recommande en particulier de renforcer la pratique chorale et de développer les orchestres à l’école. Sans couacs ni fausses notes… ?
Bonne Lecture...



Libération.fr du 18/01/12(certains articles payants)

Postes dans l’éducation : Hollande fait la leçon à son équipe
L’aile gauche du PS s’est étonnée que les 60 000 postes promis par Hollande dans l’éducation soient compensés au sein de la fonction publique d’Etat. D’où le recadrage du candidat.
Lire la suite de l’article

L’alternance : bidon ?
Les mérites de l’alternance sont vantés de toutes parts, notamment au gouvernement. Nous avons essayé de montrer, sommairement, qu’elle ne profite pas à ceux qui en ont le plus besoin : les jeunes peu ou pas qualifiés. Certains témoignages montrent aussi qu’elle n’est pas toujours une solution aux difficultés face à l’emploi puisqu’elle peut elle-même être une vraie galère !
Lire la suite de l’article

Ambition
La fin du triple A a-t-elle aussi dégradé la politique ? La « lucide espérance » d’Aimé Césaire peut-elle suffire, servir de viatique et de vision ? A cent jours du premier tour, la campagne ne peut se résoudre à un choix entre une rigueur de gauche et une austérité de droite. Les caisses sont vides, la cause est entendue. Faut-il pour autant baisser les bras et, au nom du « réel » et de la « responsabilité », se refuser à faire bouger les choses ? L’historien de l’immigration Patrick Weil et quelques dizaines de spécialistes en ont décidé autrement. Ils lancent 80 propositions qui ne coûtent rien. Même si leur première qualité n’est pas leur gratuité. Dans tous les secteurs de la société et de l’économie, ces experts montrent qu’il est possible de prendre des décisions qui peuvent changer la vie quotidienne des Français, leur rapport à la citoyenneté ou le fonctionnement des institutions. Libération a expertisé ces contributions. Toutes ne sont pas nouvelles, mais nombre ont été à jamais différées par manque de courage politique, comme l’interdiction du cumul des mandats. Une simple réforme des contrôles d’identité dont sont systématiquement victimes les jeunes pourrait ainsi changer les rapports entre quartiers et police. Ainsi va ce catalogue, mélange ambitieux de mesures modestes ou fondamentales lorsqu’il s’agit de réformer la fiscalité des personnes et des sociétés. Preuve qu’il peut exister en France, malgré la crise, malgré les cadres européens, malgré les déficits, une politique de gauche et de progrès qui rende espoir et, soyons fou, fasse rêver.
Lire la suite de l’article

« Les idées finissent toujours par l’emporter »
Avec « 80 propositions qui ne coûtent pas 80 milliards », Patrick Weil et 50 contributeurs livrent des réponses concrètes à la crise. Justice, entreprise, logement… « Libération » a sélectionné 8 thèmes forts.
Lire la suite de l’article

4. Miser sur les premières années d’école et démocratiser les prépas
Les auteurs veulent « réinventer l’école » et avancent deux grandes idées. Il faut rapprocher le primaire et le collège pour faire une « école du socle », car la rupture est trop brutale et les élèves les plus fragiles s’enfoncent irrémédiablement. Des professeurs des écoles pourraient enseigner en collège, et vice-versa. Un tel rapprochement est défendu par le PS. Mais il inquiète les professeurs du secondaire qui, formés à enseigner une discipline, estiment qu’il s’agirait alors d’un autre métier. L’UMP prône aussi une transition CM2-6e plus douce. Mais elle s’en prend au collège unique, introduisant une filière pro dès la 4e. Les auteurs proposent de faire une priorité des premières années d’école où, selon eux, tout se joue. Ils envisagent d’expérimenter une classe unique, avec un maître, regroupant la dernière année de maternelle, le CP et le CE1 - l’école deviendrait alors obligatoire à 5 ans.
Lire la suite de l’article

Les chefs d’établissements difficiles pourront choisir leurs profs dans toute la France
Le ministre de l’Education, Luc Chatel, entend faciliter à la rentrée prochaine le recrutement sur profil. Les syndicats sont critiques et les volontaires peu nombreux.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 18/01/12 (certains articles payants)

La musique à l’école, un instrument d’intégration
Le violoniste Didier Lockwood recommande de renforcer la pratique chorale et de développer les orchestres à l’école.
Lire la suite de l’article

Hollande : "sévère mise au point"
François Hollande a adressé aujourd’hui une "sévère mise au point" à son équipe de campagne lors d’une réunion de son conseil politique, après la critique de l’aile gauche du PS sur sa mesure phare relative aux 60.000 postes dans l’éducation.
Lire la suite de l’article

Éducation : la gauche du PS place Hollande au pied du mur
Benoît Hamon refuse que la création des 60.000 postes promis par François Hollande se fasse par « redéploiements ».
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr (certains articles payants) du 18/01/12

Au PS, Hollande et Aubry rappellent à l’ordre les troupes
François Hollande a adressé, mercredi 18 janvier, une "sévère mise au point" à son équipe de campagne lors d’une réunion de son conseil politique, après la critique de l’aile gauche du PS sur sa mesure relative aux 60 000 postes dans l’éducation, selon des participants.
Lire la suite de l’article

François Hollande précise pour Le Monde le recrutement des 60 000 enseignants
Le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, a précisé au Monde, mercredi 18 janvier au matin, qu’il y avait chaque année «  60 000 départs à la retraite dans la fonction publique d’état. 30 000 ne sont pas remplacés aujourd’hui. C’est sur cette enveloppe que nous prendrons les 12 000 postes ». Une clarification attendue dans le débat des 60 000 postes qu’il s’est engagé à re-créer dans l’éducation nationale en cas d’élection. 

Lire la suite de l’article

60 000 postes dans l’éducation : la gauche du PS met en garde M. Hollande
La gauche du Parti socialiste met en garde François Hollande sur une des mesures phares du candidat du parti : les 60 000 postes dans l’éducation nationale.
Lire la suite de l’article

Enseignement supérieur : ça bouge !
Longtemps universités et grandes écoles se sont regardées en chiens de faïence. Aujourd’hui, les rapprochements sont nombreux dans le cadre de pôles de recherche et d’enseignement supérieur, notamment au niveau des masters. Mais ce ne sont pas les seuls bouleversements d’un enseignement supérieur en pleine mutation.
Lire la suite de l’article

Les centres éducatifs fermés sont menacés par ceux-là mêmes qui les vantent
Le terrible drame de Chambon-sur-Lignon a ému la France entière en novembre 2011, stupéfaite qu’un mineur puisse commettre un crime d’une telle violence. Cette affaire, pourtant exceptionnelle, a déclenché une multitude de déclarations à propos des centres éducatifs fermés (CEF). Etant fort concernés par ce sujet, et pour cause, les 26 associations que nous représentons gèrent 31 CEF soit les 3/4 de l’existant1, nous avons souhaité, une fois l’émotion retombée, nous exprimer à ce propos.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 18/01/12

Juliette (chanteuse) . Élève Châtel, 
au piquet !
« 10 objets identiques coûtent 22 euros. Combien coûtent 15 de ces objets ? » 
C’est le petit problème (niveau CM2) que Jean-Jacques Bourdin a soumis à Luc Chatel et sur lequel 
il a séché, au mois de juin 2011, sur BFMTV.
Lire la suite de l’article

Le Cneser boycotte le ministère de l’Enseignement supérieur
La réunion du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (Cneser) n’a pas pu se tenir hier car les représentants de la communauté universitaire l’ont massivement boycotté. Dans une «  déclaration commune  », la quasi-totalité des syndicats d’enseignants-chercheurs dénoncent le mode de répartition de ce qui devait être les moyens de fonctionnement et le budget des universités pour 2012 annoncé par le ministère de l’Enseignement supérieur. Une nouvelle réunion devrait se tenir le 23 janvier prochain.
Lire la suite de l’article

Vers une orthophonie à deux vitesses ?
Les manifestants 
refusent une formation 
au rabais et le risque de voir la qualité des soins
se dégrader.
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 18/01/12

Hollande recadre son équipe
François Hollande tape du poing sur la table. Après les cafouillages entre les membres de son équipe sur le quotient familial la semaine dernière et ceux sur la création de postes dans l’Education nationale cette semaine, le candidat socialiste a fait « une sévère mise au point » lors d’un conseil politique mercredi.
Lire la suite de l’article

Couac au PS sur les 60 000 postes d’enseignants : l’UMP ironise
La question a été opportunément posée par Christian Jacob, le chef de file des députés UMP. Et a permis à Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, de revenir longuement sur le couac à propos de l’une des mesures phare de François Hollande, les 60 000 emplois dans l’Education nationale.
Lire la suite de l’article

Chatel ouvre la voie à la rémunération des profs au mérite
Comment attirer les professeurs dans les collèges et les lycées réputés les plus difficiles ? Nombre de ministres de l’Education ont tenté de réaliser cette épineuse réforme, sans parvenir à résoudre totalement l’équation. Luc Chatel a présenté mardi, à l’occasion de ses voeux aux chefs d’établissement, sa réforme applicable à la rentrée 2012, soit après l’élection présidentielle.
Lire la suite de l’article


France Soir du 18/01/12

Établissements Éclair : Le recrutement va être bientôt modifié
Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, a annoncé ce mardi que les postes d’enseignants recrutés sur profil dans les collèges et lycées difficiles allaient être ouverts sur une base nationale et non plus académique à la rentrée. L’objectif ? Attirer plus de candidats.
Lire la suite de l’article

Education : Le PS cafouille, l’UMP et Mélenchon se frottent les mains
Les bisbilles au Parti socialiste sur l’Education, ce mercredi, font sourire à l’UMP et chez Jean-Luc Mélenchon.
Lire la suite de l’article


La Croix du 18/01/12

Enquête de victimation et climat scolaire auprès des personnels de l’Éducation nationale en Seine-Saint-Denis
En Seine-Saint-Denis, la violence scolaire est plus verbale que physique, selon une étude rendue publique lundi 16 janvier.
Lire la suite de l’article

Suède : une éducation à l’écoute des jeunes
Du jardin d’enfants au lycée, le système éducatif suédois se fonde sur une éducation non-violente et respectueuse des enfants.
Lire la suite de l’article

La Suède, le pays où les enfants sont rois ?
De nombreux pays, dont la France, s’inspirent du fameux « modèle suédois » pour faire avancer leur législation en matière d’éducation, d’aide à la parentalité et d’égalité homme-femme.
Lire la suite de l’article

« Trust », les pièges et les périls d’Internet
L’acteur David Schimmer est passé derrière la caméra pour sensibiliser aux dangers que courent les adolescents sur la Toile
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 18/01/12

Hollande recadre le PS sur les 60.000 postes dans l’éducation
Le candidat socialiste à l’Elysée a réaffirmé que les re-créations de postes à l’école se ferait à périmètre constant de la fonction publique d’Etat.
Lire la suite de l’article

Hollande lance des Etats généraux de la jeunesse
Le processus débouchera en mars sur la rédaction d’un « livre blanc », même s’il n’est pas question, pour le PS, « de promettre monts et merveilles »
Lire la suite de l’article

Education : les Cordées de la réussite étendues hors des zones sensibles
Les Cordées de la réussite, partenariats pour favoriser l’accès d’élèves de quartiers défavorisés aux études supérieures, vont être étendues au-delà des zones urbaines sensibles (ZUS), ont annoncé hier les ministres de l’Enseignement supérieur et de la Ville. Le gouvernement fait état de 312 projets mis en place en France, dans plus de 2.000 établissements, et concernant 47.000 élèves, pour un coût d’environ 3.000 euros par établissement et par an.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 18/01/12

Apple et l’iPad prêts à transformer l’enseignement
L’entreprise va dévoiler une plateforme d’édition de manuels scolaires, jeudi…
Lire la suite de l’article

Seine-Saint-Denis : Les violences physiques très rares dans les établissements scolaires
Les faits de violence physique dans les établissements scolaires de Seine-Saint-Denis, département à la mauvaise réputation, sont très rares, selon une enquête de l’Observatoire international de la violence à l’école. Cette première enquête à l’échelle d’un département, menée par le chercheur Eric Debarbieux et financée par le conseil général de Seine-Saint-Denis, a été lancée le 5 décembre et a porté sur 2.318 personnes.
Lire la suite de l’article

Hollande adresse "une sévère mise au point" à son équipe après les critiques de son aile gauche
A trois mois de la présidentielle, le candidat PS François Hollande a dû faire "une sévère mise au point" à son équipe de campagne, mercredi, après un nouveau couac sur une des mesures-phare de son projet, la création de 60.000 postes dans l’éducation, critiquée par l’aile gauche du parti.
Lire la suite de l’article


Rue89 du 18/01/12

Collèges et lycées difficiles : Chatel galère pour recruter des profs
Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, tente de relancer le recrutement sur profil dans les collèges et lycées difficiles. Il propose pour cela d’ouvrir les postes vacants à l’échelle nationale, à la rentrée 2012.
Lire la suite de l’article

Tensions au PS autour des 60 000 nouveaux postes dans l’éducation
C’est l’une des mesures fortes promises par François Hollande : la création de 60 000 nouveaux postes dans l’éducation nationale. Sauf que mardi soir, sur France 2, les déclarations de Jérôme Cahuzac, chargé des finances au sein de l’équipe de campagne du candidat socialiste, n’ont pas du tout plu à l’aile gauche du parti.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 18/01/12

Éducation. Le rappel à l’ordre d’Hollande et Aubry aux troupes PS
François Hollande a adressé mercredi une « sévère mise au point » aux troupes socialistes après des critiques de l’aile gauche du parti sur les emplois que le candidat du PS compte créer dans l’éducation s’il arrive au pouvoir en mai prochain.
Lire la suite de l’article

Les jeunes ont du mal à parler de leur sexualité
Presqu’adultes, ils emploient parfois des mots crus pour parler de leur vie sexuelle. Rencontre avec un groupe d’apprentis de l’Icep-CFA de Caen.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 18/01/12

La mise au point de Hollande
Au lendemain des critiques émises par l’aile gauche du PS, le candidat socialiste a expliqué mercredi lors du bureau politique du parti que "c’est lui qui exprimait la ligne". L’unité promise au soir du second tour de la primaire semble déjà ébranlée.
Lire la suite de l’article

Education : quand l’UMP profite des hésitations du PS
L’entourage de François Hollande ne parvient pas à se mettre d’accord sur le financement des 60.000 postes dans l’Education nationale. L’UMP en profite pour critiquer le candidat socialiste. Un candidat "qui ne décide rien", considère le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé.
Lire la suite de l’article

Education : Jack Lang compte bien les profs
Duel de ministre de l’Education nationale mercredi soir sur Europe 1 et i-Télé. Face à Luc Chatel, Jack Lang a assuré que la France avait le taux d’encadrement de professeurs le plus faible de l’OCDE. A juste titre
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 18/01/12

Education : les postes "Eclair" ne seront plus sectorisés
Les postes d’enseignants "Eclair" recrutés sur profil dans 325 collèges et lycées vont être ouverts à la rentrée 2012 sur une base nationale et non académique, a expliqué mardi 17 janvier le ministre Luc Chatel aux chefs d’établissement, après l’avoir dit lors de ses voeux à la presse.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 18/01/12

Hollande fait taire Hamon, Aubry se charge de Cahuzac
Le communiqué de la gauche du PS sur les 60 000 professeurs que souhaite recruter François Hollande a ouvert une nouvelle séquence délicate pour le candidat. A tel point qu’il a fallu recadrer tout le monde lors du conseil politique de ce mercredi.
Lire la suite de l’article

L’aile gauche du PS ne lâche pas Hollande et ses 60 000 profs
Benoît Hamon, Henri Emmanuelli et leurs camarades de courant ont publié un communiqué très critique après les propos du hollandais Jérôme Cahuzac. Celui-ci avait expliqué que le recrutement de professeurs serait compensé dans d’autres services publics.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 18/01/12

Lycée : Comment le nouveau livret tente de faire entrer les compétences
Le CSE du 19 janvier doit étudier plusieurs textes relatifs à de nouveau livrets du bac et à une charte déontologique pour les personnels préparant l’examen. Deux textes qui interrogent les syndicats sur les objectifs poursuivis par le ministère.
Lire la suite de l’article

Eclair : Un pas en avant vers l’autonomie
A quelques mois des élections, le ministère fait un pas vers l’autonomie des établissements scolaires en accordant aux établissements Eclair le droit de recruter, hors mouvement, sur postes à profil des enseignants venus de toute les académies.
Lire la suite de l’article

Rochex contre la personnalisation
La "personnalisation" voulue par Luc Chatel est-elle source d’inégalités ? C’est ce que défend Jean-Yves Rochex dans une tribune donnée à L’Humanité.
Lire la suite de l’article


Touteduc (accès payant) du 18/01/12

Réorganisation de la chaîne hiérarchique de l’Education nationale par la contractualisation (J. Marimbert)
"Le principe est d’étendre la logique de contractualisation à chaque échelon hiérarchique. Le ministère passe un contrat avec chaque recteur, le recteur passe un contrat avec chaque directeur académique départemental, le directeur académique passe un contrat avec chaque chef d’établissement pour les collèges et lycées et les inspecteurs de l’éducation nationale passent un contrat avec chaque école (...)."
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 18/01/12

Hollande inquiète l’aile gauche du PS
Face à un candidat socialiste qui promet « l’espérance lucide » et à la percée de Jean-Luc Mélenchon, les militants proches de Benoît Hamon, voire d’Arnaud Montebourg, tentent de trouver leur place dans la campagne. Depuis plusieurs jours, ils multiplient les initiatives. Mais en ordre dispersé.
Lire la suite de l’article

Un mouvement national ’’ECLAIR’’ ? par Claude Lelièvre
Tous les enseignants, quelles que soient leurs académies d’affectation, pourront désormais déposer leur candidature à un poste à profil vacant dans les établissements du second degré ‘’ECLAIR’’. Ils seront ensuite recrutés par les recteurs après sélection des chefs d’établissement.
Lire la suite de l’article


Slate.fr du 18/01/12

PS : LES POSTES CRÉÉS DANS L’EDUCATION NATIONALE LE SERONT PAR REDÉPLOIEMENT
Le débat sur la création de 60.000 postes dans l’Education nationale vient à nouveau semer le trouble au sein du PS, obligeant François Hollande à clarifier sa proposition. Son projet impliquera une « création nette pour l’Education, mais à périmètre constant de la fonction publique d’Etat », a précisé à l’AFP, mercredi 18 janvier, son responsable éducation, Vincent Peillon.
Lire la suite de l’article


ÉducPros du 18/01/12

Recrutement ECLAIR : ouverture des postes à profil d’enseignants au niveau national
Mardi 17 janvier, Luc Chatel, qui réunissait les chefs d’établissement et inspecteurs de l’éducation nationale relevant du programme ECLAIR, a annoncé la mise en place d’une procédure de recrutement spécifique et nationale pour les postes à profil d’enseignants dans ces établissements. Depuis 2011, cette procédure concernait uniquement les enseignants affectés dans l’académie concernée.
Lire la suite de l’article


VousNousIls du 18/01/12

Provins : un enseignant poignardé à l’épaule par un agresseur en fuite
Un enseignant d’un lycée professionnel de Provins (Seine-et-Marne) a été poignardé mercredi midi, sans gravité, par un agresseur cagoulé qui a pris la fuite, a-t-on appris de sources concordantes.
Lire la suite de l’article

Hollande et les 60.000 postes promis dans l’éducation : redéploiement ou création ?
La promesse de François Hollande de créer 60.000 postes dans l’Education nationale crée la polémique dans les rangs des socialistes : s’agit-il d’une véritable création de postes, ou d’un redéploiement de postes existants au sein de la fonc­tion publique ?
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !