Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 13 novembre


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 13 novembre

Semaine de protestation autour de l’École - La réponse de Peillon aux maires frondeurs - Pendant les manifs, la réforme continue

Semaine de protestation autour de l’École - La réponse de Peillon aux maires frondeurs - Pendant les manifs, la réforme continue.

Tout le long de cette semaine, trois jours de protestations dont les buts ne sont pas très clairs pour les profanes, parce qu’on peut mettre l’expression "Contre les rythmes scolaires" à toutes les sauces et qu’en ces jours de commémoration, la presse s’adonne facilement à la métaphore guerrière.... vivement Noël !


Semaine de protestation autour de l’École

Hier mardi, les animateurs périscolaires parisiens étaient en grève dans plus de 500 écoles parisiennes. Pas "contre la réforme" mais pour qu’elle puisse se faire dans les meilleures conditions possibles. "En amenant les animateurs et les directeurs des centres de loisirs à s’engager dans de nouvelles responsabilités, de nouvelles pratiques, cette réforme ne pouvait qu’entraîner une évolution de leurs statuts et rémunérations. La Ville l’a compris immédiatement. L’accès à la catégorie B des Responsables Éducatifs Ville (REV), la titularisation de 250 contractuels, la contractualisation des vacataires étaient des conditions minimales pour "tenir" le dispositif. Conditions minimales, mais pas suffisantes (...) affirme Jean-Pierre Lubek, secrétaire de l’UNSA-Animation interviewé par Le Monde
Le chapeau de l’article d’hier du Parisien sur le même sujet entretient cependant l’ambiguïté : "Les nouveaux rythmes passent mal chez les agents de la Ville en charge du périscolaire qui sont en grève aujourd’hui."

Aujourd’hui mercredi, toujours dans l’enseignement primaire, des collectifs de parents appelaient au boycott des cours, à ne pas mettre les enfants à l’école et à bloquer les établissements et Le Figaro évoque une "grogne des parents" qui vise la Réforme dans son ensemble et le ministre qui la porte en particulier.
A lire aussi un article de VousNousIls qui évoque le gilet jaune en signe de ralliement....
Dans le secondaire, le syndicat SUD faisait cavalier seul et appelait à faire grève pour protester contre la demie journée de rattrapage du matin du lundi 2 septembre. Il est bien-sur trop tôt pour en faire le bilan. Ainsi,12% des établissements auraient renoncé à appliquer ce rattrapage selon une enquête en ligne menée par le site VousNousIls.

Demain jeudi, "selon les chiffres publiés par le minis­tère de l’Éducation Natio­nale, 50 % des ensei­gnants du pre­mier degré pari­siens ont annoncé leur inten­tion de faire grève (...)" pour demander l’abrogation du décret sur les rythmes dit encore VousNousIls.


La réponse de Peillon aux maires frondeurs

Le ministre de l’Education, Vincent Peillon, a cri­ti­qué mer­credi "la petite délin­quance civique" des maires refu­sant d’appliquer la réforme des rythmes sco­laires, espé­rant qu’ils vont "rapi­de­ment reprendre leurs esprits". Il faut dire qu’ils sont qu’une cinquantaine sur.... 36.000 à affirmer qu’ils n’appliqueront pas la semaine de 4 jours et demie. À lire également dans Le Parisien (avec une interview vidéo du ministre).

JPEG - 100.2 ko
Le dessin de Fabien Crégut

Pendant les manifs, la réforme continue

Parce qu’il faut aussi parler des trains qui arrivent à l’heure, certaines écoles voient dans la nouvelle organisation du temps scolaire une occasion de lutter contre l’échec scolaire. Le Nouvel Observateur nous emmène voir ce qui se passe dans le village de Collobrières (Var).

Ça change aussi du côté des 45 inter­nats « d’excellence » créés en 2009 se trans­for­me­ront en 2014 en inter­nats « de la réus­site ». Ce que ça change ? C’est à lire sur le site VousNousIls

Autre bonne nouvelle, la sup­pres­sion du jour de carence dans la Fonction publique, ins­tauré sous le gou­ver­ne­ment Fillon, a été votée hier à l’Assemblée nationale.

Et quand vous aurez lu cette revue de presse ce sera trop tard, mais vous pourrez encore, grâce à la magie du podcast réécouter sur le site de France Culture l’excellente émission "Du Grain à moudre", réalisée par par Hervé Gardette dont le sujet était aujourd’hui "Qui a eu cette idée folle de vouloir réformer l’école ?". Au moment où j’écris ces lignes, Philippe Watrelot , président du CRAP-Cahiers pédagogiques participe à cette émission en compagnie de Martine Daoust, recteur d’académie et Aurélie Llobet, chercheuse en science politique. Bonne écoute !

Au fait, vous aviez remarqué ? Aujourd’hui, en guise de cadeau d’anniversaire, j’ai piqué la place d’Ostiane Mathon pour cette revue de presse. Mais dès demain vous retrouverez la plume de Bernard Desclaux.

Mila Saint Anne


JPEG - 59.9 ko

 

Dans la Librairie des Cahiers pédagogiques

Les rythmes scolaires.

Le temps d’apprendre