Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 12 décembre 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 12 décembre 2007

Avis de décès de la carte scolaire.
Le ministre de l’Education a confirmé hier la suppression de facto de la carte scolaire à la rentrée 2008. Dans les collèges et lycées les plus cotés, où les demandes seront bien supérieures à la capacité d’accueil, les candidats seront retenus en fonction de critères sociaux - avec une priorité pour les boursiers -, « afin d’assurer l’équité »...
Dans Le Figaro, on nous informe que les conséquences de la mise en place de l’assouplissement en juin 2007 se font déjà ressentir. Trente collèges, situés pour la plupart en banlieue, ont perdu plus de 10 % de leurs effectifs à l’entrée en sixième et cent cinquante autres ont vu leurs effectifs baisser de 5 à 10 %. Afin de compenser cette perte d’attractivité, les classes des trente collèges les plus en difficulté devraient être dédoublées et on devrait y nommer 300 adultes supplémentaires à la rentrée (enseignants, infirmières scolaires, assistants d’éducation) pour construire des projets « ambitieux » et « innovants » sur un plan pédagogique. Au ministère, on évoque également le projet de Gabriel Cohn-Bendit pour mettre en place des pédagogies « différentes » dans les collèges de banlieue. Mais rappelons que pour ces collèges, si d’ici à trois ans les résultats ne suivent pas, des fermetures seront envisagées.
Dans la foulée de ces annonces sur la carte scolaire et l’ “accueil minimum” (voir chronique de mardi 11), on apprenait aussi que les épreuves du bac seront donc décalées de quelques jours en fin d’année. "Chaque année, c’est près d’un mois de scolarité qui est perdu pour les élèves et les enseignants qui doivent avoir bouclé le programme scolaire avec un mois de moins sur le calendrier des cours", selon le ministre (rapporté par Le Monde .Le début de la session, pour les élèves de Terminale, se tiendra le lundi 16 juin 2008 (11 juin en 2007) et les épreuves de français pour les 1ères auront lieu le 20 juin 2008 (12 juin en 2007), selon le ministère. Leur surveillance « sera confiée à des personnels non enseignants » pour que les cours continuent.

L’Humanité nous rappelle que les lycéens des filières pro manifestent depuis deux semaines. Pour de nombreux enseignants, imposer de passer l’examen en trois ans plutôt qu’en quatre, comme le souhaite Xavier Darcos, c’est condamner une majorité d’élèves à l’échec. Même si le ministre s’en défend, beaucoup ne voient dans cette mesure qu’un moyen de réaliser des économies..

On a souvent dit que le plan Pécresse (LRU) portant sur la gouvernance des universités n’apportait aucune réponse à un des problèmes majeurs des études universitaires, c’est-à-dire le taux d’échhec important en première année. Rappelons que sur 100 étudiants de 1re année, 47 vont continuer l’an prochain, 31 vont redoubler, 16 se réorienter et 6 arrêter leurs études, selon le rapport Hetzel. Face au mouvement étudiant qui n’a cessé de rappeler cette urgence, un plan est annoncé qui devrait accentuer les efforts sur le tutorat et les cours en petits effectifs

Dans la série Nous vivons une époque moderne
Lu dans Le Monde . Les galopins japonais équipés du nouveau téléphone portable de Fujitsu n’ont plus qu’à bien se tenir. Cet appareil propose une localisation GPS qui permettra de les localiser au mètre près. La sempiternelle question “T’es où ?” ne permettra plus de mensonges... On attend prochainement le code barre pour faire l’appel des élèves...

Bonne Lecture...


Libération du 12/12/07

Darcos instaure le droit de garde
Le ministre envisage un service d’accueil des enfants du primaire en cas de grève.
Lire la suite de l’article

La suppression de la carte scolaire est confirmée
Le ministre de l’Education a confirmé hier la suppression de facto de la carte scolaire à la rentrée 2008.
Lire la suite de l’article

« Trop bien », la nouvelle Cité
A Paris, la Villette rénove en grand son espace pour les petits.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 12/12/07

La fin de la carte scolaire prévue dès la rentrée 2008
Xavier Darcos entend augmenter le nombre d’enfants bénéficiant d’une dérogation pour s’inscrire dans l’établissement de leur choix
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 12/12/07 (un jour de retard)

Une réforme dangereuse pour des milliers d’élève
Pour les professeurs, imposer de passer l’examen en trois ans plutôt qu’en quatre, comme le souhaite Xavier Darcos, c’est condamner une majorité d’élèves à l’échec.
Lire la suite de l’article

Bac pro : la colère oublié
Les lycéens des filières pro manifestent depuis deux semaines. Les coordinations appellent à de nouvelles manifestations aujourd’hui.
Lire la suite de l’article

Paroles de lycéens
À Saverne (Bas-Rhin), samedi dernier, les élèves des lycées professionnels de la région, avec leurs enseignants et leurs parents, manifestaient contre la réforme proposée par Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 12/12/07 ( payant)

Ce qui va changer en 2008 à l’école
IL A DU PAIN sur la planche. Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale, a présenté hier ses cinq chantiers...
Lire la suite de l’article


La Croix du 12/12/07

Grand-parent pour la première fois
Avec la naissance du premier petit-enfant, le grand-parent doit renoncer à son statut de parent pour prendre sa nouvelle place dans la constellation familiale. Une belle aventure
Lire la suite de l’article


20 minutes du 12/12/07

Darcos lance son cas d’école
Xavier Darcos, ministre de l’Education, a présenté hier son « plan de travail » pour le second semestre de l’année scolaire. Voici les mesures les plus importantes.
Lire la suite de l’article

Un plan pour ceux qui se plantent
L’amphi est devenu un symbole d’échec. Pour lutter contre l’abandon étudiant, Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, va dévoiler demain son plan licence. Il y a urgence : 1,4 million d’étudiants sont inscrits cette année dans les 85 universités, mais moins de la moitié en sortiront avec un diplôme en poche. Concrètement, sur 100 étudiants de 1re année, 47 vont continuer l’an prochain, 31 vont redoubler, 16 se réorienter et 6 arrêter leurs études, selon le rapport Hetzel.
Lire la suite de l’article

« La fac, sans beaucoup de motivation et de travail, ça ne marche pas »
Rodolphe, 20 ans. Ex-étudiant en maths à Jussieu, puis en éco à Assas.
Lire la suite de l’article

« Je galèrais sur le plan financier »
Noémie, 20 ans, étudiante en 1re année d’anglais à Bordeaux-III.
Lire la suite de l’article

« Il faudrait plus de pédagogie et d’encadrement »
Pierre, 18 ans, étudiant en 1re année d’histoire à Paris-I.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 12/12/07

La carte scolaire sur la sellette
Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a présenté hier une série de mesures applicables dès la rentrée 2008, pour lutter contre l’échec scolaire grandissant.
Lire la suite de l’article

Rentrée 2008 : service minimum dans les écoles et suppression de la carte scolaire
Xavier Darcos a confirmé mardi qu’il souhaitait instaurer un service minimum dans les écoles primaires dès la rentrée 2008, faisant craindre aux syndicats une remise en cause du droit de grève, et a annoncé que la carte scolaire serait de facto supprimée à cette même date.
Lire la suite de l’article


Rue89 du 12/12/07

Instituteur de campagne : une espèce en voie de disparition ?
Par André Lugardon (Enseignant)

J’ai commencé ma carrière d’instituteur en 1974 , dans un collège en classe atelier , que l’on a appelé plus tard section d’éducation spécialisée puis SEGPA. J’y suis resté quatre ans. "Mes" élèves étaient en échec scolaire.
[...] En 2008 je serai à la retraite. Et quand je songe à mon départ prochain je ne peux m’empêcher de regarder en arrière. Et j’ai envie de faire passer des messages à ceux et celles qui auront la patience de me lire.
[...] Si j’arrête ce métier ce n’est pas par lassitude, par découragement mais par crainte. Crainte de ne pas bien faire, de ne plus bien faire. Crainte de ne plus être "dans le coup", d’être dépassé par tout ce que l’ on nous demande maintenant de faire à l’école. Crainte d’un conflit qui tourne mal avec un enfant, un parent, un élu, un inspecteur. Si j’arrête ce métier c’est parce que j’en ai assez d’être le bouc émissaire des uns et des autres.
[...] Si je jette un coup d’oeil sur le chemin parcouru et si je me souviens de l’école de mon enfance et du temps où j’étais moi même élève, j’ai l’impression que nous avons progressé sur le plan matériel, que nous avons amélioré le confort des enfants dans nos écoles privées ou publiques. Chauffage central, eau chaude, eau froide, wc moderne, téléphone, fax, photocopieurs, ordinateurs, cars de ramassage scolaire, sorties à la bibliothèque, au cinéma, au musée, au théâtre ; voyages scolaires, cantine pour tous, etc. Tout cela fait partie de l’ordinaire de la vie dans nos écoles aujourd’hui. Cela n’a pas toujours été le cas.
Et j’ai l’impression parfois que cela pourrait à nouveau ne plus être le cas pour tout le monde. Dans bien des écoles tout le matériel informatique serait à changer, des travaux de rénovation seraient nécessaires, des investissements pour accueillir les enfants et les parents d’aujourd’hui indispensables. Mais on dirait que notre système éducatif s’essouffle. L’état se désengage, certaines communes sont réticentes pour faire des dépenses pour l’école. Il y a des conseils municipaux qui n’ont pas ou peu de parents d’élèves et on n’entend ici et là des voix qui s’élèvent pour dire "l’école nous coûte cher" et pour dire aux enseignants : "Vous nous coûtez cher." [...]
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 12/12/07

Service minimum à l’école, payé par la grève !
Le ministre, Xavier Darcos, propose aux communes volontaires de mettre en place ce service minimum dès la rentrée. L’État leur reverserait les retenues sur salaire des grévistes.
Lire la suite de l’article


Sud-Ouest du 12/12/07

A l’école, même les jours de grève
-Le ministre de l’Education Nationale, Xavier Darcos, a annoncé hier qu’il souhaitait instaurer un service minimum dans les écoles primaires dès la rentrée 2008. Les communes devront assurer l’accueil des enfants, financé par l’argent retenu aux grévistes. Exemple à Bègles (33)
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 12/12/07

Rien vu...


Le Monde daté du 12/12/07

Xavier Darcos souhaite un "service minimum" en école primaire
Je souhaite rendre, dès la rentrée prochaine, possible un service minimum d’accueil dans les écoles et j’ai engagé, et je poursuivrai, une discussion avec les représentants des collectivités locales, des familles et des partenaires sociaux pour en définir les modalités", a déclaré le ministre de l’éducation nationale, Xavier Darcos, mardi 11 décembre, au cours d’une conférence de presse.
Lire la suite de l’article

Le ministre de l’éducation veut mieux rentabiliser le temps scolaire pour les élèves
a "reconquête du mois de juin" d’un côté, la suppression du samedi matin de l’autre. Le ministre de l’éducation, Xavier Darcos, a précisé, mardi 11 décembre, son programme de réforme du temps scolaire. Première nouveauté, les épreuves du baccalauréat de juin seront repoussées d’une semaine. Le début de la session se tiendra le lundi 16 juin 2008 (au lieu du 11 juin). Les épreuves de français pour les élèves de première se dérouleront le 20 juin 2008 (12 juin actuellement). La date des résultats demeure inchangée, le 4 juillet pour le premier groupe d’épreuves, le 11 juillet pour les résultats définitifs.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 12/12/07

Darcos veut instaurer le service minimum en 2008
Les communes volontaires seraient dédommagées par les retenues de salaires des grévistes, annonce le ministre de l’Education Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 12/12/07

Rentrée 2008 : service minimum dans les écoles
Xavier Darcos a confirmé ce mardi qu’il souhaitait instaurer un service minimum dans les écoles primaires dès la rentrée 2008, faisant craindre aux syndicats une remise en cause du droit de grève, et a annoncé que la carte scolaire serait supprimée à cette même date.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 12/12/07

Les épreuves du baccalauréat auront lieu un peu plus tard en juin 2008 qu’en 2007
Les épreuves du baccalauréat de juin prochain auront lieu un peu plus tard qu’en 2007 afin que les élèves de seconde, première, ou les collégiens, puissent avoir cours le plus longtemps possible jusqu’à début juillet, a annoncé mardi le ministère de l’Education. Le début de la session, pour les élèves de Terminale, se tiendra le lundi 16 juin 2008 (11 juin en 2007) et les épreuves de français pour les 1ères auront lieu le 20 juin 2008 (12 juin en 2007), selon le ministère.
Lire la suite de l’article

Réforme du bac pro en 3 ans : Darcos pourrait modérer sa montée en charge (syndicat)
Xavier Darcos "pourrait envisager de modérer la montée en charge de la généralisation du bac professionnel en trois ans à la rentrée 2008" et doit dire "avant la fin de l’année" s’il entend reconsidérer un aspect de cette réforme ou non, a affirmé à l’AFP le SE-Unsa.
Lire la suite de l’article

Bac pro en 3 ans : Darcos dément toute volonté de vouloir faire des économies
Le ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, a affirmé mardi qu’il ne "reculerait pas" sur la réforme du bac professionnel en trois ans (contre quatre actuellement), assurant qu’elle n’était en rien inspirée par une volonté de "faire des économies".
Lire la suite de l’article

Rentrée 2008 : service minimum dans les écoles et suppression de la carte scolaire
Xavier Darcos a confirmé mardi qu’il souhaitait instaurer un service minimum dans les écoles primaires dès la rentrée 2008, faisant craindre aux syndicats une remise en cause du droit de grève, et a annoncé que la carte scolaire serait de facto supprimée à cette même date.
Lire la suite de l’article

Le mouvement étudiant contre la loi Pécresse marque le pas
Les manifestations à l’appel de la Coordination nationale étudiante n’ont pas fait recette mardi, signe que le mouvement contre la loi Pécresse sur l’autonomie des universités entamé il y a 6 semaines marque le pas.
Lire la suite de l’article

Bac 2008 : le Snalc craint une dégradation de la qualité des corrections de copies
Le Snalc-CSEN (troisième syndicat chez les enseignants du second degré) "s’inquiète vivement des conséquences" de l’organisation des épreuves du baccalauréat un peu plus tard en juin 2008, craignant "une dégradation de la qualité des corrections".
Lire la suite de l’article

Arrêt de travail dans un collège d’Aulnay après une série d’actes violents
Les professeurs du collège Christine-de-Pisan à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ont cessé le travail mardi et mercredi après un jet d’acide lundi après-midi, dernier incident d’une série d’actes violents commis depuis huit jours, a-t-on appris auprès de l’inspection d’académie
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !