Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 11 octobre 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 11 octobre 2006

Contrairement à ce qu’on croit, une majorité de Français pensent que l’école marche bien. Et même plutôt mieux qu’avant.
Contrairement à ce qu’on croit, (et ce que croit le ministre), ils ne regrettent pas l’école de papa.
Néanmoins, les mêmes Français déplorent qu’elle n’éduque plus, et qu’elle enseigne si mal les bases de la langue, de la lecture et de l’orthographe.
C’est le permanent Nouvel Obs qui publie ce mercredi 11 octobre , un sondage (TNS-Sofres) réalisé auprès des parents d’élèves et des enseignants à l’occasion des entretiens Nathan avec ces informations. Toutefois, s’il n’y a pas de raz de marée nostalgique, les français interrogés estiment quand même que la situation s’est dégradée depuis dix ans. 84% des sondés déplorent que l’autorité du maître se soit perdue, et que la transmission des valeurs morales et civiques se fasse moins bien. ?Autre critique : les élèves n’apprennent pas aussi bien qu’avant, selon 51% des parents et 56% des enseignants.
Chez les enseignants sondés, 31% des professeurs de moins de 35 ans estiment que l’école fonctionne mieux, mais seulement 19% de ceux qui ont plus de 50 ans...Effet d’usure ?

L’actualité nous offre un bel exemple d’éducation aux médias.
L’incident s’est produit mercredi dernier, dans la cour du collège Mermoz, un établissement de 250 élèves, dans le VIIIe arrondissement lyonnais. A la récréation du matin, une élève de 3e croque dans son sandwich, en compagnie de deux de ses copines, lorsqu’un collégien passe et lui lance : « Tu manges ? » Peu après, un autre garçon lance des graviers vers les jeunes filles. Elles ripostent. Puis quatre garçons leur lancent à leur tour des graviers, blessant légèrement l’une des ados ­ pas celle qui mangeait ­ au-dessus d’un oeil.
Pour Le Figaro, l’affaire est claire. « Le ramadan provoque des tensions à l’école . Pour L’Express, le titre est encore plus évocateur : la jeune fille a été “ Lapidée pour avoir mangé
En revanche, Libération montre que cette affaire ne mérite pas le battage médiatique qu’on lui consacre. En effet, hier, après la garde à vue des quatre auteurs présumés, le parquet se montrait catégorique. « Personne n’évoque le ramadan, la victime elle-même n’en parle pas », et certains des garçons poursuivis n’observaient pas eux-mêmes le jeûne, selon un magistrat.

Le Parisien s’intéresse aux PPRE. Kézaco ? PPRE = Programme Personnalisé de Réussite Éducative.
Quelque 80.000 enfants de zones défavorisées auront bénéficié d’ici la fin de l’année du dispositif d’appui éducatif personnalisé, hors temps scolaire. La ministre déléguée à la Cohésion sociale a indiqué que "313 projets de réussite éducative (étaient) labellisés à ce jour", faisant appel à "390 équipes pluridisciplinaires de réussite éducative".

Bonne Lecture...


Libération du 11/10/06

A Lyon, emballement autour de l’agression d’une collégienne
Relayée par la presse, l’attaque d’une ado qui mangeait en plein ramadan se résume à une affaire de violence scolaire.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 11/10/06

Le ramadan provoque des tensions à l’école
Quatre adolescents lyonnais ont été mis en examen pour avoir agressé une collégienne musulmane qui mangeait un sandwich.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 10/10/06 (un jour de retard)

Robien manie la badine
Le ministre de l’Éducation nationale ne veut voir qu’une méthode d’apprentissage de la lecture : la syllabique. Même si les textes disent officiellement le contraire.
Lire la suite de l’article

Lecture : discours catégorique, texte ambigu
Le 3 janvier 2005, par voie de circulaire, le ministre de l’Éducation nationale ordonnait aux maîtres de ne plus utiliser la méthode globale au début du CP. Mais l’arrêté modifiant les programmes est moins catégorique.
Lire la suite de l’article

Protéger les enfants, avec ou sans papiers
Les associations lancent un appel européen pour éviter l’enfermement des mineurs.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 11/10/06 ( payant)

Déjà 80 000 jeunes coachés pour réussir
Lancé il y a un an, le programme de réussite éducative est un succès : 80 000 jeunes ont trouvé un tuteur pour les guider dans leur vie quotidienne. Et des dizaines de grandes écoles s’ouvrent désormais aux enfants des ZEP.
Lire la suite de l’article

« Pour les enfants, je suis la grande soeur »
POUR les petits écoliers, elle est comme « une grande soeur ». Pendant un an, Séverine Donatien, 33 ans, a été « accompagnatrice » dans un club de lecture et d’écriture orchestré par l’Association pour favoriser une école efficace (Apfée). Grâce au...
Lire la suite de l’article

« Une chance pour eux et pour moi »
DANS moins d’une semaine, Pascal rencontrera les deux lycéens scolarisés à Nancy qu’il « coachera » tout au long de cette année. Il est à peine plus âgé qu’eux, mais ce jeune Lyonnais de 19 ans vient, lui, d’intégrer la prestigieuse ENS (Ecole normale...
Lire la suite de l’article

« Ça rassure mon fils »
« LES ATELIERS coup de pouce ont redonné confiance à mon fils », assure la maman de Christopher. Le petit garçon âgé de 7 ans, scolarisé à Pantin (Seine-Saint-Denis), a suivi pendant toute l’année dernière les cours du soir au sein de son école dans le...
Lire la suite de l’article

Programme de réussite éducative
Le programme de réussite éducative (PRE) , lancé il y a un an par le ministre de l’Emploi Jean-Louis Borloo, doit financer, sur cinq ans, 750 projets avec priorité aux jeunes des zones urbaines sensibles (ZUS). Plus de 300 projets ont d’ores et déjà...
Lire la suite de l’article


La Croix du 11/10/06

L’Inde lutte contre le travail des enfants
Une nouvelle loi entrée en vigueur mardi 10 octobre en Inde interdit le travail des moins de 14 ans dans les hôpitaux ou pour effectuer des travaux domestiques dans les maisons et restaurants
Lire la suite de l’article


20 minutes du 11/10/06

Lyon : Les enfants du bidonville à rude école
Au bidonville de Villeurbanne, la scolarisation des enfants peine à se mettre en place. L’inspection académique (IA) du Rhône avait pourtant suscité jeudi dernier un fort entousiasme auprès des 150 familles de Roms installées sur le site en distribuant des affectations d’école à une cinquantaine d’élèves. Mais cinq jours plus tard, seuls les collégiens sont retournés en classe. Et la majorité des écoliers, comme Raella, Simona et Milcha n’ont pas été acceptés dans les établissements désignés à Vaulx, Bron, Villeurbanne et Décines
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 11/10/06

Rien vu...


Le Monde daté du 12/10/06

Rien vu...


Le Nouvel Obs permanent du 11/10/06

Quel avenir pour l’école ? ?
Le permanent Nouvelobs.com publie l’intégrale d’un sondage réalisé par TNS Sofres auprès des parents d’élèves et des enseignants. Ce qui va bien, ce qui va mal, très mal...
Lire la suite de l’article


L’Express Quotidien du 11/10/06

Lapidée pour avoir mangé
Les quatre adolescents qui avaient lapidé l’une de leurs camarades parce qu’elle mangeait pendant le jeûne du ramadan ont été mis en examen mardi.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 11/10/06

80.000 enfants de zones défavorisées bénéficient d’un "appui personnalisé"
Quelque 80.000 enfants de zones défavorisées auront bénéficié d’ici la fin de l’année du dispositif d’appui éducatif personnalisé, hors temps scolaire, a indiqué mercredi la ministre déléguée à la Cohésion sociale, Catherine Vautrin.
Qualifiant de "très encourageant" le premier bilan de ce dispositif, Mme Vautrin a souligné en Conseil des ministres que "313 projets de réussite éducative (étaient) labellisés à ce jour", faisant appel à "390 équipes pluridisciplinaires de réussite éducative".
Lire la suite de l’article

Coluche donne pour la première fois son nom à un collège
Pour la première fois, un collège, celui de Rougemont-le-Château (Territoire de Belfort), a pris le nom de Michel Colucci -Coluche-, décision entérinée début octobre par le conseil général mais condamnée par le maire de la localité.
Lire la suite de l’article

L’inspecteur de l’Education visé par une procédure la juge "injuste"
L’inspecteur de l’Education nationale Pierre Frackowiak a jugé mercredi à Lille "injuste" la procédure disciplinaire ouverte contre lui après ses critiques sur la méthode de lecture prônée par le ministre Gilles de Robien, estimant avoir "respecté les textes" en vigueur.
"Je ne m’imaginais pas que ce problème - que je considérais comme un petit incident - puisse prendre une telle proportion", a déclaré lors d’une conférence de presse l’inspecteur de la circonscription de Douai (Nord), par ailleurs secrétaire départemental du Sien-Unsa.
Lire la suite de l’article

Manifestation pour une lycéenne de 18 ans placée en centre de rétention
Près de 170 personnes selon les organisateurs, 120 selon la police, se sont réunies mercredi devant la préfecture des Hauts-de-Seine pour soutenir une lycéenne capverdienne sans papiers de 18 ans, placée le 30 septembre en centre de rétention administrative (CRA), a constaté un journaliste de l’AFP.
Lire la suite de l’article

La moitié des TOS rejoignent la fonction publique territoriale (Education)
Le ministère de l’Education nationale a annoncé mercredi qu’"au 31 août", la moitié des personnels techniciens, ouvriers et de services (TOS) concernés par la loi du 13 août 2004 de décentralisation avaient "déjà choisi de rejoindre la fonction publique territoriale".
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !