Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 9 décembre


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 9 décembre

Comment évaluer ? - ZEP et combats - Laïcité, un anniversaire


Jour après jour, l’actualité reste tournée vers l’évaluation, la morale laïque et l’éducation prioritaire.


Comment évaluer ?

La réforme de l’évaluation continue d’agiter la presse. Libération en fait sa Une aujourd’hui : "Zéro pour les notes". Dans son éditorial, Laurent Joffrin recentre le problème de la note sur la sanction, vécue comme une humiliation pour l’élève. "La plupart des pays, dont beaucoup obtiennent de meilleurs résultats que la France, ont des méthodes d’évaluation plus souples ou plus bienveillantes que les nôtres. Dans les petites classes en tout cas, le rôle de l’école ne consiste pas à détecter dès l’âge de 5 ans les futurs polytechniciens, qui trouveront tout seuls le chemin de la réussite. Il s’agit de former tous les futurs citoyens à la vie en société. Les notes viendront bien assez tôt."
Véronique Soulé revient, elle, sur le débat provoqué par le rapport du CSP. "Les experts proposent carrément de supprimer les notes et les moyennes de moyennes[...]. A la place, ils proposent d’utiliser un barème de 4 à 6 niveaux que pratiquent déjà de nombreux pays (lire page 6), soucieux d’encourager et d’aider les élèves à surmonter leurs points faibles, plutôt que de les classer et de les mettre en concurrence". Propositions qui agitent énormément la droite et les partisans de la notation. Mais "comment évaluer les élèves pour que tous réussissent, chacun à sa mesure, et sortent de 3e avec le niveau requis ?".

Le site belge dhnet.be fait le bilan de l’actuelle évaluation française : "la France "au milieu du gué" entre modèle ancien et innovations". La France hésite entre un modèle traditionnel et certaines innovations, comme le socle commun de compétence.

Ne ratez surtout pas d’ailleurs, le billet de blog de Laurent Fillion, car pour parler d’évaluation sans notes, c’est quand même mieux de demander à ceux qui la pratiquent. Allez aussi voir cette vidéo québecquoise sur le blog L’école de demain, l’évaluation est une vraie patate chaude.

Pour se faire une idée de comment font nos voisins, il faut lire les articles de Sud-Ouest et de la Charente-Libre, qui vont voir en Finlande, en Angleterre, en Suisse...

JPEG - 76.5 ko
Le dessin de Geneviève Brassaud

ZEP et combats

La mobilisation s’étend contre la nouvelle carte de l’éducation prioritaire. De nombreux établissements rentrent dans l’action, comme l’annonce Le ParisienMouy, dans l’Essonne...). Une manifestation a même eu lieu boulevard Raspail.
La mobilisation se développe aussi en province : en Normandie (site Paris-Normandie), dans le sud-ouest où un collège de Saint Symphorien a été occupé la nuit dernière par des parents (Sud-Ouest).

Pourtant, sur localtis.info, on apprend "que la cohérence est "quasi totale" entre les géographies de l’éducation prioritaire et de la politique de la ville. Aux préfets et aux Dasen de veiller désormais à "la nécessaire articulation de l’ensemble des actions menées par les acteurs publics et associatifs en faveur de la réussite scolaire et éducatives des élèves des quartiers prioritaires"." On devrait trouver désomais un correspondant politique de la ville dans chaque rectorat, le recteur étant co-signataire du contrat de ville. Dommage pour les zones rurales.


Laïcité, un anniversaire

Le 9 décembre 1905 était signée la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat. France Info nous donne à voir cette loi sur son site. En cet anniversaire, la ministre de l’éducation s’est exprimée, souhaitant voir cette journée devenir la journée de la laïcité chaque année. Elle revient sur l’enseignement de la morale laïque mais rien de concret n’est annoncé. RTL croit savoir que cet enseignement serait transversal dans le secondaire mais le CSP demandait une heure dédiée.

Géraldine Duboz
Demain vous retrouvez Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

L’école inclusive : un défi pour l’école - Repères pratiques pour la scolarisation des élèves handicapés
Ouvrage - novembre 2014
Pascal Bataille, Julia Midelet

Jadis pensée en termes d’« éducation spéciale », l’intégration de chaque élève dans l’institution scolaire – quelles que soient les difficultés rencontrées dans son histoire – doit être aujourd’hui conçue selon le principe de « l’accessibilité universelle ». C’est dire que nous devons quitter le registre de la « remédiation compassionnelle », abandonner la dérivation systématique vers des filières de relégation et rechercher obstinément comment multiplier les ressources de l’école pour qu’elle puisse accompagner tous les élèves dans des apprentissages exigeants… Tel est le projet de l’école inclusive.