Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 8 mai 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 8 mai 2018

Paroles — Supérieur — Numériques — Affaires de calendriers

Prendre ou non la parole. Du côté de parcoursup ça coince toujours. Quelques nouvelles du numérique et des conflits de calendriers.


Paroles

Au nom de quoi être critique sur les directives ministérielles ? par Jean-Michel Zakhartchouk. “Seulement, si on veut (et on doit !) apporter un point de vue critique, il me semble qu’il faut choisir entre plusieurs angles d’attaque vis-à-vis de ces mesures et ces déclarations, et si possible choisir le bon ! En tout cas, on ne peut pas utiliser des arguments qui se contredisent, ou qui contredisent des options qu’on défend par ailleurs. Je voudrais développer ici quelques arguments qui me semblent fallacieux, en donnant au passage ma position.”

Stéphane Crochet : « Le ministre a voulu ressusciter une polémique autour d’un supposé laisser-aller ». Professeur des écoles, Stéphane Crochet est secrétaire général du SE-UNSA depuis mars 2017

Stages de troisième : « Il faut leur dire qu’ils valent quelque chose, qu’ils sont quelqu’un » par Maïté Darnault, correspondante à Lyon. “A Vénissieux, près de Lyon, un collectif met en relation des élèves en manque de réseau avec des professionnels de la région pour le traditionnel stage de fin de collège. Une initiative pour faire tomber les « frontières invisibles » de la banlieue.”

Sexisme à l’école, silence dans les rangs par Emmanuel Polanco/Colagene. “Le sexisme prend souvent racine dès la maternelle et le primaire, avant d’être poussé à l’extrême au collège et au lycée.
Partout, dans les établissements scolaires, les filles sont victimes de violences sexistes. Dans un mutisme assourdissant
.”


Supérieur

Orientation : dans les coulisses de la machine Parcoursup par Christel Brigaudeau. “Facs et écoles classent en ce moment les dossiers des futurs bacheliers. Qui décide qui sera pris ? Comment gère-t-on la pénurie de places ? Notre enquête met en évidence des stratégies très différentes d’un campus à l’autre.”

Parcoursup : comment s’opère le tri des dossiers des candidats en fac de droit. “Classement automatique ou étude individuelle des dossiers de candidature des lycéens, chaque université a sa méthode.”

Ce qu’il y a d’odieux dans ParcourSup, c’est évidemment le mensonge marketing… Par Johanna Siméant-Germanos (ENS, département de sciences sociales). Texte lu à l’occasion d’un « colloque intempestif » à l’ENS le 2 mai 2018.

Dans l’académie de Dijon, les filières BTS collectent le plus de voeux sur Parcoursup

Education : les étudiants de Tolbiac obligés de passer leurs examens à Rungis

Enseignement supérieur Jacques des Courtils dans La Croix. “Professeur d’université depuis des décennies, je souhaite exprimer ma colère contre les contre-vérités qu’on nous assène depuis quelques années sur le baccalauréat et sur l’entrée à l’université. Faire croire que les 60 % d’étudiants qui échouent et/ou abandonnent l’université en 1re année se sont « trompés d’orientation » est un mensonge cynique ! Pourquoi se tromperaient-ils plus aujourd’hui qu’il y a vingt ans ?
La vérité est beaucoup plus sombre : elle est que le niveau désastreux du baccalauréat ne leur permet plus de suivre des cours à l’université
.”


Numérique

Les sorties scolaires organisées dans les magasins Apple proscrites par l’Education nationale. Par Alexandra Saviana. Un long rappel de l’historique de cette histoire.

Fin des sorties de classe Apple Store en France

On a coupé les enfants de la nature. “Ecrans, emploi du temps surchargé, peur de l’insécurité… tout retient la nouvelle génération à l’intérieur. Un constat inquiétant, tant jouer dans la nature est essentiel au développement humain.”


Affaires de calendriers

Les parents d’élèves du lycée de Pondichéry refusent d’adopter le calendrier du bac français. "L’an prochain, les élèves de ce lycée français du sud de l’Inde passeront le bac aux mêmes dates qu’en France. Mais des parents ne l’entendent pas de cette oreille. En cause : la canicule qui sévit en juin."

Le 8 Mai, un jour de classe comme un autre dans les écoles privées. “C’est un jour férié et pourtant des milliers d’élèves auront classe ce mardi. La faute à un calendrier très compliqué que des établissements privés ont décidé d’aménager.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 545 - Accompagner en pratiques
Dossier coordonné par Rachel Harent et Xavier Dejemeppe
mai 2018
Qu’est-ce qu’accompagner au sein et hors de la classe ? Qu’en est-il de l’accompagnement personnalisé ? Comment l’accompagnement vise-t-il à construire l’autonomie de l’élève ? Ce dossier interroge le sens donné aujourd’hui à l’accompagnement de tous les élèves par les enseignants et aussi par les coéducateurs.

N° 544 - Les écrits de travail des élèves
Dossier coordonné par Jacques Crinon et Hélène Eveleigh
mars-avril 2018
À l’école, on n’écrit pas toujours beaucoup, car on est trop souvent dans la logique de production d’un écrit bien fait, qui sera évalué ou communiqué. Or, le langage écrit est aussi un instrument intellectuel, au service du travail quotidien des élèves. Comment les faire écrire davantage ?