Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 7 décembre 2004


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 7 décembre 2004

Deux sujets dans l’actualité aujourd’hui : l’enquête PISA et la grève dans le secondaire.
En ce qui concerne l’enquête PISA menée par l’OCDE, L’étude évaluait principalement la culture mathématiques de jeunes de 15 ans dans 40 pays, elle place la France en 16e position avec un score légèrement au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE. Dans le classement, les jeunes Français se situent en 13e position sur trente. A noter que le Figaro approfondit l’analyse en consacrant deux articles aux Mathématiques.
La grève dans le secondaire est diversement évaluée selon vos quotidiens. De faible à relativement importante. A vous de voir...
Bonne Lecture...


Libération du 07/12/04

Manif de série B dans l’éducation
Certains parcours de manifs en disent plus long sur l’état d’esprit de leurs organisateurs que tous les communiqués. Exemple aujourd’hui à Paris : les huit syndicats de la Fédération syndicale unitaire (FSU) qui appellent à manifester, et ceux de la Ferc-CGT n’ont prévu qu’un modeste Port-Royal-rue de Grenelle pour le défilé qui ponctue leur grève contre les choix budgétaires du gouvernement et certains éléments du projet de loi d’orientation sur l’école. Soit le genre de distance qui ferait juste piétiner une manif des grands jours. Il faut dire que ceux-ci semblent révolus, le « syndrome 2003 » faisant encore des ravages selon plusieurs enseignants contactés hier. En d’autres termes, une simple journée de grève, même pas unitaire, peine à convaincre quand deux mois et demi de mouvement social avaient échoué à ébranler le gouvernement Raffarin sur les dossiers de la décentralisation et des retraites.
Lire la suite de l’article

L’élève français sans éclat
Élève moyen ; des progrès en mathématiques. Tel est le bulletin d’évaluation de la France selon l’enquête Pisa 2003 de l’OCDE. Lancée en 2000, cette étude sur les « savoirs acquis par les élèves » à l’âge de 15 ans est menée dans 41 pays et a été effectuée auprès de plus de 250 000 élèves.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 07/12/04

Les élèves français ont juste la moyenne en maths
Honorable mais peut mieux faire... Cette appréciation pourrait illustrer les derniers résultats pour la France de la deuxième enquête Pisa , qui mesure les performances scolaires des pays, présentée hier par l’OCDE. L’étude qui, cette fois-ci, évaluait principalement la culture mathématiques de jeunes de 15 ans dans 40 pays place en effet la France en 16e position avec un score (511 points) légèrement au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE (500 points). Si l’on se restreint aux seuls pays membres de l’OCDE, les jeunes Français se classent en 13e position sur trente.
C’est la Finlande qui est la championne toutes catégories (parmi les pays de l’OCDE).
Lire la suite de l’article

Une matière qui effraie les élèves
« Vous savez, moi, je suis nul en maths ! » Cette phrase, Elisabeth Fumex l’entend à chaque rentrée. Professeur de mathématiques au collège Henri-Bordeaux, à Cognin (Savoie), elle connaît bien le stress des élèves que souligne le rapport Pisa. Certains viennent même la voir en début d’année pour l’avertir de leurs futurs piètres résultats ! Mais rien n’y fait : « Au moment des contrôles, ils perdent leurs moyens et paniquent devant leur copie. » Ils ont les maths en horreur. Le programme de 3e ne présente pourtant pas de difficultés particulières. « Un élève qui suit bien ses cours s’en sort », explique Hervé Lootvoet, professeur à Beaujeu (Rhône).
Si les maths effraient, c’est que leur mythe perdure. La discipline ne laisse personne indifférent. « A travers leurs enfants, les parents revivent leur propre histoire, explique Elisabeth Fumex. Comme eux, ils nous disent  : « Vous savez, j’étais nul en maths. ». A croire qu’être « matheux » ou pas est inscrit dans les gènes. Porter l’héritage familial est un facteur de stress supplémentaire. Quand un enfant échoue en maths, ses parents s’alarment facilement. D’autant plus que la terminale S reste la voie royale. « En France, les filières d’excellence sont toujours fondées sur les maths, renchérit Hervé Lootvoet. Cette idée irrigue tout le système scolaire en amont. »
Lire la suite de l’article

Laurent Lafforgue : « On assiste à un naufrage »
Professeur à l’Institut des hautes études scientifiques, membre de l’Académie des Sciences et lauréat en 2002 de la médaille Fields, « prix Nobel des maths », Laurent Lafforgue juge la situation catastrophique.
Lire la suite de l’article

Des imams bientôt formés à Assas et à la Sorbonne
La formation d’une nouvelle génération d’imams parlant couramment le français et connaissant les lois de la République se précise. L’Education nationale et le ministère de l’Intérieur se sont mis d’accord : deux universités parisiennes, probablement la Sorbonne et Assas, devraient proposer dès la rentrée de 2005 un nouveau diplôme universitaire (DU) pour acquérir une parfaite maîtrise de la société et du droit français. Cette formation sera vivement conseillée aux candidats à l’imanat, en plus de leurs études religieuses
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 07/12/04

Le secondaire bat le pavé
« Chahut bahut » chez les personnels de l’éducation. Et grève nationale, aujourd’hui, dans les collèges et les lycées à l’appel de la FERC-CGT et des syndicats FSU du secondaire. Professeurs, documentalistes, conseillers principaux ou d’orientation, bibliothécaires, ATOS ou infirmières : pour la première fois depuis le mois de mars dernier, tous les corps de métiers sont invités à stopper le travail et à se rassembler, dans leur académie ou leur département. Assemblées générales ou manifestations : au total, une cinquantaine de rendez-vous ont été fixés par les syndicats, le plus souvent devant les rectorats
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 07/12/04

Les petits Français mieux notés
Pas si mauvais en maths, astucieux et logiques, les petits Français profitent mieux de l’école : la vaste enquête comparative réalisée dans 41 pays révèle les progrès scolaires de l’Hexagone depuis trois ans.
Lire la suite de l’article

Claude, 21 ans, repenti de la guerre des bandes
Au-delà des drames récents et du procès qui s’est ouvert jeudi à Evry, les bandes de banlieue ont changé. Elles sont désormais plus mobiles, plus diffuses et se nourrissent de trafics en tout genre. Notre enquête en six volets.
Lire la suite de l’article

Grève dans l’enseignement secondaire
Les principaux syndicats de l’Education nationale ont appelé à une journée de grève aujourd’hui dans les collèges et les lycées pour dénoncer les suppressions de postes et s’opposer au projet de loi d’orientation. Le taux de participation des grévistes était en moyenne de 43% en milieu de matinée, selon une première estimation du Snes.
Lire la suite de l’article


La Croix du 07/12/04

Rien vu...


20 minutes du 07/12/04

Grève des profs
Le Snes-FSU, principal syndicat d’enseignants du secondaire, appelle aujourd’hui les personnels de l’Education nationale à mener leur première grève depuis la rentrée scolaire. Le syndicat espère atteindre les 50 % de grévistes parmi les profs qui ont cours aujourd’hui. Un défilé est prévu cet après-midi à Paris depuis Port-Royal jusqu’au ministère de l’Education nationale. Une assemblée générale doit se tenir à 17 h à l’université de Jussieu.
Lire la suite de l’article

Les cités en ont marre des clichés
Médias et banlieues (1/3) Souvent critiqués, presse et télés tentent de mieux rendre compte de la vie en banlieue
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 08/12/04

Grève relativement bien suivie dans l’éducation nationale
Le mouvement était destiné à protester contre les restrictions budgétaires et les suppressions d’emplois mais aussi contre les mesures prévues par la future loi sur l’écol
Lire la suite de l’article