Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 5 octobre 2004


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 5 octobre 2004

Près de la moitié du corps enseignant sera renouvelé d’ici à 2012. L’enquête de deux sociologues, Agnès van Zanten et Patrick Rayou, souligne que, si la vocation des nouveaux enseignants est moins affirmée, ils sont plus adaptables et constituent "une chance" pour l’école. C’est le Monde qui se fait l’écho de ce livre intéressant
On trouve aussi dans le « ventre » du Monde un récit des turpitudes au sein de l’Inspection Générale...
Sinon, vous trouverez dans vos journaux les échos de deux informations qui n’ont rien à voir (quoique...) l’augmentation de la consommation de drogue chez les ados et l’instauration d’un policier « correspondant » dans chaque collège et lycée...
Bonne Lecture...


Libération du 05/10/04

Intégration Education. Des ZEP à Sciences-Po, la discrimination positive s’installe. Petit à petit, l’école se convertit
Depuis la création des zones d’éducation prioritaires (ZEP) par Alain Savary en 1981-1982, l’introduction de dispositifs de discrimination positive s’est toujours heurtée aux mêmes obstacles dans le système éducatif. Ce fut, dès l’origine, l’opposition larvée d’une partie de la Fédération de l’Education nationale (FEN), alors toute puissante, qui voyait d’un mauvais oeil une rupture de l’égalité de traitement sur le territoire. Aujourd’hui, près de 20 % des élèves sont en ZEP, mais le « plus » offert demeure modeste eu égard aux problèmes que concentrent ces établissements.
Lire la suite de l’article

Quand on a 17 ans, on fume moins et on boit plus
Le tabac n’a plus la cote et le cannabis se ringardise. D’après l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), qui présentait hier la quatrième édition de l’Enquête sur la santé et les consommations lors de l’appel de préparation à la défense (Escapad), les jeunes de 17 à 18 ans se détourneraient des deux substances.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 05/10/04

Fillon et Villepin veulent lutter ensemble contre les violences scolaires
Chaque établissement se verra doté d’un correspondant, policier ou gendarme
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 05/10//04

L’alcool reste la première drogue utilisée par les jeunes de 17-18 ans
La consommation de tabac et de cannabis des jeunes de 17 et 18 ans est en baisse en 2003, tandis que la consommation d’alcool et de médicaments psychotropes est en hausse. Tel est le principal enseignement de la quatrième enquête sur la consommation de substances psychoactives des jeunes Français menée lors de l’appel de préparation à la défense (ESCAPAD), réalisée auprès de jeunes garçons et de jeunes filles. Les résultats concernent les 15 710 jeunes de 17-18 ans interrogés en métropole
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 05/10/04

Une école, un policier
Les ministres de l’Education et de l’Intérieur ont annoncé, hier à Dreux, que chaque collège et lycée se verrait attribuer un policier ou un gendarme « correspondant ». Un partenariat pour mieux lutter contre la violence scolaire.
Lire la suite de l’article

« En fait, ils ne nous veulent pas de mal »
Ils sont une petite vingtaine, rassemblés autour de tables. Tous élèves de 6 e D au collège Pierre-et-Marie-Curie à Dreux, un établissement où 90 % des jeunes sont issus de familles modestes. Autour d’eux, pas de prof mais deux policiers et deux gendarmes sanglés dans leur uniforme.
«  Au début, j’étais un peu stressée quand j’ai su qu’ils allaient venir au collège, raconte Leïla, mais, en fait, ils ne nous veulent pas de mal.  »
Lire la suite de l’article

Violence scolaire : hausse de 13 % en un an
DÈS MAI, François Fillon l’avait reconnu : les chiffres de la violence scolaire n’étaient pas bons. Le bilan de l’an dernier, communiqué officiellement hier par le ministère de l’Education, le confirme : 80 924 incidents graves ont été recensés dans les établissements entre juin 2003 et juin 2004, contre 71 740 pour la même période en 2002-2003. Bilan : en un an, la hausse est de près de 13 %.
Une vraie explosion après une baisse spectaculaire de 10 % ! Elle concerne tous les types d’établissements mais est légèrement plus marquée dans les collèges et les lycées professionnels.
Lire la suite de l’article

Les jeunes aiment moins le cannabis...
Lire la suite de l’article

...mais craquent pour l’alcool et les champignons hallucinogènes
Lire la suite de l’article


La Croix du 05/10/04

Rien vu...


20 minutes du 05/10/04

Une Haute Autorité pour l’égalité
Lire la suite de l’article

L’école sous l’oeil de la police
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 06/10/04

Les jeunes profs ont moins la foi mais plus de souplesse que leurs aînés
Près de la moitié du corps enseignant sera renouvelé d’ici à 2012. L’enquête de deux sociologues, Agnès van Zanten et Patrick Rayou, souligne que, si la vocation des nouveaux enseignants est moins affirmée, ils sont plus adaptables et constituent "une chance" pour l’école.
Lire la suite de l’article

"J’ai même imaginé y rester toute ma vie"
Est-ce justement parce que c’est un établissement difficile ? Au collège Pierre-de-Geyter, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), les jeunes enseignants apparaissent très motivés. Classé sensible, zone violence, zone d’éducation prioritaire, l’établissement cumule pourtant les handicaps.
"Quand j’ai appris que j’étais nommé ici, j’ai eu une grosse crise d’angoisse", avoue Cécile, 24 ans. Bonne élève, la jeune femme a appris son métier à l’IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres) de Clermont-Ferrand, mais n’a eu "aucune formation pour enseigner dans ce type d’établissement".
La première année, elle a eu une classe très difficile. Bagarres, chahut, boulettes : "Sans l’équipe, j’aurais peut-être craqué. Quand il y a des problèmes, nos aînés nous réconfortent, nous conseillent." En cette rentrée 2004, sa deuxième année, elle ne regrette plus sa nomination. "C’est une expérience très enrichissante, une sorte de défi de réussir à s’adapter", assure-t-elle. Elle n’est pas pressée d’obtenir sa mutation. "Le jour où je vais partir, j’aurai un pincement au cœur", lâche-t-elle.
Lire la suite de l’article

Voile : "moins de 80 cas problématiques", selon M. Fillon
Le collectif Une école pour toutes et tous dénonce des déscolarisations.
Lire la suite de l’article

Du rififi à l’inspection générale de l’éducation nationale
Lire la suite de l’article

La réforme du système éducatif américain se heurte à des résistances
L’amélioration de l’efficacité de l’école était l’un des axes majeurs du programme de George Bush. Alors que 90 % des élèves sont scolarisés dans le secteur public, les critiques concernant la nouvelle loi peinent à se faire entendre dans une campagne dominée par l’Irak et le terrorisme.
Lire la suite de l’article