Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 5 avril 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 5 avril 2016

<3 ans — Vrac — Innovations et pédagogie — Annonces et débats


La scolarisation des moins de 3 ans est à l’actualité. Des infos en “vrac”, des articles sur les innovations et la pédagogie, et pour finir cette revue éclectique des annonces et des débats.


<3 ans

Scolarisation des moins de 3 ans : "Il a un vocabulaire beaucoup plus riche", se réjouit une mère de famille. “Alors que pour Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education, les classes de "très petite sections" sont un véritable levier pour la scolarisation des élèves sur le long terme, RMC s’est rendue dans une de ces classes qui accueille les enfants de moins de trois ans.”

Maternelle : La "grande mobilisation" tardive du ministère. “Mieux vaut tard que jamais ? L’Education nationale est-elle enfin décidée à développer la scolarisation des moins de trois ans ? Pour la ministre la faible augmentation du nombre d’enfants de moins de trois ans scolarisés est du aux réticences des familles. Mais bien d’autres facteurs semblent jouer.”

La scolarisation des tout petits : Une rupture professionnelle ?Peut-on scolariser des moins de trois ans comme des enfants de trois ans ? A l’évidence , non. Le fait-on : A l’évidence, oui puisque 90% de ces enfants se retrouvent avec des enfants de petite section. Mais que se passe-t-il dans les rares classes de tout petits ? Existe-il une autre solution pour accueillir ces enfants dans l’éducation nationale ?

Sud-Ouest propose Le point sur la scolarisation des moins de 3 ans.

L’école dès 2 ans : le ministère de l’Education mobilisé. “Pour arriver à l’objectif fixé, le gouvernement met en place une coopération interministérielle. Sont ainsi sollicités les directeurs académiques des services de l’Education nationale, qui devront communiquer les places disponibles, la CAF qui devra informer par mail les familles, mais aussi d’autres partenaires qui pourront informer les parents sur la scolarisation précoce (PMI, centres communaux d’action sociale, bibliothèques…).”

Le Monde : Scolarisation des enfants de 2 ans : les objectifs loin d’être atteints. Mais un article réservé aux abonnés.

La scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Des ressources sur le site de l’académie de Versailles.

Un "livret des parents" pour préparer à l’arrivée d’un enfant
Ce document didactique de seize pages illustrées vise à "rassurer et déculpabiliser les parents", a expliqué la ministre. Il s’adresse aussi aux mères qui vivent seules leur grossesse." Réalisé en partenariat avec la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) et la Mutualité sociale agricole (MSA), il sera envoyé aux futurs parents entre le quatrième et le cinquième mois de grossesse. Il est aussi téléchargeable sur le site de la Cnaf.”
"La fessée n’a aucune vertu éducative", selon le tout nouveau livret des parents. “La ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a présenté lundi le nouveau « livret des parents » qui prodigue aux futurs parents conseils et bonnes pratiques.”


Vrac

Pédophilie : l’ex-directeur d’école de Villefontaine s’est suicidé. “L’ex-directeur d’école de Villefontaine (Isère), au cœur d’un retentissant scandale de pédophilie depuis un an, s’est suicidé en prison, provoquant le désarroi des familles de victimes qui attendaient beaucoup de son procès.” “"Cette fin terrible leur interdit d’avoir des réponses", a commenté de son côté la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, évoquant "un nouveau traumatisme".” Et Libération reprend la même dépêche, à moins que ce ne soit l’inverse.
Nouvelle journée de manifestation : Le ministère promet soutien et "dialogue constructif". "Comment va se dérouler cette nouvelle journée de manifestations ? Les organisations lycéennes appellent à manifester et bloquer les lycées alors que le gouvernement annonce qu’il les recevra mercredi 6 avril. Après la montée en puissance du 31 mars, le mouvement lycéen va-t-il s’affaiblir ou embraser les lycées de banlieue jusque là préservés ?"

Dans Vosges matin, Ceux qu’on ne voit pas. “Qui sont les principaux et proviseurs adjoints ? Dans l’ombre du chef d’établissement, ils sont pourtant indispensables à la bonne marche des lycées et des collèges. À quoi servent-ils ?” Hier c’était la présentation du médiateur.

L’Onisep édite chaque année des guides diffusés dans les collèges et les lycées. Ces guides accompagnent les élèves et leurs familles tout au long des études pour les aider dans leurs choix d’orientation.”


Innovations et pédagogie

Un site participatif pour diffuser l’innovation pédagogique par Sophie Blitman. “L’intitulé du site est on ne peut plus clair : innovation-pedagogique.fr. Le principe, quant à lui, est un peu plus atypique dans le monde de l’enseignement supérieur, puisqu’il s’agit d’inciter les enseignants et conseillers pédagogiques à décrire concrètement la manière d’organiser une classe inversée, de mettre en place l’évaluation d’un enseignement par les élèves ou encore de développer des approches agiles. Et ce, dans une démarche résolument coopérative.”

Sur Nousvousils un retour sur l’histoire et l’état actuel de la "flipped classroom" : Classe inversée : les coulisses d’une pédagogie en plein essor.

Le compte rendu d’un livre par Jean-Philippe Gaudron, « Bernaud, J.-L., L. Lhotellier, I. Soidet, C. Arnoux-Nicolas, & F. Pelayo. Psychologie de l’accompagnement. Concepts et outils pour développer le sens de la vie et du travail. », L’orientation scolaire et professionnelle [Online], 45/1 | 2016, Online since 01 April 2016, connection on 04 April 2016.

Compte-rendu par Igor Martinache, de « Lucie Tanguy, Enseigner l’esprit d’entreprise à l’école », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2016, mis en ligne le 05 avril 2016, consulté le 05 avril 2016. Une étude à charge ! En forme de réponse voir le texte de Nelly Guet : Entreprise et formation : "Oui à la loi Travail, mais allons plus loin !"

Thérèse Pérez-Roux, « Accompagnement des transitions professionnelles et dispositifs réflexifs en formation initiale et continue », Questions Vives [En ligne], N° 24 | 2015, mis en ligne le 15 février 2016, consulté le 05 avril 2016. “La plupart des sociétés occidentales connaissent actuellement des évolutions majeures qui impactent les modalités de formation dans un ensemble de métiers à forte dimension relationnelle (enseignement, éducation, santé, travail social). Ces transformations nécessitent la mise en place de dispositifs renouvelés pour accompagner des périodes de transition plus ou moins désirées par les acteurs. Le plus souvent, le changement est associé à des remaniements identitaires liés à divers facteurs : perte de repères antérieurs, difficulté d’intégration dans les nouvelles normes institutionnelles ou organisationnelles, sentiment de (non)reconnaissance des compétences construites, etc. (Balleux & Perez-Roux, 2011). “

Enfin FranceInter signale : Mémoire et neuroéducation. “Les connaissances scientifiques sur la mémoire et l’apprentissage se sont largement développées ces dernières années sont pourtant très mal intégrées au domaine de l’éducation. En s’appuyant sur ces connaissances issues des neurosciences cognitives, la neuro éducation permet de donner des guides et de répondre à des questions posées fréquemment par les parents et enseignants.”


Annonces et débats

Le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) et le Centre international d’études pédagogiques (Ciep), organisent, en partenariat avec le Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail (LEST) et le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq), une conférence de comparaisons internationales intitulée « Orientation, formations, insertion : quel avenir pour l’enseignement professionnel » les 19 et 20 mai 2016 à Paris (Lycée Diderot).

Le samedi 28 mai 2016 à Paris, JOURNEE NATIONALE ANNUELLE de l’OZP autour du thème : L’éducation prioritaire deux ans après la refondation (programme et inscription).

Gfen : Quelles pratiques pour lever les fatalités ?. “Quatre ans après la Refondation, la fatalité pèse encore sur l’école. L’Ecole semble incapable de réduire des inégalités sociales de réussite scolaire que l’on sait croissantes. Mouvement pédagogique, le Gfen organisait le 2 avril une journée pour "lever les fatalités" en mettant en avant des des pistes de réussite. J. Bernardin, MA Grard, R. Bonasio ont éclairé une journée close par JY Rochex et remis un peu d’espoir dans un système éducatif qui en a bien besoin.”

L’invraisemblable imbroglio des sciences de l’éducation par Kevin Quera. Présentation des deux approches :
• D’un côté, les approches centrées sur l’enseignement (basic skills models ou modèles académiques), orientées vers un enseignement systématique des apprentissages de base (lecture, écriture, mathématiques).
• De l’autre, les approches centrées sur l’élève, appelées modèles cognitivistes (cognitive skills models) ou modèles affectifs (affective skills models). Les premiers centrés sur le respect du niveau de l’enfant et de son style d’apprentissage ; les seconds sur le respect du rythme de chacun, de ses besoins et de ses intérêts.”
et surtout défense de la première
. Gloire à la première approche d’après l’auteur !

Patrick Rayou. Sociologie de l’éducation. PUF, Coll. Que sais-je ?, 2015. “En introduction de cette Sociologie de l’éducation Patrick Rayou circonscrit le périmètre de son travail : il s’agira uniquement de sociologie de l’éducation scolaire et de résultats de recherches pour l’essentiel françaises ou francophones.”

Et pour terminer, une spéciale dédicace pour Philippe Watrelot ! Les Sciences économiques et sociales : Histoire, enseignement, concours. Sous la direction de Marjorie Galy. Erwan Le Nader et Pascal Combemale. Édition La Découverte, collection des guides : Grands Repères, 2015. Compte rendu par Réjane Lenoir.

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 528 - Mettre en œuvre les EPI

Coordonné par Jean-Michel Zakhartchouk
mars 2016
Les enseignements pratiques interdisciplinaires vont se mettre en place à la rentrée 2016. Dans certains collèges, on anticipe déjà. Dans d’autres, les pratiques interdisciplinaires existent depuis un certain temps. On ne part donc pas de rien et les EPI peuvent s’appuyer sur l’existant.

L’évaluation, plus juste et plus efficace : comment faire ?

Ouvrage - juin 2014
Florence Castincaud et Jean-Michel Zakhartchouk - Collection Repères pour agir, Canopé CRDP d’Amiens - CRAP-Cahiers pédagogiques, juin 2014. Un ouvrage pour faire évoluer les pratiques en terme d’évaluation des élèves. Entre retours d’expérience et analyse profonde du sujet, une lecture stimulante et salutaire pour aborder cette question d’actualité difficile.