Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 4 juin 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 4 juin 2019

Blanquer — Vidal — Ressources

Où il sera question de Blanquer et Vidal


Blanquer

Sur l’air de "Non, rien de rien", Je ne réformerai rien

JM Blanquer : Un nouveau brevet en 2021
“Interrogé par la commission d’évaluation des politiques publiques de l’Assemblée nationale le 3 juin, le ministre de l’éducation nationale a surtout répondu à des questions sur son budget. Mais il s’est laissé aller à des annonces. La plus importante est une réforme du diplôme du brevet pour 2021. Le ministre a aussi promis que l’Observatoire de la rémunération des professeurs verrait le jour "avant la fin de cette année".”

Les dix nouvelles mesures du ministère de l’Éducation pour lutter contre le harcèlement à l’école
Jean-Michel Blanquer était présent à la cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours « Non au harcèlement ! », ce lundi 3 juin. Pour lutter contre le harcèlement scolaire, le ministre a présenté dix nouvelles mesures incluses dans un programme qui sera proposé « clé en main » aux écoles et aux collèges.”

Mireille Brigaudiot : En maternelle, que faire de la circulaire de rentrée ?
"Que doivent faire les maîtres d’un tel texte ?" Maître de conférences en sciences du langage, Mireille Brigaudiot est bien connue des enseignant(e)s de maternelle. Elle réagit à la circulaire de rentrée 2019. Et apporte sa réponse. Pour elle, c’est évident : rien.” Et l’explication tombe :
Cette note de service est un caddy de supermarché où s’entremêlent des bons conseils (exemple : parmi les écrits présents en classe, le livre tient une place prépondérante), des directives dignes du cycle 3 (exemple : le professeur est attentif au choix des mots, à leur maniement correct, à leur mise en réseau (champs lexicaux, catégories lexicales, synonymes, antonymes, familles de mots), et des vues de l’esprit (exemple : l’appropriation d’un langage oral riche, organisé et compréhensible requiert la mise en œuvre d’un enseignement structuré et systématique).
Nous avons donc une vraie question à nous poser : que doivent faire les maîtres d’un tel texte ?
Il se trouve que la tradition en termes de textes venant d’en haut est de les classer de manière hiérarchique : les lois, votées au Parlement, les arrêtés qui reprennent et complètent les lois, les circulaires et notes de service qui exemplifient les contenus des arrêtés. S’il y a contradiction entre un texte supérieur et un texte inférieur, seul le texte supérieur fait référence. Le Programme a été publié par arrêté. Il n’y a donc rien à faire de cette note de service, texte hybride dont de nombreux éléments ne sont pas conformes au Programme
.”

Dans les lycées, le passage aux manuels scolaires numériques inquiète les enseignants Par Séverin Graveleau
La réforme du lycée et des programmes scolaires a accéléré, dans certaines régions, le passage du manuel papier au manuel numérique. Une transition rapide qui ne se fait pas sans interrogations du côté des professeurs.”

Liquidation de l’enseignement artistique Par Pascal Levoyer
L’art n’est-il qu’un luxe ? Le 17 juin des lycéens auront peut-être à affronter ce sujet de philo. Blanquer a déjà rendu sa copie. C’est court, pratique et sans ambiguïté, c’est la liquidation de l’enseignement artistique au lycée. Un professeur de musique lance un cri d’alarme dans une lettre adressée à la presse. Je m’en fais l’écho, espérant que celui-ci puisse résonner plus fort et plus loin.”

« Les objectifs de développement durable doivent guider les enseignements »
L’enseignement supérieur ne traite pas assez des problématiques écologiques, selon François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône, en particulier dans la filière plastique.”

« Le service public de l’éducation est en train de se transformer en service à la personne » Propos recueillis par Séverin Graveleau
A l’occasion de la mise à jour de leur « Atlas des fractures scolaires en France » publié en 2010, les géographes Rémi Rouault et Patrice Caro reviennent sur la fragmentation et les inégalités territoriales du système éducatif.”

Orientation scolaire : des moyens insuffisants, estiment les régions
“L’Etat et Régions de France ont signé le 28 mai 2019 le cadre national de référence qui donne aux régions de nouvelles responsabilités pour orienter les jeunes en formation initiale. Si les régions se réjouissent de cette mission partagée avec l’Etat, elles espèrent davantage de moyens pour la mener à bien.”


Vidal

Frédérique Vidal : « Il faut réfléchir à de nouvelles voies d’entrée dans les grandes écoles » Propos recueillis par Camille Stromboni dans Le Monde
Le gouvernement lance une mission qui doit émettre des propositions pour améliorer la « diversité sociale » dans les établissements les plus prestigieux, aujourd’hui tous soumis à un concours.”

Et dans le Figaro : Vidal veut plus de « diversité géographique et sociale » dans les grandes écoles
Polytechnique, HEC, Essec, Normal’ Sup : la ministre de l’Enseignement supérieur souhaite plus de « diversité géographique et sociale » dans les grandes écoles, comme les écoles d’ingénieurs ou les « écoles de commerce les plus prestigieuses ». « Il est temps d’avoir, dans nos grandes écoles, une représentation plus ressemblante de notre société, dans sa diversité géographique et sociale », déclare Frédérique Vidal dans une interview au Monde publiée mardi.”

Instituts de formation en soins infirmiers : le casse-tête des candidats à Parcoursup
Trop de lycéens candidats aux instituts de formation en soins infirmiers, qui s’étaient préparés à un concours, ont été obligés de passer par Parcoursup cette année. Mais les places sont comptées.”

Le débat sur le recrutement des enseignants-chercheurs est de retour Par Camille Stromboni
Le ministère de l’enseignement supérieur va ouvrir une concertation sur l’avenir de la qualification, procédure opérée jusqu’ici par le Conseil national des universités.”


Ressources

Comment l’apartheid social se développe en Ile-de-France depuis 2000
Le rapport "Gentryfication et paupérisation au coeur de l’Ile de France" éclaire de façon remarquable le travail et les mécanismes d’éclatement de la société dans la région la plus riche de France. " L’analyse des évolutions 2001-2015 atteste, en premier lieu, dans un contexte de montée des inégalités entre communes et quartiers, d’un renforcement des contrastes entre secteurs extrêmes avec une polarisation toujours plus marquée entre secteurs aisés et secteurs pauvres au coeur de l’agglomération. Les écarts de revenu continuent de se creuser au coeur de l’agglomération...

Histoire des métiers (2/4) Heurs et malheurs des métiers manuels
"Travailleur manuel", "ouvrier", "artisan", qui sont les travailleurs manuels ? Quand est née la distinction entre ceux qui travaillent de leurs mains et les autres, et à quoi sert-elle ? Peut-on vraiment tracer une ligne de séparation entre production manuelle et intellectuelle ?
Deuxième temps de notre série consacrée à l’histoire des métiers, Emmanuel Laurentin et Amélie Meffre reçoivent ce matin Sylvain Laurens, sociologue et maître de conférences à l’EHESS, et Stéphane Lembré, historien spécialiste de l’enseignement technique et de la formation technique, pour cette émission d’archives consacrée aux métiers manuels.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 552 - Les dys dans la classe
Dossier coordonné par Nicole Bouin et Émilie Pradel
mars 2019
L’accueil des élèves présentant des troubles des apprentissages, dont les «  dys  », ne va pas sans difficultés au quotidien pour les enseignants. Notre dossier propose des éclairages de chercheurs sur ces troubles et donne la parole aux praticiens de terrain, aux parents, aux anciens élèves dys, aux médecins, aux associations…

N° 551 - Expliciter en classe
Dossier coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau
février 2019
L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ?