Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 4 avril 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 4 avril 2006

Et de cinq !
Les slogans étaient connus, les rôles de chacun étaient bien maîtrisés. Mais, il n’y avait pas de routine et toujours beaucoup d’énergie et de motivation. Toute la presse considère que les manifestations d’aujourd’hui sont comparables à celles du 28 mars dernier. Un atout important dans les négociations qui s’annoncent.

 »Les jeunes vont vieillir et vous verrez... » c’est un slogan sybillin aperçu dans la manifestation parisienne... Un très bon article dans Libération répond à la question posée par cette banderole Les élèves d’une classe du lycée Thiers de Marseille ­ choisie au hasard ­ ont passé le bac en 1999. Sept ans plus tard, ils ont presque tous 25 ans, tout juste l’âge de signer un CPE. F.Aubenas a retrouvé une dizaine d’entre eux. Un par un, ils racontent ce qu’ils sont devenus.

Jean-Paul Brighelli, auteur de la fabrique du crétin, tombe le masque et signe une tribune dans Le Figaro où il fustige l’égalitarisme et le concept même d’égalité des chances qu’il qualifie de « mot d’ordre mortifère ». « Égalité des chances », [...] enfant naturel de ce pédagogisme sectaire qui place l’enfant « au centre du système » et la culture aux oubliettes. »

A signaler aussi une interview du sociologue Paul Yonnet dans Ouest France qui revient sur l’individualisme et l’évolution de la place de l’enfant et de l’adolescent.

Un article très inquiétant dans Le Monde d’hier (oubli) sur la violence dans certaines banlieues. Des élèves allemands venus dans des collèges de Seine-Saint-Denis dans le cadre d’échanges pédagogiques ont été agressés ou insultés par des élèves français. A Drancy, une trentaine de collégiens ont poursuivi les jeunes Allemands rentrant dans leurs familles d’accueil en leur jetant des pierres. Comme le dit le Maire de la commune, il faut faire surtout l’hypothèse du rejet par ces jeunes "de ceux qui ne viennent pas du quartier". Très inquiétant sur l’état d’une partie de la jeunesse...

Bonne Lecture...


Libération du 04/04/06

Sarkozy prié de ne pas liquider trop vite
Chirac a recadré le président de l’UMP, accusé d’avoir voulu en finir trop vite avec le CPE... et avec Villepin.
Lire la suite de l’article

Le bac en 1999, quelle vie en 2006 ?
D’anciens élèves de Thiers, un lycée réputé de Marseille, racontent leur monde du travail et comment, souvent, ils composent avec la précarité.
Lire la suite de l’article

Les facs et les lycées haussent le ton
Loin de désarmer les AG, l’intervention de l’Elysée a accentué la radicalisation du conflit.
Lire la suite de l’article

Henri-IV bouge un peu, Louis-le-Grand pas du tout
Boulevard Saint-Michel, l’opération blocage a échoué, mardi matin, faute de combattants. Tandis qu’à « H4 », la première tentative de fermerture forcée laisse 200 élèves dehors
Lire la suite de l’article

« Il y a un énorme malaise de la jeunesse française »
Ils sont salariés, étudiants, lycéens, chômeurs ou ... belges • Impressions recueillies dans le cortège parisien
Lire la suite de l’article

« On est là pour être sûr que c’est bien fini »
700.000 participants selon la CGT manifestent cet après-midi à Paris pour réclamer « l’abrogation totale » du CPE • Récit de la marche entamée place de la République
Lire la suite de l’article

Jeunesse, où est la relève ?
par Laurent BASTIDON et Sofiane BOUKHARI

La crise actuelle n’est pas uniquement politique, elle est surtout créative.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 04/04/06

Les anti-CPE maintiennent la pression
Les opposants au Contrat première embauche ont massivement répondu mardi à l’appel à manifester lancé par les organisations syndicales, étudiantes et lycéennes. La CGT annonce le chiffre de 700 000 manifestants dans le cortège parisien et « plus de trois millions de personnes » en France. Le ministère de l’Intérieur estime à 1.028.000, le nombre de manifestants, dont 84.000 à Paris
Lire la suite de l’article

Les organisations étudiantes tentées par la main tendue
Bien qu’ils maintiennent le préalable du retrait du CPE, l’Unef et la Confédération étudiante ont changé de ton.
Lire la suite de l’article

Les jeunes, la peur et le sens du risque
Raphaël Draï, Professeur en droit et science politique, auteur de l’Etat purgatoire (2005, Michalon)

Faut-il s’étonner des manifestations massives et persistantes provoquées par le contrat première embauche (CPE) en passe de devenir, au-delà de ses clauses effectives, un objet phobique ? Un tel étonnement ne saurait saisir ceux qui, depuis des années, perçoivent le silence mutique qui se condense dans les amphithéâtres des universités françaises. Un silence pareil comporte, certes, une part d’attention révérencielle vis-à-vis des enseignants qu’habite toujours l’esprit du service public. Il s’impute surtout à l’anxiété qui taraude, au sujet de ses lendemains incertains, la jeunesse de la France.[...]
Lire la suite de l’article

L’égalitarisme, ce grand pourvoyeur d’inégalités
Jean-Paul Brighelli, auteur de La fabrique du crétin (2005, Jean-Claude Gawsevitch)

[...]Deux mots d’ordre mortifères ont jeté depuis quinze ans trop de jeunes vers des impasses. « Égalité des chances » et « réussite pour tous » ont annihilé le sens des réalités. « Égalité des chances », escroquerie sémantique inventée par Pétain contre l’« égalité du droit à l’instruction » de la IIIe République, a été repris sans sourciller par la loi Jospin de 1989, d’où est issu « Réussite pour tous », enfant naturel de ce pédagogisme sectaire qui place l’enfant « au centre du système » et la culture aux oubliettes. Comme disait Pierre Naville, l’expression « égalité des chances » est contradictoire dans ses termes. L’égalité des chances, si elle est un droit, et non un fait, recouvre une inégalité virtuelle, qui est un fait. Et la « réussite pour tous » a légitimé la casse du système scolaire et la baisse programmée du niveau, aussi bien celui des élites que celui des élèves en difficulté : l’égalitarisme est plus grand pourvoyeur d’inégalités que l’appartenance de classe. D’où le blocage de l’ascenseur social.
Résultat ? Une inflation des diplômes, et un écart croissant entre ces bouts de papier dévalués et la compétence réelle. [...]
La politique scolaire actuelle, loin de privilégier les savoirs, qui seuls forment une culture, a choisi de promouvoir de supposées « compétences ». Elle prétend former à la « citoyenneté » alors qu’elle exalte l’individualisme dans ce qu’il a de plus caricatural, ce relativisme des idées et des discours selon lequel une opinion en vaut bien une autre.Il est plus que temps de sonner la fin de la récréation.[...]
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 03/04/06 (un jour de retard)

« Les jeunes ont retrouvé le chemin de la critique sociale »
Serge Regourd est professeur de droit public à l’université des sciences sociales de Toulouse. Entretien
Lire la suite de l’article

Les lycéens de Rhénanie du Nord-Westphalie : « Vos revendications sont les nôtres »
L’assemblée de la conférence des délégués des représentants des lycéens et collégiens du Land (État-région) de Rhénanie du Nord-Westphalie a adopté une résolution spécifique sur le mouvement français. «  La conférence se solidarise avec les revendications des lycéens, étudiants et syndicalistes en France  »
Lire la suite de l’article

John Monks aux manifestants : « Maintenez la pression ! »
Dans une interview à l’Humanité, le secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, qui manifestera mardi à Paris, explique pourquoi il souhaite une victoire du mouvement anti-CPE.
Lire la suite de l’article

La nuit, tous les manifestants sont pris
À la fin de la manif nocturne spontanée de vendredi, la police a interpellé sans discernement 107 participants.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 04/04/06 ( gratuit aujourd’hui)

Malgré un nouveau mardi noir, une amorce de dialogue
Nouvelle journée d’action aujourd’hui contre le CPE. Les partenaires sociaux entendent mobiliser en masse, autant que mardi dernier. Toutefois, le blocage parait moins total. Quelques signes d’ouverture sont envoyés de part et d’autre.
Lire la suite de l’article

« Certains élèves sont en train de basculer dans la violence » THIERRY, professeur au lycée Jacques-Brel de La Courneuve
Victime d’attaques depuis le début de la mobilisation contre le CPE, voilà deux semaines que le lycée Jacques-Brel est contraint chaque jour de fermer prématurément. « Au départ, la pression venaient de jeunes d’établissements voisins. Là, on sent que certains de nos élèves sont en train de basculer dans la violence. Jeudi dernier, des élèves de seconde ont cassé des murs à l’aide d’extincteurs. C’est tendu », s’inquiète Thierry, qui préconise une fermeture du lycée toute cette semaine et appréhende déjà la rentrée des vacances de Pâques. « Cela va être difficile, avoue-t-il, de reprendre le contrôle du lycée ».
Lire la suite de l’article


La Croix du 04/04/06

En marche vers la négociation
Mardi 4 avril, les syndicats de salariés et les mouvements lycéens et étudiants tenteront de mobiliser une nouvelle fois afin de peser sur les négociations annoncées et obtenir le retrait du CPE
Lire la suite de l’article


20 minutes du 04/04/06

Mobilisation anti-CPE : manifestations comparables au 28 mars
La cinquième journée de mobilisation nationale pour l’abrogation du contrat première embauche (CPE) a mobilisé mardi un nombre de manifestants comparable à celui du 28 mars, selon les syndicats, alors que le nombre de grévistes est sensiblement en baisse.
Lire la suite de l’article

Les anti-CPE veulent porter le coup fatal
Jusqu’à présent, la mobilisation des anti-CPE est allée crescendo. Cette fois, il s’agit d’enterrer définitivement le texte en obtenant son abrogation après deux mois de mouvement.
Lire la suite de l’article

"On est leur futur et ils ne nous écoutent pas !", crient les jeunes à Paris
"On est leur futur et ils ne nous écoutent pas !" : Aude, lycéenne de 18 ans, exprime le ras-le-bol des nombreux lycéens qui battaient le pavé parisien mardi, redoutant, comme les étudiants et salariés, une "réponse politicarde" du gouvernement à leurs exigences de retrait du CPE.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 04/04/06

Nouvelle journée anti-CPE... avant de négocier
Alors que le dialogue s’amorce en coulisse, les syndicats espèrent porter l’estocade, aujourd’hui, avant de s’asseoir à la table.
Lire la suite de l’article

La génération de l’enfant-roi et de l’ado prolongé
Dans son livre Le recul de la mort, l’avènement de l’individu contemporain, Paul Yonnet étudie la génération actuelle, celle des enfants désirés.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 05/04/06

Mobilisation anti-CPE : les syndicats revendiquent une participation supérieure à celle du 28 mars
Nouvelle démonstration de force des anti-CPE dans la rue. Alors que le cortège parisien est parti de la place de la République, les défilés en région ont été marqués par une forte participation, parfois plus importante que lors des manifestations du 28 mars.
Lire la suite de l’article

"Tout peut être abordé" avec les syndicats sur le CPE, selon Bernard Accoyer
Bernard Accoyer, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, a assuré mardi que "tout peut être abordé" dans les discussions avec les organisations syndicales sur le contrat première embauche (CPE). Il a souhaité sur Europe 1 que la première rencontre entre les parlementaires UMP et les responsables syndicaux ait lieu "dès demain" mercredi, alros que l’UMP mettra en place, dès mardi, le groupe de travail parlementaire chargé de préparer une nouvelle proposition législative sur le CPE.
Lire la suite de l’article

Des correspondants allemands agressés en Seine-Saint Denis
A deux reprises, ces dix derniers jours, des élèves allemands venus dans des collèges de Seine-Saint-Denis dans le cadre d’échanges pédagogiques ont été agressés ou insultés par des élèves français. Les derniers incidents ont eu lieu, le 30 mars, au collège Jean-Jacques-Rousseau du Pré-Saint-Gervais, où deux collégiens ont effectué un salut nazi au moment de l’arrivée des correspondants allemands. Des insultes ont également été proférées, selon le rectorat de Créteil. Un signalement à la police a été effectué et les deux élèves doivent être convoqués devant un conseil de discipline.[...]
Le maire (UDF) de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, privilégie aussi l’hypothèse du rejet par ces jeunes "de ceux qui ne viennent pas du quartier". Ce type d’événements ne sort pas de l’ordinaire dans les établissements sensibles : au moins deux autres incidents concernant des correspondants en visite dans l’académie de Créteil ont été signalés depuis 2005. Le climat dans le département est jugé "explosif" par les autorités académiques.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs permanent du 04/04/06
Les manifestations anti-CPE mobilisent toujours autant
La CGT annonce 3 millions de manifestants en France, dont 700.000 à Paris. L’Intérieur annonce 1.028.000 manifestants en France, dont 84.000 à Paris. Des chiffres quasi similaires à ceux du 28 mars.
Lire la suite de l’article

Sarkozy parle de "suspension" à Aschieri ?
Le leader de la FSU affirme que le ministre de l’Intérieur lui a proposé de "de négocier sans tabou".
Lire la suite de l’article


L’Express Quotidien du 04/04/06

Chirac-Villepin-Sarkozy : comment tenir encore un an ?
Le premier a défendu jusqu’à l’imprudence le deuxième, qui laisse, contraint et défait, la gestion du CPE au troisième, lequel brûle de remplacer le premier ! Une nouvelle "querelle de ménage à trois" qu’illustre notre baromètre BVA-L’Express
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 04/04/06

Mobilisation réussie des anti-CPE à la veille de discussions avec l’UMP
Les anti-CPE n’ont pas désarmé mardi, manifestant partout en France en aussi grand nombre que le 28 mars —entre 1 et 3,1 millions de personnes— pour réclamer l’abrogation pure et simple du CPE, à la veille de rencontres entre partenaires sociaux et parlementaires UMP.
Lire la suite de l’article

Des dizaines de policiers en civil traquent des casseurs place d’Italie
Plusieurs dizaines de policiers en civil étaient lancés mardi soir à la poursuite de casseurs place d’Italie à Paris, à la fin de la grande manifestation anti-CPE, a constaté un journaliste de l’AFP.
Lire la suite de l’article

56 universités bloquées ou perturbées, 4 fermées (ministère de l’Education)
60 universités sur 84 ont été bloquées, perturbées ou fermées pour des raisons de sécurité, mardi, a annoncé le ministère de l’Education nationale.
Lire la suite de l’article

Des forces de l’ordre et des services d’ordre syndicaux rôdés
Policiers, gendarmes et services d’ordre syndicaux étaient rôdés mardi à Paris, pour la cinquième manifestation contre le CPE, qui s’est déroulée dans une ambiance bon enfant jusqu’à la dispersion du cortège marqué par des incidents.
Lire la suite de l’article

CPE : heurts entre jeunes et forces de l’ordre à Rennes, Caen et Lorient
Des heurts ont opposé jeunes et forces de l’ordre mardi après-midi à Rennes, à Lorient et à Caen, faisant plusieurs blessés, à l’issue de manifestations pour le retrait du contrat première embauche (CPE).
Lire la suite de l’article

Quelque 20% des fonctionnaires d’Etat en grève mardi contre le CPE
Quelque 20% des fonctionnaires d’Etat ont fait grève mardi contre le contrat première embauche (CPE), après 30% le 28 mars et 10% le 7 mars, selon les chiffres définitifs du ministère de la Fonction publique.
Lire la suite de l’article

Unef, UNL et Confédération étudiante invitées jeudi par parlementaires UMP
Les organisations étudiantes Unef et Confédération étudiante, ainsi que les lycéens du syndicat UNL, ont reçu mardi une invitation des parlementaires UMP à discuter jeudi du CPE, ont-elle annoncé à l’AFP.
Lire la suite de l’article


Pour en savoir plus

L’indispensable café pédagogique

Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)

La maison des enseignants

Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr

Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation