Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 3 janvier 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 3 janvier 2017

La rentrée en grève — Points de vue — Enseignement supérieur — Ressources


En ce jour de reprise, on fait grève. Quelques points de vue s’expriment. On fait le point sur l’enseignement supérieur, et on se met de côté quelques ressources.


La rentrée en grève

Les lycées des zones d’éducation prioritaires en grèveLe collectif "Touche pas à ma ZEP" appelle à la mobilisation ce mardi pour demander une carte élargie des zones d’éducation prioritaires. Elles ont disparu des lycées depuis 2014. Ce mardi matin sur France Bleu Gard Lozère, Sylvie Polinière de la CGT éducation a évoqué un danger pour les élèves.”

"Touche pas à ma ZEP" : les lycées d’éducation prioritaire en grève

Creil : les lycées classés en éducation prioritaire manifestent
Rentrée perturbée dans une centaine de lycées en colère


Points de vue

Luc Cédelle vient de publier un “petit” article Les 10 « avantages » de l’antipédagogisme. “La dénonciation du « pédagogisme » (dénonciation que nous appellerons ici antipédagogisme malgré les inconvénients que comporte l’usage d’un néologisme aggravé par un préfixe), recouvre, sur les thèmes scolaires, un ensemble de conceptions, de représentations, d’arguments, de références, de lieux communs, de clichés et même de running gags qui concourent à constituer un phénomène idéologique singulier.”

CLAUDE LELIÈVRE propose la recension d’un livre intitulé “Et si on tuait le mammouth ?" sur son blog : HISTOIRE ET POLITIQUES SCOLAIRES. “C’est le titre d’un ouvrage qui vient de paraître aux éditions de l’Aube et qui a l’ambition d’offrir « les clés pour (vraiment) rénover l’Education nationale », en pleine course vers l’élection présidentielle du printemps prochain."

« L’école numérique, c’est se livrer aux géants de l’informatique » déclare Karine Mauvilly. “Ex-journaliste, Karine Mauvilly a été prof d’histoire en collège pendant 2 ans. Face au développement du “tout-numérique” à l’école, elle a démissionné. Dans “Le désastre de l’école numérique – Plaidoyer pour une école sans écrans”, avec Philippe Bihouix, ingénieur, elle alerte sur les dangers du numérique à l’école.” Interview dans Vousnousils.

Comment mon parcours d’enseignante m’a propulsée en finale d’un concours mondial de l’innovation pédagogique. "La Fondation Varkey récompense des talents, une carrière, des réussites mais surtout une vision de l’enseignement et de l’apprentissage et je suis fière de représenter une si belle profession."


Enseignement supérieur

La rédaction d’Educpros propose de faire le point, Enseignement supérieur : ce qui change au 1er janvier 2017.
La vague des regroupements se poursuit, en ce début 2017. Fusions, associations et nouveaux statuts… tour d’horizon des changements survenus dans l’enseignement supérieur depuis le 1er janvier.”


Ressources

INFOGRAPHIE : quels sont les métiers de demain ? “Avec l’essor de l’économie digitale et l’évolution de nos modes de vie, nos entreprises doivent se réinventer. Cela va bien au-delà d’un simple changement d’outil ou du lancement d’une application. Il s’agit de transformer le capital humain des organisations pour s’adapter et rester compétitif. Au programme : nouvelles passerelles de mobilité interne, modification de l’organisation du travail, prise en compte des motivations des collaborateurs et surtout, mutation des métiers. Focus sur les postes « In » et « Out » de cette fin d’année 2016.”

Et le Café pédagogique rappelle un article de l’année 2016 dans sa série rétro : Enseignement professionnel : Le Cnesco veut en finir avec les lycées ghettos. “Nathalie Mons clôt le 8 juin la Conférence de comparaisons internationales sur l’enseignement professionnel, organisée par le Cnesco et le Ciep, par un appel à une prise en compte réelle de l’enseignement professionnel par l’Etat. Le Cnesco demande à la fois des réformes urgentes et des changements sur le fond qui concernent aussi les entreprises.”

L’école française et l’invention de la note. Un éclairage historique sur les polémiques contemporaines par Pierre Merle. “Dans l’école française, les réformes de l’évaluation des élèves, objet récurrent de polémiques, débouchent le plus souvent sur l’abandon des pratiques innovantes. L’attachement à la note chiffrée tiendrait à des vertus pédagogiques sacralisées par la tradition. L’analyse historique montre que le recours à la note chiffrée est globalement absent des pratiques d’évaluation jusque dans les années 1880-1890. L’invention de la note, consubstantielle au développement des examens et concours, est relativement récente, et la note s’est progressivement diffusée de façon descendante dans l’institution scolaire. Cependant, dès le xviiie siècle, le clivage entre une évaluation essentiellement sélective et une évaluation principalement fondée sur des compétences distingue des conceptions élitiste et démocratique de l’école française.” Vient d’être mis en ligne par Revue française de pédagogie (2015/4 (n° 193) article à acheter).

Je vous souhaite les meilleurs voeux pour cette année 2017 de la part de l’équipe des rédacteurs de la revue de presse des Cahiers pédagogiques.
Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Former les futurs citoyens

N° 530
Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016
Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?

N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

Dossier coordonné par Évelyne Chevigny et Roseline Ndiaye
décembre 2016
L’enseignement des sciences expérimentales s’est considérablement renouvelé. Ces changements ont visé à mettre l’élève au centre, en prenant en compte les travaux de la didactique ainsi que les réflexions sur le bagage intellectuel de base pour tout citoyen du XXIe siècle, au cœur d’une société basée sur les sciences et les technologies.